Mot-clef : Nathalie Manfrino

Voix nouvelles 2018

Réjouissant concert des lauréats Voix Nouvelles au TCE

En réunissant trois lauréats du millésime 2018 et trois anciens lauréats de 2002, le concert du Concours Voix Nouvelles permet à l’auditeur de mesurer le talent de trois jeunes chanteurs pleins de promesses ainsi que le chemin qu’il leur reste à parcourir pour être à la hauteur de leurs trois ainés. Un beau passage de relais pour une réjouissante soirée. Avec une première partie italienne (à l’exception de Dvořák) et une ...
Unamourenguerre_MetzMetropole_2014-0644

Metz, création lyrique de Caroline Glory et PPDA

Un plateau vocal de qualité pour un ouvrage qui devra faire ses preuves. Saluons pour commencer l’originalité et la pertinence du projet, destiné à commémorer le centenaire du début de la Première Guerre Mondiale. Quel lieu plus approprié que l’Opéra-Théâtre de Metz Métropole pour donner sa première chance à cette nouvelle création lyrique, conçue comme un hommage aux soldats disparus ! Inspiré de correspondances entre poilus et leurs familles, l’ouvrage met ...
Rigoletto (Strasbourg13)-1HD

Strasbourg : Reprise du Rigoletto d’Aix

Après le Festival d’Aix-en-Provence l’été dernier et avant la Monnaie de Bruxelles en mai prochain, Rigoletto de Verdi sous la houlette du très demandé Robert Carsen fait une halte à l’Opéra national du Rhin, coproducteur du spectacle (Strasbourg en décembre puis La Filature de Mulhouse en janvier). Une distribution entièrement nouvelle en revivifie l’intérêt. Lors de sa présentation à Aix-en-Provence, la vision de Robert Carsen a été abondamment commentée par la ...
Nathalie Manfrino et le Chœur de l’Opéra-Théâtre de Metz Métropole © Philippe Gisselbrecht – Metz Métropole

Metz : Fantômatique Traviata

Joué dans un décor unique aux tons gris, bleu et beige pastels, rendu plus flou encore par l’utilisation de tulles et de voilages, le spectacle mis en scène par Paul-Emile Fourny présente du chef d’œuvre de Verdi une vision fantomatique, dictée par un souci de faire de l’ouvrage une allégorie de la mort et de la solitude. Des personnages anonymes évoluent mystérieusement dans un ailleurs fantasmé, soit emprisonnés dans un trumeau ...
MAROUF, SAVETIER DU CAIRE crédit photo Pierre Grosbois

Mârouf, délicieux cairote cake

L'Opéra Comique poursuit l'exploration de son patrimoine, mais Mârouf, l'un des plus grands succès de la salle Favart, ravive des souvenirs moins glorieux. Le nom d'Henri Rabaud reste entaché de sa responsabilité dans l'exclusion des élèves et professeurs juifs du Conservatoire, qu'il dirigeait en 1940. De l’œuvre elle-même, on pouvait craindre un pittoresque d'exposition coloniale ou un humour qui sent le rance. Ce n'est pas le cas, puisque le livret ...
ambroisie lodoiska

Pour les charmes de Lodoïska

Sur le plan de la musicologie, l’ouvrage est un maillon indispensable de l’histoire de l’opéra, et de l’opéra français en particulier. Encore ancré dans le XVIIIe siècle et dans les comédies mêlées d’ariettes de Grétry, cet « opéra à sauvetage », ce prototype de Fidelio annonce, dans la foulée de la Révolution française, les fureurs romantiques beethovéniennes à venir. La sublime ouverture avait fait l’admiration de Wagner. En dépit d’un livret quelque ...
Sur les pas de Thais1 - Crédit Cyrille cauvet

Clôture du festival Massenet de Saint-Étienne

Visions…poème symphonique, présente une amusante caractéristique, sa partition fut composée pour orchestre, soprano solo et électrophone, ce qui fait de Jules Massenet l’annonciateur de la musique électro-acoustique. On sent à cet instant se dresser les cheveux sur la tête de notre bien-aimé directeur de la publication, mais tel est le cas, Massenet fut un précurseur, toujours à la recherche de sonorités inédites. Le projet fut abandonné, à cause du peu de ...
Carmen.05w

A Lyon, Olivier Py rabaisse Carmen

Ça y est ! Nous y sommes ! Sur un plateau débarrassé de tous ses décors, une haute structure métallique tourne lentement offrant au spectateur un espace nu dans lequel Carmen tente d’échapper à Don José qui, fou de jalousie, bientôt plantera le couteau mortel dans le ventre de sa maîtresse. Olivier Py réussit là une scène où l’émotion de la musique sombre de Bizet se marie avec le théâtre, ...
Visuel Manfrino

