Mot-clef : Orchestre de Paris

Annulation ce soir à la Philharmonie de Paris

Déception hier soir pour les spectateurs de l'Orchestre de Paris à la Philharmonie : on leur apprend à leur arrivée que Guennadi Rozhdestvensky est souffrant, et que le concert du soir et celui du lendemain (jeudi 24) sont annulés. Sachant que le chef est âgé de 84 ans et qu'il avait été victime d'un accident en janvier dernier, on ne peut s'empêcher de penser qu'un remplaçant aurait pu être prévu ! ...
0825646982769_Capucon_web-cover2

Pour ses 40 ans, Renaud Capuçon avec plus de sagesse que de folie

Retour au grand répertoire pour Renaud Capuçon bien accompagné par l'Orchestre de Paris, dans des lectures très propres techniquement mais qui manquent du panache et du grain de folie qu'on attend chez Lalo et Sarasate. Les références signées Amoyal, Mutter, Perlmann ou Vengerov demeurent donc  toujours valables. Lancé avec éclat au moment où le violoniste français fête ses quarante ans, ce CD offre à la fois un programme splendide mais aussi ...
set2013-02

Un Chostakovitch endiablé avec Lisa Batiashvili à la Philharmonie

La "Grande" Symphonie n° 9 en ut majeur de Schubert devait être le point d'orgue final de cette soirée à la Philharmonie de Paris avec l'Orchestre de Paris dirigé par Paavo Järvi. Une exécution largement réussie, mais le plus marquant restera l'interprétation pénétrante qu'a donnée Lisa Batiashvili du Concerto pour violon n° 1 de Chostakovitch. Le programme s'est ouvert sur l'exotisme de la Suite d'Aladdin de Nielsen, au répertoire de l'Orchestre ...
orgue philharmonie de paris1

Inauguration de l’orgue Rieger de la Philharmonie de Paris

Comme désormais cela devient une habitude avec la Philharmonie de Paris, ce qui n’est pas encore achevé est tout de même inauguré ! En effet, les premières notes du grand orgue du nouveau temple parisien de la musique symphonique se sont fait entendre mercredi 28 octobre dans une salle pleine à craquer pour un concert entre improvisation, création et répertoire. Car la présence d’un orgue au sein du grand projet architectural qu’est ...

Mort du grand percussionniste Jacques Delécluse

Percussionniste, mais aussi pédagogue et compositeur, Jacques Delécluse est mort le jeudi 29 octobre 2015. Il était né en 1933. Il a participé à la création du Domaine Musical avec Pierre Boulez et a fait l’essentiel de sa carrière au sein de l’Orchestre de Paris. Il enseignait aussi au Conservatoire et a signé plusieurs méthodes et recueils d’études très appréciés, notamment Douze études pour Caisse-Claire.
Perlman image

Hommage à l’un des plus grands archets du siècle, Itzhak Perlman

S'il ne joue plus aujourd'hui, se consacrant à l'enseignement, Itzhak Perlman, qui fête ses soixante-dix ans, a bien été l'un des plus grands violonistes du siècle passé. DG lui rend un hommage mérité, que domine une sublime intégrale des Sonates de Beethoven avec Ashkenazy (mais le reste vaut aussi le détour!). Itzhak Perlman fête ses soixante-dix ans et ses éditeurs rendent hommage à ce géant du violon. DG tire le premier ...

Daniel Harding à l’Orchestre de Paris, c’est enfin officiel !

Notre confrère et ami Norman Lebrecht annonce en avant-première la désignation de Daniel Harding au poste de Directeur musical de l'Orchestre de Paris à partir de la saison 2016-2017. Il prendra la suite de Paavo Järvi qui avait annoncé, l'été dernier, son départ de la phalange parisienne en juin 2016. Comme le souligne Norman Lebrecht, Daniel Harding est le second Anglais à diriger un orchestre parisien, après Sir Georg Solti. ...
Philharmonie

Ouverture de la Philharmonie de Paris

Après une première soirée inaugurale très protocolaire en présence du Président de la République et de nombreuses personnalités politiques, artistiques, médiatiques, également marquée par son programme fleuve, cette deuxième soirée de gala marquait un retour à la normale avec un programme et un public beaucoup plus classiques. C'est ainsi que la séquence ouverture, concerto, symphonie reprenait ses droits avec en vedette le pianiste chinois Lang Lang qui allait enfourcher un de ...

