Mot-clef : Christoph Willibald Gluck

Éblouissante Iphigénie en Tauride au Théâtre des Champs-Élysées

Éblouissante Iphigénie en Tauride au Théâtre des Champs-Élysées

C'est à une réussite absolue que nous a convié le Théâtre des Champs-Élysées, pour cette Iphigénie en Tauride glaçante, qui titille les nerfs du spectateur jusqu'à l'insoutenable. La mise en scène provient du Lyric Opera of Chicago, mais Robert Carsen a fait le déplacement à Paris pour en assurer la reprise, et lui, ainsi que son équipe, ont fait l'objet d'une véritable ovation au moment des saluts. Décors et costumes sont ...
Alceste__D._Roeschmann__C._Castronovo_c_Bayerische_Staatsoper_Wilfried_Hoesl_LM0A2083

Alceste de Gluck à l’Opéra de Munich, sans style et sans noblesse

Seule la chorégraphie élégante de Sidi Larbi Cherkaoui sauve la soirée du désastre. Après l’éclatante réussite de ses Indes Galantes, on pouvait avoir de fortes attentes dans la mise en scène de Sidi Larbi Cherkaoui, même si la place de la danse est naturellement moindre dans Alceste. Il propose avec les danseurs de sa compagnie Eastman un spectacle d’une belle tenue esthétique, où c’est tout le spectacle qui est en mouvement. ...
Lebrecht-Furtwangler

Wilhelm Furtwängler le géant, enregistrements radio à Berlin 1939-1945

Voici que le label associé à l'Orchestre philharmonique de Berlin nous restitue l'intégralité du matériel existant des enregistrements radiophoniques des années 1939-1945 de Wilhelm Furtwängler à la tête de cette prestigieuse phalange. Il s'agit d'un total de 22 SACD hybrides accompagnés d'un livre de 184 pages. Une entreprise ambitieuse et qui ne devrait pas passer inaperçue. Vers 1947-1948, après que les troupes soviétiques ont occupé la Haus des Rundfunks de Berlin, l'officier russe Konstantin Adzhemov, ...
ORPHEE-0006 BD

L’Orphée d’Eléonore Pancrazi à Clermont-Ferrand

En attendant l’annonce de la programmation 2019-2020, la dernière production de la saison du Centre Lyrique se tourne vers l’avenir et la jeunesse, en attribuant notamment à la jeune mezzo-soprano Eléonore Pancrazi le premier rôle d’Orphée et Eurydice de Gluck dans la version d'Hector Berlioz. Dans sa révision destinée à l’interprète Pauline Viardot, Hector Berlioz choisit en 1859 de conserver tous les éléments de la version parisienne de 1774, soit le ...

Marie-Antoinette de Malandain à Versailles

L’écrin somptueux de l’Opéra royal de Versailles sert de cadre au ballet Marie-Antoinette, nouvelle création de Thierry Malandain. Se concentrant sur les plaisirs de la fête et de l’amour à Versailles, le ballet ne parvient pas à saisir la complexité du personnage et de son époque. Aussi surprenant que cela puisse paraître, le destin tragique de Marie-Antoinette, qui a inspiré tant d’artistes et fait couler tant d’encre, n’avait encore jamais été ...
Opéra Ballet "Orphée et Eurydice", Christoph Willibald Von Gluck.

Orphée et Eurydice donné à Metz dans la version Berlioz

Belle mise en scène chorégraphiée pour le chef d’œuvre de Gluck, en dépit d’une interprétation musicale quelque peu en retrait. Qu’il s’agisse des mises en musique de Gluck ou de Monteverdi, la légende d’Orphée se prête à la mise en scène chorégraphiée. Autant le statisme des deux partitions que la nature mythologique du sujet appellent une stylisation visuelle et une dynamisation corporelle que la danse semble pouvoir apporter de façon quasi ...
Orphée et Eurydice de John Neumeier à Hambourg

Orphée et Eurydice de John Neumeier à Hambourg

Cette première européenne d’Orphée et Eurydice, créé par John Neumeier pour le Joffrey Ballet de Chicago en 2017, surprend : reprenant la version parisienne de l’opéra de Gluck, Neumeier crée un Opéra-ballet où la danse illustre le chant. D’Orphée et Eurydice de Gluck, il existe plusieurs versions. La version française de 1774 est adaptée par le compositeur lors de son séjour à Paris à l'invitation de Marie-Antoinette. Remaniée pour un haute-contre ...
Bel canto au féminin au festival Concerts d’automne à Tours

