Banniere-ClefsResmu-ok

Concerts

phl100

De l’épaisseur et autres qualités du son avec l’ensemble Court-Circuit

Deux créations mondiales sont à l'affiche du concert de l'ensemble Court-Circuit qui met à l'honneur Philippe Leroux, un des compositeurs les plus étonnants de sa génération. Il fête cette année ses soixante ans. Les cinq pièces au programme sondent, chacune à leur manière, les qualités morphologiques du son et les pouvoirs internes de la matière. Dans Au dehors de Jean-Luc Hervé, la musique est nantie d'une force ascensionnelle irrépressible ralliant le ...
Les émouvantes retrouvailles de Cecilia Bartoli et Maxim Vengorov

Les émouvantes retrouvailles de Cecilia Bartoli et Maxim Vengorov

Au milieu de la « soucoupe volante » comme la nomment les habitants de la cité lémanique de Rolle en raison de l’architecture osée de ce centre culturel inauguré en 2014, trône le Rosey Concert Hall, une salle de concert de 900 places où le bois est roi. Lieu de culture élitiste, il recevait quelques solistes de l’Académie Menuhin qui, sous la direction du violoniste Maxim Vengerov, forme de jeunes ...
anaclase_nelsons-wiener

Mendelssohn et Schumann par Andris Nelsons à la Philharmonie de Paris

Pour ce deuxième concert à Paris dans le cadre de sa tournée européenne, le Gewandhausorchester Leipzig met en miroir la Symphonie n° 4 dite « Italienne » de Mendelssohn et la Symphonie n° 2 de Schumann. L’interprétation originale d’Andris Nelsons interroge et séduit, en clarifiant Schumann et en densifiant Mendelssohn. L’Ouverture de Ruy Blas de Mendelssohn donne le ton d’un concert qui retrouve, ce soir encore, une phalange saxonne de haute tenue, où ...
In memoriam Basquiat par l’EIC à la Fondation Vuitton

In memoriam Basquiat par l’EIC à la Fondation Vuitton

Belle initiative que cet hommage rendu au peintre Jean-Michel Basquiat par l'Ensemble Intercontemporain. Le concert donné à l'auditorium de la Fondation Vuitton venait en clôture de l'importante rétrospective consacrée à cet artiste new-yorkais hors norme, dont l'œuvre fulgurante aura marqué tous les esprits. Basquiat a toujours entretenu un lien fort avec la musique, celle de ses racines (le Griot qu'il peint à plusieurs reprises) et celle qu'il jouait lui-même, avec une ...
andris nelsons

Retour aux sources pour Andris Nelsons et le Gewandhausorchester Leipzig

Dans un programme d’une rare cohérence, conçu comme un retour aux sources leipzigoises, l’Orchestre du Gewandhaus de Leipzig, dirigé par son directeur musical Andris Nelsons et accompagné de la pianiste Hélène Grimaud en soliste, porte la musique de Mendelssohn et de Schumann.  En associant les deux compositeurs pour cette tournée européenne, le chef letton et la prestigieuse phalange allemande rendent un vibrant hommage à l’école de Leipzig, tenante de la grande ...
1_(1)_5aa10fecb1b42

Le son d’Éliane Radigue au CCAM de Vandœuvre-lès-Nancy

Une journée immersive dans l'univers d'Éliane Radigue, c'est la proposition séduisante lancée par le CCAM de Vandœuvre-lès-Nancy et son nouveau directeur Olivier Perry. C'est l'opportunité pour le public d'aller à la rencontre de cette grande dame de l'électronique qui s'entoure aujourd'hui d'interprètes complices pour concevoir acoustiquement « la musique qu'elle a envie d'entendre ». Éliane Radigue appartient à cette lignée de créateurs, radicaux et obstinés, qui ont, leur vie durant, creusé leur propre ...
airs-serieux-william-christie-018_philippe-grollie

Humour et émotion début XVIIe par les Arts Florissants

William Christie, avec ce passionnant voyage des Arts Florissants dans les débuts du baroque français, nous fait (re)découvrir et aimer ce répertoire aux styles contrastés, grâce à des chanteurs exceptionnels. Cinq instrumentistes, cinq chanteurs derrière une table à la nappe bleutée, le ou les solistes venant devant pour se rapprocher du public. À leur droite le théorbe et le clavecin, à leur gauche la viole et les deux violons. Avec son ...
50000448_10156946507612232_1235499466417504256_n

