Mot-clef : Patricia Petibon

4_manon_dr_stefan_brion

La Manon de Massenet vue par Olivier Py à l’Opéra-Comique

En coproduction avec le Grand Théâtre de Genève et l’Opéra de Bordeaux, la Manon de Massenet vue par Olivier Py débarque à l’Opéra-Comique avec sa vision sulfureuse et extrême mais surtout avec Patricia Petibon, Mark Minkowski et Les Musiciens du Louvre. On le sait, depuis les premières représentation à Genève de 2016, cette Manon ne passe toujours pas auprès d’une partie du public qui ne voit dans ce travail que provocation, ...
Musique ancienne et nouveau monde avec Patricia Petibon et l’ensemble La Cetra

Musique ancienne et nouveau monde avec Patricia Petibon et l’ensemble La Cetra

Dans le cadre d’un programme survitaminé, soprano et instrumentistes mélangent les genres pour proposer un concert où se mêlent humour, émotion, talent et inventivité. Le programme « Nouveau monde » de Patricia Petibon et de l’ensemble La Cetra n’avait pas encore été chroniqué dans nos colonnes. On y retrouve cependant le style déluré et quelque peu clownesque qui caractérise beaucoup d’apparitions de notre soprano inclassable, qui se moque comme d’une guigne ...

Les interprétations historiquement informées : vraies ou fausses ?

Quelques décennies après que les premières interprétations historiquement informées ont vu le jour, sur scène et au disque, le temps est venu de se poser la question de savoir si elles sont vraiment authentiques. Passons en revue certaines questions que celles-ci soulèvent. Les contre-ténors, voix à succès surexploitées ? Pour le baroque et le classicisme, les problèmes d'interprétation concernent notamment la présence des contre-ténors dans la distribution des opéras. Comme le remarquait ...
Couperin

Passeport pour Couperin avec le coffret Erato

Warner assemble autour de la réédition tant attendue des Quatre Livres de Pièces de Clavecin selon Laurence Boulay une anthologie exemplaire qui saisit toutes les facettes de l’art du grand François. Les années soixante-dix virent une renaissance de Couperin au disque : en deux années (1971-1972), pour la Radio canadienne, Kenneth Gilbert inaugurait cette fête avec des attentions, un sens de la forme, une éloquence pièce par pièce révélant la complexité d’un ...
ravier_baroque2

La déclaration d’amour de Thomas A. Ravier à la musique baroque

L'écrivain français Thomas A. Ravier livre un essai radical et tout personnel sur la musique baroque. Sans le baroque, la musique serait une erreur fait référence à une célèbre phrase de Nietzsche : "Sans la musique, la vie serait une erreur." Mais ce livre n'a rien à voir avec un traité philosophique, et n'est pas davantage un solide argumentaire nourri de musicologie en faveur de la musique baroque. Le romancier et ...
Adjani

À Genève, l’Ismène d’Isabelle Adjani

En ouverture de sa saison, le Geneva Camerata de David Greilsammer frappe un grand coup avec la présentation d'Ismène, une œuvre du compositeur chilien Javier Muñoz Bravo. Commande de l’ensemble genevois, elle était présentée en création mondiale et portée par la comédienne Isabelle Adjani. Analyse. Magnétique, Patricia Petibon ouvre le premier concert de cette nouvelle saison du Geneva Camerata, dont le point focal est la présence d'Isabelle Adjani. La comédienne entre ...
3760115301504

La bouleversante Giunia de Patricia Petibon enfin en DVD

Douze ans après ses débuts dans le rôle, le DVD immortalise enfin la bouleversante Giunia de Patricia Petibon. Ce fut en 2005 à Vienne. Nikolaus Harnoncourt était au pupitre, et Claus Guth nous faisait découvrir un Lucio Silla loin des fastes historiques souvent associés au genre de l’opera seria. Dans le rôle écrasant de Giunia, Patricia Petibon fit des débuts des plus remarqués, encensés à la fois par le public et ...
Orfeo_1

