Mot-clef : Richard Strauss

Ophélie Gaillard.01

Ophélie Gaillard toute en musicalité dans Richard Strauss

N’a-t-on pas déjà tout dit sur le métier irréprochable de la violoncelliste française ? Et pourtant, avec cet enregistrement consacré à Richard Strauss, Ophélie Gaillard fait une fois de plus la magnifique démonstration de sa musicalité. Là où, dans la Sonate pour violoncelle et piano en fa majeur op. 6 de Richard Strauss, ses collègues violoncellistes martèlent les cordes réussissant à « économiser » près de deux minutes sur cette œuvre ...
716

Philippe Jordan et les Wiener Symphoniker décevants dans Strauss

Les héros straussiens semblaient bien fatigués lors de ce concert de l'Orchestre symphonique de Vienne à la Philharmonie de Paris où orchestre, chef et soliste peinent à se hisser à la hauteur de la tâche… Déjà présent sur cette même scène en mars dernier, Philippe Jordan, alors à la tête de son Orchestre de l’Opéra National de Paris, avait unanimement séduit dans une intégrale des symphonies de Tchaïkovski. Retour à la ...
Salome
Musikdrama in einem Aufzug von Richard Strauss
 
Musikalische Leitung: Tomáš Netopil
Inszenierung: Mariame Clément
Bühne und Kostüm: Julia Hansen
Video: fettFilm
Dramaturgie: Svenja Gottsmann
 
Foto: Martin Kaufhold
 
Die Veröffentlichung ist nur dann honorarfrei, wenn die Bilder im Zusammenhang mit einer Berichterstattung über das Schauspiel Essen bzw. die Theater und Philharmonie Essen GmbH verwendet werden.
http://martinkaufhold.de/
 
Annemarie Kremer (Salome)

Une nouvelle vie pour Salomé à Essen

Haute tension à l'Aalto-Musiktheater d’Essen pour cette nouvelle production de Salomé. Un orchestre survolté et fascinant au service d’une mise en scène d’une grande intelligence et qui renouvelle complètement notre perception de l’héroïne straussienne. Ceux qui ont adoubé un peu vite Mariame Clément en maîtresse hors-pair de divertissements lyriques haut de gamme seront tentés de revoir leur jugement avec cette Salomé allemande qui, juste avant une Lulu chilienne pour l’été prochain, ...
francesco Piemontesi.

Emmanuel Krivine et le National dans les brumes debussystes

En cette année 2018 qui célèbre le centenaire de la mort de Claude Debussy, Emmanuel Krivine poursuit à la tête de l'Orchestre national de France, sur scène comme au disque (label Erato), son exploration de l’œuvre du compositeur français. Un orchestre français, conduit par un chef français, tous deux reconnus pour leur excellence dans ce répertoire, autorisaient tous les espoirs… Espoirs, hélas, cruellement déçus par une interprétation lourde et opaque ...
David Grimal /Disconnances mars 2010 © Jean-Louis Atlan

Les Dissonances se la jouent romantique à Dijon

Les Dissonances, orchestre sans chef animé par le très charismatique David Grimal, est toujours très apprécié par le public dijonnais, à cause de sa jeunesse et des élans qui rendent ses interprétations très visuelles et en chassent tout ennui. Le programme de ce soir, savamment dosé, encadre une œuvre difficile par deux autres qui sont plus séduisantes : ainsi l'audition du Concerto de Berg est en quelque sorte adoucie par Strauss ...
Benjamin Appl (c) Minijas_Zugik

Lieder nocturnes à l’Auditorium du Louvre, avec Benjamin Appl

C’est une « nuit du lied » à laquelle nous convie le baryton allemand Benjamin Appl (lire notre entretien), avec son complice James Baillieu. Un programme d’une petite heure autour du lied germanique, entièrement bâti sur le thème de la nuit et de ses mystères étoilés. Le public chemine ainsi de Schubert à Richard Strauss, en passant par Schumann, Brahms ou encore Wagner. Quelques incontournables figurent dans ce cycle, tel Abendempfindung de Mozart ...
SG_Dré de Man

Siegfried Jerusalem, l’un des plus grands ténors wagnériens

Le ténor allemand Siegfried Jérusalem fait partie de ceux qui ont contribué à l'édification de l'œuvre wagnérienne. Que ce soit dans le rôle de Siegmung, Siegfried, Tristan, ou Lohengrin, sa puissante voix de heldentenor reste inoubliable. Rencontre. "Être un musicien d’importance prend du temps et nécessite une grande préparation." ResMusica : Vous apparaissez encore aujourd’hui sur les grandes scènes du monde, quelle importance cela a-t-il pour vous ? Siegfried Jerusalem : Mon dernier rôle ...
Capriccio Frankfurt Nylund Reiter

Capriccio de Brigitte Fassbaender à l’Oper Frankfurt

Passée du chant à la mise en scène depuis Ariadne auf naxos en 2013, Brigitte Fassbaender revient à l’Oper Frankfurt pour Capriccio, avec une production au décor noble qui met en valeur une distribution homogène mais dont se détache la superbe Gräfin de Camilla Nylund. Brigitte Fassbaender était un Clairon d’importance dans les années 80-90, elle met aujourd’hui en scène le dernier opéra composé par Richard Strauss en l’intégrant dans la ...

