Mot-clef : Richard Wagner

Hofmann 1

Neuvième volume de l’intégrale des enregistrements de Josef Hofmann

Après nous avoir fait patienter une bonne dizaine d’années, le label Marston Records – ayant espéré redécouvrir, en vain, toutes les gravures égarées de Josef Hofmann – rend finalement accessible le neuvième volume de l’intégrale des enregistrements du légendaire musicien polonais, également compositeur, qui était l’un des meilleurs pianistes de son époque, voire probablement de tous les temps. Rappelons que la série a pour but de recueillir toutes les interprétations que ...
Dohnányi à Paris dans une 7e de Beethoven d’une formidable énergie

Dohnányi à Paris dans une 7e de Beethoven d’une formidable énergie

Malgré de multiples annulations ces dernières années, Christoph von Dohnányi est bien présent ce mois d'avril pour diriger à la Philharmonie deux concerts avec l’Orchestre de Paris, formation dont il a été conseiller musical de 1998 à 2000. Atmosphères de Ligeti, enchaîné directement avec le Prélude de l’acte I de Lohengrin, souffre des toux d’un public heureusement plus concentré pendant le Concerto pour violoncelle de Schumann, avant une Septième Symphonie ...
Parsifal

Parsifal vu par Calixto Bieito à Stuttgart

La soirée ne laissera pas de grands souvenirs musicaux, mais le complexe travail de Bieito vaut le voyage. Pâques à Stuttgart : la confiserie y a sa place (Don Pasquale), mais les choses sérieuses aussi. L'Opéra de Stuttgart reprend cette année deux de ses productions phares, de celles qui ont marqué l'identité d'une maison connue pour son audace et son ambition artistique et intellectuelle (ce n'est pas un gros mot) : ...
Parsifal (BadenBaden18)_1

Parsifal à Baden-Baden : du beau son mais pas seulement

Avec ses sonorités ensorcelantes et la direction amoureuse de Simon Rattle, le Philharmonique de Berlin est la véritable star de Parsifal à Baden-Baden et offre un écrin de rêve à une distribution internationale presque parfaite et de très haut niveau. Seule la mise en scène de Dieter Dorn, avare d’idées et terne de scénographie, n’est pas tout à fait à la hauteur de l’événement. Pour la cinquième année, l’Orchestre Philharmonique ...
180125

La Walkyrie à la Philharmonie de Paris par Valery Gergiev

Après un Or du Rhin éblouissant et irréprochable, donné la veille dans cette même salle, Valery Gergiev, à la tête de ses forces du Mariinsky, poursuit son marathon wagnérien avec cette Walkyrie de haute volée qui n’en laisse pas moins entrevoir quelques faiblesses, notamment dans le casting vocal du dernier acte. Partition difficile où le spectaculaire (l’Orage et la Chevauchée) le dispute à l’intime (Duo d’amour et Adieux de Wotan) ce ...
gergiev

L’Or du Rhin à la Philharmonie de Paris par Valery Gergiev

Depuis 2003, date de sa première interprétation scénique du Ring wagnérien à la tête des troupes du Mariinsky, Valery Gergiev ne cesse d’affirmer, sur scène comme au disque, ses affinités profondes pour le compositeur allemand. Son dernier passage à Paris, dans une Philharmonie comble pour une nouvelle intégrale du Ring en version de concert, confirme avec éclat sa maitrise du drame wagnérien, portée par une interprétation saisissante de L’Or du ...
Benjamin Appl (c) Minijas_Zugik

Lieder nocturnes à l’Auditorium du Louvre, avec Benjamin Appl

C’est une « nuit du lied » à laquelle nous convie le baryton allemand Benjamin Appl (lire notre entretien), avec son complice James Baillieu. Un programme d’une petite heure autour du lied germanique, entièrement bâti sur le thème de la nuit et de ses mystères étoilés. Le public chemine ainsi de Schubert à Richard Strauss, en passant par Schumann, Brahms ou encore Wagner. Quelques incontournables figurent dans ce cycle, tel Abendempfindung de Mozart ...
penser l'opéra lexa

