Danse

poussieres_de_sang

Poussières de sang de Salia Sanou & Seydou Boro

Conçu par le duo de chorégraphes burkinabé Salia Sanou et Seydou Boro, «Poussières de sang» est un véritable métissage chorégraphique et musical entre le sable et l’ocre. Recueilli, en suspens, le spectacle commence par un lamento chanté par Djata Melissa Ilebou, superbement illustré par un duo masculin aux torses nus, lent et mystérieux. La plainte, les gémissements se font plus insistants de la part de la chanteuse, puis des danseurs qui ...
Scènes de famille

Do Animals Cry de Meg Stuart : Scènes de famille

Dans ce spectacle, qui commence comme une Auberge Espagnole sous Valium ®, la chorégraphe Meg Stuart joue avec nonchalance des différences de ses interprètes, cinq garçons et filles de tous les horizons. L’ambiance est neurasthénique dès le petit-déjeuner dans cette famille d’adultes cosmopolites. Même habillés, les relations entre eux ne semblent pas les rendre heureux et épanouis. Jusqu’au retour du fils prodigue qui descend de la croix les bras écartés. Même ...
A l’ombre des tourments

Proust ou les intermittences du cœur : à l’ombre des tourments

Le propos de Roland Petit lors de la création de Proust ou les intermittences du cœur en 1974 pour le Ballet de Marseille était de faire «danser les sentiments». Vingt cinq ans plus tard, la dimension érotique se fait plus évidente dans cette transposition chorégraphique du roman monde de Marcel Proust. Tout, dans Proust ou les intermittences du cœur nous ramène aux émois amoureux et aux tourments sexuels des personnages de ...
Prémices du geste dansant

Prémices du geste dansant

Roger Tully, célèbre pédagogue de danse en Angleterre écrivit en 2008 un manuel d’apprentissage, désormais traduit en français. A partir des pas les plus basiques et des combinaisons les plus simples, il ne s’agit pas d’un livre d’exercices comme les traités d’Enrico Cecchetti, mais de la réalisation des premières acquisitions de l’apprenti danseur, proche en cela de l’essai d’Agrippina Vaganova. Toutefois là où l’illustre danseuse créait un style, Roger Tully ...
Mathias Heymann

Mathias Heymann, danseur

ResMusica: Avoir été nommé étoile est-il synonyme d’une pression accrue ? Comment appréhendez-vous ce nouveau titre au quotidien ? Mathias Heymann: «Pression» n’est pas le terme approprié selon moi ; ce n’est pas ainsi que je ressens les choses. Cette nomination est la récompense d’une progression et du travail que j’ai pu fournir durant les cinq dernières années. La pression va bien sûr être présente, mais elle était déjà là lorsque j’étais Premier Danseur. Ma ...
Exposition Noureev au Centre National du Costume de Scène

Exposition Noureev au Centre National du Costume de Scène

Sur les pas d’un mythe Tout pour la danse, une vie pour la danse. Telle aurait pu être la devise de Rudolph Noureev, danseur inoubliable au destin légendaire. Le CNCS de Moulins lui rend aujourd’hui un très bel hommage avec une exposition destinée à faire redécouvrir le mythe à travers plus de cent costumes de scènes et autant de précieux documents, tels que des photographies, des affiches ou encore des films. Le ...
Bacchanale débridée

Orphée et Eurydice par Marie Chouinard : Bacchanale débridée

Marie Chouinard, chorégraphe canadienne installée à Montréal, a l’habitude des relectures décapantes des grands mythes. Son « Orphée et Eurydice » ne déroge pas à la règle… Orphée, le premier des poètes, perd deux fois Eurydice. Une première fois à la veille de ses noces, quand elle succombe à la morsure d’un serpent venimeux et la seconde fois aux Enfers alors qu’il se retourne, malgré l’interdiction d’Hadès, en ramenant Eurydice sur ...
Tranches de vie

Allée des cosmonautes : tranches de vie

Dans le salon d’un appartement du Berlin populaire, allée des cosmonautes, Sasha Waltz retrace avec humour et bienveillance les soirées quotidiennes d’une famille nombreuse. Sur le canapé défoncé, le père et la mère se disputent le journal, le frère et la sœur se chamaillent. L’un tente de jouer de l’accordéon, tandis que l’autre met à fond sa sound machine. Entre Tati, Buster Keaton et Joseph Nadj, la chorégraphe allemande trempe l’encre ...
Lyrisme et austérité

