Mot-clef : Richard Wagner

Mélisande

Pelléas et Mélisande, l’unique opéra de Debussy

L’unique opéra de Claude Debussy fur créé à l’Opéra-Comique de Paris le 30 avril 1902. Pelléas et mélisande devait par la suite gagner toutes les scènes d’opéra du monde. Bien qu’ayant assisté à la première parisienne de la pièce de Maeterlinck en 1893, Debussy avait hésité avant de faire son choix : d’autres textes d’Edgar Poe et de Balzac furent scrutés puis abandonnés. Il semble au final avoir été intéressé par la nature  symbolique, par ...
Tristan.01

Tristan à Turin : l’amour manque son rendez-vous

Malgré la baguette attentive de Gianandrea Noseda, l’amour extraordinaire de Tristan und Isolde de Richard Wagner ne parvient pas à se sublimer à cause d’une direction d’acteurs qui ne tient pas suffisamment compte des personnes protagonistes de l’œuvre. La production d’un opéra de Richard Wagner est pain béni pour un metteur en scène. L’esprit souvent irréel, les légendes qui habitent les opéras wagnériens lui permettent un éventail infini d’interprétations. Ainsi les ...
Thomas Hengelbrock

L’Elbphilharmonie Orchester donne en création française Reminiszenz de Wolfgang Rihm

Co-produit par le Festival d'Automne et la NDR Elbphilharmonie, ce concert prestigieux donné dans la Grande salle Pierre Boulez à Paris est en partie la réplique de la soirée du 11 janvier 2017 où s'inaugurait la nouvelle Elbphilharmonie de Hambourg avec l'orchestre désormais en résidence – le somptueux NDR Elbphilharmonie Orchester - et son chef Thomas Hengelbrock. La commande passée pour l'occasion au compositeur allemand Wolfgang Rihm tient ce soir ...
Un nouveau Parsifal entre tradition et modernité à Hambourg

Un nouveau Parsifal entre tradition et modernité à Hambourg

La saison du Staatsoper de Hambourg ouvre sur une nouvelle production de Parsifal et prolonge l'idée d'un alliage entre modernité et tradition en s’offrant les services du vétéran Achim Freyer pour la mise en scène, tandis que l’équipe musicale haut de gamme mélange chanteurs wagnériens aguerris et artistes plus jeunes, le tout sous la direction équilibrée de Kent Nagano. Lorsqu'ils prirent leurs fonctions à Hambourg, Kent Nagano et Georges Delnon développèrent ...
erato_andre_cluytens_orchestral

Édition André Cluytens : la splendeur de la perfection

À plusieurs reprises, lors de chroniques d’albums « Icon », nous avions émis le souhait pressant d’une édition André Cluytens de la part de Warner Classics ; on s’attendait peut-être à un coffret Icon d’une dizaine de disques, consacré au chef d’orchestre franco-belge, mais de là à envisager une intégrale orchestrale de 65 CD ! La présente parution est vraiment miraculeuse et inespérée. Fils et petit-fils de chefs d’orchestre, André Cluytens (né à Anvers ...
Tannhäuser für Kinder 2017 3

Bayreuth : Tannhäuser pour tous

En marge des opéras de Wagner qui attirent la planète entière au Festspielhaus, le festival propose dix représentations de Tannhäuser für Kinder, une entreprise pédagogique à l’adresse de son public de demain mais aussi aux wagnériens curieux. Depuis 2010, Bayreuth a rapetissé tous les dix chefs-d’œuvre du Maître afin de les faire connaître aux enfants. D’une nouvelle durée d’une heure chrono, donnée sans entracte, leur dramaturgie imparable, intelligemment condensée par Katharina Wagner et ...
Parsifal Amfortas hoch

Parsifal à Bayreuth : le vœu pieu d’Uwe Eric Laufenberg

An II pour le Parsifal oecuménique mais un brin soporifique d’Uwe Eric Laufenberg. Pourtant le message à faire passer était des plus essentiels. Marek Janowski, remplaçant au pied levé Hartmut Haenchen souffrant, anime, depuis la fosse une réalisation par trop languide. « Il m’arrive de penser qu’il serait préférable qu’il n’y ait plus de religions du tout. » Cette phrase hautement troublante du Dalaï Lama en exergue du programme introduit la réflexion du ...
Tristan 2017 2. Akt

