Danse

Un ballet très argentin

Tanguera, ballet très argentin

Pour son début de saison, le Théâtre du Châtelet accueille Tanguera, une comédie musicale argentine qui a déjà transité par de nombreuses capitales à travers le monde. Ce ballet puise aux racines du tango, puisqu’il suit les traces des immigrants qui peuplaient les quartiers populaires de Buenos Aires au début du siècle. Avec une mise en scène classique, mais efficace, et une chorégraphie enlevée et technique, le spectacle touche sa ...
Décontraction et musicalité

Recent works de Trisha Brown : décontraction et musicalité

Deuxième programme de la chorégraphe américaine Trisha Brown pour le festival Paris Quartier d’Eté, ces Recent works donnent un bel aperçu de son intérêt pour la musique, du baroque au contemporain, en passant par les musiques populaires. Foray Forêt créé à la Biennale de la Danse de Lyon en 1990 est l’histoire d’une frustration, celle d’une fanfare lointaine que l’on ne voit pas et qui chemine sous les arcades du Palais ...
Compilation

Minus One, compilation de Ohad Naharin

Grands Ballets Canadiens Invités à Paris à l’occasion du 400ème anniversaire de la fondation de la ville de Québec, les Grands Ballets Canadiens présentent trois programmes issus de leur répertoire. Le premier est une compilation d’extraits de pièces du chorégraphe israélien Ohad Naharin, créée en 2002 spécialement pour la compagnie. L’inconvénient de la compilation – ou du patchwork, si l’on préfère une métaphore textile – est qu’elle ne propose aucun point de ...
Déambulation chorégraphique

Early works de Trisha Brown : déambulation chorégraphique

Renouant avec ses premières expérimentations dans les parcs, sur les toits ou dans les musées de New York dans les années 70, la chorégraphe américaine Trisha Brown propose une déambulation chorégraphique exceptionnelle dans les salles du Musée national d’art moderne, au Centre Georges Pompidou. Le parcours commence près de l’escalier, entre un tableau noir de Soulages et une maison de Jean-Pierre Raynaud. Un portique à mi-hauteur encombre l’espace, il est fait ...
Questions intimes

Portraits dansés de Philippe Jamet : Questions intimes

Joindre la danse et l’image à la parole, tel est le projet de ces Portraits dansés, de Ouagadougou à Paris. Recueillis depuis 2001 jusqu’à aujourd’hui, au gré des rencontres et des voyages, ces multiples portraits vidéos d’une durée totale de 5 heures nous proposent un généreux parcours à travers les hommes et les continents. Dans le hall de la Maison des métallos, un lieu récemment rénové au lourd passé industriel, les ...
Pièces historiques

Des Béjart historiques par le Ballet du Rhin

Depuis sa mort le 22 novembre 2007, Maurice Béjart a rejoint le panthéon de la danse. La valeur de ce programme Béjart proposé par le Ballet du Rhin et composé de pièces historiques, n’en est que plus grande. Dans Le marteau sans maître, créé en 1973 à la Scala de Milan sur une partition de Pierre Boulez et des poèmes de René Char, projette ses préoccupations métaphysiques et son goût pour ...
Un opéra d’ailleurs

L’École de l’Opéra de Pékin

A l’aube de l’ouverture des Jeux Olympiques qui se produiront cette année à Beijing, Bel Air Classiques édite un documentaire sur l’École de l’Opéra de Pékin. Le rapprochement que nous faisons entre ces deux évènements n’est pas anodin à bien des égards ; et l’on pardonnera que l’on soit subjectif et occidental dans la vision de ce documentaire. Comment ne pas s’offusquer de voir des enfants de 6 ans se lever aux ...
onp_dame_camelias_072008-300x450

La Dame aux Camélias : Un drame, sublime, sous nos yeux

La Dame aux Camélias est le thème romantique par excellence ; tous les arts vivants se sont emparés du sujet, le déclinant au théâtre, à l’opéra, au ballet. La difficulté d’adaptation d’un sujet aussi galvaudé est grande, et ce n’est pas sans appréhension que nous craignions alors de l’entrée au répertoire d’un ballet en trois actes, de facture classique, sur un roman aussi emblématique de la littérature française. Malgré quelques longueurs ...
Et, soudain, l’apparition d’un vrai cygne…