Olivier Lexa et les philosophes de l’opéra

Dramaturge, historien, écrivain, metteur en scène, Olivier Lexa, fondateur du Centre de Musique Baroque de Venise et actuel directeur de la Fondazione delle Arti - Venezia, tisse un lien, par-delà les siècles, entre deux compositeurs-phares (Monteverdi et Wagner). Mais surtout, il entreprend une moisson exhaustive des écrits des philosophes de la planète face à cet art prétendument total : l’opéra. La récolte s’avère des plus contrastées. Le sixième opus d’Olivier Lexa, bourré ...
Oper Zürich - Parsifal - 2018
© Danielle Liniger

Parsifal à Zurich, Kundry et Gurnemanz

Une mise en scène trop clinquante laisse toute sa place à la musique - Nina Stemme et Christof Fischesser avant tout. Inscrire Parsifal dans le temps long de l’histoire allemande, en voilà une idée féconde. Stefan Herheim l’avait fait à Bayreuth en 2008, avec son goût coutumier pour la multiplication de détails signifiants ; Claus Guth ne s’en est pas privé pour cette production, créée à Barcelone puis à Zurich en 2011 ...
dg_igor_markevitch

Coffret Igor Markevitch bienvenu chez DG

Deutsche Grammophon réédite cinq coffrets  « Original Masters » parus au début des années 2000 (Géza Anda, Stefan Ashkenaze, Wilhelm Furtwängler, le Quatuor Janáček) et celui sous rubrique consacré à « Igor Markevitch : un véritable artiste »… comme si les quatre premiers ne l’étaient pas ! Une réédition méritée. Le chef d’orchestre – et compositeur – Igor Markevitch (1912-1983), né à Kiev, a souvent été qualifié de cérébral, ce qui est quelque peu réducteur : certes, ...
Le fascinant Tristan de Saburo Teshigawara à Metz

Le fascinant Tristan de Saburo Teshigawara à Metz

Teshigawara fait bien mieux que d'illustrer la musique de Wagner, il en explore les forces primitives. D'abord la musique : le prélude du premier acte de l'opéra de Wagner, in extenso. La scène reste constamment dans l'obscurité, des découpes éclairant, en des points variés de la scène, tantôt elle, tantôt lui, en mouvement ou non, mais toujours seuls : c'est le temps où chacun de son côté se débat dans la ...
DFH

Captation du Vaisseau fantôme dans la mise en scène d’Àlex Ollé

Pour la beauté envoûtante de ses images et pour son solide plateau vocal, on s’intéressera à la captation d’une mise en scène qui a beaucoup tourné ces dernières années. Créée à Lyon en 2014, la mise en scène du Vaisseau Fantôme par Àlex Ollé (de La Fura dels Baus) avait été chroniquée dans nos colonnes lorsqu’elle avait été reprise par l’Opéra de Lille au printemps 2017. La captation dont il s’agit ...
gergiev_lso_alberto_venzago

Valery Gergiev et les Münchner Philharmoniker à la Philharmonie de Paris

Pour ce concert unique à la Philharmonie de Paris, étape de leur tournée européenne, les Münchner Philharmoniker sous la direction de leur directeur musical, Valery Gergiev, offrent au public parisien un feu d’artifice orchestral haut en couleur, dans des œuvres de Tchaïkovski et Strauss, tandis que la soprano Anja Harteros donne une lecture décevante des Wesendonck-Lieder de Wagner. C’est avec la théâtrale Fantaisie symphonique de Francesca da Rimini que Valery Gergiev ...
Wagner Goerne

Projets wagnériens avec Matthias Goerne

Vision chambriste et dépouillée par Matthias Goerne  et Daniel Harding  pour un florilège des plus belles pages écrites par Wagner pour la voix de baryton. Les parutions récentes de L’Or du Rhin, La Walkyrie et Siegfried ont montré les affinités toute particulières de Matthias Goerne avec l’univers wagnérien. Il n’était pourtant pas garanti que ce maître du lied, expert dans l’art de décortiquer le mot dans ses moindres détails, soit ...
Le Ballet du Rhin donne vie au Chaplin de Mario Schröder

Le Ballet du Rhin donne vie au Chaplin de Mario Schröder

Première compagnie française à inscrire le ballet de Mario Schröder à son répertoire, le Ballet du Rhin donne énergie et jeunesse à la figure de Charlie Chaplin dans un ballet atemporel. C’est l’un des personnages les plus célèbres du XXe siècle. Charlot, inimitable avec son melon, sa moustache, son costume noir cintré et sa canne, qu’il fait tournoyer avec désinvolture, rythmant ainsi sa démarche si particulière. Ce personnage de fiction que ...
Dechiffrages

