Danse

La Folie à l’Opéra

La Folie à l’Opéra

Le thème de la folie à l’opéra est un sujet récurrent. Tout d’abord n’y a-t-il pas une certaine folie à aimer l’opéra (voir l’article de Catherine Scholler). La question mérite d’être posée, mais le sujet de cet essai est bien la manière dont est abordée la folie dans les œuvres lyriques. Il en ressort de prime abord qu’elle a été très rapidement, et dès la naissance de l’opéra, utilisée par les ...
The Dream

The Dream de Frederick Ashton

Mezzo Le Songe d’une nuit d’été, librement adapté de la pièce de William Shakespeare par Frederick Ashton, permet à l’ABT de s’offrir une carte de visite auprès de ceux qui n’ont pas eu l’occasion de les voir sur scène. Troupe composée de solistes fameux, elle dénote parfois à cause d’un corps de ballet un peu plus hétéroclite parmi les danseurs qui les composent, ce qui entraîne une perte de la qualité ...
Parcours de danseurs

« A quoi tu penses ? » de Dominique Boivin : Parcours de danseurs

Qu’est ce qui conduit à une vie de danseur ? La romancière Marie Nimier a interrogé dans « Vous dansez ? », recueil paru en 2005 chez Gallimard, le parcours de cinq danseurs, dont Dominique Boivin fait un spectacle à la fois tendre, ludique et grave. A partir de ces textes plutôt difficiles à mettre en mouvement, même s’ils ne parlent que de danse, Dominique Boivin dresse une galerie de portraits bien sentis, de l’adolescente ...
Le Chemin des Étoiles

Le Chemin des Étoiles, photographies à l’École de Danse du Ballet Paris

Après la sortie d’un premier livre, Itinéraires d’Étoiles, Natacha Hochman réitère la prise de photographies dans le milieu intime de l’École de Danse de l’Opéra National de Paris, et nous offre ainsi l’opportunité d’un second livre. On y voit les élèves de l’École depuis le stage avant l’entrée en sixième division, jusqu’à la première division, et l’entrée dans le sein du corps de ballet. On retrouve l’émotion des premiers spectacles, ...
Le fil rouge

Festival Faits d’Hiver – Christian Ubl : Le fil rouge

Le spectacle – ou la performance – dure 50 minutes, dont dix sont consacrées au déroulement d’un fil rouge en un long réseau arachnéen, maintenu par de fines poulies, formant sur scène une véritable installation. Pendant ce temps, un corps dont on ne voit que le dos se déplace en rampant latéralement, puis en roulant sur lui-même, pivotant toujours autour d’un même axe. Progressivement, ce corps se mettra à quatre ...
Anatole Fistoulari, né chef d’orchestre de ballet

Anatole Fistoulari, né chef d’orchestre de ballet

Le label japonais Opus Kura réédite opportunément une version légendaire du Lac des cygnes de Tchaïkovski, celle d’Anatole Fistoulari à la tête de l’Orchestre Symphonique de Londres, captée en 1952 pour Decca par Kenneth Wilkinson, l’ingénieur même qui a définitivement scellé la réputation du label anglais pour l’excellence de ses prises de son. Le chef d’orchestre Anatole Fistoulari (1907-1995), un des nombreux époux d’Anna Mahler, est bien trop peu connu de ...
Cœurs mêlés

Corazón Loco de Blanca Li : Cœurs mêlés

Pari réussi pour Blanca Li avec cet audacieux spectacle vocal où seule la beauté des voix, sur des paroles très simples célébrant l’amour, habite l’espace. Blanca Li fait de Corazón Loco un spectacle total abouti et maîtrisé, utilisant la musique, la vidéo, la lumière et la danse, dans la lignée d’un Decoufflé ou d’un Montalvo, régulièrement accueillis dans cette salle. Soutenu de bout en bout par l’exceptionnelle partition d’Edith Canat ...
Capitonnée

