Carmen-banniere-728x90

Concerts

800px-Totentanz_Lübeck_1701

L’infernale Totentanz de Thomas Adès à la Philharmonie

Dans le catalogue de Thomas Adès, l'orchestre est un Roi au charisme à nul autre pareil. Force est de constater qu'avec son ébouriffante et tellurique Totentanz donnée par l'Orchestre de Paris, il franchit encore une étape, utilisant une écriture qui ne connaît désormais plus aucune limite. Créée en 2013 aux Proms de Londres dans un programme hommage à Witold Lutosławski, la Totentanz de Thomas Adès peut en réalité être considérée comme ...
Aimard c.Marco Borggreve

Pierre-Laurent Aimard dans les Variations Goldberg à la Philharmonie de Paris

Cinq semaines après Evgeny Koroliov à l’Auditorium de Radio France, Pierre-Laurent Aimard s’attèle au cycle fascinant des Variations Goldberg de Bach, avec une concentration d’une heure et vingt minutes tout juste perturbée par les toux récurrentes d’un public d’hiver, venu nombreux pour remplir presque intégralement la Philharmonie de Paris. Cycle de variations parmi les plus géniaux, les tardives Variations Goldberg de Johann Sebastian Bach sont aujourd’hui marquées par quelques interprétations enregistrées ...
QuatuorBelaÔö¼-«JeanLouisFernandez046

D’Adamo et Schubert, jeux de miroir par le Quatuor Béla

Avec la violoncelliste Noémi Boutin, le Quatuor Béla propose un spectacle scénique... qui vaut d'abord pour la musique. Unir le cœur du répertoire classique à la création contemporaine est une noble mission ; donner à la musique de chambre un support visuel est une entreprise sans doute moins indispensable : telles sont, quoi qu'il en soit, les données du concert donné à l'Arsenal par le Quatuor Béla enrichi du violoncelle de ...
50404421_2130329477025105_363104910390067200_n

Georges Aperghis à la Marbrerie avec L’Instant donné

L'entrée est libre pour le concert en famille du « dernier dimanche du mois » que proposent les musiciens de L'Instant donné à La Marbrerie de Montreuil. La salle est comble et résonne de voix d'enfants ce dimanche à 11 heures, mettant à l'affiche le compositeur Georges Aperghis et son interprète d'élection Donatienne Michel-Dansac. Même lorsqu'il écrit un trio instrumental, Georges Aperghis pense à la voix, aux personnages et à la scène qui ...
Ensemble Sillages Guy Chuiton

La riche palette d’émotions de l’Ensemble Sillages

Le Petit Théâtre du Quartz à Brest accueille un concert très coloré de l’Ensemble Sillages, explorant avec bonheur des mondes musicaux singuliers. Après une soirée autour du thème du rituel, l’Ensemble Sillages offre à sa ville de résidence une programmation plus hétéroclite incluant deux créations. Atout non négligeable, les spectateurs ont la chance de voir et entendre trois des compositeurs présenter leur œuvre de vive voix, Allain Gaussin, Gonzalo Bustos et ...
Collegium Vocale Gent

Bach, Herreweghe, la Musique, la Trinité à Lyon

À Lyon, Philippe Herreweghe sublime la musique du Cantor de Leipzig. Datant du début du XVIIe siècle, la Chapelle de La Trinité est l’un des rares exemples de l’architecture baroque à Lyon. Elle accueillait Philippe Herreweghe et son Collegium Vocale Gent pour un programme Bach, avec trois cantates. La cantate O ewiges feuer ("Ô feu éternel, ô source de l’amour") débute le concert. Écrite en ré majeur, avec trompettes, hautbois et ...
valentina lisitsa 1@ gilbert francois

Valentina Lisitsa en récital au Théâtre des Champs-Élysées

Sur la lancée de son intégrale Tchaïkovski consacrée aux œuvres pour piano solo, la pianiste Valentina Lisitsa était de retour sur la scène du Théâtre des Champs-Élysées, dans un programme aussi original qu’exigeant. La Marche Slave constitue la première pépite de ce concert hors des sentiers battus. Cette pièce dévoile un lyrisme dont l'inspiration puise dans le folklore serbe et met en lumière une écriture riche, notamment du point du vue ...
180161

Prégardien et Gees dans Die Schöne Müllerin, parfois discutables mais engagés

En conclusion d’un week-end Lieder très réussi à la Philharmonie de Paris, Christoph Prégardien et Michael Gees donnent une interprétation intéressante de La Belle Meunière, parfois discutable, mais où le ténor montre son immense savoir-faire, en dialogue avec un piano passionné, particulièrement à l’écoute. Le choix de tonalités plus graves que la version habituelle pour ténor est certainement cohérent avec les qualités actuelles de la voix de Christoph Prégardien. Sans doute ...
paavo jarvi