À l’opéra, la transcendance à l’épreuve des diktats de l’apparence

Regardons rapidement les nouveaux visages apparus ces dernières années sur les pochettes de disques, pour ne parler que de ceux qui sont restés : la gracieuse Olga Peretyatko, l’impériale Elīna Garanča, la sensuelle Sonya Yoncheva, le sourire de Pretty Yende … Du côté des hommes : le ténébreux Jonas Kaufmann, le solaire Juan Diego Flórez, le musculeux Erwin Schrott, le sexy Vittorio Grigolo ... Tous d’excellents chanteurs me direz-vous ! Maintenant, regardons ceux qui ...
_DSC2894

Adriana Lecouvreur à Saint-Étienne : Adrienne, Sarah et Béatrice

Entre Monaco et Marseille, Adriana Lecouvreur fait escale chez son deuxième coproducteur. La mise en abyme de Davide Livermore (réalisée à Saint-Étienne par Alessandra Premoli), qui avait déjà invité Sarah Bernhardt, bénéficie à Saint-Étienne, de l’arrivée d’une autre belle tragédienne : Béatrice Uria-Monzon. Battons notre coulpe en préambule : nous n’avions jamais pris très au sérieux cet avatar du vérisme, créé en 1902 entre Bohème et Tosca, certes bien écrit mais moins immédiatement ...
Filarmonica della Scala-Milan à Paris, Riccardo Chailly en majesté

Filarmonica della Scala-Milan à Paris, Riccardo Chailly en majesté

Encore un superbe concert à mettre à l’actif de Riccardo Chailly, cette fois à la tête de son nouvel Orchestre philharmonique de la Scala de Milan. Pour le chef milanais, les phalanges se suivent, mais l’excellence perdure sous sa baguette fougueuse et inspirée. On se souvient tous de ses dernières interprétations, marquées du sceau de l’évidence et de la complicité, avec l’Orchestre du Gewandhaus de Leipzig, en ce même lieu, ...
gergiev_lso_alberto_venzago

Valery Gergiev et les Münchner Philharmoniker à la Philharmonie de Paris

Pour ce concert unique à la Philharmonie de Paris, étape de leur tournée européenne, les Münchner Philharmoniker sous la direction de leur directeur musical, Valery Gergiev, offrent au public parisien un feu d’artifice orchestral haut en couleur, dans des œuvres de Tchaïkovski et Strauss, tandis que la soprano Anja Harteros donne une lecture décevante des Wesendonck-Lieder de Wagner. C’est avec la théâtrale Fantaisie symphonique de Francesca da Rimini que Valery Gergiev ...
E2

David Bösch met en scène Elektra à Bâle : le sang dans le sang

Le metteur en scène allemand David Bösch, actuellement dévoué aux œuvres sombres, affronte un sommet du genre, Elektra, la cadette des « petites chéries » de Strauss. À une exception près, la distribution est à la hauteur de l’onde hurlante, ainsi qu’au diapason d’un spectacle qui aurait aussi bien pu s'intituler Massacre à la tronçonneuse. Tournant le dos à l’ascétisme intense de Patrice Chéreau autant qu’à la radicale construction mentale de Ruth Berghaus, ...
strauss cpo

Robert Kowalski dans un beau Concerto pour violon de Strauss

Le jeune Robert Kowalski offre une belle lecture du rare concerto pour violon, témoignage du génie précoce de Richard Strauss. Dommage qu’elle soit couplée à une décevante réalisation de l’ambitieuse suite « Aus Italien » qui laisse déjà percer le langage du futur auteur de la « symphonie des Alpes ». Compositeur particulièrement précoce, Richard Strauss n’a réellement signé son premier chef d’œuvre qu’avec le poème symphonique Don Juan en 1889, ...
Pelléas