Chambre blanche de Michèle Noiret : Capitonnée

Un peu daté, le quatuor féminin signé par la chorégraphe belge Michèle Noiret est l’un des premiers rendez-vous du festival « Faits d’Hiver ». Une table blanche un peu massive, un tabouret noir. Tour à tour, quatre femmes pénètrent dans l’espace délimité de voilages blancs. Chignon banane, manteau droit et sombre, talons hauts, elles dévoilent en quelques gestes leur personnalité. Sensuelle et hédoniste pour la première, vive et pressée pour la seconde, prudente ...
Trafiqués

Import – Export de Kœn Augustijnen : Trafiqués

Deuxième rendez-vous de ce début d’année entre la danse et la musique baroque aux Abbesses, mais cette fois, celle-ci est sonorisée et jouée sur instruments modernes. Reprenant un dispositif cher à Alain Platel, le fondateur des Ballets C. de la B., Kœn Augustijnen intègre un quatuor à cordes à un décor de containers. Juché sur une palette, un alto remarquable, Steve Dugardin, chante des extraits d’opéras baroques. Et pourtant, le choix ...
Jewels

Joyaux par le Ballet de Paris

Avoir l’exclusivité pour enregistrer une œuvre symbolique aussi forte que Joyaux relevait de la gageure, tant les compagnies sont nombreuses à l’interpréter et à posséder de fortes personnalités à même de rendre justice à toutes les facettes de ces trois ballets. L’importance de ceux-ci dans l’histoire de la danse n’est plus à démontrer et à chaque nouvelle occasion où une compagnie remonte ce triptyque, la curiosité est aiguisée : il y ...
Humour noir

Récitatifs toxiques de Brigitte Seth et Roser Montlló Guberna : humour noir !

Pour démarrer l’année, Brigitte Seth et Roser Montlló Guberna nous offrent un spectacle d’une irrésistible drôlerie, où se côtoient humour noir et musique baroque. Tapissé de bois clair, le sobre écrin du Théâtre des Abbesses sied à ce répertoire, interprété sur scène par les musiciens de l’Ensemble Quam Dilecta. Le plateau est entièrement occupé par un impressionnant décor, des stalles grises munies de lutrins, d’une grande modernité. Lorsque les instrumentistes, ayant ...
Le Lac des Cygnes

Le Lac des Cygnes par l’Opéra de Paris

Mezzo Ne manquez pas la diffusion du Lac des Cygnes enregistré pendant les fêtes de fin d’année de 2005 ! Agnès Letestu y est élégiaque et lyrique à souhait, avec peu d’impétuosité dans l’acte du Cygne Noir, mais les équilibres y sont grisants. José Martinez, avec de beaux sauts et une présence magnétique est égal à lui-même. Karl Paquette surprend par sa danse propre et une juste caractérisation de Rothbart. Malheureusement, le ...
Véronique Doisneau

Véronique Doisneau

Mezzo Attention, témoignage important ! Ce programme est composé d’une partie introductive par Brigitte Lefèvre et Jérôme Bel, et du spectacle Véronique Doisneau. Celui-ci est amené sur scène par une seule artiste, une femme, une danseuse, qui est le sujet. A la fois dans le corps de ballet et potentiellement soliste, elle se trouve à la croisée des chemins, dans l’anonymat de la masse dansante ou dans la démonstration de ses capacités ...
Serge Lifar à l’Opéra

Serge Lifar à l’Opéra de Paris

Serge Lifar, dont on célébrait l’année dernière le vingtième anniversaire de la disparition, fait l’objet d’un recueil de témoignages de personnalités ayant eu l’opportunité de travailler avec lui. Danseurs Étoiles, chorégraphes, font part de ce que Lifar leur a apporté, que ce soit à certains la reconnaissance au sein de la hiérarchie du corps de ballet par la nomination d’Étoiles (Yvette Chauviré, Nina Vyroubova entre autres), à d’autres l’envie de ...
L’Orfeo selon Trisha Brown

L’Orfeo selon Trisha Brown

Cet Orfeo marque les débuts du label Harmonia Mundi dans l’édition sur support DVD, et cette arrivée s’avère tonitruante, à la fois par le spectacle proposé et par la qualité de réalisation du coffret. En effet tant au niveau du plantureux documentaire que du soin apporté au boîtier de présentation, ce DVD établit un nouvel étalon en matière de production audiovisuelle d’opéra. L’art lyrique est un genre luxueux et on ...
Dans la tourmente !