Philharmonie de Paris : haut les c(h)oeurs !

En  cette fin d’année marquée à la fois par les défections budgétaires pour les projets et les augmentations de nombreux services publics, un mystérieux collectif baptisé Colère lyrique a lancé sur le net une pétition intitulée « Contre l'emploi abusif de chœurs amateurs au sein des structures professionnelles subventionnées, à commencer par la Philharmonie de Paris ». Ce collectif entend dénoncer la concurrence déloyale faite aux professionnels par le chœur de l’Orchestre de Paris qui sera naturellement ...
Image 1

Les variations symphoniques de David Zinman

Chef adulé par un orchestre de la Tonhalle de Zürich qu'il a dirigé durant deux décennies, David Zinman est une personnalité majeure dont les apparitions à la tête de l'Orchestre de Paris demeurent toujours des événements. L'Orchestre de Paris a la couleur et le caractère approprié à cette tonitruante ouverture de Benvenuto Cellini de Berlioz. Cela ne suffit pas forcément à faire de cette interprétation au cordeau un modèle du genre, ...
paavo-jarvi1

Le Richard Strauss de Paavo Järvi

L'Orchestre de Paris rodait le programme de sa tournée chinoise.  Ce dernier concert de l'Orchestre de Paris avant sa tournée chinoise nous permit d'entendre l'exact programme de la tournée, jusqu'au bis symphonique final. Consacré à Richard Strauss le programme commençait par son plat principal, Ainsi parlait Zarathoustra, façon sans doute d'éviter de finir le concert sur Le Chant du somnambule et son pianissimo conclusif, moins propice à déchainer l'enthousiasme du public ...
Gennady_Rozhdestvensky

Gennady Rozhdestvensky offre une magistrale Quinzième de Chostakovitch

Si on en croit le calendrier des concerts de l'Orchestre de Paris, le mois d'octobre est celui des soirées thématiques. Ainsi donc, après l'Espagne la semaine dernière et en attendant Richard Strauss la semaine prochaine, voici venir la soirée russe dont les clés ont été remises à Gennady Rozhdestvensky, une des dernières légendes russes de la baguette. Avantage immédiat, un programme original, même si à la découpe classique, enchaînant une ...
elektra dvd

Le choc Elektra continue en DVD

Après le choc sur scène, le choc en vidéo. Diffusée sur Arte, cette Elektra mythique, dernière mise en scène de Patrice Chéreau, passe très bien du plateau à l'écran et garde entier son potentiel émotionnel. La réalisation, confiée à l'excellent Stéphane Metge, magnifie le travail scénique de Chéreau. Les caméras privilégient les vues depuis le public, les gros plans, d'habitude assez défavorables aux chanteurs, rendent ici l'émotion encore plus grande - ...
ingo-metzmacher2

L’orchestre de Paris à l’américaine

Si les saisons symphoniques parisiennes sont très souvent trop traditionnelles, il est louable de rencontrer, de temps à autre, des programmes qui sortent (enfin) des sentiers battus. Quittant les horizons scandinaves et postromantiques de ses soirées d’abonnements, l’Orchestre de Paris mettait le cap sur les USA avec un programme à la fois populaire avec Gershwin et Bernstein et très moderniste avec Antheil et Ives. Désormais invité régulier de l’Orchestre de ...
Blomstedt-TCE-19-03-2013

Herbert Blomstedt dirige un Brahms heureux à Pleyel

Après des soirées Bruckner de haut niveau, le chef suédois Herbert Blomstedt revenait à la tête de l'Orchestre de Paris pour un programme mi-choral mi-symphonique entièrement  consacré à Brahms. Si la Symphonie n°2 qui concluait la soirée est assez familière des programmes parisiens, les trois œuvres chorales qui occupaient toute la première partie y résonnent moins souvent, Le Chant des Parques y faisait d'ailleurs son entrée au répertoire de l'orchestre. ...
valentina lisitsa

