Lieu : Bruxelles

Barbant et Isolde

Barbant et Isolde dans une mise en scène de Yannis Kokkos

Les productions wagnériennes se suivent sans se ressembler à la Monnaie. Après le Tannhäuser iconoclaste mis en scène par Jan Fabre il y a deux saisons, et le Vaisseau Fantôme insignifiant de Guy Cassiers l’année dernière, c’était au tour de Yannis Kokkos de proposer au public bruxellois sa vision de Tristan und Isolde. Cette vision est, sans surprise, radicalement différente de celles de ses collègues belges, Kokkos cherchant avant tout ...
Lang Lang célèbre la « diplomatie »

Lang Lang célèbre la « diplomatie »

Les modulations d’un chinois en Belgique Ambiance très officielle et affluence massive d’un fort contingent chinois au Palais des Beaux-arts de Bruxelles pour ce concert qui célébrait les trente-cinq ans des relations diplomatiques entre la Belgique et la Chine. Pas de mauvaises surprises quant à l’évocation, déjà bien timide, des autorités belges vis-à-vis du respect des droits fondamentaux en Chine, c’était l’ambassade de Chine à Bruxelles qui invitait ! Les petits plats étaient ...
Don Giovanni par la case René Jacobs I :

Don Giovanni par la case René Jacobs I

Affluence des grands soirs au Palais des Beaux-Arts de Bruxelles pour applaudir l’une des explorations mozartiennes de l’icône locale : René Jacobs. Il y a un an, la même équipe avait offert, dans ces lieux, une version peu convaincante de La Clemenza di Tito (lire ici, la chronique de notre collègue Richard Letawe). Fort heureusement, ce nouveau concert fait renouer le chef gantois avec les grands succès que furent ses ...
Une mécanique bien rodée ?

Kurt Masur et le LPO, une mécanique bien rodée ?

Fidèle de la Société Philharmonique de Bruxelles qui l’invite en moyenne une fois toutes les deux saisons, le London Philharmonic se présentait avec son directeur musical actuel : le vétéran Kurt Masur. Le public bruxellois si prompt à bouder les belles affiches proposées par les orchestres de son pays, remplissait en masse les travées du Palais des Beaux-Arts de Bruxelles pour s’enivrer d’un programme assez bref et convenu dont le seul ...
Walter Weller, le futur de l’ONB

Walter Weller, le futur de l’ONB

Arrivé à la tête de l’Orchestre National de Belgique âgé de seulement vingt-trois ans, Mikko Franck entame déjà la dernière saison de son mandat de cinq années. Ce vendredi, l’orchestre accueillait une nouvelle fois son futur directeur musical : Walter Weller destiné à prendre la tête de la formation à dater de 2007. A l’opposé du jeune chef, dont le travail n’aura guère été synonyme de constance (Franck ayant offert ...
Drame psychologique

L’Enlèvement au sérail à la Monnaie, drame psychologique

L’année Mozart se poursuit à la Monnaie avec en ouverture de saison la reprise de la production de l’Enlèvement au sérail créée en 1999. Coproduite par l’opéra de Francfort, cette mise en scène signée Christoph Loy a été récompensée par le magazine allemand Opernwelt. C’est un Enlèvement inhabituellement long qui est proposé, car en plus de la partie musicale, la soirée est allongée par la reprise de l’intégralité des dialogues parlés. ...
Une soirée magique

Une soirée magique

L’OPL à Bruxelles Les apparitions annuelles d’Armin Jordan au pupitre de l’Orchestre Philharmonique de Liège sont des événements de plus en plus attendus, car leur entente produit des concerts à chaque fois mémorables. Il y a douze mois, ils illuminaient une soirée au programme français admirablement composé, réussite qu’ils renouvelaient, toujours dans la musique française, il y a quelques jours à Liège, avec la complicité du pianiste Philippe Cassard. La soirée commence ...
Sylvain Cambreling dirige Mozart et Bruckner

