Lieu : Théâtre des Champs-Élysées

092b978656fc6c88df70a0465059dc94ba37ebc0

Esa-Pekka Salonen met le feu au TCE

Qu’y a-t-il de commun entre Stravinsky, Beethoven et Sibelius ? Sans doute, lors de ce concert au Théâtre des Champs-Élysées, la pâte d’un des plus grands chefs de notre temps, toutes générations confondues : Esa-Pekka Salonen. Compositeur intéressant, moderniste engagé en Finlande, Salonen est un meneur d’orchestre extraordinairement doué à l’enthousiasme communicatif et inaltérable. Le Philharmonia Orchestra qu’il dirige depuis 2008 montre ce soir la qualité de ses pupitres, de son homogénéité, ...
Le L.A. Dance Project fait éclore les projets de Millepied

Le L.A. Dance Project fait éclore les projets de Millepied

À peine délié de ses engagements au Ballet de l’Opéra de Paris, Benjamin Millepied revient à Paris avec un programme éclectique du L.A. Dance Project, sa compagnie contemporaine de création et de répertoire aux dimensions nettement plus modestes. C’est pour cette structure, modelée à son image, que le chorégraphe Benjamin Millepied a préféré créer son dernier ballet On The Other Side, dont il présente la première française au Théâtre des Champs-Élysées. ...
Kirill Petrenko ouvre en beauté la saison du Théâtre des Champs-Elysées

Kirill Petrenko ouvre en beauté la saison du Théâtre des Champs-Elysées

Après Milan, Dortmund et Lucerne,  la tournée européenne du Bayerisches Staatsorchester avec Kirill Petrenko passe par Paris, dans un Théâtre des Champs-Élysées aux allures de fournaise. Le caractère sporadique des apparitions de Petrenko dans la capitale française (Der Rosenkavalier en 2014 et Ariadne auf Naxos en 2015), créent une attente légitime chez ceux qui – trop nombreux hélas – ne font pas le voyage en Bavière pour l'entendre dans "sa" ...
Jaroussky_Philippe_Ribes_Marc

Aux racines de l’opéra avec Philippe Jaroussky

La saison au Théâtre des Champs-Élysées se termine en apothéose avec le récital de chant du contre-ténor Philippe Jaroussky, accompagné par l'ensemble baroque Artaserse dont il est le directeur artistique. Nous avons dû patienter quelques jours pour savourer cette remarquable interprétation de l’art lyrique vénitien du XVIIe siècle, le concert ayant été reporté à cause d’une bronchite tenace de Jaroussky. C’est que le chanteur nous a fait peur durant les ...
5db974b02e80493f825fcaef923d2dd2913f1653

Audace et élégance pour Jonas Kaufmann dans Le chant de la terre

Jonas Kaufmann sait prendre des risques et le démontre encore cette semaine au Théâtre des Champs-Élysées à travers son interprétation des deux rôles dans Le Chant de la Terre de Mahler. C’est à cette audace que l’on reconnaît un artiste de talent sachant constamment se remettre en question.   On affiche complet ce jeudi 23 juin 2016 avenue Montaigne. Quoi de plus normal lorsque le ténor le plus en vue de la ...
KG_Loge

Furieuse Olympie de Spontini au Théâtre des Champs-Elysées

Créée au bien nommé Théâtre Italien de Paris en 1819, cette Olympie de Gaspare Spontini proposée par le Palazzetto Bru Zane, peint à grands traits les amours tumultueuses de la fille d'Alexandre le Grand, dissimulée sous le patronyme d'Aménaïs, avec son sauveur Cassandre. L'improbable livret d'Armand-Michel Dieulafoy et Charles Brifaut reprend l'essentiel d'une pièce de Voltaire, dont l'écriture dramatique ne passe pas pour être très passionnante. Le nom des deux rivaux ...
Leif Ove Andsnes2009

Intégrale des Quatuors avec piano de Brahms, avec Leif Ove Andsnes et Tabea Zimmermann

Une intégrale des Quatuors avec piano de Brahms, autour de Leif Ove Andsnes et Tabea Zimmermann. Réunir en un soir les trois Quatuors avec piano de Brahms, c’est le défi ambitieux que se sont lancés Christian Tetzlaff, Tabea Zimmermann, Clemens Hagen et Leif Ove Andsnes, qui proposent une vision plutôt séduisante de ces œuvres imposantes – sensiblement plus longues que les Trios. En dépit de l’acoustique du Théâtre des Champs-Élysées, loin d’être ...
JKaufmann

