Banniere-ClefsResmu-ok

Opéra

Juan Diego Flórez, des airs de grand Ténor

Juan Diego Flórez, des airs de grand Ténor

Il y a huit ans, en août 1996, un nom fait irruption dans le monde lyrique : Juan Diego Flórez. En remplaçant au pied levé son collègue Bruce Ford à Pesaro, le jeune ténor péruvien pose la première pierre d’une carrière extraordinaire qui le mène très vite sur les plus grandes scènes du monde, de Vienne à New York en passant par Londres, Paris ou Milan. En même temps – et ...
Offenbach ou les « Comptes » d’Hoffmann

Offenbach ou les « Comptes » d’Hoffmann

Avec ce coffret DVD, l’Opéra de Paris propose une de ses productions les plus réussies, reprises plusieurs fois avec des distributions toutes plus alléchantes les unes que les autres, dans la splendide mise en scène de Robert Carsen. Celui-ci, comme souvent, prend appui sur une idée forte, un angle de vue généralement inhabituel, et le décline à l’infini, dans toute sa cohérence. Cette fois, il situe l’action dans le théâtre ...
Il était une fois en Italie…

Il était une fois en Italie…

« Il Signor Bruschino » de Rossini et « Gianni Schicchi » à l'Opéra de Lausanne L’Opéra de Lausanne a auguré sa saison 2004-2005 avec un diptyque pleinement original. En effet, deux ouvrages italiens issus d’époques différentes se sont succédé pour former une seule et même soirée à l’opéra. Une heure et un quart de Rossini avant une petite heure de Puccini, la recette peut sembler hardie. Et pourtant, les maîtresses ...
Siegfried débute la saison

Siegfried débute la saison au Nederlandse Opera

Siegfried C’est avec la suite du «Ring» signé par Pierre Audi en 1998 que commence cette saison au Nederlandse Opera. «Siegfried» précède «Le Crépuscule des dieux» et «L’Or du Rhin» respectivement en février et en mai, avant que le cycle ne soit donné intégralement à l’ouverture de la saison 2005/06. Présenté dans le même décor unique de George Tsypin que «La Walkyrie» (voir article) cette fois inversé, avec l’orchestre jouant à ...
Un Köhler fidèle aux intentions

Un Köhler fidèle aux intentions

Thésée de Haendel «Teseo» fut le troisième opéra que Haendel composa pour Londres. Haendel avait voulu confirmer le succès initial de «Rinaldo» (de nobles croisés avec une sorcière maléfique) avec l’Arcadien «Il Pastor Fido» (le berger fidèle). Mais ce n’était pas ce que voulait le public, et ainsi, avec «Teseo», il revenait au thème des nobles guerriers avec une sorcière maléfique, seulement, cette fois, avec les personnages de Médée, Thésée et ...
M Clément

Mariame Clément et Julia Hansen, maîtresses d’œuvre

La saison lyrique de l’Opéra de Lausanne s’ouvre cet automne sur un jumelage peu courant. Le facétieux Gianni Schicchi, troisième volet du triptyque de Puccini, se trouve couplé à Il Signor Bruschino de Rossini. Si plus d’un siècle sépare la genèse de ces deux œuvres – cent six ans exactement – les deux opéras en un acte ont toutefois en commun une verve burlesque marquée du sceau de la plus ...
Savary sous le charme de Carmen

Savary sous le charme de la Carmen de Béatrice Uria-Monzon

Chorégies d’Orange 2004 Un ciel étoilé sans aucun nuage, une toute petite brise de sud-ouest, des cigales qui ont su se taire bien vite – voilà pour l’ambiance inégalée du Théâtre antique d’Orange en cette chaude soirée d’été du 31 juillet, jour de la première d’une nouvelle production de Carmen, signée Jérôme Savary. En ce qui concerne la mise en scène, le théâtre antique lance pourtant un défi non négligeable : un ...

