Mot-clef : Marko Letonja

Strasbourg aux couleurs de l’Argentine avec Beatrix Cenci

Strasbourg aux couleurs de l’Argentine avec Beatrix Cenci

L'Opéra national du Rhin inaugure la seconde édition du Festival Arsmondo avec une nouvelle production du dernier des trois opéras du compositeur argentin Alberto Ginastera. La noirceur du thème et l’exigeante radicalité de la partition n’ont pas découragé un public nombreux. La tragédie de la famille romaine des Cenci au XVIe siècle est passée à la postérité et en est presque devenue légendaire. Tyrannisés par un père et un époux violent, débauché ...
aONEGUINE_ONR-KlaraBeck_4136_acte1

Eugène Onéguine sans cœur à Strasbourg

Malgré une distribution homogène et de belle qualité, l’Opéra national du Rhin passe à côté du lyrisme et des sentiments passionnés d’Eugène Onéguine. La faute à une direction trop clinique et réservée et surtout à une mise en scène décalée et absconse dont on peine à saisir le fil directeur. La soirée commençait pourtant plutôt bien. Durant toute la première partie, le metteur en scène Frederic Wake-Walker se contente d’un travail ...
Pascal Dusapin ou l’affectif qui vous élève

Pascal Dusapin ou l’affectif qui vous élève

Que la Philharmonie de Paris consacre un week-end à Pascal Dusapin est mieux qu'un devoir, un acte salutaire, car elle montre qu'il est possible de sortir des schémas de prêt-à-composer et d'être reconnu et apprécié pour cela, non seulement à l'étranger, mais même en France. La dimension affective assumée par Dusapin et incarnée dans une architecture brillamment pensée n'est pas la moindre force de sa musique. De l'intimisme onirique et pour tout dire assez ...
Barbiere.01

À Genève, une saga de Figaro ?

Trois opéras en trois jours à Genève. Trois opéras pour tenter de raconter le destin de Figaro. Du brillant entremetteur des amours du comte Almaviva, alias Lindoro, jusqu’à son divorce d’avec Susanna, la soubrette rencontrée lorsqu’elle était au service de Rosine devenue la Comtesse Almaviva. Une histoire de famille, l’histoire d’une famille. Premier épisode : Il Barbiere di Siviglia À l’entracte de ce Barbiere di Siviglia, deux des plus éminents critiques musicaux ...
andreasbrantelid_marios-taramides

A Genève, le vibrant violoncelle de Andreas Brantelid

Traditionnellement, à pareille date, la Confédération Suisse, la Ville et le Canton de Genève offrent un concert de l’Orchestre de la Suisse Romande aux délégués de l’Organisation des Nations Unies pour souligner l’anniversaire de la création de cette institution le 24 octobre 1945. Après les quelques discours de circonstance, le chef slovène Marko Letonja entame le concert avec l’ouverture de Lohengrin de Richard Wagner. Dès les toutes premières mesures, un malaise ...
manon-geneve16

À Genève, Manon révèle un merveilleux Chevalier des Grieux

Avec la mise en scène qu’en proposait le metteur en scène Olivier Py, Manon de Jules Massenet devait faire l’évènement de l’ouverture de saison du Grand Théâtre de Genève. Apportant son bagage de provocations, les facéties du metteur en scène français font chou-blanc, le public ne s’en offusquant plus. Elles sont balayées par la musique et l’admirable prestation de Bernard Richter en Chevalier des Grieux. Dans une récente interview, Olivier Py ...
L'Affaire Makropoulos (Strasbourg16)_2

À Strasbourg, reprise de L’Affaire Makropoulos

L’Opéra national du Rhin offre l’opportunité de revoir sa production de L’Affaire Makropoulos de Leoš Janáček, créée en 2011, dans la mise en scène de Robert Carsen. Si la distribution reprend en grande partie celle d’il y a cinq ans, l’intérêt est ravivé par des interprètes renouvelés pour les deux rôles principaux, dont le rôle-titre, un autre orchestre et une nouvelle direction. Étalé sur cinq saisons, de juin 2010 (Jenůfa) ...
20150716_21h_-13

Festival Messiaen : une 18e édition à haute tension

Ce 19 juillet, Gaëtan Puaud et toute l'équipe du festival ont bouclé une 18e édition à haute tension, qui, sans les aléas climatiques, aurait pu culminer à 2 400 mètres d'altitude ! La montée sportive du col du Galibier, passage obligé cette année pour accéder par le nord au village de La Grave, en raison de la fermeture du tunnel de Chambon, n'avait en rien découragé les aficionados du Festival Messiaen ...
Dame de Pique (Strasbourg15)-6

Strasbourg : La Dame de Pique sur tapis vert

Reprise à l’Opéra national du Rhin de La Dame de Pique coproduite avec Zurich. Plus que la mise en scène sans surprise de Robert Carsen, c’est la distribution parfaitement équilibrée et dominée par la somptueuse Lisa de Tatiana Monogarova ainsi que la direction ultra-romantique de Marko Letonja qui emportent l’adhésion. C’est sur une production de La Dame de Pique au Festival de Spoleto que Robert Carsen fit ses premières armes ...
08_Medea_Credit_WilfriedHoesl

A Genève, Medea met le feu au Grand Théâtre

Dans cette nouvelle production du Grand Théâtre de Genève de Medea de Luigi Cherubini, le remplacement à la dernière minute du rôle-titre de Jenifer Larmore par la soprano canadienne Alexandra Deshorties offre au public genevois une Médée au-delà de toutes attentes. Des mains. Ses mains. Immenses. Une seule recouvre presque l’entier de sa poitrine. Des mains d’une expressivité incroyable. Des mains qui participent pleinement à l’économie des gestes. Peu de gestes ...
Fliegende Holländer (Strasbourg14)-9