Nathalie Manfrino rend hommage à Jules Massenet

Imaginons que nous sommes en pleine année Massenet et que personne ne s’en rend compte. C’est un peu ce que nous sommes en train de vivre. Où sont les grandes maisons d’opéra qui osent proposer, pour fêter les cent ans de la disparition du maître, son Roi de Lahore, son Esclarmonde ou encore Le Cid ? Nous savons donc gré à Nathalie Manfrino d’avoir consacré son deuxième album exclusivement à ...
Une excitante (re)découverte

Lodoïska de Cherubini, une excitante (re)découverte

Encore une merveilleuse (re)découverte à mettre au crédit d’un partenariat avec le Palazzetto Bru Zane. Lodoïska de Cherubini est une œuvre enthousiasmante, qui recèle bien des trésors ! Le livret raconte l’inusable histoire de la pauvre soprano emprisonnée par un abject baryton. Son amant ténor, joli et vaillant, mais pas très futé, se jette de lui-même dans la gueule du loup par excès de bravoure et se laisse enchaîner, rien que pour ...
Chorégies 2010 : Mireille sous le mistral

Chorégies 2010 : Mireille sous le mistral

2010, annus horribilis ? Chacune des quatre programmations des Chorégies a été touchée. Pour Tosca, le chef Mikko Franck, souffrant, avait dû se faire remplacer au pied levé - mais excellemment - pour la Générale le 12 juillet par Emmanuel Joël. Dans le récital du 17 le mistral avait considérablement gêné le déroulement, sans pour autant l’annuler. Pour Mireille, la pré-générale et la générale avaient été annulées à cause d’un orage (dimanche 1er août) puis ...
Nathalie Manfrino

Nathalie Manfrino, soprano

ResMusica : Vous avez récemment donné à Pleyel un récital qui dosait en proportions égales le répertoire français (Gounod, Massenet) et le répertoire italien (Bellini, Verdi) avec en particulier un air de La Traviata. Nathalie Manfrino : Ce programme me ressemble, puisque je suis à moitié italienne par mon père, mais du côté de ma mère, je suis espagnole-suisse-française, donc européenne finalement ! Je suis le produit de cultures très dissemblables, avec des ...
L’épreuve du feu

Nathalie Manfrino et Saimir Pirgu, l’épreuve du feu

L’épreuve du feu, comme le titre le programme de la Salle Pleyel, c’est le premier grand récital à Paris pour de jeunes chanteurs déjà connus, à qui manque encore la consécration dans la capitale. Ils se sont mis à deux pour la surmonter : Nathalie Manfrino, le sourire le plus craquant du monde lyrique, radieuse dans ses robes Azzaro, et Saimir Pirgu, beau et basané comme seul un jeune ténor charismatique ...
Là se promènent les navires, et ce Léviathan...

Là se promènent les navires, et ce Léviathan…

Festival « Voix du Printemps » Ouverture grandiose pour le Festival «Voix du Printemps», avec A Sea Symphony (1910), la première des neuf symphonies de Vaughan Williams. On peut être rétif à cette veine, et pourtant la candeur robuste de Walt Whitman, son éloquence tumultueuse et incantatoire, ont-elles jamais trouvé traduction musicale plus appropriée ? Pour peu que l’on se laisse envelopper par cette épopée océanique, dont le pouvoir d’évocation brouille les notions ...
Dynamisme au service de l’ultime œuvre de Rossini

Dynamisme au service de l’ultime œuvre de Rossini

Festival de Saint-Denis 2009 L’émotion suscitée par le magistral Requiem de Verdi dirigé par Riccardo Muti n’était pas encore retombée que le Festival de Saint-Denis nous offre une autre œuvre sacrée, le Stabat Mater de Rossini, dont l’interprétation, assurée par de jeunes musiciens, n’en est pas moins majestueuse. Certains spécialistes considèrent cette œuvre ultime du compositeur comme un opéra en miniature caché sous un texte religieux, d’autres, comme un opus spirituel qui ...
Le dramaturge et son double

Cyrano de Bergerac, le dramaturge et son double

Long est le chemin qui sépare la création parisienne en 1936 de l’opéra de Franco Alfano, Cyrano de Bergerac, d’après la pièce de Rostand, de sa reprise dans la capitale aujourd’hui. Grands amateurs de raretés, Roberto Alagna et Plácido Domingo l’ont remis à l’honneur, le premier l’exhumant à Montpellier (représentations dont témoignent les intégrales audio et vidéo, chez Deutsche Grammophon) et Monte-Carlo, le second le promenant sur les plus prestigieuses ...
Démenti berliozien

Béatrice et Bénédict, démenti berliozien

De la musique de grosse cavalerie… ah, le beau préjugé que voila sur Hector Berlioz. On a beau chercher dans Béatrice et Bénédict où se trouve la cavalerie, rien à faire. Nous sommes en présence d’une œuvre curieuse, aux alliages instrumentaux surprenants, emplie de grâce et de légèreté. En 1860 Wagner s’impose, Verdi est déjà un grand nom, Faust de Gounod vient d’être créé. Béatrice et Bénédict, dernière œuvre importante ...
Auront-ils sauvé le soldat OLRAP ?

