Mot-clef : Valery Gergiev

Attila (Mariinsky)

Attila à l’assaut du Mariinsky

On dira ce qu’on voudra, le clinquant du jeune Verdi sied bien à la direction énergique et sur-vitaminée de Valery Gergiev, davantage ici dans son élément que dans certaines de ses précédentes réalisations. Et le plateau réuni sur la scène du Mariinsky, s’il ne brille pas par les subtilités belcantistes d’une écriture vocale encore proche des cantilènes donizettiennes, est d’une solidité à toute épreuve et d’une redoutable efficacité. Largement dominé vocalement ...
Aleksandrs Antonenko (Otello), Anna Netrebko (Desdemona) © Aline Paley  (2)

Verdi and Wagner celebrated in Verbier

There was a spectacular cast for this concert, a tribute to the two-hundredth anniversary of the births of Giuseppe Verdi and Richard Wagner. Occupying the whole area from downstage to upstage, the entire Verbier Festival Orchestra along with the Collegiate Chorale left only a narrow strip of space on the forestage for the soloist to sing. As soon as Otello begins, Valery Gergiev unleashes an orchestral storm. The orchestra is superb ...
lso szymanowski gergiev

Szymanowski à la russe avec Valery Gergiev

Il faut attendre nos années 2010 pour voir, enfin, l’œuvre du compositeur Karol Szymanowski s’internationaliser au disque. En effet, en dépit de quelques gravures de marque, à créditer à Antal Dorati (Symphonie n°1 et n°3 chez Decca) ou à Simon Rattle (concertos, symphonies et opéra pour EMI), les partitions orchestrales du Polonais restaient l’apanage des  chefs nationaux. En 2010, Pierre Boulez avait frappé un grand coup avec un superbe disque ...
Aleksandrs Antonenko (Otello), Anna Netrebko (Desdemona) © Aline Paley  (2)

Verdi et Wagner à la fête à Verbier

Grandiose plateau pour ce concert hommage au 200e anniversaire de la naissance de Giuseppe Verdi et de Richard Wagner. Du bord au fond de la scène, le Verbier Festival Orchestra au grand complet et la Collegiate Chorale ne laissent qu’un mince filet d’espace sur le devant de scène pour les solistes qui vont s’y produire. Dès les premiers accords d’Otello, Valery Gergiev déclenche l’orage et la tempête avec un orchestre brillant ...

Un nouveau directeur pour l’Opéra national de Finlande

Le chef d'orchestre allemand Michael Güttler succèdera à Mikko Franck, parti pour l'Orchestre Philharmonique de Radio France, à compter d'août 2013. Révélé au grand public en 2003 suite à un remplacement au pied levé de Valery Gergiev pour le cycle L'Anneau du Nibelungen et Parsifal à Saint-Pétersbourg, Michael Güttler est aussi connu du public français pour avoir dirigé Lohengrin à Bastille en 2007 (un autre remplacement de Gergiev), La Cenerentola au TCE en ...
OrchestreMariinsky_Gergiev

Le printemps des arts de Monaco édition 2013

Pour célébrer le Centenaire du Sacre du printemps, Valery Gergiev et ses troupes de l'Orchestre du Théâtre Mariinsky de Saint-Pétersbourg proposaient un pari assez fou : les trois « grands » ballets joués sur une même soirée marathon : l’Oiseau de feu, Petrouchka et le Sacre du Printemps. Pourtant, une partie du défi tomba à l’eau car, contrairement à ce qui était annoncé, Gergiev ne joua pas l’intégrale de l’Oiseau de feu, mais une ...
Valery Gergiev© Laurie Lewis-Lebrecht

Valery Gergiev enflamme le Grand Théâtre de Provence

Invité lors de la dernière édition du festival d’été, Valery Gergiev était de retour à Aix en Provence cette fois- ci dans le cadre du festival de Pâques, accompagné de son orchestre russe. Samedi dernier, ce fut une éblouissante démonstration d’un chef et d’un orchestre dans un grand soir. Avec son approche profondément viscérale et instinctive de la musique, le maître russe s’est révélé être d’une efficacité redoutable. Dans « ...
Gergiev_Pleyel_3

