Mot-clef : Günther Groissböck

parsifal bayreuth19-2

Le Parsifal d’Uwe Eric Laufenberg sur la colline sacrée

Emmené de main de maître par Semyon Bychkov entouré d'une distribution de premier ordre, le Parsifal de Uwe Eric Laufenberg, qui investit la scène du Festspielhaus de Bayreuth pour la quatrième année, creuse la question épineuse du religieux dans l'idéologie wagnérienne. « Festival scénique sacré » titre Wagner pour son dernier ouvrage lyrique, conçu en fonction des possibilités musicales du Festspielhaus qui sera durant trente ans le seul lieu – le temple - ...
Unitel

Freischütz à Dresde et Milan en DVD, choix cornélien

Choix cornélien pour deux très belles productions du chef -d’œuvre de Weber à la Scala et à Dresde. Chacun, en tout cas, y trouvera son compte. Les deux versions proposent une mise en scène relativement traditionnelle, en dépit de quelques tentatives de modernisation. La première, que l’on doit à l’ancien contreténor Axel Köhler, joue sur les liens privilégiés entre l’ouvrage et son lieu de création. Représenté près de 1500 fois dans ...
5M1A0407

La fiancée vendue, comédie de David Bösch à Munich

C'est d'abord grâce à sa mise en scène que la soirée tient, avec une distribution très honorable mais plombée par la fosse. La fiancée vendue de Bedřich Smetana n’est certainement pas la plus drôle ni la plus émouvante des comédies lyriques, et il lui faut bien le soutien d’un metteur en scène ambitieux pour donner des contours à ses personnages. David Bösch n’est pas l’homme des grands concepts, mais il s’entend ...
Concert des 150 ans du Wiener Staatsoper

Concert des 150 ans du Wiener Staatsoper

Le Wiener Staatsoper fête ses 150 ans avec plusieurs productions et un grand concert en extérieur, auquel sont conviés des invités de marque, dont Nina Stemme, Tomasz Konieczny, Ferruccio Furlanetto, Roberto Alagna, Aleksandra Kurzak, Benjamin Bernheim ou Sonya Yoncheva. Alors que Paris souffle les 350 bougies de l’institution, Vienne fête cette saison le jubilé des 150 ans de la création du Wiener Staatsoper en tant que tel, érigé sur le ...
Pa_100718_189_EnricoNawrath_presse - copie

Parsifal à Bayreuth emporté par Semyon Bychkov

Créée en 2016, la mise en scène du Parsifal d’Uwe Eric Laufenberg pour Bayreuth autour des guerres de religions au Proche-Orient laisse un scénario inabouti pour une distribution correcte mais non référente, qui demande alors de se tourner vers la fosse pour l’excellente direction de Semyon Bychkov. Le piège de Bayreuth est qu’une mise en scène, lorsqu’elle est créée, doit ensuite maintenir l’intérêt de son propos pendant quatre à sept ans. ...
Emilie_Brouchon___Opera_national_de_Paris-Parsifal-17.18---Emilie-Brouchon---OnP--22--800px

La rédemption d’un Parsifal tant attendu à l’Opéra Bastille

Le voici donc ce Parsifal tant attendu après l’annulation des quatre premières représentations suite à une panne technique. Le plaisir est-il à la hauteur de l’attente ? Oui et non. D’indéniables qualités président à ces représentations d’une très grande tenue. Pour autant, malgré l’homogénéité du plateau, la mise en scène plutôt inspirée de Richard Jones et les splendeurs de l’orchestre, quelques frustrations demeurent. Nous restera alors le bouleversement d’avoir entendu l’Amfortas de ...
Rheingold 2017_Tankstelle-1

L’Or noir du Rhin à Bayreuth : Wotan en Amérique

En ces temps d’extrême consensualité, le Festspielhaus est un des rares endroits au monde où les huées les plus décomplexées peuvent cueillir à chaud une production. C’est ce qui arrive une fois encore au Ring pourtant virtuose de Frank Castorf qui, au bout de cinq ans, ne sera pas parvenu à convaincre (on pouvait se procurer des places cinq minutes avant le début de chaque représentation, alors que résonnait le ...
Les Maîtres-chanteurs de Bayreuth : dans la tête de Richard Wagner

