FBS-ResMusica-mégaBannière

La Scène

Une Cenerentola qui décoiffe

Une Cenerentola qui décoiffe

Ce spectacle est un bonheur total, à consommer sans modération et l’on ne peut que regretter qu’il ne soit présenté que quatre fois seulement tant il est drôle, vivant, généreux et décapant. Le public du Théâtre des Champs Elysées ne s’y est une nouvelle fois pas trompé et a plébiscité cette superbe et décapante reprise dont on sort avec le sentiment que la vie est belle. En mai 2003, la ...
Bartoli, Minkowski et le swing !

Bartoli, Minkowski et le swing !

« It don’t mean a thing, if you ain’t got that swing » clamait Duke Ellington. Pensait-il alors que le swing déborderait la musique de jazz, pour s’affirmer comme l’essence de toutes musiques? Il n’est de bonnes musiques folkloriques (qu’on appelle aujourd’hui étrangement « musiques du monde ») sans swing. Assimiler la musique baroque à une musique folklorique d’un temps passé, attachée une contrée définie n’est pas en soi une totale hérésie. Dès lors pourquoi ...
IIe Festival International de Guitare de Paris

IIe Festival International de Guitare de Paris

Vous avez dit guitare ? Cette seconde édition du Festival International de Guitare de Paris conserve le principe des « doubles concerts » avec chaque fois deux artistes ou formations. Les qualités de pédagogue de Gérard Abiton sont reconnues et ses enregistrements méritent le respect, mais il se fait malheureusement trop rare en concert. Remercions donc toute l’équipe de « Vous avez dit Guitare » pour ce festival dont l’un des objectifs est de nous ...
Giuseppe Verdi : Nabucco (v)

Giuseppe Verdi : Nabucco (v)

Opéra -Théâtre Helikon de Moscou Dans une récente interview publiée dans le mensuel Classica-Répertoire, Rinaldo Alessandrini, à qui on demande son avis sur le répertoire lyrique italien et verdien en particulier, rassemble en une manière de best of des pages de La Traviata, de Don Carlos, Othello ou Aïda, mais condamne d’un sec « à oublier » Nabucco et Rigoletto. Imaginez la perplexité du peuple lyricomane (et de surcroît italien) devant une telle ...
Traviata de glace pour Fenice flamboyante

Traviata de glace pour Fenice flamboyante

Radio Télévision : France Musiques / Arte Saluons Arte qui ose ce que les autres chaînes ont oublié depuis longtemps : l’opéra en heure de grande écoute, de surcroît en direct et à partir de 19h, avec dans le temps des entractes, des reportages cousus main en parfaite entente avec le sujet diffusé : ici, une enquête maison de grand style sur la rénovation du théâtre de la Fenice qui nous accueille ce ...
Entrez dans la ronde !

« Reigen » de Philippe Boesmans à l’Opéra de Lausanne

Pour sa production annuelle estampillée « moderne », l’Opéra de Lausanne proposait en ce milieu d’automne Reigen (La Ronde) de Philippe Boesmans d’après la pièce éponyme et sulfureuse d’Arthur Schnitzler. Gérard Mortier, alors Directeur du Théâtre de la Monnaie à Bruxelles, aborda vers la fin des années quatre-vingt le metteur en scène Luc Bondy, qui venait de remporter un vif succès avec son Couronnement de Poppée, pour lui proposer d’écrire un livret ...
Faux baroque, faux jazz et réelle modernité

Faux baroque, faux jazz et réelle modernité

Carré Saint-Vincent Ce concert se fait l’écho du VIe concours international Piano XXe siècle d’Orléans qui s’est tenu en mars 2004 (lire le compte-rendu de la finale et l’entretien avec son organisatrice, Françoise Thinat, par notre collaborateur Edouard Bailly). En piste, les trois finalistes : la chinoise Ya-ou Xie, le suisse Reto Reichenbach et le luxembourgeois Francesco Tristano Schlimé, tous trois également compositeurs. Ce concert a également permis de découvrir ou redécouvrir ...
Une musique de bas voltage