Gat / Duato / Preljocaj : Lyrisme et austérité

Programme contemporain à Garnier, avec les reprises de White Darkness de Nacho Duato et du controversé MC 14/22 d’Angelin Preljocaj. Le chorégraphe israélien Emmanuel Gat, désormais installé à Istres avec sa compagnie, offre au Ballet de l’Opéra une création mondiale exclusivement féminine intitulée Hark ! C’est un groupe de femmes, austères et attentives les unes aux autres comme le suggère le titre Hark !, qui signifie «attention extrême» en anglais élisabéthain. Pour cette ...
Le diable roux

Maria-Magdalena par Wayn Traub : le diable roux

Véritablement diabolique, le performer Wayn Traub se met en scène dans un univers asiatico-futuriste. Support du spectacle, projeté à l’arrière-scène, un film qui nous mène d’un corps de ballet de religieuses asiatiques futuristes à la visite guidée d’une abbaye flamande, en passant par un concert de coquillages ou le récit effrayant d’un spéléologue. Sur scène, grimé de rouge, Wayn Traub dévoile avec gourmandise un carrousel d’objets symboliques qui apparaissent et ...
Quand je n’ai plus d’honneur, l’honneur n’existe plus

Eugène Onéguine par John Cranko : Quand je n’ai plus d’honneur, l’honneur n’existe plus

L’Opéra National de Paris possède un nouveau ballet à son répertoire qui lui faisait jusque là cruellement défaut, Eugène Onéguine de Cranko, très présent sur les scènes européennes, qui a par ailleurs permis la consécration de deux Étoiles lors de la Première, Mathias Heymann et Isabelle Ciaravola. Le ballet est d’une construction très fouillée, et, habitué de voir Neumeier et Kylián, on en pouvait oublier leur maître à eux deux, qui ...
Renaissance des Ballets Russes

Renaissance des Ballets Russes

Une réédition du livre de Jean-Pierre Pastori sur les Ballets Russes permet de commémorer le centenaire de la naissance d’un phénomène artistique qui envahît l’Europe de manière stupéfiante. Jean-Pierre Pastori s’est attaché à une période précise, de juin 1914 à mai 1916, tumultueuse en raison de la guerre et des scissions internes à la troupe. On y retrouve l’esprit d’initiative incroyable de Diaghilev, sa foi en des évènements improbables, et ...
Un tutu pour tous, tous pour un tutu !

Les Ballets Trockadero de Monte-Carlo : un tutu pour tous, tous pour un tutu !

Nés il y a presque quarante années, dans les soirées underground de l’»Off Broadway», les Ballets Trockadero de Monte-Carlo sont désormais une institution (qui vit seulement de ses recettes propres), tournant à travers la planète, au rythme de 130 à 140 représentations par an ! Propulsée sur les scènes «officielles» de New York à partir de 1974, la compagnie, exclusivement masculine et presque uniquement composée de gays, a toujours choisi d’associer ...
Violette Verdy

Violette Verdy

Florence Poudru, dont nous avions déjà parlé à l’occasion d’un livre sur Lifar, s’empare dans ce livre, nouvellement paru, de Violette Verdy. Y sont évoquées de manière chronologique et très détaillés (la danseuse a été mise à contribution pour apporter de nouvelles précisions sur certains pans de sa vie et de ses relations à ses chorégraphes fétiches) les dates importantes de ses carrières, danseuse, directrice de la danse de l’Opéra, ...
De toutes les ballerines

Ballerina de Bertrand Normand : de toutes les ballerines

Sorti auparavant au cinéma, Ballerina, désormais en DVD, est un film réalisé par Bertrand Normand s’intéressant à l’évolution des danseuses au Mariinsky. Le film évolue avec la même progression que certaines artistes connaissent, de l’École Vaganova où elles sont repérées, jusqu’au rare statut d’Étoile. Il s’agit d’un cliché simultané de plusieurs carrières qui s’entrecroisent ; on s’attarde sur la si douée Alina Somova, qui vient juste d’être engagée dans la compagnie, ...
Répertoire grahamien