Sylvain Cambreling dirige Mozart et Bruckner

L’Opéra de Paris L’Orchestre de l’Opéra de Paris quitte rarement ses salles de Bastille et Garnier, dommage car il a la réputation d’être le meilleur orchestre français. Présenté par la publicité comme celui de « l’orchestre de Gérard Mortier », ce concert était programmé dans le cadre des concerts de gala européens du Palais des Beaux-Arts et du Festival van Vlaanderen. Pour diriger la réunion de l’orchestre et du Tölzer Knabenchor, Sylvain Cambreling arrivait ...
Monteverdi chez les contorsionnistes

Alain Platel : Monteverdi chez les contorsionnistes

Kunstenfestivaldesarts Après Bach (Iets to Bach) et Mozart (Wolf), le chorégraphe et metteur en scène belge Alain Platel s’attaque à Monteverdi et à ses Vespro della Beata Vergine de 1610. Fasciné par la découverte de cette pièce dans une église gantoise lors d’une journée d’été caniculaire, l’artiste transpose la partition dans un univers aussi personnel qu’inattendu. Porté au rang d’icône belge, Platel déchaîne les passions : l’attente pour ce spectacle coproduit par ...
En toute logique

Orchestre Symphonique de Bamberg : En toute logique

Fondé en 1946 par des réfugiés tchèques issus en partie de la Philharmonie Tchèque de Prague, l’Orchestre Symphonique de Bamberg célèbre cette année son soixantième anniversaire. Assez peu médiatique, cette phalange peut s’enorgueillir de nombreuses collaborations avec de fines baguettes de l’après seconde guerre mondiale : Joseph Keilberth, Rudolf Kempe, Eugen Jochum, Herbert Blomstedt…Nommé directeur musical de la formation en 2000, le chef anglais Jonathan Nott a donné une nouvelle visibilité ...
José van Dam : Boris fragile et humain

José van Dam : Boris fragile et humain

Boris Godounov à la Monnaie Quand il a composé sa seconde version de Boris Godounov après que la censure eut refusé sa mouture de 1869, Modest Moussorgski aurait peut être mieux fait de carrément changer de titre, cela aurait évité à son œuvre de subir des interventions qui malgré les excellentes intentions de leurs auteurs, embrouillent son œuvre et trahissent sa volonté. Pour cette nouvelle production, la Monnaie a utilisé l’arrangement ...
La pianiste qui murmurait à l’oreille du hautbois

La pianiste qui murmurait à l’oreille du hautbois

Elisso Wirssaladze et la Beethoven Academie Dans son intégrale en cours des concertos pour piano de Mozart, le Palais des Beaux-Arts de Bruxelles a autant fait appel à des stars du clavier qu’à des artistes éminents mais moins médiatisés. Elisso Virssaladze fait partie de la seconde catégorie, mais cette artiste intègre, professeur redouté pour sa rigueur au Conservatoire de Moscou (son élève le plus connu est Boris Beresowski), dont Sviatoslav Richter ...
Symphonie avec images

Chostakovitch et l’Aciérie de Poldihütte : Symphonie avec images

Orchestre National de Belgique Dans le cadre de sa série de concerts du samedi : « l’ONB autrement », l’Orchestre National de Belgique nous convie à une expérience originale : la Symphonie n°8 de Chostakovitch accompagnée d’un film muet de 1916 intitulé : « l’aciérie de Poldihütte pendant la première guerre mondiale ». L’auditeur pourra épiloguer sur l’intérêt d’adjoindre à une musique aussi forte et narrative, un film qui n’a, a priori, aucun rapport avec elle, mais il ...
Vingt ans après …

Vingt ans après …

Sigiswald Kuijken dirige la Saint Jean Dans les années 1980, Sigiswald Kuijken enregistrait les deux Passions de Jean Sébastien Bach. Dans la Saint Matthieu, il était konzertmeister de la Petite Bande sous la direction de Gustav Leonhardt. Dans la Saint-Jean, il dirigeait lui-même son ensemble. Ces deux disques (Deutsche Harmonia Mundi) emblématiques avec ceux de Philippe Herreweghe du courant d’interprétation hollando-flamand de Bach sont restés des références, pour leur direction inspirée, ...
Contrastes appuyés