Retour de Paavo Järvi devant l’Orchestre de Paris

De retour devant la formation dont il a été directeur musical de 2010 à 2016 et sous l’œil aguerri de son père présent dans la salle, Paavo Järvi retrouve chez Liszt et Beethoven le geste net qu’on lui connaissait à son arrivée à Paris, pour accompagner Nelson Goerner à la place de Radu Lupu dans le Concerto pour Piano n° 4 du maître de Bonn, avant de livrer une Symphonie ...
Le rêve hongrois de Barbara Hannigan avec le Philharmonique de Radio France

Le rêve hongrois de Barbara Hannigan avec le Philharmonique de Radio France

Barbara Hannigan dirige l'Orchestre Philharmonique de Radio France dans un programme hongrois et se transforme progressivement en musicienne "totale". C'est avec la Rhapsodie pour violon et orchestre n° 1 de Béla Bartók que s'ouvre cette riche soirée "Rêve de Hongrie". Composée il y a 90 ans exactement pour Joseph Szigeti, elle est empoignée aujourd'hui par Ji-Yoon Park (co-premier solo de l'orchestre avec Hélène Collerette), avec force vibrato et accents un brin ...
Riccardo-Chailly-©-Silvia-Lelli

Riccardo Chailly et Maxim Vengerov avec la Filarmonica della Scala à Paris

Pour ce concert unique à Paris, Riccardo Chailly, à la tête de la Filarmonica della Scala, et le violoniste Maxim Vengerov réalisent des interprétations remarquables du Concerto pour violon n° 1 de Chostakovitch et du Concerto pour orchestre de Béla Bartók. C’est dans la profondeur des cordes graves et du basson, dans une ambiance d’attente inquiète que débute le Nocturne du Concerto pour violon n° 1 de Dimitri Chostakovitch, tandis que ...
Anara Khassenova et Vincent Mussat vign

Un frais bouquet de Lieder de Strauss à Cortot

Anara Khassenova et Vincent Mussat nous offrent un début de soirée d’une grande intensité autour de Lieder de jeunesse de Richard Strauss, où l’apparente simplicité de l’interprétation accentue le lyrisme et la subtilité de l’écriture musicale pour nous toucher et nous charmer. Le Centre de musique de chambre de Paris propose une formule intéressante à la salle Cortot, avec un concert d’une demi-heure à 19h30. L’originalité de la salle, due au ...
phl100

De l’épaisseur et autres qualités du son avec l’ensemble Court-Circuit

Deux créations mondiales sont à l'affiche du concert de l'ensemble Court-Circuit qui met à l'honneur Philippe Leroux, un des compositeurs les plus étonnants de sa génération. Il fête cette année ses soixante ans. Les cinq pièces au programme sondent, chacune à leur manière, les qualités morphologiques du son et les pouvoirs internes de la matière. Dans Au dehors de Jean-Luc Hervé, la musique est nantie d'une force ascensionnelle irrépressible ralliant le ...
Les émouvantes retrouvailles de Cecilia Bartoli et Maxim Vengorov

Les émouvantes retrouvailles de Cecilia Bartoli et Maxim Vengorov

Au milieu de la « soucoupe volante » comme la nomment les habitants de la cité lémanique de Rolle en raison de l’architecture osée de ce centre culturel inauguré en 2014, trône le Rosey Concert Hall, une salle de concert de 900 places où le bois est roi. Lieu de culture élitiste, il recevait quelques solistes de l’Académie Menuhin qui, sous la direction du violoniste Maxim Vengerov, forme de jeunes ...
anaclase_nelsons-wiener

Mendelssohn et Schumann par Andris Nelsons à la Philharmonie de Paris

Pour ce deuxième concert à Paris dans le cadre de sa tournée européenne, le Gewandhausorchester Leipzig met en miroir la Symphonie n° 4 dite « Italienne » de Mendelssohn et la Symphonie n° 2 de Schumann. L’interprétation originale d’Andris Nelsons interroge et séduit, en clarifiant Schumann et en densifiant Mendelssohn. L’Ouverture de Ruy Blas de Mendelssohn donne le ton d’un concert qui retrouve, ce soir encore, une phalange saxonne de haute tenue, où ...
In memoriam Basquiat par l’EIC à la Fondation Vuitton