Sans retour de François Verret : dans la tourmente !

Corps frôlés par le vent de puissantes turbines, les haubans qui se balancent et une passerelle de bateau en métal projettent les danseurs dans l’univers inhospitalier de la haute mer et le fracas de la tempête, évoquée par Herman Melville dans Moby Dick. Psalmodié comme un gospel, le texte poétique de Charles Olson présente les personnages emblématiques d’Ismaël et d’Achab. Des séquences de calme, très contemplatives, succèdent aux séquences de ...
Fantaisie en bleu

Quintette cercle de Boris Charmatz : Fantaisie en bleu

Boris Charmatz livre avec Quintette cercle une courte et étrange fantaisie chorégraphique. Après l’expérimental Régi, avec et autour de la figure de Raimund Hogue, il y retrouve le plaisir de danser aux côtés de ses quatre interprètes. On se souvient en 2002 d’Héâtre-élévision, spectacle télévisé diffusé dans ce même Centre Georges Pompidou à l’attention d’un seul spectateur par séance. Une aventure sensorielle pour le public, concentré sur les mouvements captés ...
Franc et direct

Never Mind de Daniel Larrieu : franc et direct

Daniel Larrieu a délaissé les joliesses de ses précédentes créations Cenizas ou N’oublie pas ce que tu devines pour une danse efficace et directe, incarnée par des interprètes d’expérience. Avec ces corps de 30 ou 40 ans, il retrouve le plaisir du jeu sans excès d’innocence, comme si la liberté retrouvée d’une compagnie indépendante (il dirigeait le centre chorégraphique de Tours jusqu’en 2002) l’avait débarrassé du désir de paraître. Franche et ...
Variation chorégraphique pour un homme seul

Un garçon debout de Rachid Ouramdane : Variation chorégraphique pour un homme seul

Pour reprendre à Paris cette pièce créée en octobre dernier à Annecy pour l’auteur et metteur en scène de théâtre Pascal Rambert, Rachid Ouramdane a choisi l’espace difficile et exigeant de la Ménagerie de Verre. La salle, une ancienne imprimerie en béton au plafond très bas, est entièrement tapissée de plaques de carton fort, poudré de blanc. Au sol, deux bosses créent une irrégularité dans cet espace plan. Derrière le public, ...
Märkl et Chouinard au top

Jun Märkl et Marie Chouinard au top

Les concerts d’ouverture réservent toujours des surprises à leurs invités. Un auditorium archi-comble et complètement enfumé nous empêchait presque de trouver notre place. Un couplage Debussy-Stravinsky assez insolite -joué avec ballet- nous attendait dans une salle noire type opéra, les pupitres des musiciens étant très légèrement éclairés. Jun Märkl, quant à lui dirigeant dans l’obscurité quasi totale. Une danseuse au look bestial, vêtue très légèrement, entra sur scène pour le prélude, ...
Le lac des cygnes

Un Lac des Cygnes du Kirov… pour l’excellence du corps de ballet

Le Lac des Cygnes est l’œuvre du ballet russe classique par essence. Qui ne connaît quelques mélodies émaillant la partition sublime de Tchaikovsky ? Ce n’est pas pour autant l’assurance que tous les danseurs russes soient les meilleurs à pouvoir danser ce ballet. Pour quelle raison avoir enregistré Yulia Makhalina et Igor Zelensky, alors que ces deux danseurs ne sont en rien révolutionnaires, et que l’on parvient même à s’ennuyer avec une ...
Le ballet de cour sous Louis XIV

Le ballet de cour sous Louis XIV

Initié à la fin du XVIe siècle, en France, connaissant une production abondante sous Louis XIII, le ballet de cour est un genre qui réunit la musique, la poésie et la danse. C’est une synthèse rare de différentes branches de l’art, où les frontières entre les différents corps de métiers ne sont pas encore très définies. Les comédiens sont aussi chanteurs, danseurs, quand ceux-ci ne sont pas nobles. En effet, ...
Napoli

