La Scène

David Grimal & Vanessa Wagner, festival aux chandelles

Entendre un Stradivarius est toujours quelque chose de magique. Quand en plus le concert se déroule dans un cadre extraordinaire, comme l’église de Saint-Pierre-sur-l’Hâte, sur les hauteurs de Sainte-Marie-aux-Mines, la féerie ne peut être que complète. Pour le deuxième concert du cycle estival du festival aux chandelles, vendredi 9 août 2002, David Grimal a fait entendre aux mélomanes venus en nombre les sonorités magiques de son Stradivarius de 1710 « ex ...

Rossini « Demetrio e Polibio »

Jacques Gandard / Hervé Loyet et Sylvie Villardel Depuis quatre ans déja, l’équipe d’Agapé - Les amis de de la Pellonière mène l’aventure de donner en extérieurs, en version scénique et avec orchestre, un opéra en plein cœur du Perche. L’an dernier, un Didon et Enée de belle qualité avait été représenté dans la cour d’honneur du château. Cette année, l’entreprise était encore plus ambitieuse, puisqu’elle concernait une œuvre plus dense, et ...

Nouvelles rencontres avec Suzanne Giraud.

Musicalta 2002 Ça n’allait pas de soi, vous savez. Mais alors quelle sensation ! Je suis sûr désormais que les années qui s’ajoutent, le poids de la culture et de l’expérience accumulées n’ont rien altéré de ma faculté d’émerveillement. La musique, la belle, la bonne vit, se meut et se transforme toujours. Nos compositeurs d’aujourd’hui savent nous émouvoir. Une émotion intense et délectable qui gagne un large public lui-même surpris de ce ...

Wagner et Beethoven au Jardin des Vanités au Festival de Radio-France et de Montpellier

En général, on reconnaît un chef d’orchestre de valeur à sa capacité à dompter les œuvres les plus parfaites, comme son inclination à savoir faire revivre les partitions « faibles ». Comment dès lors définir un substitut, un ersatz de direction d’orchestre ? Sans doute par le talent irréfragable à ruiner les premières comme les deuxièmes. Au cœur d’un Festival de Montpellier 2002 globalement décevant (pour ce qui concerne les soirées cotées ...

Un Kocian intellectuel et virtuose.

Quatuor Kocian, la Tchéquie au Corum Quel bonheur de s’évader dans les contrées moraves aux sentiers broussailleux en compagnie de la fine fleur quartettiste, le rigoureux Quatuor Kocian. Au menu, essentiellement des musiciens à la slavité prononcée : Dvorak, Smetana –incontournables – et deux victimes de la tourbe fangeuse nazie, appartenant au courant de la musique dite dégénérée. Et de s’embarquer pour un inoubliable voyage initiatique sur le Danube ; seul passager clandestin, ...

La dame est dans la vase

Gioachino Rossini : La Donna del Lago Après un Hàry Janos revu et corrigé par l’impossible Monsieur Scarpitta, un événement phare pour cette seconde soirée lyrique - une grande rareté de l’inénarrable Gioachino, la Donna del Lago, un opéra « expérimental » de l’enfant prodigue de Pesaro. Créé en 1819, cet opera seria, d’après Walter Scott, est un éclatant drame patriotique, une flambloyante flamme épique crépitant d’un feu attisé en permanence ...

Mais qui a tué Hàry ?

Friedemann Layer Le Festival de Radio-France et de Montpellier s’est toujours enorgueilli de rejouer, en version scénique comme de concert, des pans entiers de répertoire « passé à la trappe ». C’est sa spécificité, l’une de ses raisons d’être, et non le moindre de ses mérites. Sans dérouler la litanie de ces succès, fidèlement publiés par la marque Actes Sud, on rappellera pro memoria de grands moments récents : Macbeth (Bloch), Cassandra ...
Fidelio ou la leçon d’humanité

Fidelio ou la leçon d’humanité

Ludwig van Beethoven Le Grand Théâtre de Tours a bel et bien changé de look depuis l’arrivée de Jean-Yves Ossonce à sa tête en mars 1999. Sur le plan de l’équipement, le théâtre s’est trouvé débarrassé de son antique moquette poussiéreuse puis les vieux fauteuils grinçants sont partis la rejoindre bien vite. Côté musique, l’orchestre est devenu régional et assure une saison symphonique en plus de ses activités lyriques. Le Grand ...