Bel canto au féminin au festival Concerts d’automne à Tours

Le festival « Concerts d’automne » de Tours est en train de s’imposer qualitativement dans le paysage musical français, dépassant les frontières de la Touraine. Cette 3e édition démarre sur les chapeaux de roues avec trois concerts autour du bel canto, portés par trois interprètes féminines aux qualités et univers différents. Carnavale 1729 ou la gourmandise « Ann Hallenberg » En faisant appel à Ann Hallenberg et à son récital sur le Carnaval de Venise ...
Adjani

À Genève, l’Ismène d’Isabelle Adjani

En ouverture de sa saison, le Geneva Camerata de David Greilsammer frappe un grand coup avec la présentation d'Ismène, une œuvre du compositeur chilien Javier Muñoz Bravo. Commande de l’ensemble genevois, elle était présentée en création mondiale et portée par la comédienne Isabelle Adjani. Analyse. Magnétique, Patricia Petibon ouvre le premier concert de cette nouvelle saison du Geneva Camerata, dont le point focal est la présence d'Isabelle Adjani. La comédienne entre ...
rca_berlioz_munch

Munch et Monteux, deux Français légendaires de la direction d’orchestre

Pour les mélomanes n’ayant pas eu la chance (ou le portefeuille !) d’acquérir les deux imposants coffrets RCA relatifs aux intégrales Charles Munch (86 CD) et Pierre Monteux (40 CD), voici une petite compensation sous forme de deux mini albums dans l’excellente série « Masters » de RCA. Dès la fin de l’ère acoustique, le disque préserva la Symphonie fantastique op. 14 de Berlioz sous les baguettes de Rhené-Bâton (1923), Felix ...
Enfers

Les Enfers, prétexte à un requiem imaginaire par Stéphane Degout

Premier enregistrement de Stéphane Degout chez Harmonia Mundi autour de Gluck et Rameau, et heureusement, pas un énième récital enchaînant les airs comme un collier de perles sans guère de cohérence. Cet album original est à la fois prétexte à un hommage au basse-taille (baryton) Henri Larrivée (1737-1802), grand interprète des opéras de Gluck et dans une moindre mesure de Rameau (mais ne retenant uniquement que deux rôles dont Larrivée fut ...
Orfeo_1

Au Théâtre des Champs-Élysées, Orfeo sur terres arides

Pour cette affiche de premier ordre au Théâtre des Champs-Élysées avec Patricia Petibon et Philippe Jaroussky, on était en droit d’espérer un Orfeo ed Euridice incandescent. Platonique et un brin ennuyeux, on ne peut pas dire que Gluck ait beaucoup inspiré Robert Carsen et les musiciens. Patricia Petibon, singulière Euridice, aurait eu les moyens de rehausser une soirée bien austère si la production avait choisi une autre version de l'opéra ...
Les adieux à la scène de Marie-Agnès Gillot dans Orphée et Eurydice

Les adieux à la scène de Marie-Agnès Gillot dans Orphée et Eurydice

C'est une génération qui s'éteint avec le départ à la retraite de l'Opéra National de Paris de Marie-Agnès Gillot. Étoile emblématique de l'ère Lefèvre, elle aura été une des seules Étoiles incontestées et incontestables de ces deux dernières décennies sur la scène de la danse française. C'est tout naturellement que le choix de l’œuvre pour signifier la fin de sa carrière dans cette institution s'est porté sur l'Orphée et Eurydice de ...
Journey-To-Mozart

Le voyage vers Mozart de Daniel Hope : original, mais un brin frustrant

Avec son « voyage vers Mozart », Daniel Hope ose un programme original et une thématique intéressante, malheureusement déparés par quelques arrangements douteux, auxquels on aurait préféré l'intégralité du Concerto de Mysliveček, dont ne figure que le mouvement lent. Soucieux de renouveler, voire dépoussiérer les programmes traditionnels du CD (deux ou trois concertos à la suite), certains solistes essaient de composer des ensembles variés autour d’une thématique donnée. Récemment, Daniil Trifonov proposait ...
Orphée 1

Le chant d’Orphée à la Scala par Juan Diego Flórez

Le chant flamboyant de Juan Diego Flórez n’est pas le seul point positif de l’Orphée et Eurydice présenté à la Scala. Loin de là. C’est bien un spectacle total mené de bout en bout dont la force et la créativité sont à tous points de vue le maître mot. Incandescent. Coïncidence de calendrier : en ce moment, l’Italie chante en français ! Après la version française de La Favorite à Florence, voilà que ...
DJhvP_iX0AAF8Cx