Me souvenir par Philippe Fénelon

Le compositeur Philippe Fénelon tient un journal depuis l'âge de 18 ans : exercice de mémoire dit-il, qui lui servirait un jour à raconter son parcours de musicien et sa trajectoire de compositeur. C'est chose faite dans cet important volume qui, tout en respectant une certaine progression chronologique, ouvre un champ de pensée foisonnant, dans un chassé-croisé temporel qui balaie quelques quarante-cinq années d'une existence en musiques. Si le premier chapitre ...
rattle

Simon Rattle, toujours aussi inconstant à la tête du LSO

Malgré une phalange londonienne d’exception, et un programme alléchant, convoquant Strauss, Wagner et Bernstein, Sir Simon Rattle peine à convaincre totalement. Comme lors de son précédent concert à Paris consacré à la trilogie de ballets de Stravinsky, le chef britannique fait alterner le meilleur et le moins bon, en diluant le discours dans la recherche un peu vaine du beau son et des effets inutiles, au risque de perdre de ...
Tanguy de Williencourt

Tanguy de Williencourt, du drame wagnérien au récital lisztien

Pour son premier album solo, Tanguy de Williencourt n’a pas choisi la facilité, en décidant d’enregistrer l’intégrale des quinze transcriptions que Liszt écrivit pour le piano à partir des opéras de Wagner. Pari audacieux, mais pari réussi, avec ce double CD qui nous permet d’apprécier l’étendue et la variété d’un talent qui ne cesse de s’affirmer. Un album qui opère la fusion de deux pensées musicales hors du commun, et ...
Mélisande

Pelléas et Mélisande, l’unique opéra de Debussy

L’unique opéra de Claude Debussy fur créé à l’Opéra-Comique de Paris le 30 avril 1902. Pelléas et mélisande devait par la suite gagner toutes les scènes d’opéra du monde. Bien qu’ayant assisté à la première parisienne de la pièce de Maeterlinck en 1893, Debussy avait hésité avant de faire son choix : d’autres textes d’Edgar Poe et de Balzac furent scrutés puis abandonnés. Il semble au final avoir été intéressé par la nature  symbolique, par ...
Tristan.01

Tristan à Turin : l’amour manque son rendez-vous

Malgré la baguette attentive de Gianandrea Noseda, l’amour extraordinaire de Tristan und Isolde de Richard Wagner ne parvient pas à se sublimer à cause d’une direction d’acteurs qui ne tient pas suffisamment compte des personnes protagonistes de l’œuvre. La production d’un opéra de Richard Wagner est pain béni pour un metteur en scène. L’esprit souvent irréel, les légendes qui habitent les opéras wagnériens lui permettent un éventail infini d’interprétations. Ainsi les ...
Thomas Hengelbrock

L’Elbphilharmonie Orchester donne en création française Reminiszenz de Wolfgang Rihm

Co-produit par le Festival d'Automne et la NDR Elbphilharmonie, ce concert prestigieux donné dans la Grande salle Pierre Boulez à Paris est en partie la réplique de la soirée du 11 janvier 2017 où s'inaugurait la nouvelle Elbphilharmonie de Hambourg avec l'orchestre désormais en résidence – le somptueux NDR Elbphilharmonie Orchester - et son chef Thomas Hengelbrock. La commande passée pour l'occasion au compositeur allemand Wolfgang Rihm tient ce soir ...
Un nouveau Parsifal entre tradition et modernité à Hambourg

Un nouveau Parsifal entre tradition et modernité à Hambourg

La saison du Staatsoper de Hambourg ouvre sur une nouvelle production de Parsifal et prolonge l'idée d'un alliage entre modernité et tradition en s’offrant les services du vétéran Achim Freyer pour la mise en scène, tandis que l’équipe musicale haut de gamme mélange chanteurs wagnériens aguerris et artistes plus jeunes, le tout sous la direction équilibrée de Kent Nagano. Lorsqu'ils prirent leurs fonctions à Hambourg, Kent Nagano et Georges Delnon développèrent ...
erato_andre_cluytens_orchestral

