Mot-clef : Valery Gergiev

L'Ange-de-Feu1_0212 (2)

À Turin, Valery Gergiev dirige l’Ange de feu

Le maître et son élève. Valery Gergiev, invité de luxe de son probablement plus talentueux élève, Gianandrea Noseda. D’ailleurs, il est là. Dans la salle. Pour entendre ce que le chef russe raconte dans cet opéra de Sergueï Prokofiev. Parce qu’en dépit d’une mise en scène efficace et imagée, c’est de la fosse que jaillissent les images de cette démoniaque aventure. A la tête d’un brillant orchestre du Teatro Regio de ...
mariinski_matsuev_gergiev

Pyrotechnie pianistique avec Mastuev et Gergiev

Ce disque propose le choc des titans russes actuels : les compères Mastuev et Gergiev. Les moyens pianistiques hors du commun du premier et le charisme du second se complètent et s’additionnent au fil de leur inspiration. Ce programme de concertos russes est taillé sur mesure pour ces deux pyrotechniciens. Dans les deux Concertos de Dimitri Chostakovitch, la puissance technique du pianiste fait un sort à ces musiques ironiques, enjouées et ...
brilliant_tchaikovski_edition

Pratiquement tout Tchaïkovski en 60 CDs

Brilliant Classics nous a habitués à ses célèbres boîtes de CDs imposantes souvent dévolues à la quasi-intégrale de l’œuvre de compositeurs connus ; le label se devait d’en consacrer une à Piotr Ilitch Tchaïkovski (1840-1893), et, sans jeu de mots, il y a brillamment réussi ! Il serait évidemment fastidieux de commenter en détail chacune des interprétations offertes ici : à peu de choses près, tout Tchaïkovski s’y trouve, et ...
Gergiev_pleyel2811_vign

Gergiev et le London Symphony Orchestra : rendez-vous annuel

Habitués de la salle Pleyel où ils donnent plusieurs concerts chaque année, Valery Gergiev et le London Symphony Orchestra nous revenaient pour deux soirées articulées chacune autour d’une symphonie de Chostakovitch, reprenant ainsi, après la « parenthèse » Mahler de l’an passé, la suite des deux concerts de novembre 2009. Ils partageaient l’affiche avec deux artistes à forte personnalité musicale dont on peut attendre des interprétations engagées et personnelles, au ...
mahler2

Mahler : de l’hyperinflation aux années 2010

Si Mahler commençait à s’imposer durablement dans les années 1970. La décennie 1980 fut celle de l’hyperinflation avec une multiplication des enregistrements. Cette fascination pour le compositeur ne fit que s’amplifier et les disques, même en temps de crise de la musique enregistrée, continuent de se multiplier ! La deuxième partie de cette analyse passe au crible les étapes de cette croissance exponentielle. L’hyperinflation des intégrales Entre 1980 et 1995, le ...
gergiev_mahler_lso

L’inattendu Mahler de Gergiev

Avec cette Symphonie n°9, Valery Gergiev termine son intégrale des symphonies de Mahler commencée en 2007. Il restera dans l’histoire comme le second chef de l’école russe à boucler une intégrale de ces symphonies après celle de Svetlanov pour Melodyia. Bénéficiant d’un LSO techniquement supérieur dans tous les compartiments de jeu, Gergiev surclasse aisément son légendaire ainé. Mais est-ce suffisant pour marquer une discographie pléthorique ? La réponse sera mitigée ! Cette intégrale ...
mariinsky_donizetti_lucia

Pour la Lucia de Dessay

Après Parsifal, Le Nez de Chostakovitch, Oedipus Rex et Les Noces de Stravinksy, sans oublier le plus rare Vagabond enchanté de Rodion Chtchredrin, Lucia di Lammermoor est le cinquième coffret lyrique proposé par le label Mariinsky. Le choix de cet ouvrage pourra paraître quelque peu surprenant, le répertoire belcantiste italien n’étant pas a priori celui que l’on associe le plus spontanément avec les caractéristiques nationales de l’école de chant russe. ...
Gergiev_Verbier.02