Retrouvailles de Christoph von Dohnányi et de l’Orchestre de la Radio Bavaroise

Après avoir dû annuler la plupart des représentations d'Elektra à la Scala, Dohnanyi offre à Munich un programme inhabituel. Occasion rare : il aura fallu qu'il arrive à la veille de ses 90 ans pour que Christoph von Dohnányi vienne diriger l'Orchestre symphonique de la Radio Bavaroise pour la deuxième fois de sa carrière, plusieurs décennies après une première apparition. Il est fort heureux qu’il ait choisi d’inscrire à son programme ...
nathalie-stuzmann-orfeo55-615_jean-jacques-ader

Voix de contraltos par Nathalie Stutzmann et Orfeo 55 à Montpellier

Le répertoire baroque pour voix de contralto occupe une place de choix que Nathalie Stutzmann et ses musiciens d'Orfeo 55 mettent en relief et en espace sonore sur le plateau de l’Opéra Comédie à Montpellier. En ces temps agités en France, surtout le samedi, il est agréable de retrouver la quiétude de la belle salle de l'Opéra Comédie de Montpellier, œuvre de Joseph-Marie Cassien-Bernard (élève de Charles Garnier) achevée en ...
B Grosvenor (c) Patrick Allen Opera Omnia

L’Orchestre national de Lyon et Leonard Slatkin à Aix-en-Provence

Dans un programme franco-anglais, l’Orchestre national de Lyon, sous la baguette de Leonard Slatkin, a une nouvelle fois démontré l’étendue de ses qualités dans des registres variés. Ce concert fut l’occasion d’entendre le pianiste anglais Benjamin Grosvenor dans le Concerto n° 2 de Saint-Saëns. Darius Milhaud signe en 1919 une de ses œuvres majeures avec Le Bœuf sur le toit. À son retour d’un voyage au Brésil, il écrit d’abord un ...
Soirée russe à Lille avec Vadim Repin et Jean-Claude Casadesus

Soirée russe à Lille avec Vadim Repin et Jean-Claude Casadesus

Avant de laisser la main au directeur musical Alexandre Bloch pour une intégrale Mahler dont les cinq premières symphonies seront présentées cette saison, le chef tutélaire de l’Orchestre national de Lille ouvre l’année 2019 au Nouveau Siècle avec un invité de marque, Vadim Repin, dans le Concerto pour violon de Glazounov, suivi d’une Symphonie Pathétique à l’adagio introductif particulièrement intense. Lorsque Jean-Claude Casadesus récupère l’Orchestre National de Lille, l'ensemble retrouve son ...
BPhil_M_Jansons_170119_004

Mariss Jansons à son meilleur avec le Philharmonique de Berlin

Après un automne marqué par les annulations, Jansons retrouve la scène avec Strauss, Liszt et Wagner. Au centre du concert, la contribution lisztienne d’Evgeny Kissin avec le Concerto pour piano n° 1 est le moment le moins convaincant de la soirée : la technique n’est pas vraiment en cause, mais un tel manque de nuances et d’émotion déséquilibre le concerto quoi que puissent proposer Jansons et les solistes de l’orchestre. Le ...
Ghostland de Pierre Jodlowski à la Philharmonie

Ghostland de Pierre Jodlowski à la Philharmonie

Pour son week-end "fais-moi peur", la Philharmonie accueille Ghostland de Pierre Jodlowski, commande des Percussions de Strasbourg pour quatre percussions et électronique, créée en 2017 à Varsovie. L’œuvre intègre une dimension scénique où le geste du musicien est central. Au fond de la scène, derrière les instruments, une toile permet à la fois la projection vidéo et un jeu d'ombres chinoises : les interprètes passent ainsi régulièrement derrière la toile pour ...
707

Les éclatantes Dissonances de David Grimal à la Philharmonie de Paris

Une fois de plus, Les Dissonances enthousiasment le public parisien dans un programme haut en couleur associant Prokofiev, Korngold et Stravinski. Qui aurait pu prédire le fabuleux destin des Dissonances, en 2004, lors de sa création, alors que certains regardaient naître cette aventure d’un œil amusé ? Un collectif de musiciens du plus haut niveau, appartenant aux plus grandes phalanges internationales, regroupés autour du violoniste David Grimal, décidé à faire de ...
th-1

Des compositrices à l’affiche de l’Ensemble 2e2m

Que des dames ! C'est le mot d'ordre, plutôt bienvenu, qui préside à la programmation de l'Ensemble 2e2m pour la saison 2019, qui accueille en résidence la compositrice, chanteuse et vocaliste polonaise Agata Zubel. Trois figures féminines prennent ainsi le devant de la scène dans un concert révélant autant d'imaginaires singuliers. La Rivière de Suzanne Giraud est le deuxième concerto pour basson de la compositrice, sollicitant un petit ensemble dont elle ...
gabel

Nuits d’été un jour d’hiver à la Philharmonie

L’Orchestre national d’Île-de-France, dirigé par Fabien Gabel, montre son savoir-faire dans des œuvres issues de deux périodes clés de la musique française, le romantisme d’Hector Berlioz – avec notamment ses très célèbres Nuits d’été – et le goût de la première moitié du XXe siècle pour une antiquité revisitée, ici par Maurice Ravel et Albert Roussel. Avec ses premières mesures extrêmement rapides puis un thème lent qui paraît surgir trop ...
Laurent Cuniot. © TM+.