Concerto perotiniano a sei voci

Diabolus in Musica Des diablotins un brin trop sages... Pourtant, avec une appellation pareille, l’on se surprend à souhaiter s’étourdir avec un concert légèrement décalé alla Hoffnung. Or, point d’Hymnus hilarius, de messe païenne délicieusement sulfureuse, ou de motet à l’exubérance égrillarde, détonant sur la solennité du lieu. Non, ce n’est guère l’atmosphère rabelaisienne du Comte Ory - lorsque celui-ci se travestit en nonne lubrique - qui soufflera sur cette salle ...

Une nymphe à la Bastille

Avec dix ouvrages lyriques à son catalogue, Antonín Dvořák compte parmi les compositeurs les plus prolifiques de l’histoire de l’opéra. Cette part de sa création reste pourtant à découvrir en Europe occidentale. En tout cas aucune de ses partitions lyriques n’avait été jouée à Paris jusqu’au 19 juin dernier. C’est avec Rusalka, la plus fameuse de ses pièces du genre, que Dvorak a enfin fait son entrée au répertoire de ...

Fiancée de Lammermoor, sur les ailes du Chant

A quoi reconnaît-on un événement ? Si c’est la remise dans une perspective historique et musicologique, aussi moderne que rigoureuse, d’une œuvre - et d’une manière de composer - qui appartiennent à l’histoire de Paris et de l’Europe ; alors le Châtelet, au service de l’Opéra de Lyon, a bien offert à la capitale un événement. Rien, peut-être, n’a plus marqué la vie lyrique de la première moitié du XIX° siècle que l’influence, ...

Festival de l’Académie Bach 2002 : Inégale journée de clôture

L’Académie Bach, c’est un prestigieux vivier d’artistes confirmés dans la pratique de la musique du Moyen-Age pour certains, dans celle de la musique d’âge classique et dans le répertoire du milieu du XVIIIe siècle pour d’autres. Située à Arques la Bataille en Haute Normandie, l’académie propose la plupart des artistes travaillant pour le label Alpha, en avant-première des grands festivals d’été. Les ensembles Stylus Phantasticus, le Poème Harmonique, les Pages ...

Un reliquaire pour Ludwig van Beethoven

Festival de Quatuors à Cordes « Monum » La Sainte Chapelle, on le sait, est l’un des plus grands joyaux de l’art religieux, et de toute l’architecture occidentale. Contrairement à une tradition qui la veut ressortissante au « gothique flamboyant », il convient de rappeler que son érection remonte... à saint Louis. En fait à l’apogée du gothique, comme la cathédrale saint Étienne de Bourges par exemple. Le terme de « flamboyant » désigne principalement ...

Splendide Jenufa

Sebastian Lang-Lessing / Jean-Louis Martinelli Au terme de sa première programmation à la tête de l’Opéra de Nancy, Laurent Spielmann, ex-directeur du Festival Musica de Strasbourg et de l’Opéra du Rhin, proposait le 20 juin la création nancéenne du premier grand chef-d’œuvre lyrique de Leos Janacek, Jenufa, spectacle qui parachève une saison caractéristique de son concepteur, originale et diversifiée. Ayant mis en résidence le compositeur Georges Aperghis, nommé le jeune chef ...

Musique et cirque

Roland Auzet Dix jours après sa remarquable performance Théâtre du Châtelet dans l’hommage rendu par la Ville de Paris à Iannis Xenakis, dans deux pages emblématiques du compositeur, Psappha et Kassandra, le percussionniste Roland Auzet proposait Théâtre Silvia Montfort la première d’un spectacle dont il est à la fois le concepteur, le compositeur, le scénographe et le metteur en scène. Homme polymorphe, Auzet est également un fou du cirque, et reste ...