Double anniversaire dans le Sussex

Festival de Glyndebourne 2004 Glyndebourne. 16-VII-2004. W.A. Mozart : Die Zauberflote. Pavol Breslik (Tamino), Jonathan Lemalu (Papageno), Cornelia Goetz (Reine de la Nuit), Lisa Milnes (Pamina), Peter Rose (Sarastro), Claire Ormshaw (Papagena). Orchestra of the Age of Enlightment, The Glyndebourne Chorus, Vladimir Jurowski (direction) Adrian Noble (mise en scène), Anthony Ward (décors et costumes). Glyndebourne. 17-VII-2004. I : Sergei Rachmaninov : Le Chevalier avare. Richard Berkerley-Steele (Albert), Maxim Mikhailov (Le domestique), Viacheslav Voynarovskiy ...
Alfredo Kraus. Último Concierto

Alfredo Kraus. Último Concierto

C'est un document singulier et émouvant que vient de publier la RTVE, la radio publique espagnole : le dernier concert que donna le grand Alfredo Kraus avec l'orchestre de la radio. Il s'agit d'une soirée en hommage au légendaire ténor espagnol Miguel Fleta, donnée à Saragosse le 10 octobre 1998, une des dernières apparitions donc du chanteur, à peine 11 mois avant sa mort. Les réactions frénétiques du public traduisent d'ailleurs ...
Sous les Ombres de Richard Strauss

Sous les Ombres de Richard Strauss

Festival de Montpellier et Radio-France 2004 Le Membre de l’Ane… C’est ainsi que notre collègue du quotidien local la Marseillaise a intitulé son article sur cette production du festival de Montpellier. On n’aurait su mieux trouver. En tous cas, qu’a donc voulu nous prouver René Kœring ? De l’ultime opus lyrique du vieux compositeur bavarois, écrit pour la fête de fin d’année du collège de son petit-fils, le maître des lieux en livre ...
Haendel, Le Concerto Italiano

Haendel, Le Concerto Italiano

Festival International d’Opéra baroque La famille Borée, sur scène lors des récentes Boréades de Lyon ou dans le ciel et « pour-de-vrai » sur le festival de Beaune, agite décidément volontiers le monde baroque. Orage, ô désespoir ! Le festivalier qui s’apprêtait à passer un bon moment dans l’exceptionnel et fastueux décor de la cour des Hospices, ce vendredi soir, 17 juillet, aura dû faire contre mauvaise fortune beau chœur : celui de la Basilique ...
Vingt ans déjà !

Festival de Montpellier et Radio France, vingt ans déjà !

Pour sa vingtième édition, le Festival de Radio France et Montpellier dirigé par René Kœring débutait ce dimanche 11 Juillet en la cathédrale Saint Pierre par une messe d’ouverture et un premier rendez-vous de musique de Chambre piano/ violon au Corum, avec Piotr Anderszewski et Dorota Anderszewska. Comme chaque année, les journées du Festival seront rythmées par quatre rendez-vous : A douze heures trente, le concert des jeunes solistes, gratuit et ...
giovanni_dresde

Balade au cœur de l’Allemagne romantique

Don Giovanni Rien de tel qu’une balade en Saxe et en Thuringe, cœur de l’Allemagne romantique, pour aller sur les traces de tous les compositeurs, écrivains, poètes, qui ont marqué les siècles d’or de la culture germanique. Si Leipzig n’est pas la ville natale de J.S Bach, il y fut Cantor de 1723 à 1750 à la Thomas Kirche où sa tombe a été transportée en 1950, où un chœur d’enfants ...

« La Belle-Hélène» aux Estivales de Brou, les Dieux sont tombés sur la tête

Les Soirées Estivales de Brou ont retrouvé après quelques années d’interruption le chemin des théâtres pour proposer quelques rendez-vous autour de l’Opéra. Ainsi, le public bressan a-t-il eu l’opportunité de découvrir à Bourg-en-Bresse une production très enlevée de la Belle-Hélène d’Offenbach. Serge Lipzyc, à qui l’on doit la mise en scène de cet ouvrage désopilant par essence, n’avait pas à disposition des moyens illimités. Le décorum, assez réduit, a toutefois ...
Public, prends garde à toi !

« Carmen » aux arènes d’Avenches: Public, prends garde à toi !

