Mot-clef : Wolfgang Amadeus Mozart

Une « Jupiter » filmée comme un (mauvais) manga

Une « Jupiter » filmée comme un (mauvais) manga

La télévision allemande coproduit une série de six DVD présentant des « monuments de la musique classique » interprétés par Kent Nagano et le Deutsches Symphonie-Orchester de Berlin. Le premier DVD est consacré à la dernière symphonie de Mozart, la symphonie n°41 dite « Jupiter », composée en 1788 et que son auteur n’a jamais entendue. Cette œuvre est magnifique : ses quatre mouvements sont tous remarquables et Mozart y a mis tout ce qu’il ...
Unisoni … ma con molti colori

Unisoni … ma con molti colori

Les Musicales en Auxois : XIIIe édition Pour cette treizième édition des Musicales en Auxois, et en accord avec les co-directeurs artistiques de ce festival (Franck-Emmanuel Comte, directeur de l’ensemble lyonnais « le Concert de l’Hostel Dieu » et le flûtiste Patrick Rudant), l’association culturelle organisatrice (présidente Annick Riquet), conserve une formule qui a fait ses preuves : une programmation diversifiée, tant dans les répertoires (de Bach à Bartók, en passant par des musiques ...
, Hoffmann au XXe siècle

Mozart incompris !

Grande Messe en Ut mineur Trop vite, trop plat, trop lyrique. Voilà résumée en quelques mots cette soirée de musique sacrée autour de Mozart en l’église du Palais. Le style de Jeremy Bines s’est imposé à l’ensemble du concert au détriment de Haydn et de Mozart. Pourtant, ce jeune chef anglais avait à sa disposition un ensemble musical d’une couleur assez rare. Le chœur du festival est une belle initiative de ...
Mozart ni feu ni flamme

Mozart ni feu ni flamme par le Quatuor Brentano

Le quatuor américain Brentano, fondé en 1992 et basé à l’Université de Princeton, dispose d’un large répertoire placé autour d’un axe Beethoven qui va de Monteverdi aux compositeurs contemporains. Le nom de l’ensemble fait référence à Antonie Brentano, dont beaucoup pensent qu’elle pourrait bien avoir été « l’Immortelle Bien-Aimée » de Beethoven. Après un disque Haydn à la distribution confidentielle et un autre dédié à des auteurs contemporains, les Brentano ne se sont ...
belair_serail_2007

L’enlèvement au sérail par Minkowski

Bel Air Classiques offre en DVD un spectacle populaire du festival d’Aix-en-Provence, filmé en 2004, dans le cadre majestueux mais si souvent frigorifiant du Grand Saint-Jean. Chroniqué à plusieurs reprises dans ces colonnes (voir les comptes rendus des représentations à Lausanne et à Aix-en-Provence), ce spectacle se prend les pieds dans la finesse mozartienne. Les Deschamps/Makaïeff plaquent sur cette œuvre leur univers de gags intempestifs sans parvenir ni à servir ...
Mozart, rien de plus

Mozart, rien de plus

Combien de fois, en écoutant du Mozart on a pensé que la beauté de sa musique « n’est pas de ce monde », que certains passages sont l’expression du « divin ou du céleste », une sorte de « révélation ». Les allusions à ces différents sentiments de joie, de grâce, de gaieté, se mélangent souvent à une certaine mélancolie et à la grande spiritualité que la musique de Mozart déclenche. Cette galerie de divers états ...
N’est pas mozartien qui veut…

N’est pas mozartien qui veut…

Festival de Radio-France et Montpellier 2007 On connaissait Hervé Niquet chef d’ensemble baroque – lui qui avait présenté, en résidence à Montpellier, les tragédies lyriques Callirhoé de Destouches ou encore Sémélé de Marin Marais –, on découvre Hervé Niquet mozartien. En haut de l’affiche à Montpellier pour la direction musicale de cette production de Don Giovanni dans le cadre du festival de Radio-France 2007 (pour deux représentations à l’Opéra-Comédie), puis à ...
« La Flûte » : un enchantement !

« La Flûte » : un enchantement !