Au Théâtre des Champs-Élysées, Orfeo sur terres arides

Pour cette affiche de premier ordre au Théâtre des Champs-Élysées avec Patricia Petibon et Philippe Jaroussky, on était en droit d’espérer un Orfeo ed Euridice incandescent. Platonique et un brin ennuyeux, on ne peut pas dire que Gluck ait beaucoup inspiré Robert Carsen et les musiciens. Patricia Petibon, singulière Euridice, aurait eu les moyens de rehausser une soirée bien austère si la production avait choisi une autre version de l'opéra ...
DIALOGUES DES CARMELITES - 
De : Francis POULENC - 
Direction musicale : Jeremie RHORER - 
Chef de choeur : Mathieu ROMANO - 
Mise en scene : Olivier PY - 
Scenographie et costumes : Pierre Andre WEITZ - 
Lumiere : Bertrand KILLY - 
Avec : 
Veronique GENS (Madame Lidoine) - 
Sabine DEVIEILHE (Soeur Constance de St Denis) - 
Au Theatre des Champs Elysees - 
Orchestre National de France - 
Ensemble Aedes - 
Le 03 02 2018 - 
Photo : Vincent PONTET

Dialogues des carmélites par Olivier Py : que La Force soit avec nous

Pour son retour au Théâtre des Champs-Élysées, Dialogues des carmélites dans la mise en scène d'Olivier Py hypnotise une salle qui retient son souffle. 2013 fut une année importante pour Olivier Py. Claude à Lyon, Il Trovatore à Munich, puis un vibrant Alceste à la craie à Garnier, une rutilante Aïda en forme de leçon d’histoire à Bastille, et enfin  Dialogues des carmélites au Théâtre des Champs-Élysées. Le prolifique metteur en scène ...
Patricia Petibon, muse klimtienne dans un ténébreux Pelléas et Mélisande

Patricia Petibon, muse klimtienne dans un ténébreux Pelléas et Mélisande

La généreuse incarnation d’une héroïne entourée de mystère par Patricia Petibon, la simplicité efficace et le symbolisme de la direction musicale de Louis Langrée, la vision ténébreuse et oppressante du metteur en scène Eric Ruf… Alors que l’envoûtement de Pelléas et Mélisande est pour beaucoup difficile à s'approprier, cette nouvelle production du Théâtre des Champs-Élysées donne véritablement les moyens de traverser cette forêt obscure afin d'accéder à l’expression enchanteresse de l’opéra ...
Petibon-Patricia-03

Patricia Petibon illumine l’Opéra royal de Versailles

En choisissant de composer cette soirée "Haendel à l'opéra" avec des extraits d'Alcina et Ariodante, Patricia Petibon se rappelle au bon souvenir d'une partie du public, présente à Aix lors des dernières éditions du festival. Difficile en effet d'oublier la performance de la soprano dans deux rôles emblématique du répertoire baroque. Les lamentations amoureuses qui composent ce programme tiennent moins à une sentimentalité éruptive qu'à un épanchement d'âme dont Haendel a ...
PPetibon

Petibon dans Britten : fulgurances et pauvretés

On attendait beaucoup de l'interprétation de Patricia Petibon dans une œuvre aussi raffinée que les Illuminations de Britten. Cela devait être le point d'orgue du concert, mais ce fut en réalité une déception. Les Illuminations de Britten sont une œuvre redoutable à bien des égards, écrite pour la voix d'un Peter Pears au sommet de son art. Le chanteur, homme ou femme, dans ces dix courts mouvements qui s'enchaînent, connaît peu ...
Mitridate TCE

Mithridate de Mozart : un génie hors convention

Annonçant un génie en devenir, Mithridate n'est pas l'opéra seria le plus monté de Mozart ; sa forme parfaite dans la composition et dans l'esprit a connu plusieurs versions et les typologies vocales de l'œuvre en font un opéra assez difficile à mettre en scène. Le Théâtre des Champs-Élysées s'est attelé à cette tâche en relevant le défi avec brio. La mise en scène de Clément Hervieu-Léger qui devient coutumier des ...

Patricia Petibon marraine de Tous à l’Opéra!

La 10e édition de Tous à l’opéra ! aura lieu les 7 et 8 mai prochains dans le cadre des Journées européennes de l’opéra. Cette édition anniversaire aura pour marraine la soprano colorature Patricia Petibon.  25 pays européens participeront, représentés par près de 100 opéras dont 26 opéras en France. Cette manifestation est organisée par la Réunion des Opéras de France (ROF) qui vient de lancer son Portail des Opéras de France, regroupant archives, dossiers et ressources ...
Emmanuelle-Haim_7749r-v2 c Marianne Rosenstiehl