Jonas Kaufmann : parenthèse wagnérienne de choix au TCE

En parallèle des représentations de Tristan et Isolde, l'Orchestre National de France offre un concert autour des Wesendonck Lieder de Wagner. Ironie du sort : la grève des techniciens a empêché que les décors de l'opéra soient retirés de la scène avant le concert, et l'orchestre a dû s'installer tant bien que mal, sans sa « conque » de bois habituelle. Mais ce qui n'était qu'une contingence est venu souligner avec bonheur une parenté ...
lawrence_fosternr0

Lawrence Foster et Momo Kodama, invités de l’Orchestre de Chambre de Paris

Le Théâtre des Champs-Élysées a été le lieu de belles rencontres entre l'Orchestre de chambre de Paris, le chef Lawrence Foster, la pianiste Momo Kodama et la violoniste Deborah Nemtanu, super soliste de l'orchestre. Le titre du programme "Mélodies romantiques" avait de quoi induire en erreur. Le concert commence et s'achève en effet sur les deux premières symphonies de Schubert, composées à 16 et 17 ans et encore fortement marquées par ...
Nouveaux horizons pour le Tristan de Daniele Gatti

Nouveaux horizons pour le Tristan de Daniele Gatti

Représenter Tristan et Isolde au Théâtre des Champs-Elysées, c'est en quelque sorte une façon de rendre un hommage à une salle qui a été la première à rompre avec l'habitude de donner Wagner en français en invitant Ferdinand Leitner à venir diriger la version allemande à l'orée des années 1950. Daniele Gatti honore la fin de son contrat avec le National en faisant le choix d'une œuvre qu'il n'avait jamais ...
cc77ee08e6

Brahms, Rott et Bruckner sous la baguette de Simon Rattle

L’Orchestre of the Age of Enlightenment a choisi pour ce programme dirigé par Sir Simon Rattle trois œuvres composées au même moment, autour de 1880. Un rapprochement intelligent et passionnant. Au moment de la composition des trois œuvres, vers 1880, le monde musical viennois se déchire entre les tenants de Wagner, dont Bruckner, et les autres, menés par Brahms et Hanslick. Hans Rott eut lui une vie trop éphémère pour participer ...
TrioKissin

Rachlin, Maisky et Kissin réunis en trio au TCE

Au Théâtre des Champs-Élysées, l'alliage de trois grands musiciens. Au pays des formations de musique de chambre, le trio à cordes est roi. Non seulement d'immenses compositeurs lui ont consacré, au fil des siècles, leurs œuvres les plus accomplies, mais c'est aussi, structurellement, l'un des regroupements d'instruments où s'équilibrent le mieux les individualités musicales d'une part, et la nécessaire construction d'un tout sonore de l'autre. Aussi est-ce avec un plaisir immense ...
45-boris-berezovsky (c) Juri Bogomaz

Vladimir Ashkenazy et Boris Berezovsky : un parfum de Russie au TCE

Vladimir Ashkenazy a longtemps été le pianiste de référence pour l’œuvre de Rachmaninov. Aujourd'hui plus tourné vers la direction d'orchestre, il est devenu l'accompagnateur idéal de ses cadets Nikolaï Lugansky et Boris Berezovsky dans ce répertoire idiomatique. Le concert tout Rachmaninov au théâtre des Champs-Elysées a été un triomphe rendant sa pleine majesté à une musique encore trop souvent mésestimée. S'il est plus tourné aujourd'hui vers la direction d'orchestre, avec des ...
Devieilhe Sabine MolinaVisuals

Sabine Devieilhe, une Somnambule qui fait rêver

La Sonnambula n'est pas l’œuvre la plus facile à distribuer tant le succès de l'opéra repose sur les épaules du soprano qui doit être capable de maîtriser la virtuosité la plus débridée avec les mélismes belliniens. Sabine Devieilhe est une des grandes chanteuses dont il faudra tenir compte dans ce répertoire. Manifestement, sa maîtrise technique est telle qu'elle fait fi des difficultés de la colorature, en gardant un timbre très bien ...
PPetibon

Petibon dans Britten : fulgurances et pauvretés

On attendait beaucoup de l'interprétation de Patricia Petibon dans une œuvre aussi raffinée que les Illuminations de Britten. Cela devait être le point d'orgue du concert, mais ce fut en réalité une déception. Les Illuminations de Britten sont une œuvre redoutable à bien des égards, écrite pour la voix d'un Peter Pears au sommet de son art. Le chanteur, homme ou femme, dans ces dix courts mouvements qui s'enchaînent, connaît peu ...