Tristan et Isolde à Bayreuth : Marke et Isolde

An III pour le Nô wagnérien revu et corrigé par la très originale vision de Katharina Wagner. Une Isolde vindicative, un Tristan de première classe et un Marke bien noir disent la triste histoire du triangle amoureux selon Wagner. Tristan et Isolde sans philtre. C’est l’intérêt principal de cette production créée en 2015 et éditée en DVD (DG) : Katharina Wagner, au plus près du livret, a bien lu que ces deux-là ...
Götterdämmerung 2017 3

Le Crépuscule des dieux à Bayreuth : le crépuscule des hommes

Le Crépuscule des dieux vu par Frank Castorf boucle en apothéose un Ring mémorable. Complexe souvent, stimulant toujours, sous haute tension intellectuelle, d’un esthétisme hypnotique, c’est le meilleur que Bayreuth a produit depuis Chéreau. Le Wotan de Castorf a créé l’homme à son image : brutal et instinctif. C’est probablement ce qu’un grand nombre de spectateurs ayant fait le pélerinage à Bayreuth n’accepte toujours pas. La gangrène Waelse a infecté Siegfried mais ...
Siegfried 2017 Mount Rushmore

Siegfried à Bayreuth : Wotan en Allemagne

Wotan n’aura jamais aussi bien mérité le surnom de Wanderer qui est le sien dans la deuxième journée de la Tétralogie. Frank Castorf, après l’Amérique et la Russie, poursuit le trip inter-continental et envoie cette fois le dieu de Wagner entre les deux : entre l’Ouest et l’Est du Monde, dans les zones d’ombre d’une Allemagne d’avant la réunification. Un cran esthétique est franchi par le mémorable vivier d’images abrité dans ...
Walküre 2017 Feuer

La Walkyrie à Bayreuth : Wotan en Russie

En 2002, l’Opéra de Stuttgart avait fait appel à quatre metteurs en scène différents pour une même Tétralogie avec un résultat des plus mouvants en terme de linéarité. Bayreuth a fait appel au seul Frank Castorf, qui diffracte les quatre volets du Ring en quatre scénarios distincts au service d’une même ligne directrice. Reçue sans sourciller, cette Walkyrie, qui sera curieusement reprise isolément en 2018 sous la direction de Plácido ...
Rheingold 2017_Tankstelle-1

L’Or noir du Rhin à Bayreuth : Wotan en Amérique

En ces temps d’extrême consensualité, le Festspielhaus est un des rares endroits au monde où les huées les plus décomplexées peuvent cueillir à chaud une production. C’est ce qui arrive une fois encore au Ring pourtant virtuose de Frank Castorf qui, au bout de cinq ans, ne sera pas parvenu à convaincre (on pouvait se procurer des places cinq minutes avant le début de chaque représentation, alors que résonnait le ...
Les Maîtres-chanteurs de Bayreuth : dans la tête de Richard Wagner

Les Maîtres-chanteurs de Bayreuth : dans la tête de Richard Wagner

Très ambitieuse production sur trois époques que ces nouveaux Maîtres-chanteurs de Nuremberg confiés au génial Barrie Kosky : en sus de la lourde tâche d’ausculter la plus longue comédie musicale du monde, le metteur en scène australien fait passer un scanner au cerveau du compositeur. Pour une fois Wagner a décidé de faire rire pendant quatre heures trente. Mais pas que. Barrie Kosky fait la même chose, qui semble gagner son pari avant ...
rheingold oper am rhein neal

Rheingold, prélude à une nouvelle Tétralogie sur le Rhin

Prémice d'un nouveau Ring de Wagner à l’Oper am Rhein, le prologue L’Or du Rhin, dirigé par Axel Kober à Düsseldorf, montre toute la culture du son acquise par le chef depuis que celui-ci est passé par la fosse de Bayreuth,  avec un orchestre parfaitement au point dès la fin du prélude orchestral. La mise en scène de Dietrich W. Hilsdorf transpose l’action dans l'Amérique du Far West, quand la ...
Lohengrin à Saint-Étienne : duels aux sommets

Lohengrin à Saint-Étienne : duels aux sommets

Les wagnériens (et les autres) auront eu tort de laisser à l'abandon quelques fauteuils de l'Opéra de Saint-Étienne pour l'ultime représentation d'un puissant Lohengrin coproduit avec Marseille (séances de rattrapage l'an prochain) et dévolu, à l'exception de l'autrichien Nikolaï Schukoff à une équipe 100 % française : Cécile Perrin, Catherine Hunold, Daniel Kawka… Mise en scène sobrement intense de Louis Désiré. Orchestre et chœur maison. Grosse impression. Oublions le très fugace frisson d'inquiétude ...
Diana Damrau et Nicolas Testé enflamment la Philharmonie de Luxembourg

