Récompense : Les Clefs ResMusica

maxresdefault

Nicolas Bacri et Les Quatre Saisons de la vie

Composées sur dix années, de 2000 à 2010, Les Quatre Saisons de Nicolas Bacri défilent enfin ensemble sous la baguette enthousiaste de Jean-François Verdier, dans cet album paru chez Klarthe Records. Adoptant un des titres les plus attachants du répertoire, qui, de Vivaldi à Glass, en passant par Charpentier, Tchaïkovski, Haydn et Piazzola, active aussitôt la nostalgie du mélomane, Nicolas Bacri intrigue immanquablement. Le compositeur déjà très fêté d'un corpus alignant ...
Rattle grave sa conception exaltante des symphonies de Beethoven

Rattle grave sa conception exaltante des symphonies de Beethoven

Pour chacun des chefs titulaires de la célèbre Philharmonie de Berlin, le massif des symphonies de Beethoven fait figure de point de passage obligé. Il était donc temps pour Sir Simon Rattle, au sommet de son art, de nous donner sa vision, fascinante par la symbiose entre l'orchestre et lui (que les DVD permettent d'apprécier tout particulièrement) comme par sa conception, dynamique et exaltante, d'une énergie et d'un élan sans relâche ...
dumont_dauce

L’Ensemble Correspondances brille dans Henry Du Mont

Parcours exemplaire de l’Ensemble Correspondances, dirigé de l’orgue par Sébastien Daucé, à travers le motet français au XVIIe siècle, en digne successeur de ce que pouvaient faire William Christie ou Philippe Herreweghe chez Harmonia Mundi au cours des années 1980/1990. Après les succès des disques Charpentier, Moulinié, De Lalande et dernièrement Le Concert Royal de la Nuit, c’est au tour d’Henry Du Mont d’être mis en avant avec cette parution ...
taneiev

Des pages méconnues de Taneïev et Glazounov superbement défendues

Voici un disque passionnant qui révèle des pages rares au disque comme au concert, et de surcroît dans des interprétations au-dessus de tout soupçon. Avec ce couplage Taneïev / Glazounov, le cosmopolite quatuor Gringolts et Christian Poltéra signent un des disques chambristes les plus marquants de ce début d'année. Ilya Gringolts est non seulement un des violonistes les plus passionnants d'aujourd'hui, c'est aussi un chambriste émérite qui, sous bannière zurichoise, a créé son ...
Rossini

Karine Deshayes, une vie et une voix pour Rossini

Il est rare qu’on trouve une telle adéquation entre une voix et un répertoire. Karine Deshayes a tout pour chanter Rossini et ce disque, en attendant les intégrales que nous appelons de nos vœux, en est le plus précieux témoignage. On saluera tout d’abord l’intelligence et l’habileté du programme. En plus des grands tubes rossiniens enregistrés par la plupart de ses consœurs, Karine Deshayes propose un certain nombre de mélodies pour ...
schubert leonskaia

Elisabeth Leonskaja ou l’éternel retour schubertien

Pour son nouveau label contractuel eaSonus, fondé en 2013, et en marge de son soixante-dixième anniversaire, Elisabeth Leonskaja revient une nouvelle fois à Schubert, le compagnon de toute sa vie d'interprète pour un maître-album. Au fil des labels qui ont marqué sa carrière - et ce depuis son premier disque soviétique (Melodyia 1971) qui déjà reprenait outre le quatrième impromptu du premier recueil, une première approche déjà très décantée de la ...
La Monte Young

Une biographie à la mesure de la radicalité de La Monte Young

Considéré souvent comme le « père des minimalistes », La Monte Young n’est pas le musicien le plus connu de ce courant. Et il est surtout beaucoup plus qu’un minimaliste. Ce que s’attache à démontrer ici Jacques Donguy dans une biographie très riche sur le plan documentaire. Souvent considéré comme l’aîné des minimalistes (Terry Riley, Philip Glass, Steve Reich ou John Adams), La Monte Young est paradoxalement sans doute le moins connu et ...
Bach