Avenches est une petite bourgade sise à quelque cinquante kilomètres de Lausanne. Ses très belles arènes romaines sont l’occasion de nombreuses manifestations et notamment, depuis 1995, d’un festival d’opéra. Comme on peut lire sur le site www.avenches.ch, « l’originalité [du] concept réunit un public de tout âge, issu de tous les milieux sociaux, parfois néophyte, mais toujours passionné.» Certes, Avenches remplit la vocation d’amener à l’opéra — et peut-être plus largement ...
Verdi, Il Trovatore

Il Trovatore avec Andrea Bocelli

Cette nouvelle version de « Il Trovatore » ne devrait aucunement révolutionner la discographie de l’œuvre. D’emblée on peut la considérer, avec tant d’autres, comme un enregistrement de plus d’une œuvre qui n’a jamais connu d’inoubliables versions au disque (à l’exception peut-être de celle d’Ettore Bastianini, Leontyne Price, Franco Corelli et Giulietta Simionato sous la direction d’Herbert von Karajan enregistrée à Salzbourg en 1962). L’intérêt de ce nouvel enregistrement réside dans la ...
Conversation dilatée

Cappricio vu par Robert Carsen avec Renée Fleming à Garnier

Dernière nouvelle production de la saison, Capriccio, conversation en musique de Richard Strauss sur un livret du compositeur et de Clemens Kraus, vient de s’achever au Palais Garnier dans une production spectaculaire signée Robert Carsen avec une distribution digne d’un festival international. En ressort-on certain cependant d’avoir vu l’œuvre dans son esprit intime et avec des interprètes bien distribués dans leurs rôles ? Cela n’est pas sûr. Robert Carsen a situé sa mise ...
Orphée et Eurydice

Orphée et Eurydice par Marc Minkowski : un must !

La discographie d’Orphée et Eurydice déborde de toutes parts. La version ceci, la version cela, en français ou en italien, révisée par Berlioz, avec une mezzo-soprano ou un ténor en Orphée, le chaland ne sait plus à quel sein d’Eurydice se vouer pour faire son choix. A la confusion des sens, ajoutons l’enregistrement que Les Musiciens du Louvre viennent de graver sous la direction de leur chef Marc Minkowski. Fort ...
Henry Purcell : Le Roi Arthur

Le Roi Arthur par Hervé Niquet

A une époque où la production discographique d’opéras baroques italiens oubliés bat son plein, il est réjouissant de voir réapparaître, de surcroît sous un jour nouveau, un ouvrage aussi connu que le Roi Arthur de Purcell. Servi par Le Concert Spirituel et une belle brochette de chanteurs, cet enregistrement a de quoi réjouir autant le mélomane que le lyricomane. Hervé Niquet explore la partition du maître anglais en parant l’orchestre de ...
Komische Oper

Zemlinsky et Alban Berg Komische Oper

Avec ses trois scènes lyriques officielles héritées du temps de la division de la ville et fonctionnant comme de véritables maisons d’opéra avec leur troupe propre, leur orchestre, leur ballet et leur administration propre, la ville réunifiée de Berlin est plutôt gâtée. Théoriquement, car cette richesse est plutôt vécue par les autorités culturelles comme une dispersion et le touriste de passage peut constater que pour des soirées de répertoire les ...
Pour la charmante Suzanne...

Pour la charmante Suzanne…

Les Noces de Figaro S’il est désormais acquis que l’on puisse jouer indifféremment sur instruments anciens ou modernes les opéras de jeunesse du Maître de Salzbourg comme Mitridate, Zaïde, La Finta Giardiniera, ainsi que les singspiel : L’enlèvement au Sérail, La Flûte Enchantée, sans oublier des opera seria comme Idoménée et La Clémence de Titus, le débat demeure toujours ouvert en ce qui concerne la fameuse « trilogie da Ponte », chef d’œuvre significatif ...
Hary, un ami qui vous veut du bien

Hary, un ami qui vous veut du bien

Eloge d’un peuple rêvant de disposer de lui-même, la genèse d’Hary Janos de Zoltán Kodály commence dès 1900, la Hongrie n’étant alors qu’une composante de l’Empire Austro-Hongrois. Révoltés contre l’establishment germanophone de Budapest le compositeur et son comparse Béla Bartok ne cessèrent de chanter les louanges de leur folklore magyar tout au long de leurs vies, et ce longtemps après l’indépendance de leur nation (1918). Car Hary Janos est un ...
Prise de rôle souveraine pour Ludovic Tézier

Prise de rôle souveraine pour Ludovic Tézier

Manon de Jules Massenet Genève présente en guise de clôture à la saison 2003-2004 Manon de Jules Massenet. Le célèbre ouvrage de l’abbé Prévost, qui a également inspiré des opéras à Puccini et Auber y est présenté avec des récitatifs chantés remplaçant les dialogues parlés. Signalons que cette option, rarement retenue, n’est nullement arbitraire puisqu’il s’agit en l’occurrence d’une version qu’a signée Massenet lui-même. Rattaché au genre de l’opéra-comique qui vit ...
Antonio piu furioso !!