Les Maîtres-chanteurs de Bayreuth : dans la tête de Richard Wagner

Très ambitieuse production sur trois époques que ces nouveaux Maîtres-chanteurs de Nuremberg confiés au génial Barrie Kosky : en sus de la lourde tâche d’ausculter la plus longue comédie musicale du monde, le metteur en scène australien fait passer un scanner au cerveau du compositeur. Pour une fois Wagner a décidé de faire rire pendant quatre heures trente. Mais pas que. Barrie Kosky fait la même chose, qui semble gagner son pari avant ...
otello-dvd-01

Otello sauvé par la Desdemona de Sonya Yoncheva

L’immensité d’ouverture de scène du Metropolitan Opera de New-York se prête particulièrement à un opéra aussi spectaculaire que Otello de Giuseppe Verdi. Dans sa mise en scène, Bartlett Sher l’a bien compris avec l’imposante scène d’ouverture, ses projections vidéo de la tempête, de la mer démontée d’un effet saisissant. Dommage que les chœurs du Metropolitan Opera restent aussi statiques. Pourtant vocalement habités, ils impressionnent. Tout comme l’énergie éclatante de la brillante ...
bayreuth16_rheingold1

Les premiers pas de Marek Janowski dans l’Or du Rhin à Bayreuth

La quatrième année de présence sur la Colline de ce Ring consacre définitivement la mise en scène de Frank Castorf, tandis que de nombreux changements de rôles et l'arrivée de Marek Janowski à la direction modifient sensiblement l'équilibre général de la production. On connait l'exhortation lancée par Wagner à ses descendants : "Enfants, faites du neuf !". Sans doute, faudra-t-il la rappeler à une partie du public de ce Ring ...

Andris Nelsons remplacera Christoph von Dohnányi à Tanglewood

C’est Andris Nelsons qui remplacera Christoph von Dohnányi pour le concert de clôture de la saison du Boston Symphony Orchestra, le 28 Août à Tanglewood. Christoph von Dohnányi qui devait diriger la Symphonie n° 9 de Beethoven a dû annuler en raison de problèmes de santé pour lesquels les médecins lui ont demandé d’éviter les vols long-courriers pendant au moins quatre mois. Le concert du dimanche après-midi rassemblera le Boston ...
Die Meistersinger von Nürnberg à Bastille : le bonheur absolu

Die Meistersinger von Nürnberg à Bastille : le bonheur absolu 

Une grande réussite de l'opéra de Paris, dont on espère de nombreuses reprises ! Le rideau se lève pendant l'ouverture sur un Richard Wagner – ou peut-être Hans Sachs – en pleine fièvre créatrice. Il se dirige ensuite vers un coin de la scène où il retrouve, ému, ses jouets d'enfant. Par un joli effet scénique, le secrétaire à cylindre sur lequel le musicien composait enfle et devient la cathédrale Sainte-Catherine du ...
Philippe Jordan

Beethoven Neuvième symphonie, épisode 1 : Philippe Jordan à l’Opéra Bastille

Les "hasards" de la programmation ont mis simultanément à l'affiche parisienne deux exécutions de la Symphonie n°9 de Beethoven. Concluant leur intégrale, Philippe Jordan et les forces de l'Opéra de Paris ouvraient le feu en ce mercredi soir, trente petites minutes avant Paavo Järvi et l'Orchestre de Paris le lendemain. Il n'y a pas plus proche du célèbre opus 125 que cette Fantaisie créée en 1808, puisqu'on y retrouve en germe ...
5M1A0147

Une Walkyrie de vrai théâtre par Kirill Petrenko

Même si elle a quelques faiblesses (des longueurs dans le 3e acte notamment), la belle mise en scène d'Andreas Kriegenburg est un bel écrin pour ce qui fait l'événement de cette reprise du Ring à l'Opéra de Bavière, la direction de Kirill Petrenko. L'arbre des morts du premier acte ne s'oublie pas aisément, le travail du jeune directeur musical de la maison non plus. Dans la distribution en revanche, tout n'est ...
or du rhin munich15

L’Or du Rhin à Munich, version Petrenko

Kirill Petrenko fait de L'Or du Rhin un véritable événement théâtral. À 42 ans, Kirill Petrenko a déjà une longue expérience du Ring : en 2001, tout jeune directeur musical du modeste théâtre de Meiningen, il avait réussi à le faire jouer dans un théâtre très peu habitué à ce genre de grande entreprise. 14 ans plus tard, et après deux étés à Bayreuth, il était naturel qu'il prenne rapidement en ...
bayreuth2014