Le Lac des Cygnes au Mariinski : une référence

Cette chronique de DVD sera, une fois n’est pas coutume, relativement courte. C’est que, une fois n’est pas coutume, les mots seront bien en deçà de ce que cette simple galette en plastique recèle. Il ne s’agit pas d’une énième version du Lac des cygnes, dont vous pourrez trouver dans nos pages nombre de comptes-rendus. Là, le Kirov danse le Lac des Cygnes, qui est le ballet créé pour ce ...
Conducteur de ses muses

Serge Lifar, conducteur de ses muses

Dominique Delouche a compacté dans ce DVD consacré à Serge Lifar un florilège d’extraits que l’on pouvait trouver, entièrement ou en partie dans les précédentes éditions de la collection Étoiles pour l’exemple. Il en résulte un film finalement assez court , mais qui condense toutes les possibilités de transmission : du maître (pas très loin de son passé de danseur) à l’élève (aguerri et Étoile), du grand maître (vraiment loin de ...
CRÉATION DE PINA BAUSCH A WUPPERTAL EN 2007

Bamboo Blues de Pina Bausch : Souvenirs d’Inde

Pour sa dernière création, la chorégraphe allemande Pina Bausch a rapporté d’Inde, où elle s’est rendue plusieurs fois avec sa compagnie, de très belles images. Un rideau ondoyant de cotonnades légères, des soies vives et chatoyantes, des fakirs et des contorsionnistes, mais aussi des acteurs de Bollywood. Autant de couleurs, de tissus et de parfums qui tracent sur scène le portrait d’une Inde sensuelle et passionnée, mais aussi pleine d’humour. Dans ...
Vociférations

Decreation de William Forsythe : Vociférations

Depuis son départ du Ballet de Francfort, le chorégraphe américain William Forsythe poursuit avec ses danseurs des expérimentations spectaculaires de plus en plus déroutantes, comme en témoigne « Decreation », créé en 2003 sur un livret d’Anne Carson, et présenté à Paris pour la première fois. Dès le début du spectacle, marqué par des vociférations et des gesticulations, on perçoit à grand peine le sens des paroles et des déplacements ...
Tangos clasicos I

L’âge d’or du tango à Chaillot

Tangos clasicos I Deuxième programme de cette quatrième saison de tango à Chaillot, Tangos clasicos I est consacré au répertoire des grands orchestres de tango des années 1940 et 1950, autour d’un orchestre de jeunes instrumentistes à l’effectif important. Première surprise, cet orchestre typique est paritaire, puisqu’il accueille autant de femmes que d’hommes, tout en ayant su attirer des instrumentistes venus du pays du Soleil Levant, qui s’y révèlent brillants. Avec ...
Don Quichotte

Don Quichotte par le Ballet National de Cuba

Notre collègue Delphine Goater nous retransmettait ses impressions sur le spectacle qu’elle avait vu en live, d’où est issue cette captation. Fondamentalement, notre avis sur cette représentation est très semblable ; le DVD respecte toutes les qualités des danseurs, dont on ressent la joie et l’entrain communicatifs. La version utilisée est en réalité une composition assez personnelle d’Alicia Alonso, et les raccords musicaux ne sont pas toujours aussi évidents que ce que ...
Serge Diaghilev, Mémoires

Serge Diaghilev, Mémoires

Un court livre récemment paru aux Éditions Hermann nous fait parcourir un succédané d’idées du premier quart du XXe siècle. Pour support principal, les Mémoires de Serge Diaghilev, agrémentées de l’Apologie de l’avant-garde (projet de lettre de Diaghilev à la presse londonienne), et d’un dossier de points de vue de Paul Morand et de Raymond Brussel, ainsi qu’une chronologie fournie. Ces Mémoires ne couvrent pas véritablement la vie du grand impresario ...
Le retour du fils prodige