Verbier Festival, Gergiev flamboyance finale

S’il se passe toujours quelque chose au Verbier Festival, la venue du chef russe Valery Gergiev en est souvent la cause. Une grande partie du public l’attendait dans la Walkyrie de Wagner, mais ce n’est pas ce rendez-vous avec le maître de Weimar qui a fait l’événement. A l’évidence, son sensationnel dialogue avec les Métaboles pour orchestre de Dutilleux a surpris tout le monde. On sait la capacité du chef ...
mariinsky_gergiev

Le Gergiev quotidien : Chostakovitch

Sans marquer de signes de fatigue, Valery Gergiev continue son intégrale des Symphonies de Chostakovitch au rythme d’un volume annuel. En terme éditorial, le principal intérêt de l’entreprise est d’associer des partitions mal aimées à des tubes. Ainsi, après un couplage des Symphonies « révolutionnaires » n°2 et n°11, il additionne les symphonies n°3 et n°10. Mais à forcer de cumuler les disques, le pourtant énergique Gergiev risque de s’enliser et c’est ce ...
lso_debussy

Le Debussy problématique de Gergiev

Venant après un album Ravel correct mais pas convaincant, l’inépuisable Valery Gergiev se confronte à Debussy. Le résultat ne marquera hélas pas la discographie. On sait, en concert, Gergiev capable du meilleur comme du pire et l’on connaît les visions singulières mais souvent originales et pertinentes des chefs de l’école russe dans la musique française (On pense à Svetlanov). Mais, cette galette n’immortalise que des concerts menés par un chef visiblement ...
Monumental !

Valery Gergiev monumental !

Quand Valery Gergiev est inspiré, rien ne lui résiste. S’il fut un temps où ses concerts passionnaient d’un bout à l’autre de la soirée, son courir la planète pour un concert ici, un opéra là, un enregistrement ailleurs a nécessairement des conséquences sur la qualité de ses performances. Rares sont devenus ses concerts totalement enthousiasmants. C’est pourtant le cadeau magnifique qu’il vient d’offrir dans ce concert genevois. Bondé jusqu’aux derniers strapontins ...
Mahler, oui ! Mais pas celui de Gergiev

Mahler, oui ! Mais pas celui de Gergiev

D’un appétit musical gargantuesque le chef russe Valery Gergiev multiplie sans mesure ni pause les expériences et les engagements. Nul ne contestera ses incroyables capacités sauf à considérer qu’elles subissent de rudes coups de boutoir dus à une gourmandise qui en oublie de goûter, de déguster, à une agitation moléculaire désordonnée, déformante, à un surmenage piégeant auto-alimenté. A côté d’excellentes prestations Gergiev additionne les produits bon marché, peu médités, pas ...
Un LSO au sommet pour la fin de cycle Mahler Gergiev

Un LSO au sommet pour la fin de cycle Mahler Gergiev

Pour cette dernière levée parisienne du cycle Mahler Gergiev 2010-2011, le London Symphony Orchestra succédait à l’orchestre du Mariinsky qui avait placé la barre fort haut lors des concerts de décembre dernier. On attendait avec intérêt la réponse des londoniens et le LSO n’a pas failli à sa réputation, se montrant excellent dans les Symphonies 7 et 9 et même carrément exceptionnel dans la Symphonie n°3. La première soirée était consacrée ...
Une petite demie heure de génie

Valery Gergiev, une petite demie heure de génie pour Rodion Chtchedrine

Le Grand Théâtre de Genève était archi bondé pour assister à l’événement musical de ce début d’année : Valery Gergiev et l’Orchestre du Théâtre Mariinski ! Annoncé, il y a à peine une quinzaine de jours, les billets de ce concert se sont arrachés à la vitesse de ceux d’un concert de Johnny Hallyday ou de Prince ! Pour l’occasion, on avait repoussé les décors de l’opéra I Puritani donné en ce moment sur ...
En plein cœur du  marathon Mahler de Valery Gergiev

En plein cœur du marathon Mahler de Valery Gergiev

Orchestre du Théâtre Mariinsky C’est à un véritable marathon Gustav Mahler que nous conviaient entre le 11 et 13 décembre Valery Gergiev et ses troupes du Mariinsky, avec cinq symphonies données en trois concerts consécutifs. C’était ainsi le deuxième épisode du cycle Mahler Gergiev commencé le 8 septembre avec la Symphonie n°8, qui se clôturera fin mars 2011, avec une dernière salve de trois concerts pour les trois symphonies restantes (les ...
Gergiev réussit son Parsifal !

