Mot-clef : Alfred Schnittke

Kremer est contre la Kremerata, tout contre…

Kremer est contre la Kremerata, tout contre…

Gidon Kremer et sa Kremerata Baltica rappellent le mot célèbre de Sacha Guitry sur les femmes : il est contre, tout contre. La plus-value de l’image par rapport au disque, dans cet enregistrement réalisé en concert dans la grande salle du Mozarteum de Salzbourg, est que l’on voit le violoniste dans tous ses états de musicien : tour à tour il se fond avec modestie et rigueur dans cet ensemble de musiciens ...
Illusions perdues ?

Faust de Schnittke : Illusions perdues ?

Alfred Schnittke reste un compositeur à part dans l’histoire de la musique. Auteur d’une œuvre considérable par sa variété (symphonies, concertos, opéras…), cette somme faîte de souffrances et d’angoisses utilise autant les larmes que l’ironie acide et désabusée. Cette œuvre multiple, inégale, mais profondément humaine reste un des sommets de la musique d’après-guerre. Melodya tire de ses fonds, deux interprétations historiques qui soufflent sur les braises attisées de l’Histoire, créées ...
Trois partitions fondatrices d’Alfred Schnittke

Trois partitions fondatrices d’Alfred Schnittke

Composé en 1979, le Concerto pour piano et orchestre à cordes est avec le Requiem écrit pour le Don Carlos de Schiller l’une des œuvres les plus bouleversantes de la carrière d’Alfred Schnittke, considéré très justement comme un des compositeur ex-soviétiques le plus important après Chostakovitch. Tout en contrastes, cette œuvre émeut profondément autant qu’elle peut surprendre. Au piano qui égrène entre deux clusters des mélodies tonales évoquant Chopin, Beethoven, ...
Entre puissance implacable et émotion poignante

Entre puissance implacable et émotion poignante

In Memoriam Rostropovitch Ce concert « In Memoriam Rostropovitch », organisé par l’Association Internationale Dimitri Chostakovitch, a permis d’entendre des œuvres de compositeurs russes, dédiées, créées et bien sur jouées et même enregistrées par Mstislav Rostropovitch au cours de sa prolifique carrière. On sait en effet à quel point le violoncelliste russe a été un inspirateur sinon même un instigateur dans la création d’œuvres majeures de la littérature pour violoncelle du ...
Kazushi Ono, un berliozien d’avenir !

Kazushi Ono, un berliozien d’avenir !

Orchestre Symphonique de La Monnaie Alors qu’il fait ses débuts dans la fosse de l’Opéra de Paris à l’occasion de la reprise de Cardillac de Paul Hindemith, Kazushi Ono revient au pupitre de l’orchestre dont il est, jusqu’en juin prochain, le directeur musical. Centré autour de Berlioz, ce concert avait tout pour plaire : une œuvre très populaire et l’espoir de grandes interprétations car le chef japonais avait été l’artisan d’un superbe ...
L’étrange Noël de Monsieur Schnittke

L’étrange Noël de Monsieur Schnittke

Vous cherchez un disque de Noël, étonnant, envoûtant, à l’opposé de la mollesse engourdissante des chorales compassées que l’on vous sert depuis votre enfance ? Optez pour ce double disque qui recèle le Concerto Grosso n°2 de Schnittke, fondé sur le fameux cantique « Douce Nuit ». Composé dans l’urgence le soir de Noël 1818 par Franz Gruber, un instituteur et organiste exerçant près de Salzbourg, ce chant d’une simplicité séraphique prend ...
Fiodor Droujinine : Souvenirs, souvenirs

Fiodor Droujinine : Souvenirs, souvenirs

Fiodor Droujinine est le dédicataire de l’ultime chef-d’œuvre de Chostakovitch, la Sonate pour alto et piano, opus 147 ; second altiste du Quatuor Beethoven dans sa seconde formation, Droujinine a longuement travaillé avec Chostakovitch. Ses souvenirs paraissent aujourd’hui pour la première fois hors de Russie. Il y évoque les grands artistes de son temps, Chostakovitch et les musiciens du Quatuor Beethoven bien sûr, mais aussi la pianiste Maria Youdina ou ...
Trios crépusculaires par les Liszt-Weimar

Trios crépusculaires par les Liszt-Weimar

Ce programme autour du trio à cordes contemporain associe deux figures antinomiques qui étaient pourtant unies par une sympathie réciproque et un travail commun sur la tonalité : l’iconoclaste et provocateur argentin Mauricio Kagel et le profond et douloureux russe Alfred Schnittke. Kagel est un touche à tout de génie à l’inspiration imprévisible, mais les deux partitions proposées ici tranchent avec l’image de joyeux drille que l’on a de ce créateur. Le ...
« Russian Sonatas » pour Cello / Piano

Grandes sonates russes par Marc Coppey et Peter Laul

C’est, à notre connaissance, la première fois qu’un enregistrement rassemble les quatre présentes sonates pour violoncelle et piano. Et pour ce faire, le « jeune » label Aeon s’assure le concours de deux personnalités déjà « porteuses ». Marc Coppey, l’ex violoncelliste du quatuor Ysaÿe (de 1995 à 2000), de plus en plus présent au concert comme au disque, et dont nous mentionnerons, pour mémoire, deux des enregistrements les plus remarqués : le Quintette à ...
« Violence et passion » avec Hélène Grimaud

« Violence et passion » avec Hélène Grimaud

Les concerts de Radio France La foule des grands soirs se pressait au Théâtre des Champs-Elysées pour entendre la star du clavier dans le grand chant d’amour de Robert à Clara. Ce superbe concert s’est ouvert sur une intelligente et subtile pièce d’Alfred Schnittke que l’on pourrait traduire par « (Auc)un songe d’une nuit d’été ». Alfred Schnittke disait : « Il faut témoigner que le passé existe pour y plonger ses racines. Je m’appuie ...
Gidon Kremer et le KREMERata Baltica

Gidon Kremer et le KREMERata Baltica

Une musique d’ensemble, pleine de rage et de haine… Le Bozar nous convie ce soir à un concert réunissant Gidon Kremer, le digne descendant de David Oïstrakh, accompagné de son ensemble KREMERata Baltica et l’Amsterdam Sinfonietta, sous la direction de Gustavo Dudamel. Seulement 2 ans après être entré dans la classe de David Oistrakh au Conservatoire de Moscou, Gidon Kremer devint troisième lauréat au Concours Reine Elisabeth, complétant ainsi son palmarès ...