Mot-clef : Michael Gielen

Décès de Michael Gielen

Né le 20 juillet 1927 à Dresde, le chef d’orchestre de nationalité autrichienne vient de mourir chez lui, à Innerschwand am Mondsee.  Sa famille se réfugie à Buenos Aires en 1940 où Michael Gielen étudie d’abord le piano et la philosophie. Il devient répétiteur là-bas, avant de repartir en Europe au début des années 1950, à Vienne. Il est particulièrement influencé par son oncle, le pianiste Eduard Steuermann.  Directeur musical de l’Opéra ...
evcd042-3000-700x700

Pierre Bartholomée ou la fusion de l’ancien et du nouveau

Une nouveauté discographique en forme d'inventaire : cet enregistrement est aux trois quarts la réédition de ceux réalisés dans les années 1970 et 1980 par l'orchestre symphonique de la Radio de Francfort et l'ensemble Musique nouvelle, le compositeur ayant souhaité faire le point sur son travail. Résultat : trois enregistrements d'époque remastérisés, plus une pièce inédite écrite en 1974 et gravée en 2017. « Évidence », le nom du label de ce beau ...
barenboim-michael

Le SWR Sinfonieorchester à Dijon, tout en contraste et en finesse

L’orchestre en voie de disparition de la SWR effectue une de ses dernières tournées avec un de ses chefs honoraire, Michael Gielen, venu diriger son répertoire de prédilection. Le concerto de Schoenberg a été écrit « pour un violoniste à six doigts », dixit l'auteur : en effet, doubles cordes, harmoniques acrobatiques et traits périlleux se succèdent sans laisser le temps à l'interprète de se remettre de ses émotions. Il faut à Michael ...
mahler gielen

Gustav Mahler par Michael Gielen

En septembre 1994, le chef d’orchestre Michael Gielen est appelé au pupitre du Philharmonique de Berlin pour remplacer au pied levé son confrère Klaus Tennstedt souffrant. Gielen est un habitué de la philharmonie de Berlin où il se produit régulièrement depuis 1967 dans des programmes souvent orientés vers la défense des avant-gardes. Auteur d’une intégrale essentielle et exigeante des Symphonies de Mahler, Gielen, compositeur à ses heures perdues, est un adapte ...

Et après ?

En octobre, la nouvelle qui nous est venue d’Allemagne, principale économie de l’Europe, a été timidement reprise et discutée dans le monde francophone, pourtant ses conséquences risquent de se propager au-delà des frontières germaniques. Les autorités du Land de Bade-Wurtemberg ont annoncé la fusion des orchestres radiophoniques de Stuttgart et Baden-Baden/Freiburg.  Pour mémoire le Land du Bade-Wurtemberg est l’une des régions les plus riches d’Europe et sa capitale Stuttgart héberge les ...

Fusion d’orchestres en Allemagne

Le couperet est tombé pour les orchestres radiophoniques du land du Bade-Wurtemberg : les orchestres de Baden-Baden/Freiburg et Stuttgart.  Ces deux phalanges historiques devront fusionner. Les appels de personnalités majeures comme Pierre Boulez, Wolfgang Rihm ou Michael Gielen sont restés lettre morte.  
mahler_cinq_honek

Une Symphonie n° 5 de Mahler robuste et très convenable

Dans son « Mahler » publié en 1966 dans la collection « Solfèges » Marc Vignal positionne ainsi la Symphonie n° 5 en ut dièse mineur que le compositeur autrichien composa au cours des étés 1901 et 1902 : « L’œuvre est une aventure. La ’’tonalité évolutive’’ en constitue la raison d’être et commande en particulier la structure du second mouvement, plaque tournante de l’ensemble ». Exact ! Cet opus majeur propose comme dans la Symphonie n° 3 achevée ...
orchestrenationaldebelgique_2011

Les 75 ans de l’Orchestre national de Belgique

L’Orchestre symphonique de Bruxelles En 1929, Le Palais des Beaux-Arts de Bruxelles, centre culturel construit par Victor Horta était inauguré en grande pompe. Il ambitionnait d’imposer la ville aux plus hauts rangs internationaux. Comme toute capitale européenne d’alors, Bruxelles comptait des associations symphoniques qui animaient les soirées orchestrales de la capitale. Mais, il manquait, une phalange symphonique de haut niveau, en résidence au Palais des Beaux-Arts. En 1931, l’Orchestre symphonique de ...
mahler2

Mahler : de l’hyperinflation aux années 2010

Si Mahler commençait à s’imposer durablement dans les années 1970. La décennie 1980 fut celle de l’hyperinflation avec une multiplication des enregistrements. Cette fascination pour le compositeur ne fit que s’amplifier et les disques, même en temps de crise de la musique enregistrée, continuent de se multiplier ! La deuxième partie de cette analyse passe au crible les étapes de cette croissance exponentielle. L’hyperinflation des intégrales Entre 1980 et 1995, le ...
Marc Monnet crée l’Evénement

