Mot-clef : Marc Scoffoni

La Traviata - Anita Hartig (Violetta) - crédit Mirco Magliocca _opt

La Traviata au Capitole ou la belle Violetta d’Anita Hartig

Best-seller du genre, il aura pourtant fallu vingt ans à La Traviata pour intégrer de nouveau une saison lyrique au Théâtre du Capitole même si Verdi à régulièrement fait les beaux soirs de la ville rose ces dernières années. Pas sûr que les amoureux des aventures de Violetta et Alfredo sortent totalement repus. Mais le bel canto est bien là, grâce particulièrement à Anita Hartig. Premier laboratoire que cette Traviata du ...
Britten 2

À Tours, un songe musical des beaux jours pour Britten

Cette nouvelle production de l’opéra de Britten, Le Songe d’une nuit d’été, retranscrit pleinement la démarche d’ouverture du directeur artistique Benjamin Pionnier, en associant aux réalisations artistiques de l’institution, les autres acteurs culturels locaux. La Maîtrise du Conservatoire Francis Poulenc est donc partie prenante du projet, accompagnée par un sublime Puck, une distribution riche de nombreuses qualités, mais surtout d’une lecture idéalement fluide du chef. Avec la mise en musique du ...
_DSC2894

Adriana Lecouvreur à Saint-Étienne : Adrienne, Sarah et Béatrice

Entre Monaco et Marseille, Adriana Lecouvreur fait escale chez son deuxième coproducteur. La mise en abyme de Davide Livermore (réalisée à Saint-Étienne par Alessandra Premoli), qui avait déjà invité Sarah Bernhardt, bénéficie à Saint-Étienne, de l’arrivée d’une autre belle tragédienne : Béatrice Uria-Monzon. Battons notre coulpe en préambule : nous n’avions jamais pris très au sérieux cet avatar du vérisme, créé en 1902 entre Bohème et Tosca, certes bien écrit mais moins immédiatement ...
23592456_1852022671491812_4931445462428368745_o

Le Médecin malgré lui à Rennes en prélude à l’année Gounod

L'Opéra de Rennes anticipe les célébrations du bicentenaire de la naissance de Charles Gounod avec cette nouvelle production du Médecin malgré lui appelée à voyager sur plusieurs scènes du Grand Ouest. Troisième ouvrage lyrique du compositeur, cet opéra-comique en trois actes, créé au Théâtre Lyrique en 1858, se caractérise par sa fidélité à la pièce de Molière et sa constante inspiration mélodique. Tout y est léger et spirituel à l'image des ...
DG

Don Giovanni, pour Jérémie Rhorer et Jean-Sébastien Bou

La mise en scène de Don Giovanni par Stéphane Braunschweig avait convaincu le public et la critique. Le CD qui en découle rend justice à la direction équilibrée de Jérémie Rhorer, mais il ne saurait rivaliser, en termes de performances vocales, avec les grands enregistrements du passé. Mention spéciale toutefois pour Jean-Sébastien Bou dans le rôle titre. Cet album est le reflet sonore de la mise en scène de Stéphane Braunschweig reprise ...
DON PASQUALE©François Berthon - 934

Don Pasquale à Rennes : séduisant menu de fêtes

La recette est simple pour réussir le spectacle idéal de fêtes de fin - et de début - d’année. Prenez Don Pasquale chef-d’œuvre de Donizetti qui conclut avec un humour et une grâce infinis le règne de l’opera buffa, faites appel à un metteur en scène qui a parfaitement compris les ressorts du genre et sert l’ouvrage avec autant de tact que de fantaisie, réunissez enfin des chanteurs aussi doués ...
885499_1064788553548565_5118334709495734749_o

Une joyeuse Cenerentola à Rennes en mémoire de Jérôme Savary

Pour la quatrième édition d’Opéras sur écran(s), mêlant diffusion sur grands écrans dans treize communes bretonnes ainsi qu’à Jersey, diffusion en direct sur France Musique et sur les chaînes de télévision locales, et démonstration de nouvelles technologies, l’Opéra de Rennes a voulu rendre hommage à Jérôme Savary, qui nous a quittés en 2013. Après Mozart et Verdi, place à Rossini avec la reconstitution de la célèbre mise en scène de La ...
Fortunio- Acte I bis -Charly Jurine