Morton Feldman, musique de bas voltage

Festival d’Automne 2004 Contre épreuve de l’expérience Webernienne qui, mardi dernier à la Cité de la Musique et la semaine dernière en tournée en France, sous la baguette de Pierre Boulez, nous initiait à la brièveté de la petite forme — tout un roman dans un soupir — la musique pour piano de Morton Feldman allait, le lendemain, nous faire traverser le temps dans une exploration beaucoup plus conséquente de la ...
Catharsis à Capella

Catharsis à Capella

Auditorium du Louvre Programmé dans le cadre des concerts de l’Auditorium du Louvre et en parallèle de l’exposition sur Primatice l’exécution de ces pièces magistrales de la Renaissance française était décentrée en l’église de Saint-Germain-l’Auxerrois, attenante au célèbre musée. Le récit des derniers jours du Christ paraphrasé par Matthieu est réservé aux Dimanches des Rameaux. Alors que le domaine des Passions semble être la chasse gardée des compositeurs d’outre-Rhin, il existe à ...
Un rougeoiement dans la nuit

Un rougeoiement dans la nuit

Tournée Boulez-Webern-EIC Acte II On ne s’y trompera pas : le plus gros pourcentage d’un public venu nombreux à ce concert-hommage à Anton Webern est avant tout curieux de voir (enfin) Pierre Boulez diriger … Il est vrai que le Maître, déjà bien rare dans les salles et sur les scènes parisiennes, l’est encore bien davantage dans nos provinces. C’est donc peu dire que sa venue à Saint-Etienne, Grenoble ou Dijon, en ...
En compagnie de Webern

Tournée Boulez-Webern-EIC Acte I

En prélude à l’ouverture du festival des XXXVIIIe Rugissants (du 24 Novembre au 4 Décembre 2004), la MC2 de Grenoble proposait ce samedi 13 Novembre une soirée Webern. Le Quatuor Debussy puis l’Ensemble Intercontemporain, dirigé par Pierre Boulez ont offert au public grenoblois deux concerts autour de ce compositeur mal connu. Le programme de la deuxième partie de soirée semblait conçu comme un voyage progressif au cœur de la musique ...
Soirée Webern

Soirée Webern par le Quatuor Debussy

Dans le cadre de la « soirée Webern » de la MC2 de Grenoble était proposée l’intégrale de l’œuvre pour quatuor à cordes par le Quatuor Debussy, sorte de mise en bouche au concert de l’Ensemble Intercontemporain dirigé par Pierre Boulez (lire deux articles les relatant à Grenoble et Dijon). Bien qu'Anton Webern fasse partie de ces grands compositeurs souvent cités et étudiés, ses œuvres figurent finalement peu dans les programmations. Il n’était ...
Mademoiselle n’a plus le blues

Ute Lemper : Mademoiselle n’a plus le blues

Dans un registre qui lui va bien (de Weill aux contestataires allemands de notre temps), Ute Lemper a chanté en terrain conquis à Baden-Baden. Paradoxalement, ses apparitions en Allemagne déclenchent souvent l’hostilité par les prises de position de la chanteuse. Proximité de la France oblige peut-être, Ute Lemper a rendu des hommages vibrants à Piaf et Brel. Pour cette chanteuse le nazisme est un courant de l’histoire allemande qui ne s’éteindra jamais ...
Janusz Olejniczak Chopin de La Note Bleue

Janusz Olejniczak, Chopin de La Note Bleue

Figures Polonaises Dans le cadre des « Figures Polonaises » de Radio France Janusz Olejniczak était convié à donner un récital fait de compositeurs de son pays natal. Chopin était bien entendu à l’affiche, mais le programme se devait de mettre l’accent sur des créateurs bien moins connus (à juste titre?). Ce pianiste, familier pour avoir incarné le personnage de Chopin dans le film La Note Bleue d’Andrzej Zulawski, demeure plus méconnu en ...
Le Bourgeois Gentilhomme : Du caractère et de l’Arabesque

Le Bourgeois Gentilhomme : Du caractère et de l’Arabesque

Festival Abeille Musique D’emblée, ce nouveau projet promis, annoncé depuis des mois, créé à Utrecht en août dernier, fait partie des réussites exceptionnelles qu’il nous a été donné de voir. Une esthétique jubilatoire du caractère et de l’arabesque Caractère à la manière d’un Labruyère, et même contrastes dans la drôlerie la plus délirante : Molière, expert du psychologique et du comique de situation, nous offre dans ce « Bourgeois », l’une de ses galeries de portraits ...
chosta_toulouse_2004