La Philharmonie célèbre Berlioz via trois compositeurs modernes et contemporains

Coup d'envoi ce week-end des commémorations du 150e anniversaire de la mort d'Hector Berlioz avec sept concerts, dont « Correspondances », qui invite Morton Feldman, André Caplet et Gérard Pesson dans trois pièces très différentes, mais dont l'alto est le trait d'union, y compris avec l'auteur d'Harold en Italie. The Violin in My Life de Morton Feldman est un ensemble de quatre opus numérotés pour alto et un ou plusieurs autres instruments. Le ...
77954-dsc-1717

François-Xavier Roth et Les Siècles inaugurent l’année Berlioz à la Philharmonie de Paris

François-Xavier Roth, à la tête de son orchestre des Siècles et en compagnie de l’altiste Tabea Zimmermann, ouvre avec éloquence le premier week-end thématique consacré par la Philharmonie de Paris au plus grand des musiciens romantiques français, Hector Berlioz, dont on célèbre en 2019 le cent-cinquantième anniversaire de la mort. Un concert d'œuvres emblématiques où s’affirment avec une particulière acuité l’inventivité du compositeur. Les affinités du chef français pour la musique ...
Blomstedt_header

Au Bozar de Bruxelles, Herbert Blomstedt simplement immense

Quelques semaines après un passage à Luxembourg, dans le cadre de la tournée des Wiener philharmoniker, Herbert Blomstedt retrouve le Bozar de Bruxelles pour une classique paire de symphonies allemandes (Mendelssohn et Brahms) et une brève page de Wilhelm Stenhammar dans des interprétations irrésistibles et inouïes de beauté. L’Orchestre royal du Concertgebouw d’Amsterdam et le Bozar de Bruxelles ont tissé depuis de nombreuses années d’étroits liens de collaboration et programmation, ce ...
Les Arts Renaissants.Carmignola.09.01.19-9

Un Italien à Londres avec Giuliano Carmignola

L'Accademia dell'Annunciata s'est lancé dans l'ambitieux projet d'associer un orchestre de jeunes musiciens en fin de formation à des solistes aguerris. C'est ainsi que le public toulousain a pu découvrir le violoniste Giuliano Carmignola entouré par un ensemble d'une réjouissante fraîcheur dans un programme de la fin du XVIIIe siècle, à l'invitation des Arts Renaissants. À partir des années 1750, Londres attire de nombreux musiciens étrangers, parmi lesquels des Allemands et ...
tilson_thomas_michael_and_the_sf_symphony_by_kristen_loken

Michael Tilson Thomas et l’Orchestre de Paris, leur première fois

Pour cette première rencontre avec l’Orchestre de Paris, le chef américain Michael Tilson Thomas, rarement présent sur les scènes françaises, séduit par la justesse de son interprétation et l’équilibre de sa direction. Les débuts tardifs et très attendus de Michael Tilson Thomas face à la phalange parisienne prennent, ce soir, une dimension d’événement musical en soi compte tenu de la notoriété du chef américain qui occupe depuis plus de 25 ...
Anna Lucia Richter - Matthias Schorn - Gerold Huber-7

Heinz Holliger pour Anna Lucia Richter et Schubert

Une création irradiante de beauté de Heinz Holliger dialogue avec Schubert à la Philharmonie Luxembourg. Voix, piano, clarinette : le mélomane averti pense aussitôt au Pâtre sur le rocher de Schubert. C’est bien ce Lied qui clôt le concert donné par Anna Lucia Richter, le pianiste Gerold Huber et Matthias Schorn, clarinettiste solo du Philharmonique de Vienne, mais ce trio d’élite ne se contente pas de ce morceau de bravoure. Dès le ...
Jordi Savall