La Passion selon saint Jean de René Jacobs enfin en CD

  Trois ans après leur enregistrement de la Passion selon saint Matthieu, René Jacobs et ses troupes récidivent. Succès absolu pour une œuvre peut-être moins  contemplative et moins introvertie, mais tout autant aboutie sur le plan dramatique et musical. Nous l’avons souvent dit dans ces colonnes, tout enregistrement signé de René Jacobs est un petit événement. Au plaisir tactile, visuel et intellectuel que fournissent avant même l’écoute de l’œuvre la présentation exemplaire ...
Rheinmadchen_Pichon

Rheinmädchen, nouvelle réussite de Raphaël Pichon

A l’occasion du 10e anniversaire de son Ensemble Pygmalion, Raphaël Pichon se lance dans une trilogie d’enregistrements choraux consacrés à du répertoire profane en langue allemande des XIXe et XXe siècles, en mettant notamment l’accent sur l’utilisation de la forme canon (ici à l’époque romantique, chez Schubert, Schumann, Brahms et Wagner). Loin donc du répertoire avec lequel il s’est fait connaître, surtout baroque et au premier chef JS. Bach et ...
bruckner_9_jansons

Bruckner au plus près des cieux avec Mariss Jansons

Empreintes d’une spiritualité aussi pure que naïve, la vie et l’œuvre symphonique d’Anton Bruckner dévoilent l’intensité de son isolement et de sa religiosité. Sa Symphonie n° 9 en ré mineur (inachevée) travaillée durant les dix dernières années de son existence délivre un message des plus bouleversants de toute l’histoire de la musique. Les versions de références, presque toutes inoubliables, depuis l’origine de l’enregistrement se comptent par dizaines. Les chefs hallucinés, les ...
abbado_frei_2

Magnifique et émouvant dernier concert de Claudio Abbado avec la Philharmonie de Berlin

Magnifique par son programme et la fabuleuse concentration des berlinois sous la baguette de leur ancien chef, ce luxueux album, superbement documenté, vaut aussi par la vidéo de ce concert, hommage magistral au maestro et à ses solistes. Il soulève aussi une question: et si Abbado n'était pas en définitive à son meilleur comme chef invité plutôt que comme titulaire? Le dernier concert de Claudio Abbado avec l'Orchestre Philharmonique de Berlin ...
L'Aiglon.cd

Kent Nagano et L’Aiglon d’Ibert et Honegger

Oublié depuis la production d’un double disque capté en public en janvier 1956, avec l’Orchestre national de France sous la direction de Pierre Dervaux et la soprano Geori Boué dans le rôle-titre, c’est avec bonheur qu’on accueille ce nouvel enregistrement d’une très belle œuvre, qui se partage deux compositeurs pour un seul librettiste. Nos colonnes ont relaté les reprises de Lausanne en avril 2013, de Tours en mai de la même ...
006119

Quatuor Diotima : une performance qui tutoie l’excellence

À l'occasion des 20 ans du Quatuor Diotima, deux albums paraissent chez Naïve : un coffret dédié à la seconde école de Vienne et un album "portrait" du compositeur tchèque Miroslav Srnka. Cette intégrale de l’œuvre pour quatuor à cordes de la seconde école de Vienne (Schoenberg, Berg et Webern) par le Quatuor Diotima marque d'une pierre blanche le répertoire discographique du quatuor. À l'excellence de la prestation balayant quelques quarante années ...
gorecki_retrospective

Une formidable Rétrospective Górecki

Allons, ne nous plaignons pas ! Cette rétropective Henryk Górecki, qui rend justice au compositeur, s’articule sans conteste autour des principaux chefs-d’œuvre d’un maître polonais majeur et incontournable. Nonesuch nous convie à la rencontre d’une alchimie musicale phénoménale. Commençons par une musique qui échappe clairement au tout-venant : la Symphonie n° 3 dite « Symphonie des chants de deuil » pour soprano solo et orchestre. Commandée par le Südwestfunk de Baden-Baden et composée en 1976, elle ...
lutoslawski_urbanski

Witold Lutosławski transcendé par Urbański et l’Orchestre de Hambourg

Witold Lutosławski s’est retrouvé isolé par la dictature communiste polonaise. Il a su élaborer une œuvre singulière de premier plan au sein de laquelle il s'efforce de concilier avant-garde et nostalgie. Lors des terribles événements de la révolution bolchevique le père et l’oncle du compositeur polonais sont exécutés. Une douzaine d’années plus tard le jeune Witold Lutosławski fait son entrée au Conservatoire de Varsovie. Mobilisé en 1939, il a déjà ...
allanpettersson13-lindberg