La flamme de la pianiste Laure Favre-Kahn

La pianiste Laure Favre-Kahn, que nous avions appréciée notamment chez Reynaldo Hahn, revient au disque, et compose un programme libre et personnel, de très bonne facture. Ne pas se fier au titre Vers la flamme : ce nouveau disque de Laure Favre-Kahn n'est pas spécialement composé autour de Scriabine très en vogue ces derniers temps, ni de sa pièce mystique et exaltée. Le disque est polarisé autour de deux pièces auxquelles ...
alcesteg-rjeanlouisfernandez097

Déchirante Alceste à l’Opéra de Lyon

Succédant au très original memento mori d'Olivier Py pour Paris en 2013, Àlex Ollé, avec des moyens radicalement différents, bouleverse avec l'opéra-manifeste de Gluck, secondé par Stefano Montanari et les prenantes prises de rôle de Karine Deshayes et Julien Behr. « Alceste n'est pas un divertissement mais une occupation très sérieuse. » Vous voilà prévenus. Et c'est Gluck qui l'affirmait. Composer un opéra de 2H30 à la gloire de la fidélité conjugale (« ce qui ...
10486666_313612568825568_2544236495976416882_n

Les Emportés redécouvrent les trésors oubliés du patrimoine musical français

Les Emportés ont choisi de faire redécouvrir au public Stratonice d’Étienne-Nicolas Méhul dans le cadre des commémorations de la mort de ce compositeur français de la période révolutionnaire. Le directeur artistique, Maxime Margollé, nous révèle ce qui a conduit la compagnie à se spécialiser dans ce répertoire ainsi, que sa vision personnelle de la musique de Méhul. ResMusica : Il est fréquemment décrété qu’en France, la seconde moitié du XVIIIe siècle ...
Capture

Mais pourquoi avoir oublié Méhul ?

Symphoniste accompli, c'est pourtant sur la scène lyrique qu’Étienne-Nicolas Méhul connaît ses plus grands succès entre la période révolutionnaire française et le Premier Empire, avec pas moins de trente-cinq ouvrages dans son catalogue. Plus grand compositeur à succès de son temps, membre de l’Académie des Beaux-Arts, médaillé de la toute première promotion de la Légion d’honneur, fondateur du Conservatoire de Paris (l’un des événements les plus déterminants de l’Histoire de la musique ...
img_0107-orphee-eurydice-2017-gilles-abegg_opera-de-dijon

Le retour d’Orphée à Dijon

Après L’Orfeo de Monteverdi donné à Dijon en octobre, voici venu le temps d’Orphée et Eurydice de Gluck. La confrontation des styles, la manière de traiter le même mythe par deux compositeurs majeurs de l’histoire de l’opéra, offrent un plaisir musical et intellectuel des plus intenses. En outre, l’angle sous lequel les deux metteurs en scène ont choisi de montrer cette histoire clé est radicalement différent. Après un Orfeo assez ...
crebassa

Oh, Boy ! Les affres de l’adolescence avec Marianne Crebassa

Qui ne connaît, est, ou a été, un adolescent ? Marianne Crebassa, avec une grande délicatesse et beaucoup de musicalité, nous fait entrer dans cet univers rempli d'angoisse et défi, de fragilité et d'hormones bouillonnantes, de doutes et de désirs. Voici un programme harmonieusement concocté, qui alterne Mozart et certains compositeurs français des XVIIIe et XIXe qui ont confié des rôles de jeunes garçons à une mezzo-soprano. Avec une grâce et ...
Fêtes et divertissements ou l’art de gouverner au château de Versailles

Fêtes et divertissements ou l’art de gouverner au château de Versailles

Les commissaires de l’exposition « Fêtes et divertissements à la Cour » (ouverte jusqu’au 26 mars 2017) Béatrix Saule, Elisabeth Caude et Jérôme de La Gorce, se sont donnés pour mission d’entraîner « au cœur de la fête » chaque visiteur du château de Versailles. Même si l’immersion n’est pas totale, en raison d’une thématique démesurée, un grand nombre de dispositifs qui rythment ce parcours sont ingénieux et ludiques. Les « douches sonores », les restitutions ...
5840379e0000000000000000_medium