Jordi Savall et Le Concert des Nations fêtent François Couperin

Jordi Savall revient avec le recueil Les Nations de François Couperin pour célébrer le 350e anniversaire de la naissance du compositeur. Dans la famille Couperin, Jordi Savall a choisi François dit Le Grand. Dans cette famille, au fil des générations, la musique est toujours présente. L’orgue et le clavecin sont prédominants. Charles, le père de François, est organiste à Paris, comme son propre frère, François. Pour distinguer l’un de l’autre, on ...
image.php

Iván Fischer et le Philharmonique de Berlin côté romantique

Malgré Christian Gerhaher chez Wolf, le concert  ne convainc qu'à moitié, faute d'élan. À quelques jours de Noël, ce n'est pas l'esprit des fêtes de fin d'année qui préside au programme choisi par Iván Fischer. Les deux premières œuvres au programme ont en commun d'avoir été écrites au piano avant de connaître les honneurs de l'orchestre : les deux Légendes de Dvořák qui ouvrent le programme ne sont guère que des ...
sol_gabetta_mikko_franck_decembre_radio_france_2018

Un Philhar’ épanoui avec Sol Gabetta et Mikko Franck

L'Orchestre Philharmonique de Radio France conclut l'année 2018 avec un programme qu'il vient de donner à travers l'Autriche et l'Allemagne et qui associe des pièces orchestrales de démonstration avec le rare Concerto pour violoncelle de Mieczysław Weinberg avec Sol Gabetta.  La pièce d'ouverture d'un concert est souvent un exercice d'échauffement. Ce soir avec l'Apprenti sorcier de Paul Dukas sous la baguette de son chef (visiblement) bien aimé Mikko Frank, le Philhar' fait immédiatement entendre son ...
mitsuko_uchida_1_c_deccajustin_pumfrey

Uchida inégale dans Schubert à la Philharmonie

En récital sur les terres familières de Schubert, Mitsuko Uchida a témoigné d’une vision toujours aussi passionnée et sensible de l’œuvre du maître viennois, avec un bonheur inégal. La charmante Sonate en la mineur D537 est interprétée sans relief particulier. La pianiste japonaise peine à trouver l’équilibre nécessaire pour faire ressortir tous les contrastes qui innervent les trois mouvements. Si l’Andantino est traité avec toute la délicatesse voulue, les traits plus ...
Recital Pretty Yende crédit Yann Cabello (2)

Fin d’année avec Pretty Yende

Seul récital programmé dans la saison 2018-2019 du Centre Lyrique Clermont-Auvergne, la promesse musicale de Pretty Yende ne pouvait qu’attirer un public nombreux. Accompagnée par le pianiste Michele d’Elia, il faut véritablement attendre les trois bis pour que la chanteuse lyrique enflamme la salle. Le « conte de fée moderne » marketé presque à outrance autour de Pretty Yende, n’entache pas l’aura de la voix veloutée et moelleuse de cette jeune trentenaire qui aujourd’hui ...
48376271_2107296429331757_6130971763846152192_o

Édith Canat de Chizy mise à l’honneur à l’HEMU de Lausanne

La compositrice Édith Canat de Chizy est l'invitée d'honneur de la Haute École de Musique (HEMU) de Lausanne. Conférence, répétition publique et concert monographique ponctuent une résidence de quatre jours où cinq de ses pièces sont à l'affiche. Au centre de la ville, dans une ancienne halle dont la toiture transparente a été préservée, l'HEMU de Lausanne accueille des étudiants du monde entier dans un cursus allant du bachelor au doctorat. ...
180111

Sir Simon Rattle et le LSO à la Philharmonie de Paris

Dans ce programme un peu iconoclaste, centré sur le thème du folklore, Sir Simon Rattle convoque Brahms, Debussy et Enesco, pour un concert haut en couleur qui vaut surtout par l’exceptionnelle qualité de la phalange londonienne. Le célèbre Concerto pour violon de Brahms ouvre la soirée sur des accents tziganes. Plus que l’interprétation finalement assez fade de Leonidas Kavakos, c’est surtout la magnificence  du London Symphony Orchestra et la direction d’orchestre ...
JP Dupraz - Quatuor Bela - Noemi Boutin

Noémi Boutin et le Quatuor Béla projettent ombres et lumières sur Schubert et D’Adamo

Le Théâtre de Lorient accueille un spectacle d’une grande intensité construit autour du Quintette à cordes de Franz Schubert, sublimé par un écrin composé par Daniel D’Adamo, Sur vestiges. Tout commence de manière très subtile par des chuchotements, des glissements, des sifflements, des rebonds d’archets. Noémi Boutin est entrée en scène en pleine lumière, tandis que le Quatuor Béla l’encercle dans l’ombre pour l’interprétation de Sur vestiges, une commande faite à ...