Gergiev réussit son Parsifal !

Wagner avec Gergiev ! Sur le papier l’addition des deux noms ne va pas franchement de soi ! Et l’on imagine, de prime abord, une profonde divergence entre le tempérament bouillant du chef et le creusement émotionnel et musical de Wagner et surtout de Parsifal ! Pourtant il faut passer sur les apparences car le chef livre ici l’une des interprétations les plus abouties de la partition et l’un de ses meilleurs disques. Gergiev ...
Gergiev par la case Ravel

Gergiev par la case Ravel

À la tête de ses forces de l’orchestre symphonique de Londres, Valery Gergiev s’offre une étape Maurice Ravel. Curieusement, le très britannique LSO est l’un orchestres les plus qualifiés pour jouer l’auteur du Boléro ! Car avec les mandats de chefs comme Pierre Monteux, André Previn ou Claudio Abbado, il a eu le temps de ses familiariser avec ce style et même de laisser des gravures indémodables de cette musique : on ...
mariinsky_chostakovitch_gergiev

Gergiev et les révolutions

Valery Gergiev poursuit son intégrale des symphonies de Chostakovitch (les symphonies n°1, n°4 à n°9 et n°15 sont déjà parues chez Philips ou Mariinsky) avec une confrontation révolutionnaire éditorialement juste mais musicalement foncièrement opposée. Composée à l’occasion des 10 ans de la Révolution d’octobre 1917, la symphonie n°2 est un témoin d’une époque radicale où les expérimentations instrumentales, même les plus brutales, étaient encore tolérées par le régime rouge ! En ...
Ou l’art de jouer sur les allégories

Le Petit Cheval Bossu ou l’art de jouer sur les allégories

Le Petit Cheval Bossuest un ballet tiré d’un conte populaire russe en vers. Le chorégraphe Alexei Ratmansky nous offre du neuf et de l’original. Il est actuellement considéré comme le seul chorégraphe russe à s’exprimer dans le langage de la danse classique contemporaine et semble fortement inspiré par le style pluriforme de Diaghilev. L’ensemble est imprégné d’un ton, d’un humour et d’un folklore spécifiques à la culture populaire russe. A ...
Splendide réussite !

Le vagabond ensorcelé de Chtchedrine : splendide réussite!

Après le ballet Le petit cheval bossu représenté la veille sur cette même scène du Chatelet par la troupe du Théâtre Mariinsky, une autre œuvre du compositeur russe Rodion Chtchedrine était à l’honneur ce soir, l’»opéra pour salle de concert» intitulé, selon les traductions, Le vagabond ensorcelé ou Le voyageur ensorcelé. Cette œuvre conçue pour se passer de mise en scène nous était proposée ce soir en version «opéra» avec ...
Les hautes sphères mahlériennes

Gergiev en hautes sphères mahlériennes

«Réaliser ce qui semblait irréalisable», tel était le défi que se lançait Gustav Mahler en écrivant sa Symphonie n°8 dont les sept précédentes n’auraient été que des préludes. Avec l’extravagance de son effectif orchestral (les vents par cinq et la présence de cinq claviers dont l’orgue et l’harmonium) ajouté de trois chœurs, avec la singularité de la forme (deux parties sans référence au modèle traditionnel) et l’hétérogénéité des sources (un ...
Salonen et Harding, supers stars !

Au Baltic Sea Festival de Stockholm : Salonen et Harding, supers stars !

Depuis 2000, le festival de la mer baltique, à Stockholm, rythme les derniers jours du mois d’août. Initié par Valery Gergiev, Esa-Pekka Salonen et Michael Tydén, l’intendant de la Berwaldhallen, salle de concert de l’Orchestre de la radio de Suède, la manifestation ambitionne de faire honneur aux orchestres, musiciens et compositeurs des rives de la Baltique. Très soucieux, comme toute institution suédoise, du respect de l’environnement, le festival agit en ...
Leonidas Kavakos, en maître d’émotions

Leonidas Kavakos, en maître d’émotions

Menuhin Festival Gstaad 2010 Une demi-heure avant le concert, Valery Gergiev se soumet en complète décontraction aux feux d’un interviewer qui porte son unique intérêt sur le la Symphonie n° 5 de Gustav Mahler au programme de la soirée. A la fin de l’entretien, Valéry Gergiev tout en souhaitant une excellente soirée aux auditeurs de sa présentation brièvement ajoute qu’il faut s’attendre à un aussi grand moment de musique avec Leonidas ...
Mahler et la paix sur terre