Répertoire grahamien

Martha Graham Dance Company 83 ans après la création de sa compagnie à New York, la puissance créatrice de Martha Graham reste intacte. Elle revient à Paris pour trois programmes, après plusieurs années d’absence. Devenue compagnie de répertoire, la Martha Graham Dance Company offre en trois soirées un programme historique, composé de pièces écrites dans l’immédiat après-guerre, mais aussi dans les dernières années de sa vie. Thème récurrent, la mythologie grecque est ...
Patrick Dupond : itinéraire d’un attachant surdoué

Patrick Dupond: itinéraire d’un attachant surdoué

Enfance et apprentissage Patrick Dupond est né le 14 mars 1959 à Paris. Enfant turbulent et bouillonnant d’énergie, sa mère tente vainement de canaliser l’énergie de son fils en l’inscrivant à diverses activités. Puis un jour, l’enfant a le déclic en assistant à un cours de danse classique : il sera danseur. « Je savais que ce métier serait ma vie », a-t-il immédiatement pressenti. « Aujourd’hui, rétrospectivement, j’ai l’impression de n’avoir ...
Patrick Dupond

Patrick Dupond, danseur

ResMusica : Vous vous êtes distingué très tôt dans la discipline en remportant à 17 ans à Varna (Bulgarie) la médaille d’or du meilleur danseur du Monde. Seuls Vassiliev et Barychnikov en avaient été jugés dignes avant vous. Cette ascension éclair fut-elle lourde à porter ? Patrick Dupond : Non, je n’ai jamais considéré cette ascension comme lourde à porter : je m’accommodais très vite du succès. Une telle ascension était rarissime et ...
ecole_de_danse_onp_2009

Les jeux de l’amour à l’Ecole de danse de l’Opéra national de Paris

Sincère et juvénile Trois pièces de styles très différents au programme du spectacle annuel de l’Ecole de danse de l’Opéra national de Paris. Ou quand de futurs danseurs professionnels se frottent avec grâce et enthousiasme à la scène et au public de Garnier. Ils ont les rondeurs et l’inquiétude de l’enfance, mais aussi l’attitude crâne de ceux à qui rien ne fait peur. Dans Péchés de jeunesse, créé pour l’école par le ...
Un ballet pour enfants…inégal

Un ballet d’Erik Margouet pour enfants…inégal

Barbie s’invite à l’opéra Réunir dans une même soirée pour enfants la petite musique de nuit, la symphonie des jouets et la boîte à joujoux était de fait une bonne idée que les enfants ont semble-t-il apprécié. Le calme qui régnait dans la salle pendant tout le spectacle montre à l’évidence que le jeune public a été conquis et qu’Erick Margouet et Emmanuel Leduq-Barôme ont atteint le but qu’ils s’étaient fixés. ...
Politiquement (in)correct

L’Orgie de la Tolérance de Jan Fabre : Politiquement (in)correct

Une charge appuyée et bien pensante contre la société de consommation pour le dernier spectacle de Jan Fabre, donné l’été dernier à Avignon. Miliciens ou chasseurs de luxe, vêtus de gros pulls de cachemire gris, de pantalons de tweed ou de souliers vernis, les "performeurs" de Jan Fabre se lancent dans une chasse à l’homme dans un monde corrompu par l’argent et la consommation. Voilà, en gros, l’intrigue de L’Orgie de ...
Ceux de demain

Ceux de demain au Ballet de Paris

La soirée «Jeunes Danseurs», programmée fréquemment au Palais Garnier, a mis en valeur cette année la génération montante des danseurs masculins. On peut régulièrement se plaindre du manque de bons danseurs dans le paysage de la danse classique en France, actuellement. C’est vrai. Mais cette soirée nous a offert quelques éléments qui seront amenés à jouer un rôle important dans la compagnie, à l’avenir. En premier lieu, Marc Moreau (dans Tchaïkovski-Pas ...
Glamour et faste

Gala de Danse à Saint Pétersbourg : Glamour et faste

Le neuvième festival international de danse se terminait comme il se devait par un gala, où nombres d’Étoiles figuraient dans un programme éclectique. Nous n’avons pas été totalement convaincus de l’utilité de mettre au programme Who Cares ?, la troupe s’imprimant mal dans la mouvance jazzy qu’exige Balanchine et par dessus tout Gershwin. Évidemment, Igor Zelensky se taille la part du lion, avec une présence indéniable, remplissant le rôle masculin ...
Victorieuse