Festival d’Avignon 2007 « La Flûte »… enchanteresse ? Jeu de mots bien usé, certes, mais on en chercherait vainement un autre. Eh bien, oui, osons-le, puisque c’est vrai. Osons dire aussi que depuis sa reprise par Arthur Jugnot (le fils de… mais pas seulement), le théâtre des Béliers à Avignon (rue du Portail Magnanen) programme pour le festival des spectacles de qualité. Et le public ne s’y trompe pas, comme en témoignent les files ...
A quoi bon ?

Le Nozze di Figaro à Lyon : à quoi bon ?

A quoi bon ? A quoi bon prendre et reprendre cet opéra pour n’en faire qu’une « autre » représentation de la comédie de Beaumarchais ?  A force de démeubler les scènes de leurs décors, de leurs accessoires, de leurs poétiques ambiances, de reconsidérer la caractérisation des personnages, d’occulter les raisons profondes qui ont conduit écrivain, librettiste et compositeur à la création de cette œuvre, Adrian Noble déshumanise l’essence de la farce acide de cette folle ...
Un bon spectacle de répertoire

La Flûte enchantée par William Kentridge, un bon spectacle de répertoire

Nouvelle reprise de la production de la Flûte enchantée due à l’artiste sud-africain William Kentridge, créée en ces murs au printemps 2005 et repris dès le mois de septembre de la même année. Après des visites à Lille, Caen et Naples, ce spectacle rentre juste d’une série de représentations à la Brooklyn Acamedy of Music de New-York, porte des avant-gardes européennes sur le Nouveau continent. Si le fidèle de la ...
Un Don desservi par les femmes

Un Don Giovanni desservi par les femmes

Confronté de plein fouet au cynisme, à l’agressivité, à la violence, bref au terrorisme d’un Don violemment expressif, vous ne sortez pas indemne de ce véritable Rake’s Progress qui vous décortique au scalpel, sans concession aucune, la psychologie du Libertin... si tant est qu’elle existe, puisque par nature cette psychologie insaisissable, inexistante en soi, ne peut que se définir ou se calquer sur celles de ses victimes. Un libertin qui ...
Trop moderne grande sœur ?

Trop moderne la grande sœur de Mozart?

Le divin Mozart avait une sœur aînée, prénommée Nannerl, enfant prodige comme lui, et qui se produisit en concert avec son petit frère lors de leur tournée en Europe. Ensuite, l’histoire l’oublia. Ç’en est à peu près tout de nos connaissances sur Maria Anna Walburga Ignatia Mozart. Sur cette trame ténue, Rita Charbonnier, critique musicale et théâtrale, scénariste pour la RAI, a écrit son premier roman. On sent avec quelle passion ...
Deux symphonies de Mozart passées à la moulinette

Deux symphonies de Mozart passées à la moulinette de René Jacobs

Après la formidable réussite des Saisons de Haydn, et plus récemment d’un Messie de Haendel moins parfait mais néanmoins réussi, c’est avec le plus grand intérêt que nous attendions ces deux symphonies majeures de Mozart, enregistrées avec le même Freiburger Barockorchester. Hélas, cent fois hélas, les bras nous en sont tombés dès l’écoute des premières mesures de la Prague et malgré nos efforts de réécoute (cent fois sur le métier ...
Face à face dramatique ?

Claire-Marie Le Guay, face à face dramatique ?

En une dizaine d’année, la pianiste Claire-Marie Le Guay s’est imposée comme l’une des valeurs sûres de la scène pianistique française. Sa discographie, dont voici le dixième titre, a accumulé les récompenses par sa qualité et par des choix de répertoire aussi rares qu’intelligents. Ce présent disque Mozart / Haydn est le second titre consacré à cette mise en perspective des deux géants autrichiens. Après un premier volume nommé De l’aurore ...
Schizophrenia mozartiana

Schizophrenia mozartiana par Stefan Vladar

On retire une étrange impression à la première écoute de ce disque, mélange inconfortable de stress et d’inachèvement. Alors on réécoute, encore et encore. L’orchestre sonne bien, le jeu de Stefan Vladar est très soigné, et pourtant, loin de s’estomper, ce sentiment étrange s’accentue ; voici une proposition d’analyse. Prenons par exemple le premier mouvement du Concerto n°21. Certes les tempi sont prestes, guère plus que chez Casadesus/Szell d’ailleurs, mais l’impression qui ...
Hilary Hahn, une violoniste pas seulement une icône

