Mot-clef : Les Dissonances

707

Les éclatantes Dissonances de David Grimal à la Philharmonie de Paris

Une fois de plus, Les Dissonances enthousiasment le public parisien dans un programme haut en couleur associant Prokofiev, Korngold et Stravinski. Qui aurait pu prédire le fabuleux destin des Dissonances, en 2004, lors de sa création, alors que certains regardaient naître cette aventure d’un œil amusé ? Un collectif de musiciens du plus haut niveau, appartenant aux plus grandes phalanges internationales, regroupés autour du violoniste David Grimal, décidé à faire de ...
David Grimal /Disconnances mars 2010 © Jean-Louis Atlan

Les Dissonances se la jouent romantique à Dijon

Les Dissonances, orchestre sans chef animé par le très charismatique David Grimal, est toujours très apprécié par le public dijonnais, à cause de sa jeunesse et des élans qui rendent ses interprétations très visuelles et en chassent tout ennui. Le programme de ce soir, savamment dosé, encadre une œuvre difficile par deux autres qui sont plus séduisantes : ainsi l'audition du Concerto de Berg est en quelque sorte adoucie par Strauss ...

L’orchestre, reflet des mutations du monde du travail

L’organisation des sociétés en strates subordonnées les unes aux autres n’a-t-elle pas peu à peu contaminé le monde de la musique classique ? C’est à partir du XVIIIe siècle que se sont mises en places les techniques de management des hommes. D’abord dans les hôpitaux et les exploitations agricoles : l’objet de cette démarche était de gagner en efficacité afin d’apporter les meilleurs soins possibles aux hommes, et aux choses produites à ...
Quatuor Les Dissonances_cop_Benoit Linero

Schubert par Les Dissonances, version quatuor

David Grimal et ses musiciens inaugurent avec bonheur leur résidence à l'Arsenal de Metz. On peut trouver que le programme manque d'originalité, mais il ne manque pas d'ambition : affronter en une soirée les deux derniers quatuors de Schubert n'est pas anodin, tant l'ampleur concentrée de ces deux partitions-fleuves est exigeante pour les musiciens comme pour le public. Le public, disons-le d'abord, relève le défi avec tous les honneurs : non ...
(c) Bernard Martinez

Une approche des concertos de Bach par David Grimal et les Dissonances

Les Dissonances et David Grimal ont inauguré, il y a un an, un programme de concertos de Bach qui a peu tourné jusqu'à présent. Avec cette soirée au théâtre de Rungis, on constate que le projet original des Dissonances trouve à s'y exprimer de fort belle manière. Le concept d'un orchestre sans chef et à géométrie variable, s'il fonctionne dans les concertos de Mozart, est a fortiori particulièrement bien adapté à ...
grimal

Brahms par Les Dissonances

Le dernier enregistrement de l'ensemble Les Dissonances se présente sous la forme compliquée d'un coffret comprenant un CD, un DVD ainsi qu'un livret. Ce dernier, sobrement intitulé « Utopie & combat », est la transcription d'un entretien entre David Grimal et Paul Audi, au cours duquel le fondateur de l'ensemble nous explique (encore !) son projet d'orchestre sans chef et nous livre sa vision du monde et de la culture. Au milieu ...
grimal

David Grimal immergé dans les concertos de Mozart

David Grimal prouve encore une fois son attirance pour les défis : après l’intégrale des symphonies de Beethoven avec l’ensemble Les Dissonances, après celle de ses sonates pour piano et violon, il s’attaque à celle des concertos de Mozart. Il pense qu’après avoir beaucoup joué ces œuvres dans sa jeunesse, il est temps pour lui de jeter sur elles le regard d’un homme mûr qui peut y trouver maintenant le résultat ...
Les Dissonances- Opéra Dijon©Gilles Abegg

Tempus fugit à Dijon

La Musique et le Temps : vaste programme, qui est au cœur de la composition musicale. Le rapprochement entre les œuvres de Gérard Grisey, de Franz Schubert et le mouvement de la symphonie de Ludwig van Beethoven joué en bis peut paraître osé, mais en fait il éclaire de façon convaincante la façon avec laquelle chacun d'entre eux aborde le rapport de l'œuvre musicale avec ce temps qui fuit, et ...
Botticelli-Lamentation2

Le Requiem revisité par des Scandinaves

1. Présentation générale du requiem catholique La douleur insupportable engendrée par la disparition d’un être cher a poussé presque chaque humain terrassé par la peine à manifester et parfois concrétiser ses sentiments dans telle ou telle réalisation à ambition artistique ou littéraire sensée survivre à cette disparition irréversible. Le Requiem ou Messe de Requiem vient du latin requies, le repos. Il accepte encore d’autres synonymes latins comme Missa pro defunctis ou encore ...
beethoven_grimal_aparte