In memoriam Basquiat par l’EIC à la Fondation Vuitton

Belle initiative que cet hommage rendu au peintre Jean-Michel Basquiat par l'Ensemble Intercontemporain. Le concert donné à l'auditorium de la Fondation Vuitton venait en clôture de l'importante rétrospective consacrée à cet artiste new-yorkais hors norme, dont l'œuvre fulgurante aura marqué tous les esprits. Basquiat a toujours entretenu un lien fort avec la musique, celle de ses racines (le Griot qu'il peint à plusieurs reprises) et celle qu'il jouait lui-même, avec une ...
andris nelsons

Retour aux sources pour Andris Nelsons et le Gewandhausorchester Leipzig

Dans un programme d’une rare cohérence, conçu comme un retour aux sources leipzigoises, l’Orchestre du Gewandhaus de Leipzig, dirigé par son directeur musical Andris Nelsons et accompagné de la pianiste Hélène Grimaud en soliste, porte la musique de Mendelssohn et de Schumann.  En associant les deux compositeurs pour cette tournée européenne, le chef letton et la prestigieuse phalange allemande rendent un vibrant hommage à l’école de Leipzig, tenante de la grande ...
1_(1)_5aa10fecb1b42

Le son d’Éliane Radigue au CCAM de Vandœuvre-lès-Nancy

Une journée immersive dans l'univers d'Éliane Radigue, c'est la proposition séduisante lancée par le CCAM de Vandœuvre-lès-Nancy et son nouveau directeur Olivier Perry. C'est l'opportunité pour le public d'aller à la rencontre de cette grande dame de l'électronique qui s'entoure aujourd'hui d'interprètes complices pour concevoir acoustiquement « la musique qu'elle a envie d'entendre ». Éliane Radigue appartient à cette lignée de créateurs, radicaux et obstinés, qui ont, leur vie durant, creusé leur propre ...
airs-serieux-william-christie-018_philippe-grollie

Humour et émotion début XVIIe par les Arts Florissants

William Christie, avec ce passionnant voyage des Arts Florissants dans les débuts du baroque français, nous fait (re)découvrir et aimer ce répertoire aux styles contrastés, grâce à des chanteurs exceptionnels. Cinq instrumentistes, cinq chanteurs derrière une table à la nappe bleutée, le ou les solistes venant devant pour se rapprocher du public. À leur droite le théorbe et le clavecin, à leur gauche la viole et les deux violons. Avec son ...
50000448_10156946507612232_1235499466417504256_n

Retrouvailles de Christoph von Dohnányi et de l’Orchestre de la Radio Bavaroise

Après avoir dû annuler la plupart des représentations d'Elektra à la Scala, Dohnanyi offre à Munich un programme inhabituel. Occasion rare : il aura fallu qu'il arrive à la veille de ses 90 ans pour que Christoph von Dohnányi vienne diriger l'Orchestre symphonique de la Radio Bavaroise pour la deuxième fois de sa carrière, plusieurs décennies après une première apparition. Il est fort heureux qu’il ait choisi d’inscrire à son programme ...
nathalie-stuzmann-orfeo55-615_jean-jacques-ader

Voix de contraltos par Nathalie Stutzmann et Orfeo 55 à Montpellier

Le répertoire baroque pour voix de contralto occupe une place de choix que Nathalie Stutzmann et ses musiciens d'Orfeo 55 mettent en relief et en espace sonore sur le plateau de l’Opéra Comédie à Montpellier. En ces temps agités en France, surtout le samedi, il est agréable de retrouver la quiétude de la belle salle de l'Opéra Comédie de Montpellier, œuvre de Joseph-Marie Cassien-Bernard (élève de Charles Garnier) achevée en ...
B Grosvenor (c) Patrick Allen Opera Omnia

L’Orchestre national de Lyon et Leonard Slatkin à Aix-en-Provence

Dans un programme franco-anglais, l’Orchestre national de Lyon, sous la baguette de Leonard Slatkin, a une nouvelle fois démontré l’étendue de ses qualités dans des registres variés. Ce concert fut l’occasion d’entendre le pianiste anglais Benjamin Grosvenor dans le Concerto n° 2 de Saint-Saëns. Darius Milhaud signe en 1919 une de ses œuvres majeures avec Le Bœuf sur le toit. À son retour d’un voyage au Brésil, il écrit d’abord un ...
Soirée russe à Lille avec Vadim Repin et Jean-Claude Casadesus