Gergiev kicks off the complete Shostakovich’s symphonies in Paris

Valery Gergiev has returned to the marathon concert format that he first put together for the 2010-2011 season—back then it was for Mahler's complete orchestral works— this time with a series of all of Shostakovitch's concertos and symphonies over two seasons and eight concerts. The first two of those consisted of the alpha and omega of the symphonic corpus, with, sandwiched in between, the Piano Concerto no. 2 on the ...
DSC_6834

Festival de Música de Gran Canaries 2013

Le Festival de Música de Gran Canaries organisait cette année sa vingt-neuvième édition, avec, comme à l’accoutumée, un brillant panel de stars internationales et d’interprètes locaux mais néanmoins de haut niveau, pour des œuvres alliant créations, d'autres d’origine hispanique et du grand répertoire classique. Ainsi avons nous pu assister à la création du Concerto pour clarinette n°2 de Nino Díaz (à vrai dire sa deuxième exécution, la première ayant eu ...

Gergiev à Munich

Les bruits s'étaient faits intenses, mais cela est désormais officiel : Valery Gergiev sera le futur Directeur musicale de l'Orchestre philharmonique de Munich. Il prendra,  en 2015, la succession du vétéran Lorin Maazel (83 ans). Dans le même temps, le London Symphony Orchestra, dont Gergiev est chef titulaire, a annoncé que son contrat ne serait pas renouvelé, mais que Gergiev et l'orchestre poursuivraient une riche collaboration, au delà de 2015. En dépit ...
Gergiev_Pleyel_une

Valery Gergiev lance son intégrale Chostakovitch

Reprenant le principe des concerts marathons qu’il mit en œuvre pour son intégrale Mahler des années 2010-2011, Valery Gergiev remet le couvert pour une intégrale des symphonies et concertos de Chostakovitch en deux saisons et huit concerts. Les deux premiers couvraient l’alpha et l’omega du corpus symphonique encadrant les seconds concertos, pour piano le premier soir, le lendemain pour violoncelle. La saison prochaine deux séries très denses de trois soirées ...
chosta7 gergiev mariinski

Grande « Leningrad » par Gergiev

Dans le cadre de son intégrale des Symphonies de Dimitri Chostakovitch, Valery Gergiev revient à la célèbre Symphonie n°7, partition qu’il avait gravée, il y a quelques années à la tête des orchestres de Mariinsky et de Rotterdam mixés pour l’occasion (Philips). Cependant, la fusion des pupitres de deux phalanges aussi distinctes bridait les possibilités expressives du chef. Dès lors, seul en scène face à son orchestre habituel, le bouillant musicien ...
Gergiev_Pleyel_1

Fin du cycle Brahms Szymanowski de Valery Gergiev

Suite et fin en deux concerts de la série Brahms Szymanowski que Valery Gergiev emmène en tournée de Londres à Paris en passant par le Luxembourg. Le premier soir les symphonies n°3 des deux compositeurs étaient complétées par les Variations sur un thème de Haydn de Brahms, alors que les symphonies n°4 encadraient le Concerto pour violon n°2 de Szymanowski le lendemain. A l’issue des concerts d’octobre où les Brahms nous ...
stravinsky sacre decca

Les Sacres du Printemps

En prélude à l’année Centenaire du Sacre du printemps, Decca plonge dans les archives d’Universal pour nous offrir un coffret, très conceptuel, mais éditorialement unique, avec 38 interprétations différentes du Sacre du Printemps, autant dans ses versions orchestrales (1913, 1921 ou 1947) que dans sa transcription pour deux pianos (1913). Certainement réservé aux collectionneurs émérites et aux fans de la partition, ce coffret n’en n’est pas moins passionnant à travers les évolutions ...
melodya gergiev shakhidi

Shakhidi, péplum pompier oriental

Complètement inconnu en Europe francophone, Tolibkhon Shakhidi est le grand compositeur du Tadjikistan.  Figure majeure de la musique en Russie et en Asie Centrale, Shakhidi compose dans un style assez grandiloquent qui se veut une sorte de synthèse entre l’orient et l’occident. Le musicien possède un sens des timbres et des instruments, mais il verse trop souvent dans le pompier et le pachydermique. La musique indigeste du Khatchatourian des mauvais ...
Gergiev4(c)Fred Toulet2