Antonio piu furioso !!

La Musique — merveilleuse machine à remonter le temps — nous emmène ici en 1714, dans l’une des 130 loges du théâtre San Angelo, afin de découvrir le premier des opéras de la production prolifique — mais méconnue — d'Antonio Vivaldi. De part sa virtuosité violoniste, le compositeur est encore associé à son opus 8 et aux nombreux concertos pour instruments que pour ses écritures lyriques. C’est grâce à la ...
Amor e gelosia

Amor e gelosia par Patrizia Ciofi et Joyce DiDonato

Quelle idée fabuleuse de réunir sur un CD une bonne douzaine des plus beaux duos de Händel, de Poro à Teseo en passant par Rinaldo, Sosarme, Atalanta, Muzio Scevola et Serse ou encore Admeto et Flavio. De petits joyaux, injustement boudés par les contemporains du compositeur qui préféraient l’exhibitionnisme vocal des airs da capo à la magie sublime de deux voix qui, tour à tour, s’enlacent, se superposent, s’imbriquent, se ...
Don Carlo, antihéros

Don Carlo, antihéros

Don Carlo Ces représentations de Don Carlo de Verdi par l’Opéra néerlandais au Muziektheater d’Amsterdam marquent la fin de la collaboration du chef italien Riccardo Chailly avec l’Orchestre Royal du Concertgebouw dont il était le chef depuis 1988. Dans une mise en scène assez austère de Willy Decker, c’était les débuts dans le rôle-titre du ténor mexicain Rolando Villazón. Quatrième opéra de Giuseppe Verdi d’après Schiller, Don Carlo est le type même ...
Nicolaï Ghiaurov [1929-2004]

Nicolaï Ghiaurov [1929-2004]

Il était né un 13 septembre 1929 à Velingrad, dans le sud de la Bulgarie. C’est en enfant de chœur dans l’église où son père, sacristain, officie, qu’il découvre la musique et le chant. Il commence ses études de chant à l’Académie de musique de Sofia, puis au Conservatoire de Saint-Pétersbourg et de Moscou. Très vite, il s’y révèle doté d’une voix de basse alliant puissance, rondeur, stabilité, légèreté et ...
Bravissima Don Pasquale

Bravissima Don Pasquale

« Don Pasquale » à l'Opéra de Lausanne Donizetti composait des opéras à la chaîne, sommes-nous tentés de dire. Il ne lui fallait en effet souvent que quelques semaines pour élaborer un ouvrage entier et y apposer la double barre conclusive. Des quelque soixante-dix ouvrages qu’il a laissés, seule une poignée, constituée par les meilleurs, ont les honneurs réguliers de la scène. Don Pasquale, que l’on ne présente plus, fait partie ...

La Croix et la Manière

Giuseppe Verdi « Don Carlo » Ce Don Carlo est une reprise de la production nantaise de 2002 (Théâtre Graslin), à cette différence près qu’on n’a reconduit qu’une partie de la distribution initiale (Philippe II, Eboli, l’Inquisiteur, le moine/voix de Charles Quint) et que Philippe Godefroid semble avoir repensé certains problèmes de mise en scène. Version italienne en quatre actes (1884), Don Carlo, sans le « s » de la version originale de ...

Alcina, cinq ans après …

Georg Friedrich Haendel L’Alcina de Haendel a fait son entrée à l’Opéra de Paris, au Palais Garnier, en juin 1999, avec un quatuor de stars et dans une mise en scène très « mode » de Robert Carsen. Elle y revient cinq ans après avec une distribution complètement renouvelée ainsi que la réalisation orchestrale et dans une version simplifiée, légèrement plus courte. On est revenu à la version originale en supprimant le secondaire ...
 

Banniere-ClefsResmu-ok