Nicolas Le Riche et Clairemarie Osta, duo complice

Parra-II-èles, un spectacle à quatre mains par Nicolas Le Riche et Clairemarie Osta au Théâtre des Champs-Élysées, sur une création musicale de M. C’est un paradoxe ! Lorsqu’ils étaient danseurs étoiles à l’Opéra de Paris, Nicolas Le Riche et Clairemarie Osta ont très peu dansé ensemble. Depuis qu’ils ont pris leur retraite, ils ne se quittent plus… Mari et femme à la ville, ils ont créé ensemble une école de danse ...
Mitridate TCE

Mithridate de Mozart : un génie hors convention

Annonçant un génie en devenir, Mithridate n'est pas l'opéra seria le plus monté de Mozart ; sa forme parfaite dans la composition et dans l'esprit a connu plusieurs versions et les typologies vocales de l'œuvre en font un opéra assez difficile à mettre en scène. Le Théâtre des Champs-Élysées s'est attelé à cette tâche en relevant le défi avec brio. La mise en scène de Clément Hervieu-Léger qui devient coutumier des ...
gaelle_arquez_TCE2016b

Gaëlle Arquez relève le défi aux Champs-Élysées

Rude épreuve pour Gaëlle Arquez que de remplacer au pied levé la magnifique Anna Caterina Antonacci dans le Poème de l'amour et de la mer d'Ernest Chausson. Un défi relevé et finalement gagné par la jeune et talentueuse mezzo. Un concert qui valait aussi, une fois n'est pas coutume, pour la pièce donnée en ouverture, l'Hymne à la justice d'Albéric Magnard. Gaëlle Arquez n'est ni une inconnue ni une débutante - sa réputation dans ...
0de5bf91dbe2ea5113aa56673c9cc205aee12f77

Yuja Wang décevante, Valery Gergiev au sommet

Trois stars pour ce concert au théâtre des Champs-Elysées : le Philharmonique de Vienne, la pianiste chinoise Yuja Wang qui faisait ce soir-là ses débuts avec l’orchestre et le chef d’orchestre russe Valery Gergiev. Ce concert s’est articulé en deux temps très distincts, aussi bien par le répertoire abordé que par l’intérêt musical. Le Concerto n° 9 de Mozart, le fameux « Jeunehomme » ne convainc pas totalement dans l’interprétation de Yuja Wang. Tout ...
BertrandChamayou_RAVEL2©Marco-Borggreve-Erato-522x522

Bertrand Chamayou joue tout le piano de Ravel en un soir

Le pianiste Bertrand Chamayou, 34 ans, s’est de nouveau livré à une de ces performances dont il a le secret. Il a donné en une seule soirée, entrecoupée de deux entractes, l’intégrale de l’œuvre pour piano seul à deux mains de Maurice Ravel. On retrouve avec ce programme le modèle de ce qu’il avait fait pour Les Années de Pèlerinage de Liszt en 2011. Avec Ravel, le programme s’articulait en trois séquences, elles-mêmes structurées ...
George Hill_Sie war schwarz_Costin Radu_Semperoper Ballett Dresden

Les émouvants adieux de Mats Ek au public parisien

Alors que l'une de ses plus célèbres interprètes fait ses adieux à Tokyo, le chorégraphe suédois Mats Ek dit « au revoir » à son public parisien au Théâtre des Champs-Élysées avec un programme sur-mesure. À 70 ans, le chorégraphe Mats Ek choisit de tirer sa révérence. On reconnaît dans cette décision la droiture tout nordique de quelqu'un pour qui la vie ne se résume pas à la danse. Partir oui, ...
deesses-et-demones blanca-li-

Blanca Li et Maria Alexandrova, déesses et démones peu inspirées

La célèbre chorégraphe andalouse, Blanca Li, présente sa nouvelle création, Déesses et démones, au théâtre des Champs-Élysées. Un spectacle où la quête du spectaculaire prend le pas sur la profondeur et l'émotion. Reine égyptienne à la coiffe allongée, Maria Alexandrova se détache, silhouette sombre sur un fond blanc éclatant strié de raies noires, comme des persiennes. Elle ondule avec souplesse et précision, déesse mystérieuse et mystique. Dans ce spectacle conçu par Blanca ...
NORMA -