Emmanuelle Haïm, Patricia Petibon et les monstres anglais

À Dijon, un concert "Monstres, sorcières et magiciens" : cette évocation spirituelle du monde des êtres hors normes, maléfiques et touchants tour à tour, que l'on rencontre dans les opéras baroques anglais, est un régal pour les yeux et les oreilles. La réputation d'Emmanuelle Haïm n'est décidément pas usurpée. On retrouve avec plaisir le son rond du Concert d'Astrée, qui donne toute son énergie avec maîtrise ; le phrasé est toujours ...
ALCINA (Katie Mitchell 2015) PreGenerale

Impressionnante Alcina de Katie Mitchell à Aix

En 1979 la magie Lavelli révèle l'Alcina de Haendel. En 2015, la magicienne revient à Aix par la grande porte de l’imaginaire ensorcelant de Katie Mitchell. Les frêles huées d'un soir de première sont impuissantes à masquer l’évidence : l’univers de la metteuse en scène britannique s'impose chez le lointain Georg Friedrich Haendel comme chez le proche George Benjamin. L’on retrouve pour cette Alcina le spectaculaire dispositif de Written on skin des 2 étages ...
DSC_7849

« La Belle Excentrique » enchante le public luxembourgeois

Numéro de charme à la Philharmonie. Dans un programme dont le succès n’était pas garanti, Patricia Petibon et Susan Manoff, rivalisent d’humour, de musicalité et de professionnalisme. On la savait parfois fofolle, un peu déjantée, quelque peu allumée... On la disait assagie ! Ce vendredi soir, le public de la Salle de Musique de Chambre de la Philharmonie aura surtout découvert un instrument bien plus rond, plus chaud, plus ample et ...
Belle excentrique

Une belle excentrique hors des sentiers battus

Qui est la belle excentrique qui donne le nom à ce nouveau récital de Patricia Petibon ? Est-ce la « fantaisie sérieuse » pour piano à quatre mains composée par Erik Satie, dont certains extraits parsèment le CD, sous les mains magiques de Susan Manoff ? Ou est-ce notre cantatrice rousse, qui propose en toute liberté un programme sortant des sentiers battus ? Si cette dernière hypothèse est la bonne, on dira que Patricia Petibon, loin ...
Patricia Petibon

Patricia Petibon, la belle excentrique

"La belle excentrique"...Comme l'intitulé de ce concert, qui est également celui de son dernier album, convient à la plus rousse et plus flamboyante de nos chanteuses lyriques ! Belle, elle l'est autant qu'à ses débuts dans le giron des Arts Florissants ; excentrique, souhaitons qu'elle le reste le plus longtemps possible car lorsque la fantaisie se marie à une telle intégrité et à une telle plénitude vocale, le plaisir du spectateur ...
DIALOGUES DES CARMELITES -

Dialogues of the Carmelites in Paris, The ladies’ Delight

This is the fourth important production of Dialogues of the Carmelites premiered this season in France, after the ones in Toulon, Bordeaux/Nantes and Lyon. This work, commissioned exactly sixty years ago by the director of the Ricordi book house and premiered in Italian at La Scala, Milan in 1957, can be considered as Poulenc’s magnum opus and has never been that much put forward in France before. The Théâtre des ...
DIALOGUES DES CARMELITES -

Dialogues des carmélites à Paris, au bonheur des dames

Voici la quatrième production marquante de Dialogues des Carmélites créée cette année en France, après celles de Toulon, Bordeaux/Nantes et Lyon. Commandé il y a exactement soixante ans par le directeur des éditions Ricordi, créé en italien à la Scala de Milan en 1957, l’ouvrage majeur de Poulenc (dont on célèbre cette année le cinquantenaire de la disparition) n’a jamais été autant plébiscité chez nous ! Et la distribution plus qu’alléchante ...
rsys_35819_50cc94e611321

Munich : Rigoletto ou le trou du souffleur

Heureusement qu’il y ait le trou du souffleur, point d’attraction principal du nouveau Rigoletto munichois. C’est là que les chanteurs se retrouvent pour délivrer, face au public, leurs airs et duos. C’est un concept shakespearien nous apprend Árpád Schilling, homme de théâtre hongrois, dans le programme. Apparemment, pour lui, le théâtre de Shakespeare se caractérise non seulement par l’absence de décors, mais aussi par une absence quasiment totale de toute ...
© Pascal Victor / Artcomart