Pelléas et Mélisande, le poème symphonique de Schoenberg

C’est à Berlin, entre juillet 1902 et février 1903, qu’Arnold Schoenberg (1874-1951) écrivit son poème symphonique Pelléas et Mélisande op. 5. Il en assura lui-même la création à Vienne le 26 janvier 1905, mais il faudra attendre 1910 pour que, sous la direction d’Oscar Fried, le public berlinois l’accueille très positivement. Debussy, Fauré et Sibelius avaient manifesté un réel intérêt pour l’illustration musicale de la pièce de Maeterlinck  en développant ...
Politbureau ZKVKP (B) (Central Committee of the All Russian Communist Party (Bolshevik)Gustav Klutsis (1895ÔÇô1938) -® Victoria and Albert Museum, London

Opéra, Passion, Pouvoir et Politique à Londres

Avec le thème Opera : Passion, Power & Politics, le Victoria & Albert Museum de Londres se trouve face au dilemme de devoir traiter un sujet de spécialistes et de toucher dans le même temps un large public, en grande partie néophyte, au risque de rendre décevant le résultat pour tout vrai amateur ou passionné. Avec le concours de Robert Carsen pour la scénographie, le sujet n'est traité que comme une ...
Le metteur en scène David Bösch, entre noirceur et lumière

Le metteur en scène David Bösch, entre noirceur et lumière

Depuis ses débuts à l'opéra en 2009, les mises en scène du jeune artiste allemand David Bösch sont souvent qualifiées de « déroutantes » ou « énigmatiques », mais elles sont surtout résolument modernes. Autour des œuvres de Korngold récemment présentées à l'Opéra des Flandres et au Semperoper de Dresde, le metteur en scène installe sa vision, entre noirceur et lumière. « Avoir la possibilité de traiter coup sur coup deux pièces d’un même compositeur est particulièrement intéressant. » ResMusica : ...
10

Avec Simon Rattle et le LSO, Le Chant de la terre à Luxembourg

Lecture brillante, chatoyante et colorée de la partition de Mahler. Après le passage des Wiener Philharmoniker en 2015, le London Symphony Orchestra trouve ses marques. Après Paris, la tournée de Sir Simon Rattle et du London Symphony Orchestra se poursuit avec le passage par le Grand-Duché de Luxembourg. Seule œuvre commune au programme, les Métamorphoses de Richard Strauss jouées selon une lecture plutôt légère et théâtrale qui ferait presque penser par ...
rattle

Simon Rattle, toujours aussi inconstant à la tête du LSO

Malgré une phalange londonienne d’exception, et un programme alléchant, convoquant Strauss, Wagner et Bernstein, Sir Simon Rattle peine à convaincre totalement. Comme lors de son précédent concert à Paris consacré à la trilogie de ballets de Stravinsky, le chef britannique fait alterner le meilleur et le moins bon, en diluant le discours dans la recherche un peu vaine du beau son et des effets inutiles, au risque de perdre de ...
nina stemme

Elektra terrifiante de beauté à la Philharmonie de Paris

La Philharmonie de Paris proposait dans la grande salle Pierre Boulez, en version de concert, l’Elektra de Richard Strauss, dans une distribution vocale idéale à cette heure, sous la direction, à la fois dense et raffinée, de Mikko Franck à la tête d’un Orchestre Philharmonique de Radio France en grande forme.  Richard Strauss, dans Elektra, a sans doute atteint les limites extrêmes de son langage musical et opératique, avant un inévitable ...
640_meaemmanuel-krivine-philippe-hurlin

Jean-Yves Thibaudet avec le National d’Emmanuel Krivine

L’embellie se poursuit entre le National et son nouveau directeur musical, Emmanuel Krivine. Pour preuve, le nombre de regards bienveillants, de sourires entendus et d’encouragements véhéments, en permanence distillés par le chef à l’intention de ses musiciens. Une complicité qui devient véritablement palpable dans la très belle interprétation que Jean-Yves Thibaudet donne du Concerto pour piano n° 2 de Liszt. Riche idée que de débuter le programme par ces deux pièces ...

Elektra de grand répertoire au Deutsche Oper Berlin

Les soirées de répertoire du Deutsche Oper Berlin sont toujours d'une grande qualité, même lorsqu’il s’agit d’une simple reprise d’Elektra, avec cette saison Catherine Foster dans le rôle-titre, l’impressionnante Chrysothemis d’Allison Oakes et les graves toujours aussi marqués de Doris Soffel. Les dernières reprises de la production d’Elektra au Deutsche Oper faisaient alterner Evelyn Herlitzius et Nina Stemme dans le rôle-titre. Cette saison, pour seulement trois représentations, Catherine Foster se prête ...
Lyrical-Journey-indesens