Maria Agresta grande Norma au Théâtre des Champs-Elysées

A Paris Maria Agresta est une grande Norma dans une mise en scène trop terne. Dans ses notes d'intentions imprimées dans le programme de salle, Stéphane Braunschweig explicite son concept de mise en scène : les gaulois résistants (encore et toujours) à l'empire romain se terrent au fond d'un bunker. Cela nous vaut une production plus que dépouillée, grise sur fond gris, avec un minimum d’accessoires, et peu de direction d'acteur. Un ...
8939b602c769ee8257f6e92691046a32244e39e1

Salonen et le Philharmonia Orchestra, tambour battant

La superbe machine orchestrale du Philharmonia Orchestra est menée par Esa-Pekka Salonen au Théâtre des Champs-Elysées. Dès le premier accord de l’Ouverture de Beethoven, la manière est entendue : ce sera vite, fort et souvent un peu brusque. Le concert débute en fanfare, presqu'au sens propre, avec cette ouverture peu jouée de Beethoven, puisque le thème est celui du Postillon de Karlsbad. C’est enlevé, rapide, un peu tonitruant aussi par moments mais ...
Roger-Muraro-Portrait-Alix-Laveau_22

À Paris, une vraie performance du pianiste Roger Muraro

Le théâtre des Champs-Élysées est comble pour ce concert du dimanche matin. Autour d’un programme des plus attirants, Schumann et Berlioz/Liszt servis par Roger Muraro. Le pianiste a donné une prestation époustouflante, mais sans parvenir toujours à créer un climat véritablement fantastique et poétique. Le concert s’ouvre par les Scènes de la forêt de Robert Schumann. Chaque pièce est bien caractérisée, voix chantantes et traits ciselés, rythmes bien rendus. Peut-être manque-t-il ...
821539-trevelyan-2.jpg modified_at=1446043658&width=750

Concours de piano 2015 Long Thibaud Crespin : compte-rendu

 The winner is Julian Trevelyan, pour le Deuxième Grand Prix. Le Premier Grand Prix n'a pas été décerné, pour la troisième session consécutive (voir la liste des prix). Le jury, présidé par le pianiste et chef d’orchestre Steven Kovacevich, récompense ainsi l’audace décalée du prodige anglais de 16 ans, très mature dans le Concerto n°3 de Bartók. Le public a retrouvé cinq finalistes pour une soirée récital, salle Gaveau, et une ...
Theodora 1

Theodora avec Stéphanie d’Oustrac et Philippe Jaroussky : divin crépuscule

Theodora, vingt ans après les mythiques représentations de Glyndebourne, revient sur le devant de la scène entre les mains de William Christie au Théâtre des Champs-Élysées. L'œuvre est tout d'abord la pierre angulaire de la soirée. L'oratorio de Haendel correspond mieux au goût de l'époque qui délaisse l'opera seria, mais le compositeur crée néanmoins une pièce admirablement construite musicalement qui entraîne l'auditeur dans un état assez contemplatif, effectivement plutôt éloigné des ...
Fagioli, Franco_ (c) Julian Laidig

Franco Fagioli au TCE : approfondissements

Franco Fagioli, en guest star au Théâtre des Champs-Élysées, dans son répertoire de prédilection, poursuit son ascension irrésistible au Panthéon des contre-ténors. En effet, tenir une soirée entière sur un seul nom pour un récital de chant alors que l'année dernière il officiait encore à la salle Gaveau est une preuve de cette reconnaissance, longue à venir, du monde du théâtre lyrique, et ce, d'autant plus méritante que la voix de ...
Nikolai-Schukoff

Freischütz mémorable au théâtre des Champs-Élysées

Un chef-d'œuvre de l'opéra allemand donné en version de concert, avec une réussite mémorable, notamment pour Véronique Gens et la direction de Thomas Hengelbrock. Berlioz et Wagner, Verdi et Schoenberg même ont trouvé dans le Freischütz la poésie et le ton du romantisme ; nous y voyons surtout aujourd'hui des problèmes scéniques et dramatiques. Aussi, il pourra sembler étonnant que la solution retenue ce soir (version de concert avec texte de liaison ...
MAria Stuarda TCE juin 2015

Maria Stuarda au TCE : pour un répertoire honorable

La coproduction du Royal Opera House, du Gran Teatre del Liceu et du Polish National Opera de Maria Stuarda arrive à Paris, avec une distribution différente de celle de Barcelone. La mise en scène y est semblablement pathétique, avec des effets faciles et une lisibilité qui ne s'embarrasse pas des subtilités des enjeux politiques et des rapports de force entre Maria Stuarda et Elisabetta. L'opposition entre costumes d'époque pour les protagonistes ...