Carmen-banniere-728x90

La Scène

Carmen sans « espagnolades »

Jesús López Cobos l’a rappelé au public français, Carmen de Georges Bizet n’a rien d’espagnol, si ce n’est la vision que pouvait en avoir un compositeur français au début du dernier tiers du XIXe siècle, vision qui tient du fantasme mais qui sonne si magistralement « couleur locale » que l’on finit par authentifier une musique née de l’imaginaire comme étant authentique, au point qu’elle est très rapidement devenue universelle… Et ...
Les Noces de Figaro, ou la Double Inconsistance

Les Noces de Figaro, ou la Double Inconsistance

Le Nozze di Figaro Pauvre Wolfgang ! Victime d’une nouvelle production pâlotte, avec un Figaro falot, et una piccola Susannettina… Non qu’il faille déplorer de fautes de goût rédhibitoires. Mais, de là à transformer cette amère comédie humaine en un divertissement léger de boudoir, une farce kitsch outrageusement poudrée ; il y a un pas : il a failli être franchi à plusieurs reprises. Du Mozart très sage, privé d’équivoque – aseptisé ; c’est un ...

Capella de Turchini

Antonio Florio Avec son ensemble, la Capella de Turchini, Antonio Florio effectue, depuis sa création en 1987, un remarquable travail de recherche et de redécouverte des chefs-d’œuvre du baroque napolitain des XVIIe et XVIIIe siècles. Très diversifié et contrasté, tant par le choix des interprètes que des styles, le programme de ce concert, dans l’ensemble plutôt joyeux et comique, offrait cependant, en ouverture, une place à un genre plus sérieux, avec la ...

Un Hollandais à la hauteur de la légende

Der Fliegende Hollander Deux ans après sa première apparition sur la scène de l’Opéra Bastille, la production du Fliegende Holländer de Willy Decker qui en avait déjà laissé les réglages à Christoph Myer de cette mise en scène reprise cette fois par Alejandro Stadlers, convainc davantage qu’à l’origine. La scénographie de Wolfgang Gussmann place l’action dans un vaste salon bourgeois des bords de la mer du Nord aux murs blancs formant ...

La Scuola di Don Alfonso

Cosi fan tutte Alors même que le Grand Théâtre de Bordeaux est un somptueux écrin pour la création de Mozart, rarement Cosi fan tutte aura sonné aussi sèchement, aussi compact, aussi peu nuancé. Chef symphonique inspiré, Yutaka Sado ne maîtrise pas l’espace propre au théâtre lyrique, sa course frénétique suscitant même de sérieux décalages. Côté orchestre, les vents, particulièrement les cuivres, sont trop proéminents et la registration du clavecin étrangement indigente. ...

Ravel, Saint-Saëns Magnard au TCE

Programme à la fois homogène et hétéroclite pour ce concert de l’Orchestre National. Homogène car proposant trois grandes pages représentatives de la musique française se distinguant par leur sensualité et leur lyrisme, et hétéroclite car si les deux premières sont des chefs-d’œuvre largement connus et reconnus, la troisième était réservée, il y peu encore, à quelques initiés et curieux. Le concert débutait par les Valses Nobles et Sentimentales de Ravel. Petit ...

Un Bal Masqué de Verdi : quand l’opéra ouvre le bal

Festival Mozart Les 29 et 30 mai, dans le cadre du Festival Mozart, danseurs de la Compagnie du Bal Mabille, musiciens de l’Orchestre Lyrique de Paris, chanteurs solistes et choristes du Chœur Vincent d’Indy, sur un même plateau, donneront Un Bal Masqué, opéra historique de Giuseppe Verdi, mis en scène par Alain Carré au Manège Musiques de Marcq en Baroeul à 20h30. Cathy Flahaut, professeur de danse contemporaine au Conservatoire National de ...