Napoli au Ballet royal danois : rare et attachant

L’histoire d’amour entre Gennaro, un pêcheur, et Teresina, une villageoise, est le prétexte d’un des ballets les plus célèbres de Bournonville, Napoli. Finalement assez court, il est divisé en trois actes ; le premier acte est plutôt un acte d’exposition, permettant de découvrir les protagonistes de l’histoire ; une tempête a lieu et emporte Teresina dans les flots de la mer, et nous la retrouvons dans une grotte au second acte ...
Approche philosophique du geste dansé

Approche philosophique du geste dansé

Il est bien difficile de résumer et de critiquer un livre qui porte sur une approche multidisciplinaire d’un art. La psychanalyse s’est très vite arrogée le droit de parler de la danse, car portant sur le corps, la danse interrogeait directement l’humain spectateur et le danseur. Qu’est-ce qui relie celui qui voit et celui qui danse ? On se souvient de différents auteurs ayant écrit sur la danse sous un angle métapsychologique, ...
Lettres sur la danse

Réédition des lettres sur la danse de Jean-Georges Noverre

Il est des œuvres que l’on ne présente plus, car on considère très souvent qu’elles sont connues de tous, et, d’un air convenu, il nous arrive de parler de choses que, finalement, nous ne connaissons pas vraiment ; la danse malheureusement pâtit de cette attitude, et d’aucun de réclamer la légitimité de la tradition, de la connaissance la plus pointue de cet art, la difficulté de transcrire la danse engendrant de ...
giselle_tdk

Giselle à la Scala : pour Svetlana Zakharova

Bien que Svetlana Zakharova ne soit en rien une Étoile de la Scala, elle hérite d’un second enregistrement d’un grand classique de la danse avec les forces de ce corps de ballet, et cela en un laps de temps très court à l’échelle de sortie des DVD de danse (voir notre article). Elle est accompagnée dans cette Giselle du même compagnon que dans le Lac des Cygnes sorti il y ...
Regards sur une étoile

Regards sur l’étoile Agnès Letestu

Agnès Letestu, Étoile de l’Opéra de Paris depuis le 31 octobre 1997, est habituellement une danseuse que l’on voit comme le parangon de la ballerine, habilitée à danser les grands rôles académiques de Petipa. Cependant, la confiance de Brigitte Lefèvre pour lui confier le rôle de Giselle est une heureuse décision : on en voit un extrait dans ce documentaire, qui montre une Giselle très sensible et émouvante. Filmé sur l’épaule, ce ...
Les ballets C de la B, Made in Belgium

Les ballets C de la B, Made in Belgium

Cet ouvrage fait le bilan de vingt ans de créations des ballets C de la B, du créateur polymorphe belge Alain Platel. Né en 1958 à Gand, formé à l’école du mime Marcel Hoste et de l’Académie de ballet Paul Grinwins, l’artiste fonde en 1984 sa propre compagnie : les Ballets Contemporains de la Belgique (d’où l’abréviation C de la B). Un style indéfinissable et inattendu va naître. Puisant son inspiration ...
L’éveil à la danse chez le jeune enfant

L’Eveil à la danse chez le jeune enfant, pédagogie éducative et artistique

La civilisation occidentale n’est pas encline, on le sait bien maintenant, à la prise de conscience du corps qui supporte l’âme, dichotomie héritée de Descartes toujours en vigueur. Tout ce qui s’y rapporte ramène au sexuel, au sens large, en cela que l’organique rappelle à l’homme qu’il est aussi animal, et qu’il se soumet aux lois de la nature, ce que l’art essaye, par son principe même d’user du surnaturel, ...
La Sylphide

La Sylphide par le Royal Danish Ballet

La Sylphide est le grand ballet qui entame l’ère glorieuse du romantisme et des ballerines reines de la danse. Composé en 1832 par Filippo Taglioni à l’Opéra de Paris pour sa fille, Marie, réputée pour ses qualités d’élévation et de légèreté, une autre version a vu le jour en 1836, créée par Auguste Bournonville et dansée pour la première fois par Lucile Grahn, à Copenhague. Emblématique d’une époque, il symbolise ...
 

Banniere-ClefsResmu-ok