Mot-clef : Wolfgang Amadeus Mozart

Puissance déficiente et gloire incertaine

Puissance déficiente et gloire incertaine

Concert d’ouverture de la saison de l’Orchestre National d’Ile-de-France Au sortir de certains concerts, il arrive que la perplexité de l’auditeur vienne en premier lieu du choix des œuvres. Tel a été le cas pour nous, ce samedi soir, à la fin d’une manifestation musicale que les noms de Mozart et Brahms plaçaient pourtant sous le signe de l’excellence et de l’exigence. Car il arrive parfois, hélas, que les compositeurs ne ...
anne_queffelec

Anne Queffélec et Mozart, émotion et fidélité

Les enthousiastes et généreux responsables du Festival de l’Orangerie de Sceaux que sont Jacqueline Lœwenguth, Pierre et Annie Benoit et toute leur équipe avaient placé ce concert sous le signe de l’émotion et de la fidélité, pour un hommage à la pianiste Catherine Collard, disparue voilà dix ans. Au programme les Sonates K. 332, K. 310 de Mozart, les Préludes et Images de Debussy et Miroirs de Ravel. Mais, la ...
Au royaume du piano…

Au royaume du piano…

23ème Festival international de piano La Roque d’Anthéron, Parc du château de Florans, 17 et 19 VIII.2003 Joseph Haydn (1732-1809) Trio pour flûte et violoncelle en ré majeur Hob. XV.16. Alexandre Lavignac (1846-1916) Galop pour piano à huit mains. Serge Rachmaninov (1873-1943) Romance pour piano à six mains. Robert Schumann (1810-1856) Andante cantabile, extrait du Quatuor en mi bémol majeur op. 47 Johannes Brahms (1833-1897), Allegro con brio extrait du ...
Deux « folles journées » dans un jardin anglais

Deux « folles journées » dans un jardin anglais

Festival de Glyndebourne 2003 Le Festival d’opéra de Glyndebourne vient de s’achever avec une excellente reprise de la production de l’édition 2000 des Noces de Figaro de Mozart et une nouvelle réalisation très brillante de La Chauve-Souris de Johann Strauss fils. Les Noces de Figaro sont une tradition, à Glyndebourne. C’est avec elles que l’institution a levé le rideau, il y aura l’an prochain soixante-dix ans, et, depuis, il ne se passe ...
Soirée Mozart à l’église Saint-Pierre

Soirée Mozart à l’église Saint-Pierre

Festival Pablo Casals Comme tous les dimanches, le Festival Pablo Casals se déroulait le 27 juillet en l’église Saint-Pierre de Prades, dont le somptueux retable de bois doré surplombant le chœur offre aux artistes un décor privilégié. Au programme, et toujours avec l’Orchestre de Chambre de Novossibirsk dont c’était le dernier concert, trois œuvres majeures de Mozart qui, bien évidemment, ont attiré un public très nombreux et toujours fidèle. Plus à l’aise ...

Friedmann Layer dirige Mozart, les Noces ou l’aristocratie du cœur

Créées le 1er Mai 1786 au Burgtheater de Vienne, Les Noces de Figaro appartiennent à l’une des époques les plus radieuses de la vie musicale de Mozart. Dans le même temps, deux concertos pour piano (KV. 488 et KV. 491) et de nombreuses pièces de musique de chambre manifestent cet épanouissement lumineux que connaît l’écriture du musicien autrichien tout à la joie de composer. A l’automne 1785, Mozart rencontre Lorenzo ...
Airs sacrés de Mozart …au plus haut des cieux…

Airs sacrés de Mozart …au plus haut des cieux…

Festival de Saint Denis 3 juin-1er juillet 2003 Un Festival exemplaire Le Festival de Saint Denis est devenu une des plus belles, sinon la plus belle manifestation musicale de la région parisienne, et de surcroît, la plus populaire. Avec le soutien du volontaire et généreux député-maire Patrick Braouzec et du Conseil général de Seine Saint- Denis, son directeur Jean Pierre Le Pavec a su faire de ce Festival, le lieu d’une création ...
Cosí fan tutte en habit de lumière