Géante symphonie n° 13 de Pettersson par Lindberg

Christian Lindberg, couronné "Artiste de l'année 2016" des International Classical Music Awards (ICMA), poursuit son ascension héroïque des massifs symphoniques d'Allan Pettersson avec la Symphonie n°13, qui en constitue un des sommets. Fidèle à sa manière, le chef galvanise les musiciens suédois pour faire ressortir les aspects lumineux et lyriques d'une œuvre qui est un avant tout un cri de rage, Mais d'une rage purifiante et, in fine, triomphante. Cinquième livraison du "Allan Pettersson Project" de ...
91JhT0SIqyL._SL1417_

Des Dutilleux quasi inédits sous la baguette de Pascal Rophé

Pour le centenaire de la naissance du grand Henri Dutilleux, Pascal Rophé, l'orchestre national des Pays de Loire et le label Bis nous offrent une passionnante exploration d'œuvres souvent peu connues datant des débuts de la carrière du compositeur dans de magnifiques interprétations. Selon une légende bien ancrée Dutilleux ne s'est résolu au chef-d'œuvre qu'à partir de sa Sonate pour piano (1948) et de sa Symphonie n° 1 (1951) : peu d'œuvres ...
vertigo_jean rondeau

Vertigo : Jean Rondeau chez Rameau et Royer

Pour son deuxième disque, Jean Rondeau nous propose un dialogue entre deux figures de la musique baroque française à savoir Jean-Philippe Rameau et son cadet, beaucoup moins connu et joué, Pancrace Royer, qui se sont illustrés à la fois dans l’univers de l’opéra et en écrivant pour le clavecin. Le premier a la particularité d’avoir réutilisé dans ses œuvres lyriques certaines pièces écrites initialement pour clavecin, le second ayant quant à ...
pan_huppertz_nibelungen_strobel

Gottfried Huppertz et la musique de film art véritable

Un véritable monument de notre culture musicale, restauré dans d’exceptionnelles conditions, vient d’être mis à la disposition non seulement des cinéphiles, mais aussi des mélomanes quelque peu prospecteurs : il enthousiasmera à coup sûr les uns et les autres. Quel éditeur un peu fou peut se permettre la publication d’une musique de film en quatre CDs ? Pan Classics ! Et il a raison ! Et quel compositeur autre que Gottfried ...
Beatrice-Rana

Beatrice Rana et Antonio Pappano : rencontre au sommet

La pianiste Beatrice Rana signe son premier disque chez Warner Classics avec l’Orchestre dell’Accademia Nazionale di Santa Cecilia sous la direction d’Antonio Pappano. Et quel disque ! Il sublime une collaboration musicale de très haut niveau et apporte un éclairage lumineux sur deux monuments du répertoire russe. Dans le livret de présentation, Beatrice Rana évoque le but ultime de tout musicien, celui de laisser son empreinte personnelle sur l'interprétation que ...
5400439003637_600

Rameau en majesté dans Le Temple de la Gloire

Rameau nous parvient aujourd'hui magnifié par la somptuosité et la haute technicité des ensembles actuels. Pour Le Temple de la Gloire, Guy Van Waas et ses Agrémens sont de cette eau-là. Qu'il est loin le temps (1974) où Malgoire et Paillard ferraillaient à coup d'Indes galantes pour imposer le génial dijonnais ! Fort du succès de son enregistrement bouillonnant (et brouillonnant) hélas jamais réédité en CD, mais absolument fondateur dans sa passion ...
1507-1

Le Brahms somptueux d’Alexander Kniazev

Digne successeur de Rostropovitch, et sans doute le plus grand violoncelliste actuellement en activité, Alexander Kniazev nous donne une lecture stupéfiante de générosité et de lyrisme des deux sonates pour violoncelle de Brahms, auxquelles il joint la transcription de la 3e pour violon. Un disque magnifique même si l'accompagnement d'Andrei Korobeinikov aurait pu parfois être un peu moins pesant. Le texte de présentation de ce magnifique album n’a pas tort de ...
71crd8z77-L._SL1400_