Grimal : le conformisme anarchique

Le nouvel enregistrement des Dissonances se présente comme un manifeste politique, fruit d'une intense réflexion sociologique. En bref : après avoir finement observé que nos sociétés sont organisées selon un modèle pyramidal, forcément aliénant, David Grimal a décidé de faire acte de résistance dans le domaine dont on lui sait gré de s'occuper, l'interprétation musicale. Exit donc le chef d'orchestre, dont la responsabilité est partagée entre les musiciens. Dangereux anarchiste, ...
Une affaire de famille

Une affaire de famille

Les Dissonances On parle beaucoup de l’Amérique en ce moment à Dijon : les élections de mi-mandat aux Etats-Unis, le concert des Dissonances… Ce dernier prétend donner un aperçu de la culture musicale d’outre-Atlantique en choisissant trois aspects bien différents de celle-ci : en premier, le côté sentimental, ensuite l’aspect contestataire des années soixante dix, et enfin le témoignage de l’assimilation de la culture européenne assaisonnée au ketchup. Pourquoi pas ? L’Adagio de Samuel Barber ...
Beethoven sans chef mais pas sans cœur…

Les Dissonances et David Grimal : Beethoven sans chef mais pas sans cœur…

Entièrement consacré à Beethoven, le concert donné par les Dissonances, ensemble composé des solistes des plus grands orchestres internationaux en résidence à l’Opéra de Dijon depuis l’année dernière, offre une particularité : l’orchestre joue ici sans chef. Et ce, même si l’impressionnant violoniste David Grimal mène la danse, en témoigne le très beau concerto de violon qu’il interprète somptueusement en deuxième partie : lignes mélodiques conduites, pas trop vibrées mais chantantes, trilles ...
Brumes nordiques ensoleillées

Brumes nordiques ensoleillées

L’énergique ensemble «Les Dissonances », actuellement en résidence à Dijon, termine lumineusement (!) sa saison à l’auditorium avec un concert intitulé «Visions du Nord». Quatre compositeurs nordiques sont en effet au programme, dont Grieg et Sibelius, bien connus du grand public respectivement pour Peer Gynt et la Valse triste, ainsi que deux compositeurs contemporains. Le concert débute par la Suite Holberg dans le style ancien de Grieg, qui, effectivement, est conçue ...
Variations anglaises : citations et hommages

Variations anglaises : citations et hommages

Les Dissonances Le collectif Les Dissonances en résidence à Dijon nous permet de découvrir avec le plus grand plaisir des œuvres inconnues en France comme celle de Michael Tippett, ou de savourer à nouveau les variations de Britten sur un thème de son maître Frank Bridge. Ces jeunes musiciens possèdent l’art de faire «passer» auprès du public ce répertoire en dégageant une formidable énergie car ils se dépensent sans compter ; chacun ...
david_grimal

Radieuses dissonances

Les Dissonances En lien avec les représentations d’Albert Herring, l’Opéra-Comique annonçait des œuvres britanniques «librement inspirées de l’art baroque». En réalité, cette définition ne vaut guère que pour la pièce de Tippett : la Chaconne de Britten est un simple arrangement de l’original, et, parmi les dix Variations sur un thème de Frank Bridge, une seule fait référence au style baroque. Quant à l’Introduction et allegro d’Elgar, comme le Double Concerto de ...
L’Année 1945 : les survivants

L’Année 1945 : les survivants

David Grimal et Les Dissonances Dijon est heureuse d’accueillir pour cette saison et la suivante le collectif musical initié par David Grimal, Les Dissonances. Cet ensemble à cordes nous promet bien des instants de plaisir, et en particulier celui de découvrir des compositeurs contemporains comme Brice Pauset, en les comparant à leurs prédécesseurs. «L’Année 1945» nous a offert un programme éclectique mais cohérent, qui a littéralement enthousiasmé le public. Juxtaposer quatre ...
La Nuit Transfigurée et Métamorphoses par l’ensemble Les Dissonances

La Nuit Transfigurée et Métamorphoses par l’ensemble Les Dissonances

L’ensemble Les Dissonances propose ici deux œuvres de compositeurs bien différents – quoique… –, quasi-contemporains, Richard Strauss n’ayant que dix ans de plus que Arnold Schoenberg, lui-même ne survivant que deux ans à son aîné. Ce qui pourrait éloigner les deux œuvres choisies est le style et la place dans l’histoire de leur compositeur respectif, Schœnberg le « révolutionnaire » censé ouvrir une ère nouvelle, dans une quasi première œuvre, son opus ...