Ariane à Massilia

Ariadne auf Naxos Incroyable mais vrai il aura fallu à Marseille attendre le 25 avril 2002 pour créer in loco Ariadne auf Naxos de Richard Strauss. Il est vrai qu’à l’exception de la trilogie Salomé/ Elektra/ Rozenkavalier la scène lyrique phocéenne a ajouté tardivement à son répertoire les autres titres du compositeur munichois : die Frau ohne schatten en 1992 et die Schweigsame frau en 2001. Manque encore Arabella et Capriccio –pour ...
Maîtres Chanteurs de tradition

Maîtres Chanteurs de tradition

Die Meistersinger von Nürnberg C’est sur une vision d’une terrifiante tradition que s’ouvre le rideau au terme de l’ouverture des Maîtres Chanteurs de Nuremberg proposés par le Théâtre du Capitole de Toulouse. Car, s’il se trouve au monde une partition lyrique chargée de tragique, c’est bien Les Maîtres Chanteurs de Nuremberg. En effet, si l’unique opéra comique de Richard Wagner, conversation en musique de plus de 4h30 traitant de questions purement ...
Une Mamma au carnaval

Une Mamma au carnaval

Viva la Mamma C’est dans une ambiance de carnaval, baignée de pluie et de confettis, que l’Opéra de Nantes donnait, dimanche 7 avril, la deuxième représentation de Viva la Mamma, opéra en deux actes de Gaetano Donizetti. Cet ouvrage, dont le compositeur italien a réalisé deux versions, respectivement créées en 1827 puis en 1831 au Teatro Nuovo de Naples, puise son inspiration dans l’opera buffa du XVIIIe siècle. La thématique des ...

Povero Idomeneo

Idomeneo Premier authentique chef-d’œuvre scénique de Mozart, longtemps négligé, Idomeneo n’a guère de chance avec l’Opéra de Paris. Pour sa troisième production en quinze ans présentée dans autant de salles (Salle Favart en 1987, Opéra Bastille en 1991, Palais Garnier cette année), l’ouvrage n’aura jamais connu pire lecture que celle-ci. L’on a le sentiment, face à cette scénographie et cette mise en scène plates et laissant les chanteurs désemparés, de se ...

Vienne années trente

Arabella Ultime fruit de l’extraordinaire collaboration entre deux des plus grands créateurs de l’histoire de l’opéra, le poète autrichien Hugo von Hofmannsthal et le compositeur bavarois Richard Strauss, Arabella est un ouvrage trop rare à la scène. Pendant du Chevalier à la rose créé en 1911 qui chante la gloire de la Vienne triomphante de Marie-Thérèse au Siècle des Lumières, Arabella, achevé en 1933, a pour cadre la Vienne de François-Joseph ...

Ve Festival Ars Musica, rendez-vous majeur de la création musicale contemporaine

C’est une édition un peu particulière qu’a proposée Ars Musica de Bruxelles du 7 au 24 mars. En effet, après cinq ans à la tête de ce festival qui est devenu ces dernières années l’un des rendez-vous majeurs de la création musicale contemporaine, Frank Madlener a choisi de tirer sa révérence sur un feu d’artifice de créations et de concerts manifestes, tel un bilan projection sur l’avenir en programmant notamment ...

Le Barbier de Bagdad

Il Barbiere di Siviglia Pour sa seconde mise en scène lyrique, toutes deux présentées à l’Opéra Bastille, Coline Serreau, comédienne célébrée, cinéaste à succès, avec des films comme Trois hommes et un couffin (1984) et Chaos (2001), dramaturge de renom, avec notamment Quisaitout et Grobêta, Le Salon d’été, signe un réjouissant Barbier de Séville. Réjouissant, à la fois sur le plan spirituel, pétillant de malice, et par son intelligence, car profond ...

Haydn et Mozart, pour toujours …

Orchestre national des Pays de la Loire Fabuleux concert, en ce vendredi 29 mars à NANTES, où l’ONPL, dirigé par le petit mais svelte et tonique Pascal Verrot, nous a donné en fin de programme une Symphonie n° 39 de Mozart éblouissante. Une interprétation pétillante et pleine d’allant pour cette première symphonie du triptyque qui clôt le cursus symphonique de Mozart où l’on sent poindre la logique du développement et du ...
Et si Mahler était l’idole ?