Orchestre philharmonique de Vienne – Thielemann, contrastes appuyés

La présidence de l’Autriche au conseil de l’Union Européenne nous permet de recevoir à Bruxelles une institution mythique, l’Orchestre Philharmonique de Vienne. C’est là une parfaite occasion pour le mélomane de pouvoir se forger son opinion sur Christian Thielemann, chef si controversé dans nos régions alors que nos voisins germanophones en ont fait leur nouvelle coqueluche et l’accueillent avec enthousiasme au festival de Bayreuth, n’hésitant pas à confier au chef ...
Le mythe a porté de main

Steve Reich : Le mythe à portée de main

Ars Musica volume IV Après la cruelle désillusion du portait consacré à Helmut Lachenmann (lire ici la critique de ce concert), on espérait beaucoup de la soirée Steve Reich tout en craignant le pire pour un créateur lui aussi en perte de vitesse et dont les dernières œuvres à l’image de Three Tales s’enlisaient dans un style uniforme et un discours pompeux. Ce programme était d’autant plus exceptionnel qu’il proposait en ...
Ennui et gadgets

Ennui et gadgets

Le couronnement de Poppée Lors de sa création au Théâtre des Champs-Élysées, cette production du Couronnement de Poppée avait suscité quelque scandale et provoqué des articles généralement acerbes dans une presse globalement négative. Pour cette reprise à la Monnaie, il semble que certains détails sulfureux ont été modifiés, car dans ce que nous avons vu à Bruxelles, il n’y a pas de quoi fouetter un chat, la production suscitant plutôt l’indifférence ...
Un programme rafraîchissant

Un programme rafraîchissant avec Le Villi

En ces temps où il est si bien vu de snober l’œuvre de Puccini pour préférer la musique ancienne, on se réjouira de l’initiative de La Monnaie, parvenue à proposer à son public un programme capable de le surprendre, entièrement consacré aux œuvres de jeunesse du maître italien. Alors que le simple fait de mettre Puccini au pupitre suffit généralement à garantir le remplissage d’une salle de spectacle, Bernard Foccroulle ...
bourgeois_gentilhomme_paris

La fête au Bourgeois gentilhomme ?

L’histoire de ce spectacle qui propose la comédie ballet parlée, dansée et chantée selon Molière et Lully telle qu’elle fut jouée en 1670 est désormais célèbre (et chroniquée sur ResMusica). Créé en 2004 au Festival de Musique Ancienne d’Utrecht, présentée à travers la France et désormais disponible en DVD chez Alpha, cette production fait escale, pour deux soirées, au Palais des Beaux-Arts de Bruxelles dans le cadre d’une résidence de ...
Un grand moment mozartien

Un grand moment mozartien

Cosi fan tutte à la Monnaie Présenté en alternance avec un très beau Re pastore, c’est Cosi fan tutte qui constituait la tête d’affiche mozartienne de la Monnaie en cette période d’anniversaire. Cette production confirme tout le bien que nous pensons de son maître d’œuvre, Vincent Boussard, un metteur en scène dont les réalisations allient inventivité et profond respect pour les œuvres (pour preuve ce Matrimonio Segreto donné avec les étudiants ...
Un petit bijou de divertissement

Il Re Pastore à la Monnaie, un petit bijou de divertissement

A la Monnaie, l’anniversaire Mozart, ce sont deux productions mises en scène par le même homme, Vincent Boussard : Cosi Fan Tutte, qui est une nouveauté, et Il Re Pastore, reprise de 2003. Il Re Pastore est une sérénade dramatique, sorte d’oratorio profane, non destinée au départ à être mise en scène, composée pour la visite de l’archiduc Maximilien-François à Salzbourg en 1775. Le livret de Metastase comportait trois actes et a ...
Mozart en perruque

Mozart en perruque

Intégrale des concertos pour piano de Mozart A Bruxelles, Bozar Musique fêtera Mozart de diverses façons, dont une très excitante intégrale des concertos pour piano étalée jusqu’au mois de juin, et confiée à différents pianistes et orchestres, belges et étrangers, sur instruments anciens et modernes. Pour inaugurer la série, on a choisi l’ensemble Anima Eterna et son mentor Jos Van Immerseel, déjà auteurs pour la précédente année Mozart, celle de 1991, ...
p_rophe_monnaie1