Diana Damrau et Nicolas Testé enflamment la Philharmonie de Luxembourg

Festival vocal pour un récital nommé à juste titre « Bel canto drammatico ». Diana Damrau et Nicolas Testé, dans un programme tout XIXe siècle conçu avec goût et intelligence, enchantent le public par leur engagement. Aux côtés de pages de Bellini, Verdi, Wagner ou Massenet, Meyerbeer sort comme le grand triomphateur de la soirée. C’est Diana Damrau qui avait ouvert en septembre dernier la saison 2016-2017 de la Philharmonie de ...
Tannhäuser à Munich : Wagner par Petrenko, Dieu par Castellucci

Tannhäuser à Munich : Wagner par Petrenko, Dieu par Castellucci

Noblesse oblige, pour Tannhäuser l'Opéra de Munich combine une mise en scène complexe et passionnante de Romeo Castellucci avec une réalisation musicale de très haut vol par Kirill Petrenko. Il y a bien des formes de modernité théâtrale, et la scène lyrique d'aujourd'hui sait accueillir les esthétiques les plus diverses. En invitant pour la première fois Romeo Castellucci, l'Opéra de Munich place sa nouvelle production de Tannhäuser dans une perspective moins ...
20170321_vaisseaufantome_0873

Der Fliegende Holländer en voyage à l’Opéra de Lille

Cent vingt-quatre ans après sa création française dans cette même ville, Der Fliegende Holländer retrouve Lille avec une production créée à Lyon trois ans plus tôt. La mise en scène d’Alex Ollé n’a rien perdu de sa beauté et de son caractère extrêmement qualitatif grâce aux décors d’Alfons Flores, aux lumières d’Urs Schönebaum et aux vidéos de Franc Aleu, tandis que musicalement le premier chef-d’œuvre de Richard Wagner profite d'une ...
01.04.2017, Gewandhaus zu Leipzig, Mendelssohnsaal. ICMA Gala, Gruppenfoto © Gert Mothes

An Outstanding Event – ICMA Award Ceremony and Gala Concert at Leipzig’s Gewandhaus

Ten soloists, one chamber orchestra, one choir and a big symphony orchestra, plus the presence of nearly all the musicians winning the 2017 International Classical Music Awards. In his opening speech, the president of the ICMA jury, Remy Franck enthusiastically said: « Since the first edition of our awards in 2011, we never were able to welcome so many guests at an award ceremony as here in Leipzig! » And ...
ICMA-Award-Ceremony-2017-Zimmermann-Catto-c-Serhan-Bali

Remise des prix ICMA et concert de gala 2017

Dix solistes, un orchestre de chambre, un chœur et un grand orchestre symphonique, ainsi que la présence de presque tous les musiciens qui ont remporté les International Classical Music Awards 2017. Dans son discours d’ouverture, le président du jury des ICMA, Rémy Franck, a déclaré avec enthousiasme : « Depuis la première édition de nos prix en 2011, nous n’avons jamais pu accueillir tant d’invités lors d’une cérémonie de remise des prix qu’ici ...
T5

La foudroyante beauté du Tristan d’Heiner Müller

La troisième journée du Festival Mémoires présenté par l'Opéra de Lyon nous emmène rien moins qu'à… Bayreuth avec la recréation de l'historique Tristan et Isolde qu'Heiner Müller mit en scène de 1993 à 1999 au Festspielhaus. Choc esthétique de bout en bout. À Bayreuth, la mort d'une production, après environ cinq années de vie, se matérialise par une destruction publique des décors (c'est ainsi que l'auteur de ces lignes a pu ...
À Berne, l’enthousiasmant Tannhaüser de Calixto Bieito

À Berne, l’enthousiasmant Tannhaüser de Calixto Bieito

Après sa création au Vlaamse Opera de Gand en septembre 2015, ses reprises au Teatro La Fenice de Venise et au Teatro Carlo Felice de Gênes, le Tannhaüser de Calixto Bieito (accessoirement de Richard Wagner !) enthousiame le public du Stadttheater de Berne grâce à un engagement total des membres de la troupe de cette maison d’opéra. Àl’exception peut-être de Tristan und Isolde, les opéras de Richard Wagner se prêtent aux ...
L’humanité errante de Lohengrin bouleverse l’Opéra Bastille