Et si Mahler était l’idole ?

Orchestre de Rouen Zénith de l’Agglomération rouennaise. Dimanche 24 mars, 14h30. Lara Fabian devrait prendre rendez-vous avec Laurent Langlois, directeur du projet Léonard de Vinci / Opéra de Rouen : il lui dirait comment remplir le Zénith de l’Agglomération Rouennaise, jauge maximale, parce que lui, pour la Symphonie Résurrection de Mahler, a frôlé la salle comble. Il s’agissait bien là d’une gageure audacieuse mais « à vaincre sans péril, on triomphe sans gloire» et ...

Macbeth au chocolat

Macbeth Retour à l’Opéra-Bastille de la production de Macbeth présentée en février 1999, dont on retrouve les plaquettes de chocolat noir qui servent de cadre à l’action, à laquelle elles font un écrin un brin kitsch. Quoique assurément l’œuvre majeure de la première période de Verdi, que l’univers de Shakespeare inspira dès la première tentative, la réussite d’une production de Macbeth repose entièrement sur les épaules des deux protagonistes principaux, qui ...

La libération de Francesca Caccini de l’Oubli

La liberazione di Ruggiero dall’isola d’Alcina Coïncidence ? Une grosse semaine après la Journée Internationale des Femmes, voilà que Gabriel Garrido vient apporter un point d’orgue à ce décidément remarquable cycle « Figures de l’Antique » de Radio-France ; en créant salle Olivier Messiaen ce qui semble être le premier opéra de l’histoire, écrit d’une féminine main. Dans ce domaine comme en tant d’autres, on en conclura donc que le beau sexe ne s’est ...

Archaïsme et conte de fées

Oberon Ultime partition de Carl Maria von Weber, fruit d’une commande du Covent Garden de Londres, qui en donna la création le 12 avril 1826, situé à mi-chemin du Singspiel et du drame wagnérien alors en devenir, Oberon n’est pas vraiment représentatif de l’évolution de la pensée de son auteur, qui, avec Euryanthe composé trois ans plus tôt, montrait sa volonté de se tourner vers le drame lyrique avec récitatif continu, ...

Howard Griffiths, le Roussel de la Terre

Merci, encore une fois, à René Kœring, de s’attacher dans ses nombreuses fonctions à une part essentielle de la vocation patrimoniale qu’on attend d’un « patron de musique » : œuvrer en défricheur hors du « grand » répertoire, en faveur de raretés bien enfouies derrière moult programmations de routine. Comme à Montpellier dont il est le mentor, Kœring sait très bien que tout ce qui est rare en musique n’est ...

L’âme des Atrides

Elektra « Dans mon Elektra, dit le metteur en scène Stéphane Braunschweig, je n’ai pas cherché à rivaliser avec la musique, car si j’avais insisté sur l’hystérie des trois femmes, j’aurais fait redondance. » Braunschweig en effet, tel un psychanalyste, a choisi de s’attacher aux conflits intérieurs vécus par chacun des protagonistes, laissant à la musique le soin d’exprimer la terrifiante bataille que se livrent les trois femmes, même si l’essence ...
L’aimable Kapellmeister

L’aimable Kapellmeister

Orchestre des Champs-Élysées Théâtre de Caen. Dimanche 10 mars, 17h00. Le Théâtre de Caen propose une saison absolument stupéfiante, foisonnante de têtes d’affiches, de co-productions en tous genres musicaux : des musiques du monde au jazz, en passant par l’opéra ou la grande symphonie en concert sans oublier la danse, le théâtre, la chanson et le cirque. Seul le look « années 60 » de l’Opéra nous rappelle que nous sommes ni au ...
Le Coq d’Or chante les louanges du soleil nantais

Le Coq d’Or chante les louanges du soleil nantais

Le Coq d’Or Un dimanche rempli d’un soleil éclatant dans un ciel bleu azur souhaitait la bienvenue à cette troisième représentation, en création nantaise, du « Coq d’Or » de Nikolaï Rimski-Korsakov, à l’opéra de Nantes. Le public, toujours plus intéressé de nouveautés, s’était déplacé pour célébrer l’événement en compagnie de quelques passionnés du compositeur venus de l’étranger pour assister à la représentation de cet opéra en trois actes, très peu ...