Chostakovitch et l’actualité

Halles aux Grains II y a quelque chose de tristement saisissant, le lendemain des élections américaines et le jour de l’annonce de l’aggravation de l’état de santé de Yasser Arafat, à entendre résonner les vers d’Evgeni Evtouchenko dénonçant les abus et mensonges du pouvoir, la corruption, la barbarie xénophobe. Car on aurait tort de croire secondaire le message politique de Chostakovitch, ou seulement lié a la terreur stalinienne : tout comme Beethoven ...
maison_janacek_geneve

Quand Janácek s’enthousiasme pour l’expressionnisme

« De la Maison des Morts » au Grand Théâtre de Genève Le dernier opéra de Janácek est à l’affiche du Grand Théâtre de Genève ces jours-ci. L’ouvrage La maison des morts, pour lequel le compositeur apposa sa double-barre en 1927, explore un univers noir, oppressant puisqu’il s’agit d’un pénitencier russe. Le compositeur n’a pas pu mener à terme ses projets de révision du dernier acte puisque la mort l’a emporté ...

Stephen Hough : comme une piqûre d’abeille

Festival Abeille Musique Stephen Hough est de ces pianistes que l’on connaît en France plus pour leurs disques que pour leur concerts. Et de fait, ses apparitions parisiennes ces dernières années peuvent se compter sur les doigts d’une main. Situation bien injuste pour un musicien dont les enregistrements ne cessent d’être encensés par la critique. Aussi, sa venue à Paris — à l’invitation du tout jeune Festival Abeille Musique — constituait ...
Trois visages de Balanchine

Trois visages de Balanchine à Toulouse

Après quinze mois de travaux et une saison entière hors les murs, le Théâtre du Capitole vient de rouvrir ses portes au public toulousain. On retrouve avec bonheur les lieux après un second lifting (la salle et le bâtiment avaient été refaits à neuf en 1996). Cette fois c’est la machinerie qui a été mise à jour de la technologie la plus moderne, le plafond surélevé et le plateau abaissé ...
Orage sur Garnier

Orage sur Garnier

« Kátia Kabanová » de Janácek à l’Opéra de Paris L’Opéra de Paris présente au Palais Garnier « Kátia Kabanová » de Leoš Janácek dans la surprenante production de Christoph Marthaler coproduite par le Festival de Salzburg et le Théâtre du Capitole de Toulouse et qui a déjà eu les honneurs du DVD. Exemplaire musicalement sous la direction de Sylvain Cambreling et avec l’excellente Angela Denoke en Kátia, c’est un spectacle d’une grande ...
Intégrale des concertos de Beethoven

Evgueni Kissin, intégrale des concertos de Beethoven

Soirée de gala au Théâtre des Champs-Elysées. Le « tout-Paris » est présent, la fine fleur de la critique parisienne est de sortie. On jouera ce soir à guichets fermés. Malgré cela, nombreux sont ceux qui tentent leur chance avec leur petits panneaux « Cherche 1 place », au cas où … Mais quelle est donc l’affiche qui suscite un tel engouement du public ? S’agirait-il de la dernière diva à la mode ? D’une grande soirée d’opéra ? Rien de ...
KO au Capitole

KO au Capitole

Il est de ces rares concerts dont on sort épuisé, ravi, enthousiaste et un peu absent ; K. O. debout. Au dernier accord vous partez comme un automate, bredouillez quelques mots sans suite, la musique ne semble jamais vouloir finir. Tant pis pour la pluie qui ne parvient même pas à vous arracher à votre ravissement. Moi qui vous parle, j’entends encore flotter quelque part les accents tenaces d’un Brahms saisissant. ...
Piano romantique

Brigitte Engerer, piano romantique

Curieusement, le récital de piano attire, aujourd’hui encore, un public sensiblement plus nombreux que le concert de musique de chambre … L’auditorium de Dijon, pour ce récital Brigitte Engerer, connaissant une affluence proche de celle des grandes soirées symphoniques, on peut se demander si le piano, en ce début de XXIe siècle, n’aurait pas gardé tout le prestige qui fit de lui l’instrument-roi du XIXe ou si, plus vraisemblablement, certains ...
Cocaïne et music hall