Valery Gergiev dirige Brahms et Szymanowski

C’est à un intéressant autant que quelque peu inattendu rapprochement entre l’allemand Johannes Brahms et le polonais Karol Szymanowski que nous conviait Valery Gergiev pour ces deux concerts d’octobre, première partie d’un cycle de quatre concerts devant s’achever en décembre. Mettant à profit le chiffre « 4 » commun aux deux compositeurs qui ont écrit chacun autant de symphonies, la programmation répartissait avec une régularité de métronome du premier au ...
lso gergiev

Gergiev se freine dans Tchaïkovski

En dépit de ses dates, 1840-1897, l’atmosphère que construit Piotr Ilitch Tchaïkovski en ignore les limites du temps. Ce que l’on retient habituellement de sa musique se développe dans la sphère de la mélancolie, de la déréliction, du pathos le plus engagé et revendiqué. Certains abhorrent ses engagements, d’autres y succombent et l’adulent. Tous concourent  à la pérennité d’un catalogue exceptionnel, brillant, sincère voire souvent impudique. On ne compte plus ...
mariinski trifonov

Daniil Trifonov, graine de génie

Les vainqueurs (et vaincus) du Concours Tchaïkovski n’ont pas forcément pour principale qualité de faire dans la dentelle et passent souvent pour pouvoir envoyer au tapis les « poètes » du Concours Haskil à la seule force de quelques accords brutalement envoyés. Du haut de ses 20 ans, Daniil Trifonov déroge à la règle et fait souffler un vent de fraîcheur bienvenu sur un paysage pianistique saturé de techniciens venus de l’est ...
stockholm gergiev 2

Les 10 ans du festival de la mer baltique

Le festival de la Mer baltique fête ses 10 ans. Lancé par les chefs d’orchestres Valery Gergiev, Esa-Pekka  Salonen et l’intendant Michael Tydén, il met à l’honneur les artistes des rives de la Baltique. Cette édition 2012 se devait de mettre les petits plats dans les grands, mais sans concessions à la facilité et avec une ouverture vers les répertoires contemporains, marque de fabrique de ce festival majeur de la ...
lso_elektra_gergiev

Elektra, l’incendie Gergiev

Valery Gergiev n’a de plaisir que dans les musiques les plus torturées, les plus complexes, les plus proches du drame. Il s’y complaît, il s’y plonge, s’en submerge. Jusqu’à l’excès. Bien sûr, pour notre plus grand bonheur. La preuve avec cette Elektra dont on peut s’étonner qu’il ne l’ait abordée plus tôt. Les affres de l’héroïne grecque se débattant dans le désir de venger la mémoire de son père assassiné ...
Valery Gergiev

La 2ème symphonie de Mahler selon Valery Gergiev

Entre deux représentations de Boris Godounov, , le Théâtre Mariinsky de Saint-Pétersbourg, en résidence désormais traditionnelle au Festival d’été de Baden-Baden, proposait un concert dédié à la monumentale 2ème symphonie de Gustav Mahler, toujours sous la direction de Valery Gergiev. Dans l’intégrale des symphonies de Mahler qu’il a réalisée au disque avec le London Symphony Orchestra, le chef russe s’était montré inégal, réussissant globalement mieux les symphonies tardives que les ...
Boris Godunov_Putilin. Photo N.Razina (3)

Boris Godounov actualisé à Baden-Baden

Quand s’élève aux bassons la mélopée nostalgique qui ouvre Boris Godounov, c’est toute l’âme du peuple russe et l’infini de ses steppes qui, tout à coup, envahissent la salle du Festspielhaus de Baden-Baden. Car, pour le Festival d’été et suivant une habitude bien établie, Valery Gergiev et toutes les forces du Théâtre Mariinski sont venus de Saint-Pétersbourg pour donner cette fois l’opéra emblématique de la Russie éternelle. C’est, au moins ...
8011

Gergiev et le LSO touchés par la grâce

Valery Gergiev et son orchestre du London Symphony Orchestra faisaient escale à Aix-en-Provence jeudi dernier pour deux concerts dans le cadre du Festival d’Aix en Provence. Pour la première des deux soirées, le soliste invité était le violoniste Nikolaj Znaider dans un programme entièrement russe. Avec une maestria sidérante, Gergiev a transcendé les débats notamment dans une version  d’anthologie de l’Oiseau de feu.  Retour donc sur un concert qui, à ...
dresde2012_thielemann