Mark Morris Dance Group : le retour du fils prodige à Seattle

En 1988, à peine installé à Bruxelles comme Directeur de la Danse au Théâtre Royal de la Monnaie, le jeune Mark Morris et sa troupe créent l’événement avec L’Allegro, il Penseroso ed il Moderato, sur la musique de l’oratorio pastoral de Haendel. Né à Seattle en 1956, le chorégraphe est venu fêter dans sa ville originelle les vingt ans de la création de cette œuvre clé. Pour recevoir le fils ...
Impressing the Czar

Impressing the Czar par le Ballet Royal de Flandres

Malgré ses vingt ans d’âge, ce ballet foisonnant provoque encore l’étonnement, l’admiration, mais aussi la perplexité chez le spectateur. Il dure plus de deux heures et requiert de la part des interprètes des ressources physiques maximales : disons tout de suite que la troupe du Ballet Royal de Flandres est impressionnante à ce point de vue, et que sa maîtrise parfaite de la technique met superbement en valeur les mouvements chorégraphiques, ...
Comment changer le cours de l’histoire d’un siècle

Mayerling, ou comment changer le cours de l’histoire d’un siècle

Opus Arte réédite le ballet de Kenneth MacMillan sur cet évènement tragique de la mort de l’archiduc héritier d’Autriche Rodolphe, fils de l’empereur François-Joseph Ier d’Autriche et de l’impératrice Elisabeth, dite Sissi, et la mort de sa maîtresse Mary Vetsera. Cela se passa à Mayerling, dans la banlieue viennoise, en 1889, dans un pavillon de chasse, où les deux amants furent retrouvés dans des circonstances plus que douteuses concernant la ...
Hommage à Lorca

Poeta en Nueva York, hommage à Lorca par Blanca Li

Créé dans les jardins de l’Alhambra, à Grenade, dans le cadre du cycle « Lorca et Grenade », « Pœta en Nueva York », la nouvelle création de Blanca Li, s’inspire des poèmes et de l’expérience vécue par Federico Garcia Lorca de 1929 à 1930 à New York, lors de son séjour à Columbia University. Le spectacle s’ouvre par une longue intro de jazz, interprétée live par huit musiciens, qui passe ...
Punk is not dead

Kindertotenlieder de Gisèle Vienne : Punk is not dead

Dans un cimetière enneigé, matérialisé par un cercueil ouvert, des jeunes – capuches vissées sur la tête – se sont rassemblés pour un concert in memoriam à un de leurs camarades, dûment munis de bouteilles de bière. Suicide, assassinat ? Peu importe pour Gisèle Vienne, qui qualifie elle-même ses spectacles étranges et saisissants de mises en scène chorégraphiques. Dans la brume perpétuelle de cette atmosphère macabre et sépulcrale, enfants poupées aussi vrais ...
Les Noces, rituel ou révolte ?

Les Noces, rituel ou révolte ?

Ballet de Lorraine Ce spectacle qui juxtapose deux versions dansées d’une même œuvre offre le grand mérite de mettre l’accent sur le rôle majeur du chorégraphe, et aussi celui de révéler l’évolution des mentalités au sujet du fonctionnement du groupe social. La première version des Noces a été imaginée par Bronislava Nijinska, la sœur du célèbre danseur des Ballets Russes. Celle-ci avait dix ans plus tôt déjà largement participé à la ...
Une soirée exceptionnelle

Balanchine, Noureev, Forsythe : soirée exceptionnelle

Ce programme d’une exceptionnelle qualité permet de renouer avec l’ancienne tradition des soirées de ballet, autour de trois chorégraphes réunis par une même exigence du mouvement et de l’espace. Il offre aussi son lot de bonnes surprises et de révélations, comme l’incroyable aisance de Myriam Ould-Braham ou la fluidité d’Eleonora Abbagnato dans Artifact Suite. La soirée commence par Les Quatre Tempéraments de George Balanchine, un ballet entré au répertoire de la ...
Une légende en 160 photos

Rudolf Noureev, une légende en 160 photos

Ce très beau livre de photos, essentiellement en noir et blanc, ravira les afficionados du danseur russe, devenu chorégraphe, qui fut également directeur de la danse au Palais Garnier dans les années 1980. Personnalité exceptionnelle, le jeune danseur d’origine tatare, né dans un wagon du Transsibérien en 1938 a très vite forgé sa légende. Surdoué, mais indiscipliné, il bouscule ses camarades du Bolchoï en attirant l’attention sur lui. Cette légende ...
Stravinsky d’hier à aujourd’hui