Valentina Lisitsa débute avec l’Orchestre de Paris et Paavo Järvi

Décidément l'orchestre de Paris joue de malchance ces derniers temps, accumulant les défections, puisque après Georges Prêtre, Pierre Boulez, et plus récemment Mikko Franck quelques minutes à peine avant le concert, c'est au tour du pianiste Boris Berezovsky coincé à Moscou par une vilaine grippe de déclarer forfait, cette fois avant le début des répétitions. C'est ainsi que la pianiste d'origine ukrainienne Valentina Lisitsa (voir sa récente interview pour Resmusica) ...
bertrand-de-billy

À Pleyel, concert en demi-teintes avec Bertrand de Billy

C'est la Symphonie en la majeur qui ouvrait ce concert, une œuvre remarquable d'un point de vue formel et composée en 1850 par un Saint-Saëns tout juste âgé de 15 ans. Évidemment, l'héritage des classiques se veut palpable et c'est là le cœur du problème : Bertrand de Billy l'a dirigée comme un Mozart ou un Beethoven, c'est-à-dire avec une battue rigoureuse et immuable ne tenant pas toujours compte des élans ...
paavo jarvi

Paavo Järvi inspiré par trois compositeurs russes

Trois compositeurs russes étaient au programme de ce concert de l’Orchestre de Paris emmené par son chef titulaire Paavo Järvi, dont on présageait d’une interprétation pleine d’imagination de la plus grande des symphonies de Prokofiev qui allait clore la soirée. Mais avant cela, selon le découpage classique, nous allions entendre une ouverture et un concerto. L’ouverture fut celle de l’opéra Russlan et Ludmilla de Glinka, sans doute un de ses morceaux ...
paavo jarvi

Paavo Järvi et Jean-Frédéric Neuburger en grande forme à Pleyel

Pour la première fois, l'Orchestre de Paris se risquait à donner en concert la suite Karelia de Sibelius -une œuvre à l'effectif impressionnant et dont les potentielles lourdeurs furent évitées avec grâce. En effet, la direction aussi fluide que précise de Paavo Järvi révéla un Orchestre de Paris au meilleur de sa forme : outre le cor anglais particulièrement remarquable, on a pu admirer également le pupitres des cuivres, irréprochable. Venait ensuite ...
Piotr Anderszewski

Classiques du XXe par un Orchestre de Paris triomphant

Salle comble pour cette série de pièces du XXe siècle (sauf celle de Debussy) devenues des classiques. Salle comble aussi en raison de la présence du pianiste Piotr Anderszewski. Et performance de taille pour l'Orchestre de Paris dans un ensemble d'oeuvres tenant toutes du concerto pour orchestre. Le concert débute en douceur avec le Prélude à l'après-midi d'un faune, mené avec délicatesse par Paavo Järvi. Loin du tour de chauffe habituel ...
andris_poga_mtp2010

Agréable surprise de l’Orchestre de Paris

Les concerts des 26 et 27 septembre, qui rassemblaient l’Orchestre de Paris et les sœurs Labèque dans une même soirée Salle Pleyel, ne promettaient guère de miracles : Georges Prêtre dut renoncer à les assurer pour raisons de santé. L’enjeu était de taille pour son jeune remplaçant, Andris Poga, l’un des chefs assistants de Paavo Järvi à l’Orchestre de Paris, confronté à un répertoire exigeant pour sa première apparition en concert ...
Raphael_Severe©Bertrand_Bechard

Au Louvre, le joyeux atelier de l’Orchestre de Paris

Une excellente idée, cette rentrée en Harmoniemusik ! Alexandre Gattet, Philippe Berrod, André Cazalet, Benoît de Barsony, ce sont des musiciens qu'on connaît bien, mais qu'on observe le plus souvent de loin, concentrés dans l'effort de leurs solos au sein de l'Orchestre de Paris. D'où le plaisir de les voir, eux et leurs collègues, dialoguer avec enjouement et conviction. La Gran Partita touche au divin, c'est entendu. Mais les deux ...
Paavo Järvi à la tête de l’Orchestre de Paris

Paavo Järvi : d’Orages à Carmina burana

Si la logique musicale unissant les trois œuvres programmées ici ne sautait pas aux yeux, leur enchainement, bien que purement arbitraire, composait un concert en trois temps tout à fait équilibré avec une ouverture brillante, commande de l’orchestre et de Paavo Järvi pour l’ouverture de la saison, suivi d’une œuvre concertante, intermède poétique précédant les célèbres Carmina Burana, permettant aux chœurs de rejoindre l’orchestre pour la conclusion de la soirée. Commandé ...
ELEKTRA (Patrice CHEREAU) 2013