Hilary Hahn, une violoniste pas seulement une icône

Annoncé pour Septembre 2006, il aura fallu presque deux ans pour que ce premier DVD consacré à la violoniste Hilary Hahn puisse voir le jour. C’est au Midem 2005, à Cannes, qu’avait eu lieu la «première» de ce Portrait réalisé par Nightfrog et Loft Music. Deux autres diffusions avaient suivi sur une chaîne câblée allemande et cela aurait pu en rester là (comme bon nombre de reportages de musique classique !), ...
Lausanne condamné à l’excellence

Lausanne condamné à l’excellence

Le Nozze di Figaro Il y a quelques mois votre serviteur paraît de tous les superlatifs Le Nozze di Figaro de Mozart présentées à l’opéra de Berne. S’emballant en arguant que cette production était « l’une des meilleures qu’il lui a été donné de voir et d’entendre depuis une bonne vingtaine d’années », il ne pensait pas que son dithyrambe ne tiendrait que quelques semaines puisqu’il faut (déjà) louer le formidable spectacle que ...
Mozart et l’Orgue

Mozart et l’Orgue par Olivier Vernet

Nouvel enregistrement proposé sur le bel Aubertin de Saint-Louis-en-l’Ile, à la une de l’actualité – ce qui est mérité – et où l’on se rend compte que cet instrument permet d’aborder un large répertoire. Tel est le cas avec Mozart proposé à deux et quatre mains. Outre l’œuvre officielle comprenant les trois fantaisies écrites à l’origine pour un petit automate, les artistes proposent quelques pièces transcrites, qui sont du meilleur ...
Mozart selon Bernstein

Mozart selon Bernstein

Euroarts édite dans bandes bien connues issues du catalogue Unitel mais aussi des fonds Deutsche Grammophon puisque ces concerts ont fait l’objet de nombreuses éditions discographiques. Ces témoignages sont intéressants car ils rendent compte du Bernstein « dernière manière » faisant surgir des ombres inquiétantes des moindres notes et capables des plus incroyables nuances à la tête d’un Philharmonie de Vienne qu’il domptait comme personne. Au sommet de ces DVD, il faut ...
Quand le génie invite la beauté, l’intelligence et la grâce

Quand le génie invite la beauté, l’intelligence et la grâce

Il faut du talent pour passionner le public en lui proposant d’écouter de la musique de Mozart après la tempête médiatique de « l’année Mozart » qui en a dégoûté plus d’un ! Ces trios sont tous très séduisants. Équilibrés, gracieux et pourtant profonds ils s’écoutent avec plaisir. Certaines hardiesses harmoniques épicent un peu un classicisme de bon aloi. L’interprétation est ici soignée, réconfortante et sans surprises. Les trois musiciens sont de parfaits techniciens, ...
M22 : Così fan tutte

M22 : Così fan tutte

L’édition 2006 du Salzburger Festspiele présentait un ambitieux projet : donner toutes les œuvres scéniques de Mozart, pour l’année anniversaire de la naissance du compositeur. Et l’une des soirées majeures du festival avec les Nozze di Figaro et un Idomeneo exceptionnel aura été la production de Così fan tutte. Il est vrai que la vision de Karl-Ernst et Ursel Herrmann ne peut guère laisser indifférent. Le parti pris est simple ...
Que serait un Roi sans divertissements ?

Que serait un Roi sans divertissements ?

Après l’album de Virginio Fadda, « Luth et guitare baroque dans les cours européennes », en 2004, voici un album « compilatoire » et « jubilatoire » du même acabit. Comment ne pas saluer, en tout cas, l’initiative d’une compilation s’agissant d’un répertoire pour flûte à une époque où les compositeurs déclinèrent à foison les capacités sonores de l’instrument afin de proposer dans les cours européennes des pièces de musique aussi riches et variées en matière ...
Les amours de Bastien et Bastienne

Les amours de Bastien et Bastienne

Des amours Initiatiques Donner une version redimensionnée de Bastien et Bastienne, aurait pu être très périlleux et controversé. Mais il faut bien avouer que pour qui ne connaît pas ce singspiel du premier âge mozartien, il est sans doute bien difficile de faire la part de la pièce proprement dite et des adjonctions extraites d’autres compostions du jeune salzbourgeois. Le plan tonal initial de l’œuvre à été respecté de bout en ...
Une Clémence universalisée