Auront-ils sauvé le soldat OLRAP ?

OLRAP L’audience au TGI était fixée au 28 octobre, et l’on ne saurait affirmer que la soirée du 16 ait été déterminante. Et pourtant si jamais démonstration de sympathie et d’estime devait être spectaculaire, c’était bien ce soir-là ... Sur la scène, 280 musiciens venus de 27 orchestres français, 3 chefs qui se sont passé successivement le relais de la baguette (Jun Maerkl, Maxime Venguerov), presque 20 solistes instrumentistes et chanteurs, tous ...
L’autre Nathalie

Nathalie Manfrino, l’autre Nathalie

Révélée « artiste lyrique » par les Victoires de la Musique classique en 2006, Nathalie Manfrino n’est pas tout à fait une inconnue dans le monde de l’opéra. Dans Cyrano de Bergerac de Franco Alfano, paru en DVD, elle incarne une Roxane fort émouvante à la voix diaphane, aux côtés de Roberto Alagna et Richard Troxell. Elle sera Sophie dans Werther, un deuxième DVD qui ne devrait pas tarder à ...
La comédie musicale qui voulait se faire aussi grosse que l’opéra

La comédie musicale qui voulait se faire aussi grosse que l’opéra

Perplexité de la critique lors de l’écoute de ce CD. Rubrique opéra ou pop/rock? Perplexité, mais pas solitude. Car la double progéniture de ladite critique, systématiquement absente dès qu’elle pose un disque sur la platine et empoigne carnet et crayon (« on dirait qu’aujourd’hui, tu vas faire une Aida, m’man. Je vais dans ma chambre ») était mystérieusement dans la pièce au début de ce Welcome to the voice de Steve Nieve. ...
Invitation décevante à la danse

Invitation décevante à la danse

Orphée et Eurydice C’est par un bien curieux Orphée et Eurydice que l’Opéra de Saint-Etienne a inauguré sa nouvelle saison. En optant pour la version française adaptée par Paul Vidal pour l’Opéra-Comique en 1921, les maîtres d’œuvre du spectacle ont choisi de distribuer le rôle d’Orphée à un ténor, à l’instar de Marc Minkowski dans son enregistrement de l’œuvre, où Richard Croft donnait la réplique à l’Eurydice de Mireille Delunsch. A ...
Cyrano cocorico !

Cyrano cocorico !

Cyrano de Bergerac d’Alfano A tous ceux qui – mélomanes littéraires ! – se désolent de voir qu’à l’opéra, de superbes musiques ne s’appuient bien souvent que sur des livrets médiocres, à la prose convenue ou aux vers approximatifs, on ne saurait trop recommander le superbe Cyrano de Bergerac de Franco Alfano, « ressuscité » à Montpellier lors du Festival de Radio-France de juillet 2003. Annulé suite au mouvement des intermittents du spectacle, mais ...
Le bonheur existe, je l’ai rencontré !

Dialogues des Carmélites à Saint-Etienne : le bonheur existe, je l’ai rencontré !

Avec cette production de Dialogues des Carmélites, l’opéra-théâtre de Saint-Étienne frappe un grand coup, proposant une production qui pourrait faire rougir bien d’autres maisons d’opéra considérées comme plus prestigieuses. Les secrets de cette réussite : une mise en scène à la fois belle, classique et respectueuse de l’œuvre, une distribution évitant le piège de l’agglomération de vedettes internationales plus ou moins rassies, grands noms accrocheurs mais ne possédant pas forcément une ...
Les Noces de Figaro, ou la Double Inconsistance

Les Noces de Figaro, ou la Double Inconsistance

Le Nozze di Figaro Pauvre Wolfgang ! Victime d’une nouvelle production pâlotte, avec un Figaro falot, et una piccola Susannettina… Non qu’il faille déplorer de fautes de goût rédhibitoires. Mais, de là à transformer cette amère comédie humaine en un divertissement léger de boudoir, une farce kitsch outrageusement poudrée ; il y a un pas : il a failli être franchi à plusieurs reprises. Du Mozart très sage, privé d’équivoque – aseptisé ; c’est un ...