Fazil Say et Haydn : rocky et rococo con brio

On a comparé l’attitude de Fazil Say à son clavier à celle de Glenn Gould. Dégingandée, ostentatoire, excentrique, un brin cabotine - le pianiste turc n’a guère que la nationalité en commun avec Hüseyin Sermet ! Mais... Aimez-vous Haydn ?… D’entrée, on apprécie l’homogénéité de la programmation, qui ne court pas les sentiers battus, c’est le moins que l’on puisse dire. Au concert, en tout état de cas. Au fait, qui claironnait ...
En résidence

Les Percussions Rhizome : En résidence

En 1994, Didier Breton, Olivier Fiard, Patrice Legeay et Hédy Réjiba créent Percussions Rhizome, le premier ensemble de percussions en Bretagne. Les émissions radiophoniques et les concerts auxquels ils participent font croître leur notoriété, mais c’est surtout leur enregistrement des œuvres de Ballif (CD Arion 68289) qui les fait connaître du public. Pour leur deuxième CD, les Percussions Rhizome ont choisi d’interpréter des œuvres de Yoshihisa Taïra, dont les pièces pour ...

Un chef proprement fantastique

Orchestre de Paris L’orchestre de Paris, on le sait, s’est engagé depuis quelque temps déjà dans un cycle Berlioz in vivo appelée à faire date, ne serait-ce que par son exhaustivité, justement. On a compris qu’il se situe dans la droite ligne de la (ridicule) préparation, commanditée par la Ministre de Culture, du transfert de quelques ossements du Maître, au Panthéon en 2003. Souhaitons que lesdits ossements, ces vénérées reliques, n’aient ...

Un homme à la mer : les Crimes de Grimes

Peter Grimes Avis de tempête sur la Ville Rose ! Après deux spectacles ternes, il était grand temps que Toulouse se reprît ! Mission accomplie, grâce à ce suffocant drame maritime de l’un des plus grands compositeurs anglais du XX° siècle : Benjamin Britten. Violent réquisitoire contre l’exclusion, la bêtise et la morale mesquine. L’on pourrait craindre d’assister à un fait divers banal, une chronique sociale appliquée au destin d’un pêcheur marginal, en butte ...

Bérénice, un murmure meurtri déchirant de douceur

Lorsqu’un opéra français, en l’occurrence celui de Marseille, décide de bousculer une tradition ronronnante et exhume à ce titre un authentique chef-d’œuvre injustement tombé dans l’oubli, le critique musical se doit d’observer un «devoir de réserve». En effet, il est difficile d’apprécier objectivement la qualité d’une œuvre rarement interprétée : Bérénice n’a jamais été jugée digne d’être représenté sur la moindre scène lyrique depuis sa création à l’Opéra-Comique en… 1911! La cité ...

Exaltation de la « Medea » de Rolf Liebermann

Medea Pour la seconde entrée de la saison au répertoire de l’Opéra de Paris d’une œuvre de la fin du XXe siècle, après Das Mädchen mit den Schwefelhölzer de Helmut Lachenmann, Hugues Gall a porté son dévolu sur une partition de son maître ès direction de théâtre lyrique, Rolf Liebermann. Il en a confié la mise en scène à Jorge Lavelli, autre familier de l’Opéra de Paris de l’ère Liebermann. Directeur de ...

Platée, réjouissante allégorie de l’opéra

Platée Il est des soirées dont on se souvient parce que tout s’est déroulé à la perfection, au point que l’on en oublie le quotidien, notamment ses préjugés, tant le spectacle est réussi, tout semblant couler de source. Telle a été la première de la reprise de Platée de Jean-Philippe Rameau au Palais Garnier dans la production donnée pour la première fois en avril 1999. Cet ouvrage, créé à La Grande ...
 

Banniere-ClefsResmu-ok