L’humanité errante de Lohengrin bouleverse l’Opéra Bastille

« En plus, il paraît qu’il est en forme ! » pouvait-on entendre dans les couloirs de l’Opéra Bastille en ce soir de première. Oui, en forme il l'est mais aller entendre Lohengrin uniquement pour Jonas Kaufmann serait une erreur car l’œuvre ne repose pas que sur les épaules du ténor, aussi grand fût-il. Au service de la mise en scène fouillée et passionnante de Claus Guth, l’Opéra de Paris a réuni ...
John-Neschling®Marcio_Scavone.01

À Genève, John Neschling tout en musique

A la tête d’un excellent Orchestra Filarmonica della Fenice, la musicalité extrême du chef brésilien John Neschling fait briller Rossini, Wagner et Rachmaninov. Dès les premières notes de l’ouverture de l’opéra Semiramide de Giacchino Rossini, on se sent transporté dans la quintessence de la musique du maître de Pesaro. On se dit alors que cette musique est la musique des Italiens. Il y a dans ses accents des senteurs si typiques ...
marek-janowski_0

A Genève, Marek Janowski durcit Bruckner

Quatre ans après avoir fait ses adieux à un Orchestre de la Suisse Romande admirablement reconstruit, Marek Janowski revient à Genève à la tête de l’Orchestre Symphonique de la Radio de Berlin, orchestre avec lequel il a, entre autre, enregistré une intégrale des opéras de Richard Wagner, dont un superbe Parsifal, et un magnifique Meistersinger von Nürnberg. Dès les premières notes de la Symphonie n° 8 de Ludwig van Beethoven, on ...
kmattila

Karita Mattila au Théâtre du Châtelet : tant de souvenirs partagés

On ne présente plus Karita Mattila ! La soprano finlandaise a toujours reçu un accueil chaleureux de la part du public parisien. Très présente à l’Opéra de Paris sous l’ère Hugues Gall, elle se fait désormais plus rare pour une raison que peut-être seuls les directeurs de salles connaissent. Le récital proposé hier soir, exigeant par certains côtés, nous a une fois de plus prouvé que cette attachante artiste a encore ...
ring3

Le Ring rêvé d’Achim Freyer

Ce Ring porte haut la griffe audacieusement décomplexée de son metteur en scène et ne manquera pas d'entretenir les braises du débat récurrent sur la soi-disant dictature des images. Pourtant la vision d'Achim Freyer créée à Los Angeles en 2010 et considérablement remaniée pour Mannheim en 2011, est une splendeur visuelle issue du cerveau d'un artiste qui a su garder son âme d'enfant. La première image est un éblouissement. De celui ...
andreasbrantelid_marios-taramides

A Genève, le vibrant violoncelle de Andreas Brantelid

Traditionnellement, à pareille date, la Confédération Suisse, la Ville et le Canton de Genève offrent un concert de l’Orchestre de la Suisse Romande aux délégués de l’Organisation des Nations Unies pour souligner l’anniversaire de la création de cette institution le 24 octobre 1945. Après les quelques discours de circonstance, le chef slovène Marko Letonja entame le concert avec l’ouverture de Lohengrin de Richard Wagner. Dès les toutes premières mesures, un malaise ...
81vrkes1zxl-_sl1500_

Parsifal part en rando avec Tcherniakov

Le DVD immortalise toutes les productions de Dmitri Tcherniakov. Ce Parsifal de 2015 pour le Staatsoper de Berlin, malgré une conclusion inoubliable, et malgré une exécution musicale irréprochable, est un voyage aussi éprouvant pour ses héros que pour le spectateur. Un DVD est censé procurer un plaisir à répétition. Si l'on rêve chaque jour du moment où l'on aura le temps de remettre une fois encore sur le lecteur la trace ...
tristandvd

Tristan und Isolde à Bayreuth, voir l’ennui

En août dernier, ResMusica rendait compte de la représentation de Tristan und Isolde de Richard Wagner au Festival de Bayreuth, aujourd’hui éditée en DVD. Si cette captation vidéo semble confirmer les propos de notre confrère, le résultat sur nos petits écrans de télévision s’avère encore plus consternant. Les quelques réflexions de Katharina Wagner sur sa mise en scène, paraissant dans le fascicule accompagnant ce coffret, sont à l’image de ce que le spectacle offre ...