The Elektra-shock in Aix

The shock begins with the opening chords. The Orchestre de Paris, conducted by Esa-Pekka Salonen, explodes. Tonight, the violence contained in Strauss’ work is magnified, the orchestra gives its best, and the volume reaches a peak. Only seconds into the opera, we already know that the night will be fantastic. And fantastic it was. Beside the orchestra, which was excellent, the casting was finally worthy of an international festival. Evelyn Herlitzius ...
wolfgang-sawallisch2013 a

Wolfgang Sawallisch, le chef allemand à la recherche de la clarté

Le chef d’orchestre allemand Wolfgang Sawallisch est décédé, en février dernier, à l’âge de 89 ans. Retiré des podiums depuis 2004, il n’en restait pas moins un monstre sacré, dernier représentant d’une certaine image du chef d’orchestre, maître de chapelle humble et dévoué au compositeur. Alors que des hommages discographiques lui sont rendus par EMI, Universal et Supraphon, ResMusica revient sur la vie et sur l’art de ce chef. Le chef ...
paavo jarvi stravinsky dvd

Paavo Järvi en démonstration parisienne avec Stravinsky

Le festival des Sacre du printemps « à la française » se poursuit car après les orchestres de Toulouse, de l’Opéra de Paris et le National de France, voilà une version vidéo dirigée par Paavo Järvi à la tête de ses Parisiens. L’Orchestre de Paris, comme le National de France, possède le Sacre dans ses gènes : en effet, dès la première année de son existence, en 1968,  il en donnait une version de ...
ELEKTRA (Patrice CHEREAU) 2013

Le choc Elektra à Aix

[caption id="attachment_81147" align="alignright" width="362"] Evelyn Hertzelius (Elektra), Mikhail Petrenko (Orest) © Pascal Victor / Artcomart[/caption] La claque commence dès les premiers accords. L'Orchestre de Paris, dirigé par Esa-Pekka Salonen, explose littéralement. La violence de l'écriture de Strauss est ce soir magnifiée, l'orchestre porté à son maximum et le volume sonore à son paroxysme. Dès les premières secondes, on sait que la soirée sera exceptionnelle. Et elle le fut. Outre l'excellence orchestrale, le ...
Andrey Boreyko High Res 2 - credit Christoph Rüttger

Khatia Buniatishvili confirme et Andrey Boreyko s’impose

Ce concert mettait à l'honneur les musiciens de l'Europe centrale et de l'est puisqu'étaient convoqués des compositeurs polonais, hongrois et russe, une pianiste géorgienne et un chef originaire de Saint-Petersbourg, Andrey Boreyko, qui dirigeait à cette occasion pour la première fois l'Orchestre de Paris. Poursuivant son parcours sélectif dans l'œuvre de Lutoslawski dont on fête le centenaire de la naissance cette année, l'Orchestre de Paris ouvrait la soirée avec le Concerto ...
yutaka sado

Yutaka Sado, Verdi et Paris

L'année Verdi n'a pas (encore) permis aux salles parisiennes de présenter des raretés du Maître de Bussetto. En dehors de l'avalanche de Requiems et autres choeurs d'opéras, on cherche encore l'ultime chef d'oeuvre, les Quattro Pezzi Sacri, la Missa di Gloria de jeunesse ou la première version du Libera me (de la Messa per Rossini). C'est néanmoins par un programme composite, mêlant à Verdi Ibert et Rachmaninov, avec le pianiste-star Boris ...
Leonidas Kavakos

Ravel, Sibelius, Brahms : un rapprochement hasardeux

On aurait tort de penser qu'un concert n'est jamais trop long. Même s'il dure moins d'une heure, s'il amène à se côtoyer des œuvres trop différentes, dont la diversité exaspère l'oreille du public, et exige une souplesse musicologique que de simples mélomanes n'ont pas, il paraît interminable. Le concert de l'Orchestre de Paris, c'est un fait, durait deux heures quarante (entracte compris) ; pourtant la lassitude provenait surtout de l'incohérence des ...