Pascal Rophé et l’Orchestre national de Belgique, avec style et classe

L’Orchestre national de Belgique s’est taillé une assez bonne réputation dans l’interprétation de la musique française. Quand il est bien dirigé, ses instrumentistes savent trouver les couleurs idoines pour rendre les facettes et le style de l’esprit français. Pour mener le concert de ce soir, la phalange belge a eu la bonne idée d’inviter le futur directeur de l’Orchestre philharmonique de Liège, le chef d’orchestre parisien Pascal Rophé. Cette association ...
Et la tempête accoucha d’une sardine

Et la tempête accoucha d’une sardine

Der Fliegende Holländer à la Monnaie On allait voir ce qu’on allait voir avec ce Vaisseau fantôme à la Monnaie, pour lequel on avait mis les petits plats dans les grands : metteur en scène à la mode, dispositif vidéo mis en place par De Filmfabriek, un collectif d’avant-garde, retransmission télévisée en direct sur Arte et la RTBF, deux distributions de niveau supposé international et le maestro Ono pour creuser les vagues. Une ...
Un grand Beethoven

Un grand Beethoven

Etienne Siebens et le SOV Le SymfonieOrkest Vlaanderen (SOV) a connu un mois de décembre chargé, alignant huit concerts en dix jours, en alternant deux programmes différents. Ce concert au Palais des Beaux-Arts de Bruxelles, produit par le Davidsfonds (association culturelle flamande), proposait trois figures emblématiques de la musique romantique germanique : Beethoven, Schubert et Schumann. Schubert a laissé de nombreuses pièces inédites, qui furent retrouvées par hasard longtemps après sa mort. La ...
Affaire de famille

Mikhail et Sonya Ovrustky, affaire de famille

A l’occasion de cette soirée au Conservatoire, nous retrouvons Mikhail Ovrutsky, accompagné de sa sœur au piano, pour un programme résolument romantique. Parmi son palmarès impressionnant, notons sa présence dans les 12 finalistes du Concours Reine Elisabeth 2001, et sa 5e place dans le même Concours mais en 2005. Sa sœur fait également une carrière très prometteuse en tant que soliste. Lors de ce concert, nous retrouvons deux musiciens d’exception ...
Un concert qui laisse sur sa faim…

Un concert qui laisse sur sa faim…

Le New York Philharmonic au Bozar Dans le cadre de son cycle prestigieux « European Gala Concert », le Palais des Beaux-Arts convie l’un des plus anciens orchestres américains - et sans doute l’un des meilleurs. Sous la direction du chef mythique Lorin Maazel, le New York Philharmonic nous offre un programme de premier plan. Les Offrandes oubliées est une des premières compositions pour orchestre de Massiaen. Parmi les éléments caractéristiques de cette œuvre, ...
Hors des sentiers battus

Hors des sentiers battus

Symphonieorkest Vlaanderen Le Symphonie Orkest Vlaanderen (SOV) a l’excellente habitude de composer des programmes qui sortent de l’ordinaire en choisissant des œuvres peu jouées de compositeurs célèbres. Cette saison, aux côtés de quelques « tubes » comme la Symphonie n°1 de Brahms ou la Pastorale de Beethoven, on entendra donc par exemple le Concerto n°1 de Rachmaninov, la Symphonie n°5 de Dvorak, le Concerto pour violon de Schumann ou encore la Symphonie n°2 ...
A mi-chemin

A mi-chemin

Il Viaggio à Reims Alors que le Festival de Pesaro a créé cet été une nouvelle production du Viaggio a Reims, l’ancienne, qui a déjà beaucoup voyagé depuis ses débuts sous la baguette de Claudio Abbado en 1984, fait escale à la Monnaie. La mise en scène, classique et brillante, n’a pas pris une ride et continue de faire rire le public, et elle a été intelligemment mise à la sauce ...
Entre naufrage et triomphe

Philippe Herreweghe dirige Mahler et Bruckner, entre naufrage et triomphe

« La musique de Mahler est une musique de chef ». Cette assertion méprisante a longtemps collé à la réputation de Gustav Mahler, justifiant la disgrâce posthume dans laquelle sa musique était tombée. L’assertion est bien entendu fausse, mais pas au point d’en faire une musique de non-chef. Or le cycle du Knaben Wunderhorn que nous avons eu l’occasion d’entendre fut d’un point de vue orchestral particulièrement affligeant, pâtissant de la direction ectoplasmique ...