Des Italiens dans le Gers

Festival « Éclats de Voix » La Dolce vita in Gascogna. S’agirait-il, par le plus étrange des hasards, d’un titre de rareté rossinienne exhumée à Pesaro après avoir été enfouie dans les sables mouvants de l’injuste oubli ? C’est un drôle de voyage virtuel – non pas à Reims, mais à Auch – qui entraîne le mélomane-wanderer dans les méandres de l’italianité éclatante. Expérience unique de téléportation, d’ethnologie géomusicale… Ne seraient-ce point plutôt ...

Heureux qui comme Ulysse…

William Christie / Adrian Noble Une révélation, ce retour à Ithaque, par Jupiter ! Monteverdi est un musicien hors du temps, voire de tous les temps. D’ailleurs, rétablissons la vérité : ce Crémonais est un compositeur... du vingtième siècle ; l’Umberto Eco de la Musique. Désabusé par début de troisième millénaire guère exaltant, et après avoir entendu à Strasbourg Mésentente Préalable, un sinistre capharnaüm bruyant d’une fumisterie prétentieuse (selon ses propres termes) ; ce passionné ...

On en redemande, Monsieur Hogwood !

Christopher Hogwood / Orchestre Philharmonique de Radio France Concert surprenant ce mardi soir salle Olivier Messiaen. Très classique par les compositeurs joués : J.S. et C.P.E. Bach, Poulenc et Mozart. Inattendu par les transcriptions originales de Honegger, Berkeley, Harbison et C.P.E. Bach lui-même pour son concerto. C’est le célèbre Christopher Hogwood, réputé pour ses cross-over entre musique baroque à l’ancienne (ou l’authentique si on préfère) et musique contemporaine, qui dirigeait pour l’occasion ...

Giuseppe Verdi, Fastaff trop classe

Production réalisée dans le cadre du Festival d’Aix-en-Provence 2001 par Herbert Wernicke, qui avait déjà monté dans l’enceinte du Théâtre de l’Archevêché une Belle Hélène d’Offenbach qui suscita quelque remous, ce Falstaff est le dernier ouvrage proposé en France par le metteur en scène scénographe allemand, mort brutalement le 16 avril dernier à l’âge de cinquante-cinq ans alors qu’il travaillait sur une nouvelle production d’Israël en Egypte de Haendel pour ...

La révolution Gluckiste met les ténors à rude épreuve …

Orphée et Eurydice par Marc Minkowski Rarement une œuvre lyrique aura subi autant de remaniements que cet opéra dont l’originalité et l’expressivité firent grand bruit et qui servit en quelque sorte d’emblème à la grande réforme de l’opéra entreprise par Gluck. En fait, il en existe trois versions « légitimes » : celle de Vienne, créée en 1762 avec le castrat Gaetano Guadagni dans le rôle titre sur le livret en italien de Raniero de ...

Yutaka Sado en orbite

Orchestre Philharmonique de Radio-France A la sortie du concert un tract émanant de la direction de la salle Pleyel était distribué. Celui-ci mentionnait les travaux débutant en juillet prochain jusqu’en 2004 pour moderniser ce vénérable lieu parisien. Etait entre autre abordé le problème de l’acoustique. Espérons lors de la réouverture que le spectateur n’aura plus la désagréable impression d’écouter un concerto pour cuivres et percussions en lieu et place d’une œuvre ...

Un Yutaka Sado « déchaîné »

Orchestre Philharmonique de Radio France Concert spectaculaire de l’Orchestre Philharmonique de Radio France ce vendredi soir Salle Pleyel avec deux œuvres grandioses et inédites : The Warriors de Percy Grainger et la version « allongée » par Colin Matthews des Planètes de Gustav Holst. Mais pour commencer le concert : le concerto pour trois pianos de Mozart. Il s’agit d’une œuvre de jeunesse toute belle toute jolie, bien écrite et pleine de charme, notamment ...

De Gershwin à Piazzolla

Orchestre national d’Ile-de-France Concert original et séduisant de musique de chambre américaine dans la charmante petite Eglise des Billettes en plein quartier du Marais à Paris. Je dois avouer que je suis un inconditionnel de Piazzolla et de Villa-Lobos et je ne pouvais manquer un tel programme, riche en émotion et en diversité, donné par les solistes de l’Orchestre National d’Ile-de-France. L’introduction fut en douceur par une berceuse de Gershwin pour quatuor ...