Soirée russe à Lille avec Vadim Repin et Jean-Claude Casadesus

Avant de laisser la main au directeur musical Alexandre Bloch pour une intégrale Mahler dont les cinq premières symphonies seront présentées cette saison, le chef tutélaire de l’Orchestre national de Lille ouvre l’année 2019 au Nouveau Siècle avec un invité de marque, Vadim Repin, dans le Concerto pour violon de Glazounov, suivi d’une Symphonie Pathétique à l’adagio introductif particulièrement intense. Lorsque Jean-Claude Casadesus récupère l’Orchestre National de Lille, l'ensemble retrouve son ...
BPhil_M_Jansons_170119_004

Mariss Jansons à son meilleur avec le Philharmonique de Berlin

Après un automne marqué par les annulations, Jansons retrouve la scène avec Strauss, Liszt et Wagner. Au centre du concert, la contribution lisztienne d’Evgeny Kissin avec le Concerto pour piano n° 1 est le moment le moins convaincant de la soirée : la technique n’est pas vraiment en cause, mais un tel manque de nuances et d’émotion déséquilibre le concerto quoi que puissent proposer Jansons et les solistes de l’orchestre. Le ...
Ghostland de Pierre Jodlowski à la Philharmonie

Ghostland de Pierre Jodlowski à la Philharmonie

Pour son week-end "fais-moi peur", la Philharmonie accueille Ghostland de Pierre Jodlowski, commande des Percussions de Strasbourg pour quatre percussions et électronique, créée en 2017 à Varsovie. L’œuvre intègre une dimension scénique où le geste du musicien est central. Au fond de la scène, derrière les instruments, une toile permet à la fois la projection vidéo et un jeu d'ombres chinoises : les interprètes passent ainsi régulièrement derrière la toile pour ...
707

Les éclatantes Dissonances de David Grimal à la Philharmonie de Paris

Une fois de plus, Les Dissonances enthousiasment le public parisien dans un programme haut en couleur associant Prokofiev, Korngold et Stravinski. Qui aurait pu prédire le fabuleux destin des Dissonances, en 2004, lors de sa création, alors que certains regardaient naître cette aventure d’un œil amusé ? Un collectif de musiciens du plus haut niveau, appartenant aux plus grandes phalanges internationales, regroupés autour du violoniste David Grimal, décidé à faire de ...
th-1

Des compositrices à l’affiche de l’Ensemble 2e2m

Que des dames ! C'est le mot d'ordre, plutôt bienvenu, qui préside à la programmation de l'Ensemble 2e2m pour la saison 2019, qui accueille en résidence la compositrice, chanteuse et vocaliste polonaise Agata Zubel. Trois figures féminines prennent ainsi le devant de la scène dans un concert révélant autant d'imaginaires singuliers. La Rivière de Suzanne Giraud est le deuxième concerto pour basson de la compositrice, sollicitant un petit ensemble dont elle ...
gabel

Nuits d’été un jour d’hiver à la Philharmonie

L’Orchestre national d’Île-de-France, dirigé par Fabien Gabel, montre son savoir-faire dans des œuvres issues de deux périodes clés de la musique française, le romantisme d’Hector Berlioz – avec notamment ses très célèbres Nuits d’été – et le goût de la première moitié du XXe siècle pour une antiquité revisitée, ici par Maurice Ravel et Albert Roussel. Avec ses premières mesures extrêmement rapides puis un thème lent qui paraît surgir trop ...
Laurent Cuniot. © TM+.

La Philharmonie célèbre Berlioz via trois compositeurs modernes et contemporains

Coup d'envoi ce week-end des commémorations du 150e anniversaire de la mort d'Hector Berlioz avec sept concerts, dont « Correspondances », qui invite Morton Feldman, André Caplet et Gérard Pesson dans trois pièces très différentes, mais dont l'alto est le trait d'union, y compris avec l'auteur d'Harold en Italie. The Violin in My Life de Morton Feldman est un ensemble de quatre opus numérotés pour alto et un ou plusieurs autres instruments. Le ...
77954-dsc-1717

François-Xavier Roth et Les Siècles inaugurent l’année Berlioz à la Philharmonie de Paris

François-Xavier Roth, à la tête de son orchestre des Siècles et en compagnie de l’altiste Tabea Zimmermann, ouvre avec éloquence le premier week-end thématique consacré par la Philharmonie de Paris au plus grand des musiciens romantiques français, Hector Berlioz, dont on célèbre en 2019 le cent-cinquantième anniversaire de la mort. Un concert d'œuvres emblématiques où s’affirment avec une particulière acuité l’inventivité du compositeur. Les affinités du chef français pour la musique ...
 

Banniere-ClefsResmu-ok