Retour de Bayreuth 2014 (3)

Là où certains esprits étroits ont cru percevoir l’occasion de vilipender un énième avatar du Regietheater, il faut reconnaître l’évidence d’un travail d’orfèvre qui fait jaillir toujours plus de détails à chaque représentation. Cette prolifération bouillonnante irrite et bouscule – n’oublions pas que la proposition de Castorf vient après le très pâle et anecdotique Torsten Dorst… L’ironie triomphante dont se réclame le metteur en scène est-allemand est à puiser dans ...
Zauberflöte München2

A Munich, une Flûte enchantée vieille de 35 ans

Elles sont rares, les productions qui dépassent de nos jours 30 ans de carrière : la Flûte enchantée montée en 1978 à l’Opéra de Munich par l’intendant de l’époque, est un de ces témoins du passé. Bien connue par un DVD filmé en 1983, cette production doit son succès perpétué à vrai dire moins au travail scénique d’Everding qu’au rapide défilé qu’avait conçu le décorateur Jürgen Rose dans une esthétique largement ...
walkyrie grand theatre geneve

Le nouveau Ring de Genève : le suspense reste entier

Mars 2013 : Le Grand Théâtre de Genève initie une nouvelle production de la Tétralogie de Wagner confiée à l’Allemand Dieter Dorn. Jacques Schmitt a déjà loué dans nos pages un Prologue passionnant mais inégal. Mais combien d’Or du Rhin prometteurs ont été suivis de Walkyries effondrées ! Automne  2013 : Première journée décisive de la Tétralogie. Un sentiment équivalent à celui de notre confrère nous habite à l’issue d’une Walküre d’assez haut vol, ...
Martina Serafin (Sieglinde), Günther Groissböck (Hunding) et Stuart Skelton (Siegmund) Crédit : Opéra national de Paris/ Elisa Haberer

Reprise en progrès de la Walkyrie à Bastille

Commencé en 2010 avec L’Or du Rhin et La Walkyrie, poursuivi en 2011 avec Siegfried  et Le Crépuscule des Dieux, voilà le Ring de l’Opéra de Paris de nouveau au programme, d’abord en version égrenée, en attendant un cycle complet en juin de cette année. Si la mise en scène n’a subi que quelques retouches, la distribution est plus profondément renouvelée, avec, il faut le reconnaître, quelques belles réussites mais ...
Lohengrin.01

Le somptueux Lohengrin de Marek Janowski

Nouveau volet de sa gigantesque fresque wagnérienne, ce Lohengrin marque une nouvelle pierre au monument musical que Marek Janowski construit dans la commémoration du deux-centième anniversaire de la naissance de Richard Wagner. Comme dans ses précédents volumes (Der Fliegende Holländer), Parsifal, Die Meistersinger von Nürnberg et Tannhaüser), les enregistrements du chef allemand sont issus des concerts qu’il donne de mois en mois dans la salle de la Philarmonie de Berlin. Outre ...
Eugène Onéguine

Eugène Onéguine, production polonaise à Valence

Cette production polonaise, présentée dans le cadre majestueux et intimidant du Palau de Les Arts de Valencia, œuvre de l’architecte Santiago Calatrava, était l’occasion pour le futur directeur musical de la maison de se confronter à un cheval de bataille du répertoire lyrique. Né en 1981, le jeune chef israélien Omer Meir Wellber a été désigné, par l’intendante Helga Schmidt pour succéder à Lorin Maazel ! Choix risqué car remplacer une ...
En fermant les yeux II

Tétralogie à Paris II : en fermant les yeux

Die Walküre Décidément les productions de l’Opéra de Paris nous invitent à fermer les yeux : partie musicale exceptionnelle, mais réalisation scénique indigente. Avec Rheingold, Günter Krämer signait une mise en scène peu inventive, qui empruntait beaucoup d’idées aux autres, le tout mené avec intelligence. L’action presque cinématographique du prologue lui convenait mieux que le plus conventionnel découpage en trois actes de cette Walkyrie. Encore un peu de Regietheater avec les compagnons de ...
L’impressionnant Doktor Faust de Thomas Hampson