Aix et le Nozze, presque réussi

Mozart et Aix, l'histoire dure depuis les débuts en 1948. Après ces dernières années un Cosi fan tutte statique, un Don Giovanni déjanté et pas très bien chanté et une Clemenza di Tito ennuyeuse, on pouvait légitimement se demander si Mozart avait toujours sa place dans la cour de l'Archevêché. Ces Nozze, sans être exceptionnelles, apportent un début de démenti. La mise en scène de Richard Brunel use des ficelles classiques ...
peter_mattei_0312

Reprise à Bastille de Don Giovanni dans la mise en scène d’Haneke

Nicolas Joel a la bonne idée de proposer au public de l’Opéra de Paris lors de la saison 2011/2012 une reprise d’une production marquante de l’ère Mortier, ce Don Giovanni mis en scène par le réalisateur et scénariste autrichien Michael Haneke avec Peter Mattei dans le rôle-titre. Hué lors de sa création en 2006 à Garnier, le spectacle fut repris l’année suivante à Bastille, ce qui est à nouveau le ...
gil_shaham_paris1211_vign

Shaham, Conlon, Petibon et l’Orchestre de Paris

Entre Hollywood, évocation et trivialité. Un concert visiblement attendu, si l'on en croit le nombre impressionnant de micros et de caméras qui encombraient la scène, la salle et les balcons. Le public pénètre sur un champ de bataille, on s'étonne, on grogne de se voir déplacé, puis on attend la cloche. C'est qu'il ne faut pas manquer cela : un célèbre violoniste américain, une chanteuse talentueuse, un chef qu'on connaît bien ...
Mitridate munich 2

Munich, Mitridate le bienheureux ?

Mitridate a eu plus de chance au disque que sur scène : l’admirable enregistrement de Christophe Rousset aura été pour beaucoup une révélation, que n’auront guère su confirmer la mise en scène platement agitée de Jean-Pierre Vincent au Châtelet, pas plus que celle, massacrant le livret tout autant que la partition, signée à Salzbourg par un Günter Krämer convaincu qu’il fallait cela pour rendre l’œuvre supportable. L’Opéra de Bavière, qui avait ...
Così fan tutte à Salzbourg 2009 : un spectacle au top

Così fan tutte à Salzbourg 2009 : un spectacle au top

Un an après leur Don Giovanni salzbourgeois, la même équipe scénographique emmenée par le metteur en scène Claus Guth proposait avec ce Così fan tutte la dernière levée de la trilogie Da Ponte, où nous retrouvions les mêmes qualités que l’année précédente, sans les petits défauts qui pouvaient irriter par ci par là, faisant de ce spectacle un des plus aboutis et convaincants que nous ayons vus (depuis Ponnelle !) dans ...
Daniel Harding dirige Carl Orff

Daniel Harding dirige Carl Orff

«L’œuvre est plus compliquée qu’il n’y paraît» ; «après tout, Orff avait de bonnes raisons d’écrire comme il l’a fait» : dans l’interview qui tient lieu de notice, Daniel Harding semble plus circonspect qu’enthousiaste à l’idée d’allonger la liste des chefs ayant enregistré les Carmina Burana, un choix qui a inévitablement l’allure d’une opération commerciale. Deutsche Grammophon parie sur l’authenticité, en captant un concert donné à Munich avec des chanteurs et des ...
Patricia Petibon s’impose en Lulu

Patricia Petibon s’impose en Lulu

C’est la scénographie qui devait créer l’événement. Pour cette nouvelle production de Lulu, la direction du Festival avait donné carte blanche au peintre Daniel Richter, qui s’était déjà essayé au Château de Barbe-Bleue il y a deux ans. Le musée d’art moderne, en face du Festspielhaus, consacre même une très belle exposition à cet artiste aux toiles peuplées de silhouettes fantomatiques néo-expressionnistes. Seulement voilà : au lieu d’inventer une vraie scénographie ...
Don Giovanni et la communauté turque !

Don Giovanni et la communauté turque !

Qui l’aurait cru il y a un an seulement? L’Opéra de Cologne attire de nouveau les mélomanes. Malgré les contraintes budgétaires, le nouveau directeur Eric Uwe Laufenberg a su composer des distributions alléchantes avec de nombreuses têtes d’affiches! Pour finir la saison, Laufenberg propose un Don Giovanni dont la partie musicale pourrait faire pâlir les théâtres les plus prestigieux du monde. Voilà un protagoniste de rêve, doté à la fois du physique ...