Cosí fan tutte en habit de lumière

Armin Jordan dirige Mozart Créée le 2 mars 1996 sur cette même scène du Palais Garnier, la production d’Ezio Toffolutti du Cosí fan tutte de Mozart est reprise pour la troisième fois en sept ans à l’Opéra de Paris. Ainsi est-il possible de voir en ce mois de juin les trois opéras nés de la collaboration de Mozart avec Lorenzo Da Ponte, puisque, outre Cosí fan tutte à Garnier, sont donnés ...
Liaisons dangeureuses

Liaisons dangeureuses

Opéra de Rennes, Cosi fan tutte Pour réussir Cosi fan tutte de Mozart, poème vocal de l’amour et de l’amer, on est tenté de paraphraser l’humour « toscaninien  » : il faut mander les six meilleurs chanteurs du monde ! Le théâtre breton peut se flatter de remporter haut la main la double palme de l’exemplarité et de l’audace. Aucune vedette sur-médiatisée, mais une troupe de jeunes acteurs-chanteurs acrobates (on s’agite beaucoup sur le ...

Zaïde attend toujours sa feuille de route

Ton Koopman Il est des soirées qui constituent un total malentendu, et pour tout le monde : l’orchestre, le chef, les chanteurs, l’œuvre et le compositeur. Excusez du peu ! Cette production de concert de Zaïde en est l’exemple. N’auriez-vous pas connu l’œuvre auparavant, vous seriez ressorti de cette exécution avec l’idée qu’il s’agit d’un petit opéra de Mozart, mal ficelé et inachevé. Sans dialogues ou récitatifs, et avec une Sérénade et une ...

Mozart cousu de Philidor

On entre dans certains disques – et dans certaines œuvres – comme en religion. On a un peu peur au début, on se rebute presque ; puis on se lance dans l’apostolat. L’imprégnation est si intense que le prosélytisme pointe le bout de son nez ; et voilà pourquoi je recommande sans hésiter cet enregistrement récent qui comptera sans doute parmi les plus importants de la décennie. Et je pèse mes mots... Religion, ...
Cecilia à l’école buissonnière des amants

Cecilia Bartoli à l’école buissonnière des amants

L’Opéra de Zürich est un opéra de troupe ; Liliana Niketeanu, Roberto Saccà, Oliver Widmer sont des habitués de ses productions, souvent cornaquées on le sait par Nikolaus Harnoncourt ; lequel ne manque pas de pousser l’orchestre vers des sommets que celui-ci n’atteint pas toujours… A l’occasion, s’y adjoint Cecilia Bartoli : qu’on se souvienne de certain Orfeo ed Euridice de Haydn (Saccà, Holzmair)… Le chef autrichien est devenu en même temps un ...
Les Noces de Figaro, ou la Double Inconsistance

Les Noces de Figaro, ou la Double Inconsistance

Le Nozze di Figaro Pauvre Wolfgang ! Victime d’une nouvelle production pâlotte, avec un Figaro falot, et una piccola Susannettina… Non qu’il faille déplorer de fautes de goût rédhibitoires. Mais, de là à transformer cette amère comédie humaine en un divertissement léger de boudoir, une farce kitsch outrageusement poudrée ; il y a un pas : il a failli être franchi à plusieurs reprises. Du Mozart très sage, privé d’équivoque – aseptisé ; c’est un ...

Povero Idomeneo

Idomeneo Premier authentique chef-d’œuvre scénique de Mozart, longtemps négligé, Idomeneo n’a guère de chance avec l’Opéra de Paris. Pour sa troisième production en quinze ans présentée dans autant de salles (Salle Favart en 1987, Opéra Bastille en 1991, Palais Garnier cette année), l’ouvrage n’aura jamais connu pire lecture que celle-ci. L’on a le sentiment, face à cette scénographie et cette mise en scène plates et laissant les chanteurs désemparés, de se ...
Mozart Wolfgang Amadeus [1756 - 1791]

Wolfgang Amadeus Mozart [1756 – 1791]

Introduction Commençons par cette évidence même qu’il n’est vraiment jamais facile de rédiger une biographie de Mozart. Exercice mainte fois réalisé, avec plus ou moins de succès, par les plus grands noms de la connaissance musicale, il requiert une grande sagesse et un recul suffisant pour ne pas sombrer, à nouveau, dans les clichés. Aussi nous contenterons-nous de citer les dates et événements importants, sans commentaires superflus, et avec la modestie ...