Un délicieux Fortunio à Saint-Étienne

Après Ciboulette l’an dernier, dans ces même lieux et à l’Opéra Comique, la parution des CD de l'Amour masqué et de la belle excentrique, l’humeur du moment serait-elle à la redécouverte d’un certain répertoire léger du début du XX° siècle ? Ce serait heureux, tant cette musique, celle d’André Messager en particulier, est à la fois savante, subtile, pétillante et poétique. Fortunio, que nous avions découvert à l’Opéra Comique en 2009, ne ...
P18-CULT_1429-FORTUNIO_GJE-01

Le charme si français de Fortunio à Rennes

La très belle production proposée par l’Opéra Comique en 2009 a permis de remettre en évidence les mérites de la partition de Messager qui allie simplicité et sophistication, élégance et passion. Le compositeur y fait preuve d’une belle patte mélodique et d’une réelle science de l’orchestration qui confèrent au genre léger de la comédie lyrique ses lettres de noblesse. Aussi c’est avec joie que nous accueillons cette nouvelle réalisation coproduite ...
ciboulette saint etienne

Ciboulette à Saint-Etienne : quel bonheur

Quel bonheur, oui, quel bonheur de retrouver sur nos scènes des distributions intégralement françaises, cocorico, dont la qualité n’a rien à revendiquer à une réunion de chanteurs internationaux ! La distribution internationale dans une œuvre française, c’est comme la nourriture du même nom dans les restaurants situés hors de l'hexagone. C’est parfois bon, surtout quand la maison est cotée, mais c’est souvent insipide, sans odeur et sans saveur, il y manque ...
Le Barbier - Cyrille Cauvet

A quality Barber in Saint-Étienne

Alberto Zedda conducting a Rossini opera is always an important event. Even in the most famous of Rossini’s operas, this demonic conductor, together with an orchestra in a state of grace, managed to find and reveal to us new sonorities, details previously unsuspected within a constant flow. Such exceptional conducting would almost be enough for a superb performance, but the entire cast, delightfully, was outstanding, including very young singers in the ...
Le Barbier - Acte 2 plan large cyrille chauvet

Un Barbier de qualité à Saint-Étienne

C'est toujours un grand événement que d'assister à un opéra de Rossini dirigé par Alberto Zedda. Même pour l'opéra le plus connu du compositeur, ce diable de maestro, suivi par un orchestre en état de grâce, parvient à nous faire découvrir des sonorités nouvelles, des détails jusque-là insoupçonnés, une conception toujours en mouvement. Cette direction exceptionnelle suffirait presque à elle seule à faire un beau concert, mais pour notre plus grand ...
JJR.04w

Avec Philippe Fénelon, Rousseau est toujours aussi ennuyeux

Opéra : n. m. (vers 1646 ; i. opéra). Poème, ouvrage dramatique mis en musique, qui est composé de récitatifs, d’airs, de chœurs et parfois de danses avec accompagnement d’orchestre. (Réf. Petit Robert 2000). Sacré Petit Robert ! avec sa définition, il pose de sérieux problèmes au spectateur de ce JJR (Citoyen de Genève) en création mondiale. Un poème ? Non ! Un ouvrage dramatique ? Non plus ! Alors ? ...
Boheme2_geneve1211 (2)

A Genève, émouvante Mimi de Camille Butcher

S’il est une chose admirable dans cette production, apparemment sans prétention, c’est la performance vocale des protagonistes. Chanter La Bohème de Puccini avec pour seul accompagnement celui d’un piano relève d’un défi que peu de chanteurs, même parmi les plus célébrés, ne voudraient risquer de prendre. Sous ses aspects de rengaines connues de tous, cet opéra recèle des difficultés interprétatives extrêmement difficiles à porter. Plus particulièrement la précision et la ...
Jeunes et accomplis

Marc Scoffoni & Delphine Bardin, jeunes et accomplis

Il est toujours agréable de découvrir de jeunes artistes, surtout quand ils allient la fraîcheur avec une technique accomplie. Marc Scoffoni et Delphine Bardin répondent tout à fait à cette description. Le seul reproche sérieux qu’on puisse adresser au premier concerne le manque d’homogénéité entre ses graves chaleureux et ses aigus presque ténorisants. Le timbre, animé par un vibrato rapide, est au demeurant séduisant, et la présence excellente, tout comme ...
La Générosité catalane

La Générosité catalane

Festival Pablo Casals 2005 Prades. Sur cette terre catalane, le Canigou veille. Témoins exceptionnels des riches heures de l’Art Roman, l’Abbaye St Michel de Cuxa, l’Eglise St Pierre de Prades et les églises romanes du Conflent, accueillent la 54ème édition du Festival Pablo Casals, du 26 juillet au 13 août 2005. Ardent défenseur tout au long de sa vie, de la liberté, de la paix et des droits de l’homme, Pablo ...