Cocaïne et music hall

Le Couronnement de Poppée Poursuivant leur relecture de l’histoire romaine, le duo McVicar/Jacobs reprend du service au théâtre des Champs Elysées où l’on avait salué leur Aggripina de Haendel, pêchue voire pétaradante. Pour cette nouvelle rentrée parisienne, René Jacobs retrouve le Couronnement de Poppé de Monteverdi (déjà dirigé à Montpellier en 1989 et gravé au disque chez Harmonia Mundi en 1990). Les spectateurs familiarisés par « une équipe gagnante » voire un « système » ...
L’intranquilité bienvenue aux Subsistances

L’intranquilité bienvenue aux Subsistances

Le Passage des Heures, Ode sensationniste D’abord le contexte. Parce qu’ici, et ailleurs, on a bien le droit de ne pas trop savoir situer Fernando Pessoa (droit d’ignorance soumis à condition : celle d’y remédier bientôt !) : il est avec Camœs, et quelques autres, l’un des très grands écrivains portugais (un poète philosophe ?), du début XXe. Son cas est peut-être unique dans la littérature universelle : il utilisait, au grand jour, de multiples hétéronymes : ...
Noé ou le delirium tremens

Pierre Jourdan dans Bizet : Noé ou le delirium tremens

Connaissez-vous Noé de Halévy complété par Bizet ? C’est normal. Ni le dictionnaire de la musique vocale, ni le Guide de l’opéra, ni le Kobbé, pas même le Kaminski n’en parlent ! On le trouve mentionné uniquement dans le Clément et Larousse de 1905. Noé, opéra initié dès 1860 par Halévy, fut laissé inachevé à la mort de celui-ci. Son gendre, Georges Bizet, entreprit de le terminer, il y travailla dans les années ...
Faites l’Allemagne, pas la guerre

Henri Demarquette – François Kerdoncuff : Faites l’Allemagne, pas la guerre

Attention, une commémoration peut en cacher une autre. Alors que l’été fut consacré au soixantenaire du débarquement en Normandie contre l’occupation nazie, et que l’automne 2004 prolonge la thématique avec l’exposition la « Le IIIème Reich et la Musique », Henri Demarquette (violoncelle) et François Kerdoncuff (piano) se sont réunis sous les auspices de la Société Wilhelm Furtwängler pour le cinquantenaire du chef d’orchestre allemand né en 1886 et mort le 30 ...
Musique et technologie

IIIe Edition Résonances, Musique et technologie

Résonances, les rencontres internationales qu'organise chaque année l'IRCAM pour la connaissance et la diffusion des technologies d'aujourd'hui appliquées à la composition, débutait Mercredi 13 Octobre par un concert donné par l'Ensemble Intercontemporain dans la grande salle du centre Pompidou. Pendant une dizaine de jours, rencontres, forums avec les compositeurs, conférences, soirées thématiques, ateliers-concert, installations sonores vont solliciter professionnels de la musique et scientifiques pour une approche des outils de composition ...
Die Zauberflöte

Die Zauberflöte par Stéphane Braunschweig

Pour l’ouverture de la saison 2004/2005 de l’Opéra de Lyon, Serge Dorny nous propose une reprise de Die Zauberflöte dans la production de l’Académie Européenne de Musique d’Aix en Provence, créée en 1999 au théâtre du Grand St Jean d’après un « work-shop » de jeunes artistes lyriques en formation. Depuis 5 ans ce spectacle a fait le tour de l’Europe et certains des artistes engagés dans l’aventure ont commencé de belles ...

Sasha Waltz : Impromptus, pièce pour sept danseurs

On s’est trop plaint que l’on ne dansait pas assez dans les spectacles de Sasha Waltz pour bouder son plaisir ! Avec « Impromptus », la très talentueuse chorégraphe et metteur en scène allemande, codirectrice depuis 1999 (avec Thomas Ostermeier) de la Schaubühne am Lehniner Patz de Berlin, a cherché un parallèle entre son univers et celui de Schubert. Résultat partiellement convaincant car si les deux univers peuvent se rencontrer, la forme est ...
 

Banniere-clefdor1-aveclogo