Les voix à l’honneur dans Iphigénie en Tauride au Palais Garnier

En passant les grilles du Palais Garnier, on se demandait, un peu atterrée, quelle mouche nous avait piquée de nous porter volontaire pour ce spectacle, dont la mise en scène en 2006 nous avait profondément affligée, si ce n'est une distribution plus que prometteuse. Or, la soirée s'est révélée absolument magnifique. Krzysztof Warlikowski a manifestement repensé sa production de bout en bout, et l'a débarrassée de tous les éléments qui la ...
minkp

Une frustrante Armide à la Philharmonie de Paris

On avait tellement idolâtré cette Armide de Gluck enregistrée sous le label Archiv en 1996, déjà par Marc Minkowski, qu'on attendait avec une impatience frétillante sa revisitation, vingt ans après, par le toujours sémillant chef et les nouvelles forces vives du chant français. Hélas, la réalisation n'était pas à la hauteur de nos attentes. Bien sûr, comparer un enregistrement à un concert, et les impressions d'une mélomane un peu verte à ...
Orphée et Eurydice@Opéra natio-nal de Lorraine (13)

Orfeo ed Euridice allégorique à Nancy

Troisième et dernière étape d’une première partie de saison consacrée au mythe d’Orphée à l’Opéra national de Lorraine. Après le dynamitage comique de la légende avec Orphée aux Enfers d’Offenbach et la redécouverte musicologique de l’Orfeo de Rossi, place au plus célébré des opéras inspirés par la fable antique : Orphée et Eurydice de Gluck dans sa version originale, en italien et plus resserrée de Vienne en 1762. Venue de Salzbourg où ...
téléchargement

Orfeo ed Euridice de Gluck  : consécration pour Franco Fagioli

Sortie de l'enregistrement de la version viennoise de 1762 de l'opéra Orfeo ed Euridice  (en italien donc, créée à l'époque pour le castrat Gaetano Guadagni) de Christoph Willibald Gluck, avec Franco Fagioli, un  jalon dans la carrière d'un contre-ténor incontournable. En effet, ce double CD, témoin de représentations en avril 2015, met en vedette le fabuleux Franco Fagioli dans un répertoire bien à l'opposé de ses rôles qui lui ont permis ...
romain_rolland_musiciens_autrefois

Musiciens d’autrefois de Romain Rolland

Les Musiciens d'autrefois est un double voyage dans le passé, où l'on voit l'enfance de la musicologie au début du XXème siècle partir à la redécouverte de l'enfance de l'opéra. Un réédition qui ravira les connaisseurs de Luigi Rossi,  de Jean-Baptiste Lully et de Christoph Willibald Gluck, ainsi que tous ceux qui se désolent du fossé français persistant entre musique et littérature.  L'ouvrage consacré à Romain Rolland par Alain Corbellari (Les mots sous ...
©GTG/Carole Parodi

Genève : Iphigénie en Tauride sans mode d’emploi

Depuis quelques années, nombre de productions du Grand Théâtre de Genève proposent des choix scéniques divergeant du goût esthétique du public, de culture essentiellement latine. Cette nouvelle production d’Iphigénie en Tauride confirme cette tendance. Iphigénie en Tauride est l’opéra français par excellence. Apothéose de l’œuvre de Gluck, alors à Paris, le succès remporté par cet épisode de l'histoire d’Iphigénie clôt la querelle qui opposait le compositeur à Piccini. Cet opéra scelle ...
SCHWEIZ STADTTHEATER OPER PREMIERE

Berne affiche le rare Armide de Gluck

Pour son ouverture de saison, le Stadttheater de Berne présente le rare Armide de Christoph Willibald Gluck dont la superbe musique sauve un spectacle affichant une transposition scénique d’une efficacité douteuse. Monter ce monument musical avec ses plus de vingt solistes avec les moyens d’un théâtre de troupe est une gageure difficile à réaliser. Si du côté orchestral, la direction énergique et éminemment musicale de Mario Venzago s’avère excellente, la partition ...
don-juan

Le diable s’habille-t-il en Don Juan ?

Le libertin, qui accumulerait plus de 3 000 pièces à son sujet selon le Dictionnaire de Don Juan de Pierre Brunel, et dont les frasques ont été vivifiées sous la plume de Molière ou la baguette de Mozart, ressuscite à travers les mouvements du chorégraphe italien Giorgio Madia. La compagnie berlinoise du Staatsballett présente une production lascive et drolatique. L’affiche placardée sur tous les murs de Berlin, avec le danseur Leonard ...