Le Vaisseau Fantôme à Strasbourg, Wagner et le nazisme… encore

L’antisémitisme de Richard Wagner. Sa récupération par le régime national-socialiste avec la bénédiction de sa bru Winifred. A la lumière de ces faits bien connus, l’acteur et metteur en scène Nicolas Brieger revisite Le Vaisseau Fantôme et en fait une analyse de la culpabilité allemande dans la Shoah pour un spectacle décousu, où il s’égare – et nous perd – en cours de route. Pendant l’ouverture, Senta encore enfant assiste au ...
20130925 STRASBOURG

De la Maison des Morts à Strasbourg : Trop beau pour être vrai

Avec De la Maison des Morts, le metteur en scène Robert Carsen et le directeur de l’Opéra du Rhin Marc Clémeur parviennent au terme de leur cycle Janáček, initié à Anvers il y a quatorze ans avec Jenufa. Intégralement repris à Strasbourg et complété par L’Affaire Makropoulos et l’actuelle Maison des Morts, ce cycle aura ainsi présenté en cinq saisons et dans des conditions exemplaires les cinq opéras majeurs de ...
ferneklang-acte-2-photo-alain-kaiser-35251350674678

Der Ferne Klang en création scénique française à Strasbourg

L’Opéra national du Rhin fait l’événement en ce début de saison en présentant, pour la première fois en France, une production scénique de l’opéra Der ferne Klang (Le son lointain), de Franz Schreker. D’origine autrichienne, Franz Schreker s’imposa surtout comme le plus renommé et le plus représenté compositeur d’opéra allemand de l’entre-deux-guerres, aux côtés de Richard Strauss. Cette célébrité le conduisit à la direction de l’Académie de Musique de Berlin sous ...
Rosenkavalier (Strasbourg12)-6211

A Strasbourg, Mariame Clément dépoussière le Chevalier à la Rose

Pour sa quatrième mise en scène à l’Opéra national du Rhin, Mariame Clément revisite ce monument de l’art lyrique qu’est Der Rosenkavalier de Richard Strauss. Souhaitant le débarrasser des « couches de tradition, de sublime, de respect » qui, selon elle, « créaient presque un mur entre l’opéra et nous », elle a perçu dans cette histoire d’homme âgé désirant épouser une toute jeune fille et trouvant sur sa route ...
marcalbrecht_2011

Schoenberg d’adieux pour Marc Albrecht

Excepté le sublime Lied der Waltaube (Chant du Ramier) dont Arnold Schoenberg donne en 1922 une version pour voix et dix-sept instruments, on a rarement l'occasion d'entendre les Gurre-Lieder; et pour cause! Cette vaste cantate (près de deux heures de musique) inspirée par les vers de l'écrivain danois Jens Peter Jacobsen, que Schoenberg conçoit dès 1900, convoque un orchestre monumental – les bois par cinq voire par huit! - un ...
L’accomplissement

Le Crépuscule des Dieux à Strasbourg, l’accomplissement

Après une interruption d’un an, l’aventure de la Tétralogie wagnérienne répartie sur quatre saisons, commencée en février 2007 par l’Opéra national du Rhin sous la direction de Nicholas Snowman, s’est achevée avec le Crépuscule des Dieux sous les auspices de Marc Clémeur nommé en 2009 nouveau directeur général de l’Opéra alsacien. Cette conclusion était très attendue, en particulier pour la mise en scène de David McVicar qui avait enthousiasmé dès ...
Seconde étape d’un Ring qui fera date

Seconde étape du Ring par David McVicar qui fera date

La Walkyrie Après un prologue enthousiasmant la saison dernière, l’Opéra du Rhin poursuit sa Tétralogie wagnérienne répartie sur quatre années avec la Walkyrie, le plus facile d’accès et le plus souvent joué des quatre opéras constituant le Ring des Nibelungen. Etaient très attendus dans cette production la suite de la vision du metteur en scène David McVicar et la présence de la somptueuse Jeanne-Michèle Charbonnet en Brünnhilde. A l’issue de la première ...
Bergson, Rossini et l’opérette

Bergson, Rossini et l’opérette

La Cenerentola L’affiche donnait le ton ! Un aspirateur ultramoderne sur lequel appuie la pointe d’un escarpin. Davide Livermore revient à Montpellier pour sa troisième mise en scène (après Bajazet et L’Elisir d’Amore) et ca décoiffe ! Sa mise en scène propulse Cendrillon au milieu des années 60 et la voila donc équipée des appareils électroménagers. Les décors et costumes de Santi Centino sont à l’avenant, grandes surfaces lisses et fluos, colorés et ...
Le son et la lumière

Le son et la lumière d’Isabelle Faust

Le label Harmonia Mundi poursuit une belle collaboration avec l’une des personnalités éclatantes du violon contemporain, l’Allemande Isabelle Faust. Après des témoignages marquants dans Bartòk, Dvořák et Fauré, la jeune femme propose un programme unique de pièces concertantes françaises. Très prisé des violonistes, le Poème pour violon et orchestre de Chausson est servi par une interprétation limpide et transparente. La sonorité chaleureuse mais claire de la musicienne s’accorde bien avec l’accompagnent ...
André Jolivet (1905-1974)

André Jolivet (1905-1974)

Biographie Montmartrois de naissance, André Jolivet commence l’apprentissage du piano auprès de sa mère, puis avec Madame Casadesus. Enfant de chœur à Notre Dame de Clignancourt, il y suit l’enseignement du Maître de Chapelle l’Abbé Théodas qui l’initie au chant grégorien et aux musiques sacrées de la Renaissance. Toutefois le dessin, la littérature et surtout le théâtre (entrer à la Comédie Française était un de ses rêves d’enfant) emportent ses préférences. ...