Le Lac des Cygnes au Mariinsky : Victorieuse

Fer de lance du Mariinsky, le Lac des Cygnes proposé dans le cadre du festival international annuel s’est révélé assez décevant. Le corps de ballet fut tout juste correct, et l’on est surpris de nombreuses fois de constater des décalages entre les différents groupes qui manifestement ne cherchent pas la même cohésion en tous points, en tout instant. Ce défaut serait moindre si un quelconque aspect concerné avait été utilisé ; ...
Belle danse vide

Entity de Wayne McGregor, belle danse vide

Wayne McGregor pratique une belle danse unisexe et super laxe, basée sur l’en dehors, le déhanché et l’extension, comme William Forsythe a pu l’utiliser à une période de son œuvre. Cette malléabilité du corps ne sert pourtant pas un propos difficile à cerner. Dans un décor d’abord statique, délimité par trois pelles de bulldozer géantes, les danseurs se déploient en duos, trios et ensembles mouvants. Virtuose, énergique, la danse ne ...
Danser, vivre et mourir en noir et blanc

b.c., janvier 1545, Fontainebleau : Danser, vivre et mourir en noir et blanc

Christian Rizzo, dans b. c., janvier 1545, Fontainebleau retrouve Julie Guibert, avec qui il travailla en 2004 en compagnie du Ballet de l’Opéra de Lyon, dans sa chorégraphie Ni fleurs, ni Ford mustang. Il rapporte lui-même qu’il fut impressionné par «son incroyable intelligence physique du plateau». Aussi lui confie-t-il aujourd’hui le difficile rôle de danseuse soliste dans une œuvre hermétique et conceptuelle. Le décor entièrement blanc aveugle quelque peu le spectateur ...
Reconstruction ?

Le Corsaire : reconstruction ?

La création artistique à Saint-Pétersbourg est d’une surprenante vitalité ; au Mariinsky, on y crée un nouveau Cheval Bossu, une nouvelle version du Corsaire est montée au Mikhaïlovsky. Farukh Ruzimatov a repris le ballet de Mazilier, pour en présenter une version raccourcie (une heure trente seulement…) et peu opérante dans l’action. Le ballet est noué et dénoué si rapidement qu’en naît une certaine frustration liée à la quasi absence d’intrigue au second ...
Vers un nouveau genre ?

Le Petit Cheval Bossu, vers un nouveau genre ?

Que le télescopage et la diversité des troupes classiques en Russie créent nombre d’occasions cocasses ! En une semaine ont lieu pas moins de trois (re)créations (Coppélia, le Petit Cheval Bossu, le Corsaire) dans trois théâtres différents (Bolchoï, Mariinsky, Mikhaïlovsky) avec des chorégraphes (Ratmansky, Vikharev, Ruzimatov), officiant dans l’un ou l’autre, et reprenant des ballets dans les théâtres qui n’avaient pas cette œuvre dans la même forme à leur répertoire. Le Petit ...
A la croisée des styles

Don Quichotte au Mariinsky, à la croisée des styles

Des équipes insolites sont formées lors du festival organisé par le Mariinsky, le théâtre mélangeant des artistes étrangers invités pour l’occasion et des danseurs locaux. Le couple exotique et assez improbable Valdes-Sarafanov ne captive pas particulièrement, tant de nombreux accrochages dans le partenariat semblent être le défaut de mise en comparaison de leurs chorégraphies habituelles. Et ce n’est pourtant pas faute d’avoir précédemment apprécié l’un et l’autre (à Baden-Baden, et ...
Un chemin vers l’autre

Cordes de Sylvain Groud, un chemin vers l’autre

La création Cordes est née de la fascination du chorégraphe Sylvain Groud pour la musique. Cordes apparaît ainsi comme la réponse à une question : qu’est-ce qu’un musicien ? L’enjeu est d’ordre humain : il s’agit de mettre en scène les musiciens dans leurs propres rôles et de les inviter à partager «leur territoire» avec les danseurs. Une confrontation qui permet à chacun de se nourrir de la singularité de l’autre. Au cœur de ...
 

Banniere-ClefsResmu-ok