Mot-clef : Christoph Willibald Gluck

Et le vainqueur est…. Gluck !

Orphée et Eurydice, et le vainqueur est…. Gluck !

Libéré de toutes contraintes scéniques, le plus populaire des opéras de Gluck ne laisse place qu’à l’interprétation musicale. Pas d’artifice, pas de remplissages, pas de machines infernales, pas d’autre inventivité ...
Noblesse oblige !

Fascinante soirée Gluck portée par Janet Baker

Le label du Royal Opera House de Covent Garden poursuit l’exploitation de ses archives avec une fascinante soirée Gluck portée par la présence de Janet Baker. Représentation historique car cette ...
Dissidente Iphigénie

Dissidente Iphigénie par Krzysztof Warlikowski

Iphigénie en Tauride Depuis 2004, les choix de Gérard Mortier auront-ils réussi à faire évoluer le goût du public parisien, jugé conservateur? En guise de test, on reprendra à l’Opéra Garnier Iphigénie ...
Un Orfeo ed Euridice d’une santé vocale désarmante

Un Orfeo ed Euridice d’une santé vocale désarmante

Effectué en 1966, cet enregistrement de Orfeo ed Euridice est un reflet assez fidèle de la version originale viennoise de 1762, celle créée par le célèbre castrat Gaetano Guadagni. Confiée ...
Calme plat sur la Mer Egée

Iphigénie en Aulide à l’Opéra National du Rhin, calme plat sur la Mer Egée

Créée en 1774, Iphigénie en Aulide est le premier opéra français que Christoph Willibald Gluck composa pour Paris. Alors âgé de cinquante-neuf ans, il était au faîte d’une renommée gagnée ...
Plus calculatrice que brave.

Diana Damrau plus calculatrice que brave

Avec un physique et des mimiques évoquant Céline Dion, Diana Damrau est une soprano colorature montante qui impressionne favorablement la critique et le public. Pour sa première apparition au Capitole ...
Iphigénie s’y « Met »

Iphigénie à Seattle s’y « Met »

Iphigénie en Tauride Les productions d’Iphigénie en Tauride se succèdent et ne se ressemblent pas. Après le vide noir conçu par Yannis Kokkos à Nancy et Caen en 2005, la maison ...
Splendeurs du siècle baroque : et si l’on oubliait ?

Splendeurs du siècle baroque : et si l’on oubliait ?

Il sera malheureusement nécessaire d’oublier très vite ce CD. La pochette nous alerte déjà. Pachelbel voit son nom estropié, l’adagio d’Albinoni est qualifié de « célèbre » (ceci au cas où vous ...
Un monde en noir pour une sombre Iphigénie

Un monde en noir pour une sombre Iphigénie

Iphigénie en Tauride Dès le levé de rideau, le ton est donné. Le décor de Tobias Hoheisel angoisse, oppresse et entraîne le spectateur aux frontières de la claustrophobie. La scène, rétrécie ...
Grave et déchirant

Iphigénie en Tauride, grave et déchirant

Au risque de choquer les bonnes consciences, de faire grincer quelques dents, il faut bien reconnaître que cette Iphigénie en Tauride fait mouche. Et ceci, malgré l’absence totale de décors, ...
Gluck dans son époque

Gluck dans son époque

Ce volume s’inscrit dans la série initiée par Actes Sud en collaboration avec le magazine Classica. L’auteur a choisi de ne pas présenter une biographie traditionnelle mais bien plutôt de ...
Grandeur et misère des relectures contemporaines

Grandeur et misère des relectures contemporaines

Le Staatsoper de Stuttgart est comme nous avions constaté lors de notre visite estivale (pour Otello et Aenas in Kartagho) un des temples du Regietheater allemand, qui cherche une actualisation ...
Invitation décevante à la danse

Invitation décevante à la danse

Orphée et Eurydice C’est par un bien curieux Orphée et Eurydice que l’Opéra de Saint-Etienne a inauguré sa nouvelle saison. En optant pour la version française adaptée par Paul Vidal pour ...
La redécouverte d’un opéra oublié de Gluck

Redécouverte de Le Feste d’Apollo de Gluck

« Ce disque est une histoire d’amour. Celle de Vincent et Caroline Guiot pour leur petit Philémon, atteint d’une maladie rare et reparti trop tôt vers son étoile. Vincent a créé, ...
Véronique Gens pudique Tragédienne

Véronique Gens pudique Tragédienne

On adorait ses Mozart, on était amoureux de ses Nuits d’été, et on avait presque oublié que Véronique Gens avait commencé sa carrière en interprétant la tragédie lyrique, ou ...
Ô bienheureuse Iphigénie !

Ô bienheureuse Iphigénie !

Opéra de Nancy Difficile métier que celui de chroniqueuse de spectacles lyriques! Il devrait être possible, afin de ne pas gâcher la magie, de dire simplement qu’on a vu et entendu ...
Orphée et Eurydice en roue libre.

Orphée et Eurydice en roue libre

Festival d’Opéra de Munich Certaines productions se veulent la signature d’une maison d’opéra. Il en va ainsi de cette Orphée et Eurydice munichoise présentée chaque année, diffusée à la télévision et ...
archiv_gluck_paride-300x198

Magdalena Kožená au sommet de son art

Christoph Willibald Gluck et son librettiste Raniero de Calzabigi désiraient ardemment s’éloigner de l’aspect excessif des opera seria de Métastase pour entrer dans une forme dramatique plus pure et plus ...
Orfeo ed Euridice

Orfeo ed Euridice revu par Harry Kupfer

Harry Kupfer, qui s’était notamment distingué par un Vaisseau Fantôme d’anthologie pour Bayreuth dans les années 80, a signé en 1991 une mise en scène assez déconcertante du plus couru ...
Récital Vesselina Kasarova

Récital Vesselina Kasarova : haute voltige

Véritable star sur la scène du Staatsoper de Munich, ville qui a jalonné sa carrière tant par ses prises de rôles que ses enregistrements, la mezzo bulgare Vesselina Kasarova est ...
Un Orphée pas tout à fait authentique…

Un Orphée pas tout à fait authentique…

L’Orphée de Gluck reste un grand « must » dans toute discothèque moyenne, il représente même souvent pour les mélomanes l’exemple parfait du classicisme lyrique. Mais quel Orphée de Gluck? Il existe quatre ...
Orphée et Eurydice

Orphée et Eurydice par Marc Minkowski : un must !

La discographie d’Orphée et Eurydice déborde de toutes parts. La version ceci, la version cela, en français ou en italien, révisée par Berlioz, avec une mezzo-soprano ou un ténor en ...
Les enfers de la vacuité

Les enfers de la vacuité

« Orphée et Eurydice » de Gluck à l’Opéra de Lausanne L’Opéra de Lausanne propose Orphée et Eurydice de Gluck, dans la version Berlioz. Un ouvrage connu qui explore le mythe ...

La révolution Gluckiste met les ténors à rude épreuve …

Orphée et Eurydice par Marc Minkowski Rarement une œuvre lyrique aura subi autant de remaniements que cet opéra dont l’originalité et l’expressivité firent grand bruit et qui servit en quelque sorte ...