Une Clémence universalisée par Andrew Davis

La Clémence de Titus a soulevé un certain nombre de réserves de la part des commentateurs et également de mélomanes avertis dès sa création. Pour son retour tardif (la Clemenza di Tito est l’avant-dernier opéra de Mozart) à l’opera seria le compositeur semble avoir quelque peu régressé. Mais qu’en est-il exactement ? L’intrigue très compliquée et somme toute pas très passionnante en rend compte pour une large part. Les récitatifs bien sûr ...
Beecham, de l’influence du laxatif sur la musique anglaise

Beecham, de l’influence du laxatif sur la musique anglaise

Quand Thomas Beecham inventa en 1842 la pilule aux propriétés laxatives à laquelle il allait donner son nom et qui fit sa fortune, il ne se doutait pas que son petit-fils Thomas (1879-1961) dilapiderait l’héritage miraculeux en une dizaine d’années à force d’animer la vie musicale anglaise. En effet, le petit-fils chef d’orchestre alla jusqu’à créer son propre orchestre, le Beecham Symphony Orchestra dès 1908, et la générosité de son ...
Mozart par Uri Caine : génial

Mozart par Uri Caine : génial

Le pianiste américain Uri Caine (né en 1956), tout aussi bien musicien classique que jazzman, nous propose depuis quelques temps sa vision de l’œuvre de différents compositeurs classiques tels que Jean-Sébastien Bach, Robert Schumann, Richard Wagner ou Gustav Mahler (à deux reprises). À chaque fois et pour chaque page envisagée, il utilise l’œuvre choisie comme matériau de base pour une réinterprétation de son crû – dans les cas les plus ...
Harnoncourt : Toute la fougue et l’audace du jeune Mozart

Harnoncourt : Toute la fougue et l’audace du jeune Mozart

Avec ce coffret, Deutsche Harmonia Mundi réunit les interprétations des symphonies de jeunesse de Wolfgang Amadeus Mozart par Nikolaus Harnoncourt, et complète ainsi une quasi-intégrale (manquent les Symphonies n°2 et 3) de très longue haleine, puisque les symphonies de la maturité furent enregistrées avec le Concertgebouw dès le début des années 1980. Rien de ce qui compose ce coffret, enregistré sur toute la décennie 1990, n’est inédit : une partie des ...
Crapoteuses Noces de Figaro

Crapoteuses Noces de Figaro

Les tenants et aboutissants du foisonnant marché du DVD lyrique sont parfois difficiles à comprendre. Exemple nous en est fourni par ce DVD, qui possède bien peu des qualités musicales ou scéniques qui pourraient en faire un achat recommandable. La production des Nozze di Figaro qu’immortalise ce DVD fut créée à Salzbourg en 2001, lors de la dernière année du mandat de Gérard Mortier à la direction du Festival, et reprogrammée ...
Le phénomène Anja Harteros II

Le phénomène Anja Harteros II

Lors de notre commentaire d’un enregistrement munichois de La Traviata, nous constations le charisme et la beauté du chant de la jeune soprano allemande Anja Harteros. Lauréate du Concours international de chant de Cardiff en 1999, la chanteuse semble lancée vers d’irrésistibles sommets. Travailleuse acharnée, elle assura en 2004 pas moins de quatre prises de rôles rien qu’au Staatsoper de Munich, et dans des rôles imposants : Desdemona, Arabella, Alice ...
Les vents français dans toute leur gloire et leur splendeur

Les vents français dans toute leur gloire et leur splendeur

Les hasards de la distribution font que nous avons reçu cette production Alpha « Pêcheurs de perles » entièrement consacrée à Mozart après celle plus récente réhabilitant Philippe Gaubert. Cette réception tardive transforme ce disque en un hommage a posteriori au hautboïste Pierre Pierlot malheureusement décédé à Paris le mardi 9 janvier 2007 à l’âge de 85 ans. Le CD le montre particulièrement bien représenté, puisqu’on le retrouve non seulement dans ...