Deux sonates fin de siècle desservies par une interprétation sans finesse

Intéressant couplage de sonates écrites par deux grands compositeurs aux destins si dissemblables : Lekeu, fauché par la mort à vingt-quatre ans, et Strauss, devenu l'une des gloires des XIXe et XXe siècles… Dommage que l'interprétation excessivement démonstrative force le trait, et ne rende pas pleinement justice à ces œuvres subtiles, surtout celle de Lekeu. Rapprocher deux compositeurs aux destins si dissemblables est une bonne idée ; mais le jeu excessivement démonstratif ...
Marek Janowski 02-110907 © Felix Broede

Doubles Métamorphoses sous la baguette de Marek Janowski

Dans un programme exigeant, Marek Janowski montre la qualité de sa direction au pupitre de l’Orchestre national de France, d’abord en accompagnant l’excellent Xavier Phillips dans la Symphonie Concertante de Prokofiev, puis face à un ensemble au grand complet dans les Métamorphoses symphoniques d’Hindemith, avant de revenir en formation réduite pour celles de Richard Strauss. L’habitude est évidemment d’entendre à Paris Marek Janowski avec l’orchestre qu’il a dirigé jusqu’en 2000, le ...
La voix de Raquel Camarinha et l’orchestre de Philippe Manoury à Musica

La voix de Raquel Camarinha et l’orchestre de Philippe Manoury à Musica

Le compositeur Philippe Manoury avait les honneurs de Musica durant le premier week-end du festival qui mettait à l'affiche, en partenariat avec l'Opéra du Rhin, son « Thinkspiel » Kein Licht, et donnait à entendre en création française Ring, une pièce d'orchestre spectaculaire investissant l'espace de la Salle Érasme du Palais de la Musique et des Congrès. Le lendemain matin, dans l'intimité de la Salle de la Bourse, c’est la soprano Raquel ...
harteros_lux

Avec Anja Harteros et Wolfram Rieger, le lied allemand porté à ses sommets

L’opulent soprano de la chanteuse allemande, porté par le jeu savant et délicat d’un pianiste aux petits soins, confère à un programme minutieusement construit tous les atouts des grands soirs. Le lied romantique allemand à son meilleur ! Si l’on doit distinguer deux catégories de chanteurs de lieder, ceux qui intellectualisent le texte en mettant en avant la clarté de l’élocution, et ceux qui font confiance à leur instinct musical en ...
RF03-116-portrait-Decca-TimothyWhite

Top class : Renée Fleming and Sakari Oramo at the Helsinki Festival

This evening's performance of Nielsen's Symphony No. 2 provided further evidence that the Royal Stockholm Philharmonic Orchestra belongs in the top echelon of the world's great orchestras.  Sakari Oramo is currently Chief Conductor of the Royal Stockholm Philharmonic Orchestra (RSPO) and is well-known to Finnish audiences from his tenure as Chief Conductor of the Finnish Radio Symphony Orchestra. This evening's performance gave Oramo an opportunity to showcase the RSPO to his hometown audience; the ...
Coup d’envoi pour Emmanuel Krivine à la tête du National

Coup d’envoi pour Emmanuel Krivine à la tête du National

Il y a foule et un peu d'électricité dans l'air pour le concert inaugural marquant la prise de fonction d'Emmanuel Krivine à la tête de l'Orchestre National de France en ce tout début de saison. Le chef français – il n'y en a pas eu depuis 40 ans à la tête de cette phalange ! – connaît bien le « National » au point de parler d'ores et déjà de « chimie immédiate » ...
Wiener Philharmoniker
Herbert Blomstedt, Dirigent

A Salzbourg, Strauss et Bruckner par Blomstedt et les Wiener Philharmoniker

Sa récente chute en aurait arrêté ou transformé plus d’un, mais à 90 ans, Herbert Blomstedt est encore au pupitre et n’a ni le regard ni le geste triste. Il reste au contraire vaillant pour développer les sonorités des Wiener Philharmoniker, sublimes de la première à la dernière note, d’abord à vingt-trois dans les Métamorphoses de Richard Strauss, puis à plus de cent pour la Symphonie n° 7 de Bruckner ...
Esa-Pekka Salonen enflamme Elektra au Verbier Festival

Esa-Pekka Salonen enflamme Elektra au Verbier Festival

Avec cette Elektra de Richard Strauss magistralement dirigée par un Esa-Pekka Salonen impérial et une Lise Lindstrom magistrale dans le rôle-titre, le Verbier Festival s’est offert l’une de ses meilleures soirées d’opéra depuis… Pas le temps de se caler gentiment dans son siège, de rassembler ses petites affaires, de jeter un regard à qui vous entoure comme il est presque de tradition pendant les ouvertures d’opéra. Avec Elektra, Richard Strauss vous ...