L’impressionnant Doktor Faust de Thomas Hampson

Busoni n’a malheureusement pas pu terminer l’écriture de son opéra Doktor Faust qu’il laissa donc inachevé à sa mort en 1924. Complété différemment et à deux reprises, il en reste aujourd’hui une œuvre à l’apparence complexe, hétérogène voire décousue, mais originale et porteuse d’une réelle force dramatique, il est vrai que le mythe de Faust en lui-même est un formidable sujet, maintes fois utilisé. Sans doute plus difficile à monter ...
Quand le rêve tourne au cauchemar

Die Zauberflöte à Cologne, quand le rêve tourne au cauchemar

Qu’est-ce que La Flûte enchantée ? Un conte de fée ? Une comédie populaire ? Une pièce d’initiation maçonnique ? Un drame d’idées du Siècle des Lumières ? Ou bien tout à la fois ? Dans la nouvelle production de l’Opéra de Cologne tout n’est qu’un rêve, le rêve d’un malade mental. En effet Tamino, personnalité multiple divisée en un chanteur, une récitante et un danseur, imagine toute l’histoire. Ou peut-être la revit-il dans quelque asile après 20 ans de mariage malheureux avec ...
Schubert et son double ?

Fierrabras de Schubert avec Jonas Kaufmann

L’histoire de la musique a retenu qu’entre Schubert et l’opéra ce fut un incessant malentendu. Remis aux premiers plans par une brillante production du festival de Vienne 1988 dirigée par Claudio Abbado, Fierrabras, ne s’est toujours pas imposé au répertoire des maisons d’opéras et il reste, hélas, une curiosité occasionnelle. En 2005, l’opéra de Zurich à qui l’on doit tant de réussites de premier plan, s’était payé une production de ...
La Clemenza di Tito : Una italiana Clemenza

La Clemenza di Tito : Una italiana Clemenza

La Clémence de Titus, avant-dernier opéra de Mozart, a suscité un bon nombre de commentaires sinon négatifs, du moins réservés de la part des critiques, et ce, dès sa création à cause d’une intrigue particulièrement alambiquée. Les récitatifs sont remplacés ici par des dialogues parlés d’Iso Camartin. Ils allègent un peu la partition, même si certains pourraient trouver ce parti-pris contestable. Etant donnée la complexité de l’intrigue, il nous semble ...
Il était une fois…

Il était une fois… L’Or du Rhin à Strasbourg

Production très attendue de la saison strasbourgeoise, cet Or du Rhin marquait tout d’abord le début d’une nouvelle Tétralogie en terre rhénane, répartie sur quatre saisons successives. Mais l’événement était surtout dans la toute première mise en scène du Ring (et la première incursion dans l’univers wagnérien) de David McVicar, devenu en quelques années un incontournable de la scène lyrique, tant par l’abondance que la fréquente réussite de ses spectacles, ...
Idomeneo de flamme et de classe

Idomeneo de flamme et de classe, Magdalena Kožená d’anthologie

Le projet Mozart 22 permet de retrouver en DVD l’un des sommets de l’intégrale des opéras de Mozart proposée au Festival de Salzbourg 2006. Cette production était l’une des rares à justifier le prix exorbitant des places : des stars du chant, une mise en scène quasi-légendaire, et un grand chef d’orchestre. En résumé, sur le papier, c’est Salzbourg comme on le rêve ! Mozart semble être le compositeur qui réussit le mieux ...
La Flûte se fait siffler

Turin siffle la Flûte

Les quelques timides protestations du début du deuxième acte, rapidement réprimées par d’intempestifs «Chuuuuuuut ! » préannonçaient le mécontentement d’une partie du public. La véritable bronca s’est déchaînée à peine le rideau tombé sur les derniers accords d’une Flûte plus énervante que véritablement enchantée. Le public généralement bon enfant du Regio de Turin a copieusement sifflé les responsables scéniques de ce spectacle. Le principal responsable de ce ratage n’était pas présent au ...
Sauvé par la musique !

Sauvé par la musique !

Die Zauberflöte Après les Wiener Festwochen et le Festival d’Aix-en-Provence, c’est au tour du Grand Théâtre de Luxembourg, coproducteur du spectacle, d’accueillir cette Flûte Enchantée, qui fut déjà télévisée depuis Aix sur Arte pendant l’été. La mise en scène est l’œuvre du scénographe polonais Kryztian Lupa, qui signait là sa première réalisation lyrique. Le résultat est, de l’aveu même de Lupa à la presse autrichienne, un échec cuisant. C’est une preuve ...