Édition André Cluytens : la splendeur de la perfection

À plusieurs reprises, lors de chroniques d’albums « Icon », nous avions émis le souhait pressant d’une édition André Cluytens de la part de Warner Classics ; on s’attendait peut-être à un coffret Icon d’une dizaine de disques, consacré au chef d’orchestre franco-belge, mais de là à envisager une intégrale orchestrale de 65 CD ! La présente parution est vraiment miraculeuse et inespérée. Fils et petit-fils de chefs d’orchestre, André Cluytens (né à Anvers ...
Tannhäuser für Kinder 2017 3

Bayreuth : Tannhäuser pour tous

En marge des opéras de Wagner qui attirent la planète entière au Festspielhaus, le festival propose dix représentations de Tannhäuser für Kinder, une entreprise pédagogique à l’adresse de son public de demain mais aussi aux wagnériens curieux. Depuis 2010, Bayreuth a rapetissé tous les dix chefs-d’œuvre du Maître afin de les faire connaître aux enfants. D’une nouvelle durée d’une heure chrono, donnée sans entracte, leur dramaturgie imparable, intelligemment condensée par Katharina Wagner et ...
Parsifal Amfortas hoch

Parsifal à Bayreuth : le vœu pieu d’Uwe Eric Laufenberg

An II pour le Parsifal oecuménique mais un brin soporifique d’Uwe Eric Laufenberg. Pourtant le message à faire passer était des plus essentiels. Marek Janowski, remplaçant au pied levé Hartmut Haenchen souffrant, anime, depuis la fosse une réalisation par trop languide. « Il m’arrive de penser qu’il serait préférable qu’il n’y ait plus de religions du tout. » Cette phrase hautement troublante du Dalaï Lama en exergue du programme introduit la réflexion du ...
Tristan 2017 2. Akt

Tristan et Isolde à Bayreuth : Marke et Isolde

An III pour le Nô wagnérien revu et corrigé par la très originale vision de Katharina Wagner. Une Isolde vindicative, un Tristan de première classe et un Marke bien noir disent la triste histoire du triangle amoureux selon Wagner. Tristan et Isolde sans philtre. C’est l’intérêt principal de cette production créée en 2015 et éditée en DVD (DG) : Katharina Wagner, au plus près du livret, a bien lu que ces deux-là ...
Götterdämmerung 2017 3

Le Crépuscule des dieux à Bayreuth : le crépuscule des hommes

Le Crépuscule des dieux vu par Frank Castorf boucle en apothéose un Ring mémorable. Complexe souvent, stimulant toujours, sous haute tension intellectuelle, d’un esthétisme hypnotique, c’est le meilleur que Bayreuth a produit depuis Chéreau. Le Wotan de Castorf a créé l’homme à son image : brutal et instinctif. C’est probablement ce qu’un grand nombre de spectateurs ayant fait le pélerinage à Bayreuth n’accepte toujours pas. La gangrène Waelse a infecté Siegfried mais ...
Siegfried 2017 Mount Rushmore

Siegfried à Bayreuth : Wotan en Allemagne

Wotan n’aura jamais aussi bien mérité le surnom de Wanderer qui est le sien dans la deuxième journée de la Tétralogie. Frank Castorf, après l’Amérique et la Russie, poursuit le trip inter-continental et envoie cette fois le dieu de Wagner entre les deux : entre l’Ouest et l’Est du Monde, dans les zones d’ombre d’une Allemagne d’avant la réunification. Un cran esthétique est franchi par le mémorable vivier d’images abrité dans ...
Walküre 2017 Feuer

La Walkyrie à Bayreuth : Wotan en Russie

En 2002, l’Opéra de Stuttgart avait fait appel à quatre metteurs en scène différents pour une même Tétralogie avec un résultat des plus mouvants en terme de linéarité. Bayreuth a fait appel au seul Frank Castorf, qui diffracte les quatre volets du Ring en quatre scénarios distincts au service d’une même ligne directrice. Reçue sans sourciller, cette Walkyrie, qui sera curieusement reprise isolément en 2018 sous la direction de Plácido ...
Rheingold 2017_Tankstelle-1

L’Or noir du Rhin à Bayreuth : Wotan en Amérique

En ces temps d’extrême consensualité, le Festspielhaus est un des rares endroits au monde où les huées les plus décomplexées peuvent cueillir à chaud une production. C’est ce qui arrive une fois encore au Ring pourtant virtuose de Frank Castorf qui, au bout de cinq ans, ne sera pas parvenu à convaincre (on pouvait se procurer des places cinq minutes avant le début de chaque représentation, alors que résonnait le ...