La nouvelle pulsion du monde futur selon Pierre Henry

La nouvelle œuvre de Pierre Henry sort en CD le jour de sa création à la Philharmonie II de Paris. À 89 ans, ce pionnier de la musique concrète poursuit son aventure dans l'univers des sons avec une énergie quasi juvénile. Continuo est une commande de la Philharmonie de Paris qui a toujours choyé ce créateur solitaire qui, en 2012, assis à la console de projection dans le même espace de ...
s28334824

Nikolai Lugansky au sommet de son art dans le dernier Schubert

Dans l'ante-pénultième sonate de Schubert comme dans le second cycle d'impromptus, Nikolai Lugansky impose sa vision faite de pudeur, de réserve, mais aussi d'une émotion intense et sincère. Un grand interprète schubertien s'affirme par cet enregistrement magistral, nouvelle étape dans le parcours sans faute d'un des plus grands pianistes de sa génération. Après avoir marqué les esprits par d’exceptionnelles gravures de Chopin et Rachmaninov dans lesquelles il démontrait une virtuosité éblouissante ...
norigine

Phénoménale excursion nordique avec le violon d’Hélène Collerette

Norigine. Cédons sans résistance à l’appel du slogan. Une plongée dans le monde septentrional nous est offerte par la violoniste Hélène Collerette jouant seule ces partitions de grande valeur intrinsèque bien que rarement entendues. La beauté magique de son timbre, la chaleur de son interprétation et la sensibilité de son jeu constituent dans ce répertoire rare une très heureuse surprise. Cette jeune franco-québécoise, élève de Pierre Amoyal au Conservatoire de ...
71MgtU9eWQL._SL1400_

L’art poétique de Chopin selon Nelson Goerner

Quel plaisir de retrouver Nelson Goerner au mieux de sa forme dans Frédéric Chopin, un compositeur où il a toujours excellé ! Certes, le pianiste argentin réfléchit, pense ses interprétations dans les moindres détails - il a même tâté de l'instrumentarium d'époque dans ce domaine (ballades, mélodies, œuvres concertantes  avec Frans Bruggen chez NIF), ce qui se ressent dans le "piqué" des accents. C'est aussi un technicien à l'exigence presque maniaque, à la finition brillante ...
dansepeinturecouvbd

Danser la peinture, chorégraphies chromatiques

Danser la peinture. Attention Beau Livre Intelligent Mode d’emploi. Danser la peinture porte si bien son titre que nous ne saurions le changer. En effet dans un beau livre intelligent, Philippe Verrièle a proposé à onze jeunes chorégraphes, de danser un peintre de son choix, à lui, l’écrivain-journaliste, critique de danse ; Laurent Paillier, photographe de danse principalement, de son côté, les photographierait. Le résultat est à la hauteur de l’ambition ...
3760014192227_600

Le Concert Spirituel surprend encore avec Vivaldi

Hervé Niquet et Le Concert Spirituel nous ont habitués à surprendre : mise en scène déroutante, redécouverte d’œuvres oubliées, dispositif instrumental inédit… Avec ce disque consacré au Gloria, au Magnificat dans sa version à deux chœurs et à des psaumes de Vivaldi, c’est dans la troisième de ces voies qu’ils nous entraînent, avec réussite. Deux grands choix font l’originalité de cet enregistrement : celui de n’employer que des voix féminines, et ...
91Qhg7izt-L._SL1500_

Une intégrale Stravinsky qui vise les sommets

Luxueuse, incontournable et d'un repérage aisé, avec ses sept couleurs sériant les différentes rubriques (six pour chaque genre d'œuvres classées chronologiquement, et une septième pour les enregistrements historiques), cette intégrale Stravinsky vise les sommets. Elle est l’aboutissement d'un projet de longue haleine de la part du prestigieux label allemand Deutsche Gramophon (DG). On y trouve en effet des enregistrements déjà anciens du fond Stravinsky de DG, tel le désormais mythique Pulcinella ...
Lalo

Coup de cœur pour les mélodies d’Édouard Lalo

Servies de manière exceptionnelle par Tassis Christoyannis et Jeff Cohen, les mélodies d’Edouard Lalo présentent un nouveau visage du compositeur du Roi d’Ys. Excellente surprise que cette nouvelle intégrale des mélodies de Lalo, à peine quelques années après la version proposée par François Le Roux et Christian Ivaldi. Ceux qui ne connaissaient pas ce répertoire certes quelque peu salonnard se délecteront des romances populaires du compositeur, autant de pages au caractère ...