Au Printemps des Arts de Monte-Carlo, Marc Monnet crée l’Événement

Bousculant quelque peu le rituel de son Festival, Marc Monnet a planifié l’édition 2011 du Printemps des Arts sur quatre week-end affichant des thématiques on ne peut plus singulières : Turqueries pour le premier week-end accueillant Les Derviches tourneurs ; tournant lui-même le dos à la manie des anniversaires qui l’insupporte, Marc Monnet rend hommage à Gabriel Fauré dans le second et à Schumann dans le dernier en essayant toujours de repenser ...
Deux chefs bien dynamiques

Deux chefs bien dynamiques

L’éditeur Hänssler ne choisit certes pas la facilité en présentant les deux monuments du répertoire pour ballet que sont les suites Daphnis et Chloé et Les Biches. Ces deux œuvres, que nous avons trop rarement l’occasion de découvrir sur scène, ont été composées pour les célèbres «Ballets Russses» fondée en 1909 par Serge Diaghilev. Si Daphnis et Chloé a acquis une renommée certaine, en particulier grâce à son Finale, il ...
Luigi Nono : œuvres pour orchestre et musique de chambre

Luigi Nono : œuvres pour orchestre et musique de chambre

Ce cd consacré au compositeur italien Luigi Nono comprend quatre compositions dont deux pour orchestre (Due espressioni, A Carlo Scarpa), une pour ensemble de chambre (Fragmente-Stille) et une pour tuba solo et électronique live (Post-Prae-Ludium). Environ 35 ans séparent Due espressioni et Post-Prae-Ludium : une période pendant laquelle l’expérimentation nonienne sur le son infiniment petit à la limite du silence évolue vers la recherche d’un son mobile et l’utilisation de la technique ...
Gielen dirige la 6 de Bruckner

Michael Gielen dirige la 6 de Bruckner

Interprétée en première audition et en version « presque complète » par Gustav Mahler à Vienne le 26 février 1899, la Symphonie n°6 d’Anton Bruckner occupe une place particulière dans l’ensemble des neuf symphonies, à la fois charnière et parenthèse, entre les grands chefs d’œuvres que sont la cinquième et les trois dernières symphonies. Dans ses proportions et sa durée, elle figure un retour en arrière, se rapprochant ainsi de la Symphonie ...
Bartók fignolé

Bartók fignolé par Michael Gielen

Après un premier album Bartók (Quatre pièces pour orchestre op. 12, le Concerto pour violon et orchestre n°1 et la Musique pour cordes, percussions et célesta), Michael Gielen poursuit l’exploration du répertoire symphonique du compositeur hongrois avec l’Orchestre de la Radio Baden-Baden et Fribourg. Nous avions déjà relevé, dans la première livraison de cette intégrale, le raffinement des textures et la grande souplesse de l’orchestre. Dans la suite tirée du ...
Michael Gielen, au plus intime de Beethoven

Michael Gielen, au plus intime de Beethoven

Le premier et étrange accord en ré majeur du Kyrie est là, présent, saisissant. Il fait entrer l’auditeur dans toute la dimension spirituelle, à la fois inquiète et admirative, de Beethoven pour le conduire jusqu’à l’ultime invitation de l’Agnus Dei à demeurer encore dans la contemplation divine. Loin des accords finaux des grandes symphonies, Beethoven nous laisse ici face à nous-même, prolongeant intérieurement près d’une heure trente de mystère christologique. ...
Brahms par Gielen, enfin à la portée de tous

Brahms par Gielen, enfin à la portée de tous

Bien qu’il ait été enregistré il y a plus de dix ans, on peut quasiment considérer ce disque comme une nouveauté, car il était sorti à l’époque sous la confidentielle étiquette Intercord. Sa reprise dans la SWR Edition du label Hänssler va enfin permettre au public d’en disposer d’une manière régulière dans les circuits habituels de distribution. Le programme débute par une Ouverture tragique qui pourrait presque à elle seule faire ...
Oedipe Attention, chef-d’oeuvre !

Oedipe de Georges Enesco : Attention, chef-d’oeuvre !