Dresde 2012, au coeur de l’Europe

Comme chaque printemps, le festival de Dresde fait résonner les notes à travers différents lieux de la Venise de l’Elbe. L’édition 2012, après un grand voyage vers l‘Asie en 2011, a pour thème « le cœur de l’Europe » avec un gros plan sur les pays frontaliers de l’Allemagne, en particulier ceux qui rivent le Danube, terre de prédilection d’un soft-power allemand qui se tourne de plus en plus vers ces contrées. ...
Julian Rachlin(by Julia Wesely)

Varsovie : Festival Beethoven 2012

Valery Gergiev propose, dans la grande salle de la Philharmonie nationale, un concert intégralement russe à la tête de son Orchestre du Théâtre Mariinsky de Saint-Pétersbourg. En introduction, l’Ouverture 1812 de Tchaïkovski  sonne avec l’efficacité requise, même si le chef refuse de trop faire sonner une orchestration qui ne ménage pas ses effets.  Lauréat du concours Géza Anda de Zurich, Alexei Volodin affronte le redoutable Concerto n°3 de Rachmaninov.  Malheureusement, ...
Don Quichotte

Don Quichotte et le Mariinsky, un coup pour rien

L’idée de marquer le centenaire de la mort de Massenet par un nouvel enregistrement de son Don Quichotte était une idée pour le moins réjouissante, les grands enregistrements récents de cet opéra remontant à 1993 pour la version dirigée par Michel Plasson (avec Van Dam, Fondary, Berganza), à 1977 pour celle, non moins somptueuse, de Kazimierz Kord et son luxueux plateau (Ghiaurov, Bacquier Crespin). Et si les affinités de Valery ...
valery_gergiev (1)

Un Orchestre royal du Concertgebouw ahurissant

Les concerts de Valery Gergiev sont nombreux autant qu’inégaux tant certains sentent parfois le manque de répétition, mais pas celui-ci. Il est vrai que ce programme était celui d’une tournée, la veille à Amsterdam, le lendemain à Bruxelles, et, si on ne peut juger de la qualité de réalisation du premier concert de la série, le second était tout simplement phénoménal, à un ou deux chouïa près, mais quand même. Dès ...
valery_gergiev (1)

Gergiev l’élégance, Depardieu la suffisance

Quelle affiche ! Après Paris, Turin, Dortmund, Lyon, Toulouse, Valery Gergiev se pose, le temps d’un concert, (parce que lendemain, il dirige Eugen Onegine à Saint-Petersbourg !) à Genève emmenant dans ses valises pas moins que le Chœur, l’Orchestre et quelques solistes du Mariinski. Petits plats dans les grands, pour ce concert exceptionnel, le Tout Genève s’est donné rendez-vous. Mais le Tout Genève ne remplit pas (plus ?) le Grand Théâtre. A près ...
valery_gergiev0312_vign

Gergiev en plein Stravinsky

On le savait par le disque : Noces de Stravinsky par Gergiev, ça déménage ! Le concert le confirme : tempos délirants, lecture acérée, rythmes mis à nus, c’est parti pour vingt minutes d’avalanches de décibels. L’effet est grisant, et malgré cet engagement presque barbare, rien ne manque, la mise en place est exemplaire, les plans sonores sont équilibrés. Pianos, percussions, chanteurs, aucun de domine l’autre. Ce n’est malheureusement pas le cas d’Œdipus-Rex, qui ...
lso_rachmaninovstravinski_gergiev

Musiques de guerre et d’exil avec Gergiev

Gergiev ose le couplage des extrêmes : la nostalgie romantique de Rachmaninov et le modernisme caréné et vombrissant de Stravinsky. Composées, lors de la seconde guerre mondiale, par deux compositeurs russes exilés aux USA, les Danses symphoniques et la Symphonie en trois mouvements répondent, de manière très différente, et même foncièrement opposées, à la thématique de la création en exil et de l’influence de la guerre.  Mais, en dépit des divergences ...