Quatuors envoûtés, enfin du Suzanne Giraud à Paris !

Festival Agora Enfin du Suzanne Giraud à Paris !!! Et en bonne compagnie transalpine de surcroît : Spirali (1988) de son presque exact contemporain Marco Stroppa (né en 1959) et un des monuments pour quatuor contemporain : Fragment-Stille, An Diotima (1980) de Luigi Nono (1924-1990). Spirali fait appel en plus du quatuor traditionnel à un système de sonorisation et spatialisation du son. Chaque instrument est enregistré et amplifié en direct, le son étant alors projeté ...

Percussions et musique vocale de Iannis Xenakis, précédées du film de Chris Marker le Cri de la Chouette.

Suite et fin du cycle Iannis Xenakis au Châtelet. L’après-midi avait été consacré à la musique de chambre avec un concert joué à guichet fermé. La soirée s’ouvrait avec le huitième des 13 épisodes de l’Héritage de la Chouette de Chris Marker, série consacrée à l’héritage de la civilisation grecque dans plusieurs domaines, en l’occurrence la musique. Et qui de mieux placé que Xenakis pouvait en parler, au travers de ...

Concert « Figures Légères » (2)

Ensemble Sorties d’Artistes Second concert gratuit du week-end Radio France consacré aux «Figures Légères» de la musique. Deux parties à l’atmosphère diamétralement opposée mais avec en point commun le goût du pastiche. Première partie intime avec Michaël Levinas seul au piano pour la suite-hommage des «A la manière de ….» de Casella et de Ravel. Deuxième partie délirante avec une imitation très drôle et fine due à Georges Van Parys des ...

Xenakis au présent, la musique d’orchestre

Iannis Xenakis aurait eu 80 ans ce 29 mai. L’occasion rêvée pour organiser un concert « hommage ». Mais la réalité a dépassé toute espérance puisqu’il ne s’agit non pas d’un mais de trois concerts étalés sur 2 jours, et un miracle n’arrivant jamais seul, la gratuité était de mise. La grande salle du Châtelet était pleine, et les applaudissements longs et fournis n’ont pu laisser de doutes sur l’enthousiasme ...

Concert « Figures Légères »

Orchestre National de France Concert d’ouverture du week-end Radio France consacré aux «Figures Légères» de la musique. Au programme un concerto pour piano rose bonbon de Moszkowski et des airs délicieux d’Offenbach. Mais avant cela, en apéritif, une ouverture d’Auber, figure très populaire de l’opéra parisien du 19ème siècle. Son ouverture du «Cheval de bronze» est un joli pot-pourri d’airs enjoués et bien orchestrés. On a vu pire comme ouverture. Mais passons ...

Les multiples visages de la flibuste

Il Pirata Paris. Théâtre du Châtelet. 23-V-2002. Mozart, Air de Concert KV 505 «Ch’io mi scordi di te ?» - Verdi, Air du Saule et Ave Maria, extraits d’Otello - Strauss, Scène finale de Capriccio - Charpentier, «Depuis le jour», extrait de Louise. Orchestre de Paris, piano et direction : Christoph Eschenbach. Et aussi : Mozart, Ouverture de Don Giovanni - Verdi, Ouverture de La Forza del Destino - Strauss, Don Juan, poème symphonique. Truisme : ...

Simon Keenlyside & Malcolm Martineau, parcours du voyageur solitaire

En ce soir du 28 mai où les amateurs de beau chant avaient fort à faire (Dawn Upshaw au T. C. E., Thomas Quasthoff à la Cité de la Musique), le public avisé qui opta finalement pour ce concert n’eut pas à le regretter, car rarement récital plus personnel, intelligent, et, quelque part, hors normes, lui fut offert par ce baryton britannique qu’on entend si peu à Paris. Le programme, d’abord : ...
 

Banniere-ClefsResmu-ok