Nous peinons à nous expliquer le manque de reconnaissance de la part du public et des programmateurs d’institutions lyriques pour l’un des plus authentiques chefs-d’œuvre du XXe siècle : l’Œdipe de Georges Enesco. Est-ce l’aspect faussement statique et monumental de la partition qui fait peur ? Pourtant, une seule écoute attentive emportera l’adhésion de tout mélomane de bonne foi. Un compositeur en pleine possession de son art nous offre en effet ici son ...
Gustav Mahler, bâtisseur de mondes sonores

Gustav Mahler, bâtisseur de mondes sonores

Bâtisseur de mondes sonores d’une extrême complexité formelle et d’une richesse émotionnelle exceptionnelle, Gustav Mahler porte à son acmé le post-romantisme orchestral et en propulse toutes les vertus jusqu’à nos jours. Pour continuer à exister, ses musiques exigent l’intervention d’un architecte de premier plan. Avec Michael Gielen, chef d’orchestre et compositeur argentin naturalisé autrichien, né à Dresde en 1927, s’exprime un artiste d’une grande rigueur, bien connue et reconnue. Sa ...
Gustav Mahler et Pierre Boulez

Gustav Mahler et Pierre Boulez par Michael Gielen

Après une première gravure réalisée en 1990, Michael Gielen revient, treize ans plus tard, avec son Orchestre Symphonique de Baden-Baden, vers ce chef-d’œuvre incontournable qu’est la Symphonie n° 9 en ré majeur composée par Gustav Mahler au cours de l’été 1909 et créée par Bruno Walter à Vienne en juin 1912, plus d’un an après sa mort des suites d’une angine bactérienne à une époque où les antibiotiques n’existaient pas ...
Gielen dirige Bartok

Michael Gielen dirige Béla Bartók

Longtemps isolé dans ses forêts du Land de Bade-Wurtemberg, le chef d’orchestre Michael Gielen réalise un parcours discographique fort personnel à la tête de l’Orchestre de la Radio de Baden-Baden et de Fribourg. C’est par une édition anthologique, œuvre du défunt label Intercord que l’on découvrit au milieu des années 1990 l’exceptionnelle qualité des interprétations de ce féru de musique contemporaine. Des symphonies de Mahler et une intégrale des symphonies ...
Igor Stravinsky, The Final Chorale Les images pour le dire

Igor Stravinsky, The Final Chorale Les images pour le dire

La première moitié du XXe siècle est une période riche en innovations artistiques. Comme toutes les révolutions, ces nouveaux courants fascinent, forcent l’admiration, mais également effraient, déroutent, choquent. De nos jours encore, près d’un siècle plus tard, des noms comme Picasso, Chagall, Stravinsky ou Schönberg suscitent les mêmes réactions contrastées : bien que leurs génies respectifs soient officiellement reconnus par tous, pour beaucoup ils sont encore synonymes de chaos, d’agression, d’incompréhension. Les ...
Idoménée, roi du désert

Idoménée, roi du désert

« Idoménée » au Grand Théâtre de Genève C’est dans un décor stylisé à l’extrême que se déroule l’Idoménée imaginé par le couple de metteurs en scène Ursel et Karl-Ernst Hermann. Les Allemands signent l’entier de la scénographie, les décors et les costumes. Une piste éclairée au sol circonscrit la fosse d’orchestre et devient le siège des déambulations, aussi répétées que lassantes, des protagonistes. Hormis quelques tableaux faisant intervenir le peuple ...
À quelque chose…Mahler est bon !

À quelque chose…Mahler est bon !

Michael Gielen et le Südwestrundfunk C’est en effet « quelque chose » et même plus, que le Südwestrundfunk Sinfonie Orchester de Baden-Baden / Freiburg a offert ce 11 décembre 2003, à l’Auditorium de Dijon : un concert que l’auditoire n’oubliera pas de sitôt. Ce remarquable ensemble — notoirement voué à la musique contemporaine — ne méprise pas pour autant la tradition classique : Haydn, Mozart, Beethoven. Il s’est efforcé, bien avant la tendance « réhabilitation » ou ...

La leçon de Michael Gielen

Au Festspielhaus de Baden-Baden, les concerts réservent décidément bien des surprises. Mais en l’espèce, ceux qui connaissent bien le chef Michael Gielen ne seront pas étonnés de son extraordinaire maîtrise des partitions complexes de Bartok, Schönberg et Stravinsky. A la tête d’un orchestre de la radio de Baden et Fribourg, il a donné une leçon de professionnalisme. L’ensemble suscite une merveilleuse impression de finition et de vigilance aux moindres détails. Gielen ...

Mahler brille de mille feux.

Michael Gielen Pour fêter les cinquante ans du Land de Bade-Wurtemberg, les forces vives de ce land allemand se sont réunies pour donner une Symphonie des mille de Mahler qui fera date dans l’histoire de cette œuvre. Ils n’étaient pas mille, mais près de cinq cents, tant il est vrai que le chiffre colossal et symbolique n’est jamais atteint pour cette œuvre. Après avoir écrémé les meilleurs éléments orchestraux et vocaux de ...