Hunt, Noces, Mariage : Stravinsky d’hier à aujourd’hui

Reprise partielle d’un spectacle déjà présenté cette saison à Nancy, cet « Hommage à Igor Stravinsky » encadrait la version « historique » de Noces pas deux lectures plus actuelles de ces mêmes Noces et du Sacre du printemps. HUNT, solo de plus d’une demi-heure, dansé par Tero Saarinen lui-même, ne garde de l’idée de base du Sacre du printemps que celle du rapt. Le chorégraphe figura la première partie du ...
Serge Lifar,  la danse pour patrie

Serge Lifar, la danse pour patrie

L’amateur de danse se doit de lire cette biographie nouvellement parue chez Hermann. Lifar est un artiste à la mémoire bien trop maltraitée aujourd’hui pour qu’un ouvrage de qualité ne se remarque pas. En réalité, la biographie à proprement parler n’occupe que la moitié de l’écrit. Elle est fournie et semble des plus documentée qui soit. Mais la seconde partie est celle qui mérite le plus d’attention ; Florence Poudru, dans un ...
Anti-péplum

Caligula de Nicolas Le Riche : Anti-péplum

Pour son premier grand ballet d’une soirée, créé en octobre 2005 et repris ici pour la première fois, Nicolas Le Riche, superbe danseur étoile, fait preuve d’une piètre inventivité dans le vocabulaire gestuel et chorégraphique, à la fois pour les solistes et pour le corps de ballet. Son Caligula, scindé en cinq actes pour une durée totale d’une heure et vingt minutes, est d’une grande pauvreté dramatique et chorégraphique. Le ...
© John Hogg

Dressed to kill…killed to dress : Concours d’élégance

Les concours d’élégance existent encore en Afrique du Sud. Ils sont l’apanage des Swankas, travailleurs migrants d’origine zouloue, qui vivent dans les bas quartiers de Johannesburg. Après le travail, ils revêtent leurs plus beaux atours et s’affrontent dans des concours d’élégance old fashioned. Robyn Orlin a construit son nouveau spectacle autour de cinq d’entre eux, qui se succèdent sur scène à grand renfort de costumes blancs ou colorés, de chemises ...
Sidi Larbi Cherkaoui

Myth de Sidi Larbi Cherkaoui à Dijon

Mythe : récit fabuleux… qui met en scène des êtres incarnant sous une forme symbolique des forces de la nature, des aspects de la condition humaine. A propos de son ballet Myth, Sidi Larbi Cherkaoui complète cette définition : « je pars en quête du revers de la médaille : pas les démons, mais les ombres… Comment pourrais-je manipuler les ombres avec des danseurs, de telle façon que les ombres « ripostent vis-à-vis ...
De la difficulté de se renouveler

Zeitung de Anne Teresa De Keersmaeker : de la difficulté de se renouveler

Après Paris, Bruxelles accueille la nouvelle production d’Anne Teresa De Keersmaeker, l’enfant prodige de la scène bruxelloise dans le cadre de la saison de danse du théâtre royal de La Monnaie. En dépit d’une réduction quantitative de sa résidence sur la scène fédérale belge, ATDK possède encore un large soutien d’un public de fidèles qui accourut en masse pour voir ce nouvel opus qui était précédé d’un accueil critique des ...
Héros

Loin… de Rachid Ouramdane : Héros

Après avoir ausculté les mémoires des danseurs de l’Opéra de Lyon pour Superstars Rachid Ouramdane fouille sa propre histoire familiale sur les traces d’un père engagé en Indochine, d’un grand-père et d’une mère arrêtés par les fellaghas. Dans une forme plus sophistiquée que le spectacle proposé à Lyon, le chorégraphe utilise un matériel mémoriel identique en l’exploitant de façon moins documentaire. Cependant, pour ce travail intime, auquel fait écho des ...
 

Banniere-ClefsResmu-ok