World Orchestra for Peace : Mahler et la paix sur terre

Les belles idées font-elles de la belle musique ? En 1995, les convictions pacifistes de Sir Georg Solti l’avaient convaincu de fonder un Orchestre mondial pour la paix formé de musiciens issus d’orchestres du monde entier. Sa mort en 1997 n’a pas interrompu l’existence de l’orchestre, repris par l’omniprésent Valery Gergiev dès l’année suivante, même s’il a continué à n’être réuni que de façon exceptionnelle. Ce concert salzbourgeois, qui marquait les débuts de ...
Valery Gergiev porte Salomé à l’extase

Valery Gergiev porte Salomé à l’extase

Il fallait voir le visage luisant de sueur, admirable d’extase de Deborah Voigt fixant l’impalpable espace qui s’ouvrait devant elle pour comprendre ce que la partition de Strauss renvoyait à son diabolique personnage. Dans cette soirée où seule la musique avait la parole, la soprano américaine tirait sa Salomé du plus profond d’elle-même. De la chanteuse d’abord qui, après une dizaine de minutes d’un départ en demi-teinte, projette son chant ...
De la « russitude » au carré un peu prévisible mais talentueuse

Chtchedrine et Gergiev, de la « russitude » au carré un peu prévisible mais talentueuse

Le Voyageur ensorcelé est un «opéra pour salle de concert» comme le dit le compositeur lui-même, c’est à dire une œuvre dramatique et vocale pouvant se passer de mise en scène. Il a été créé à New York le 17 décembre 2002 par le New York Philharmonic sous la direction de Lorin Maazel qui en était également le commanditaire. Et, accessoirement, le prescripteur du cahier des charges précisant une œuvre ...
L’effroi et le néant

Requiem de Verdi par Valery Gergiev, l’effroi et le néant

Au lendemain d’un Viaggio a Reims décevant, le plat de résistance du Festival d’été 2010 de Baden-Baden pouvait bien être le Requiem de Giuseppe Verdi réunissant, sous la baguette de Valery Gergiev, les forces chorales et orchestrales du Théâtre Mariinsky de Saint-Pétersbourg. Et, de fait, elles furent fidèles à leur réputation. L’orchestre, chantant à l’unisson cette partition qui lui convient bien mieux que celle de Rossini, fit valoir le velouté de ...
Rossini en petit calibre

Il Viaggio a Reims à Baden-Baden, Rossini en petit calibre

Grand habitué du Festspielhaus de Baden-Baden, Valéry Gergiev y est accueilli cette année en résidence avec son orchestre et sa troupe du Théâtre Mariinsky de Saint-Pétersbourg et assure la majeure partie du Festival d’été. Après Il Viaggio a Reims, qui ouvrait les festivités, sont programmés le Requiem de Verdi, un concert avec la violoniste Anne-Sophie Mutter et une soirée d’extraits d’opéra de Moussorgski et Wagner, un peu pompeusement intitulée «Stars ...
Attila le gentil

Attila le gentil à Saint-Pétersbourg

Festival Etoiles des nuits blanches Le XVIIIème festival «Etoiles des nuits blanches» au théâtre Mariinsky de Saint-Pétersbourg proposait trois nouvelles productions de Spartacus, du Château de Barbe Bleue et d’Attila le 13 juillet. L’opéra de Verdi était le seul à bénéficier de la baguette de Valery Gergiev, directeur musical du festival depuis sa création en 1993. Le nom du festival fait directement référence aux légendaires nuits blanches de Saint-Pétersbourg. Avec un ...
Gergiev dirige Brahms

Gergiev dirige le Philharmonique de Rotterdam dans Brahms

En mai 2008, Valery Gergiev tirait sa révérence en tant que Directeur musical de l’Orchestre philharmonique de Rotterdam. Ce temps fort était une étape importante dans la longue relation entre le chef et l’orchestre batave. Invité depuis 1988 à diriger régulièrement la formation, il fut nommé, en 1995, au poste de Directeur musical avant de fonder, l’année suivante le Rotterdam Philharmonic Gergiev Festival, dont il continue d’assurer la supervision artistique. Il ...