Carmen-banniere-728x90

La Scène

Deux « folles journées » dans un jardin anglais

Deux « folles journées » dans un jardin anglais

Festival de Glyndebourne 2003 Le Festival d’opéra de Glyndebourne vient de s’achever avec une excellente reprise de la production de l’édition 2000 des Noces de Figaro de Mozart et une nouvelle réalisation très brillante de La Chauve-Souris de Johann Strauss fils. Les Noces de Figaro sont une tradition, à Glyndebourne. C’est avec elles que l’institution a levé le rideau, il y aura l’an prochain soixante-dix ans, et, depuis, il ne se passe ...
renee_fleming

En Lubéron, Renée Fleming dans toute sa gloire

Dans un lieu à la fois grandiose et intime, situé dans les carrières du Château du marquis de Sade, à Lacoste en Lubéron, la grande et belle soprano américaine a offert au public un feu d’artifice vocal. La voix s’est élevée comme une féerie dans la magie de ce récital nocturne. Sensuelle et vibrante, Renée Fleming a mis le public à ses pieds. Elle était accompagnée au piano par l’excellent ...
La musique de chambre française en majesté

La musique de chambre française en majesté au Festival de l’Orangerie

Festival de l'Orangerie Pour ce troisième dimanche à l’Orangerie de Sceaux, Jacqueline Lœwenguth, directrice du festival, a concocté un passionnant programme de musique de chambre française avec des interprètes passionnés. Tout d’abord Christian Ivaldi, remarquable pianiste, par ailleurs l’un des musiciens les plus cultivés qui soient, qui a été l’un des très grands professeurs du Conservatoire National Supérieur de Musique de Paris. Pédagogue de talent, sa classe de musique de chambre a ...
Soirée Mozart à l’église Saint-Pierre

Soirée Mozart à l’église Saint-Pierre

Festival Pablo Casals Comme tous les dimanches, le Festival Pablo Casals se déroulait le 27 juillet en l’église Saint-Pierre de Prades, dont le somptueux retable de bois doré surplombant le chœur offre aux artistes un décor privilégié. Au programme, et toujours avec l’Orchestre de Chambre de Novossibirsk dont c’était le dernier concert, trois œuvres majeures de Mozart qui, bien évidemment, ont attiré un public très nombreux et toujours fidèle. Plus à l’aise ...
L’esprit de Saint-Michel-de-Cuxa

L’esprit de Saint-Michel-de-Cuxa

Festival Pablo Casals 2003 Epargnée par le mouvement des intermittents du spectacle, l’ouverture du Festival Pau Casals a bien eu lieu ce samedi 26 juillet dans le cadre habituel et prestigieux de l’abbaye de Saint-Michel-de-Cuxa. Cependant, l’Orchestre de Hong Kong prévu pour les deux premiers concerts n’était pas au rendez-vous, retenu, comme on le sait, par les risques de contagion dus à la pneumopathie atypique. On ne peut que regretter l’annulation ...
Laurence Equilbey anime avec passion les Rencontres internationales d’art vocal

Laurence Equilbey à l’Abbaye de Noirlac

Oratorios de la Passion Noirlac L’abbaye de Noirlac, érigée à partir de 1136 par des moines venus de Cîteaux, dont Saint Bernard en personne, non loin de Saint-Amand-Montrand, ex-capitale de la joaillerie française, est depuis vingt ans le cadre du festival d’art vocal dont Laurence Equilbey est la conseillère artistique depuis 2001. Placé sous la houlette du Conseil Général du Cher, propriétaire de l’abbatiale depuis 1909, le Festival de Noirlac se ...
maria joao pires

Maria João Pires et Ricardo Castro jouent Schubert et Chopin

34e Festival de l’Orangerie Le Festival de l’Orangerie de Sceaux, dont le rayonnement ne cesse de croître, demeure l’un des plus grands festivals de musique de chambre de l’hexagone, référence incontestée dans le paysage musical français. Depuis sa création en 1969, cette manifestation reste fidèle aux objectifs de son fondateur, Alfred Lœwenguth : présenter de jeunes interprètes aux côtés d’artistes prestigieux et mondialement reconnus, et populariser le répertoire de musique de chambre. L’Orangerie ...
Picasso au Châtelet et Sylvie Guillem à Garnier

Picasso au Châtelet et Sylvie Guillem à Garnier

Des classiques pour clore la saison chorégraphique Picasso retrouve le Châtelet Événement attendu, la visite de l’Opéra National de Bordeaux au Théâtre du Châtelet aura permis de voir deux spectacles d’importance : la rare Fiancée du Tsar de Nicolaï Rimski-Korsakov et Picasso et la danse par le Ballet de l’Opéra National de Bordeaux dirigé par Charles Jude. Conçu sur une idée de Jean-Albert Cartier, ce dernier spectacle, assez inégal, permettait d’admirer toiles peintes ...
Otello sauvé par Desdémone

Otello de Verdi ouvre les Chorégies 2003 sous la protection des intermittents du spectacle

Fallait-il ou non sauver les Chorégies d’Orange 2003, manifestation lyrique estivale la plus populaire de France, en donnant Otello de Verdi à l’heure où renonçaient les illustres voisins, les Festivals d’Aix-en-Provence et d’Avignon ?… Annuler ce festival autofinancé à 80 %, c’était le vouer à une disparition certaine, ce qu’attend depuis huit ans la municipalité Front national d’Orange. Conscients du danger, et comme ils l’ont précisé avant le début de la ...
Béjart pérennise, Bausch déçoit, Preljocaj confirme

Béjart pérennise, Bausch déçoit, Preljocaj confirme

Fin de saison chorégraphique à l’Opéra-Bastille Quoique troublés par les grèves des intermittents du spectacle, les derniers spectacles de la saison chorégraphique parisienne ont tous pu être donnés, même partiellement. Béjart au passé et au présent Maurice Béjart, encore et toujours ! Avec du neuf comme avec du vieux, l’habile magicien remplit l’Opéra-Bastille pour quinze représentations historiques d’un spectacle en quatre parties. Historiques à plus d’un titre car les nostalgiques du Béjart, dont la ...
Tristan, Mimi et Idoménée font les beaux soirs des heureux festivaliers Britanniques

Tristan, Mimi et Idoménée font les beaux soirs des heureux festivaliers Britanniques

Festival de Glyndebourne 2003 Le Festival d'opéra de Glyndebourne a ouvert dans la sérénité son édition 2003 avec deux superbes nouvelles productions de Tristan und Isolde de Wagner, une première pour ce festival, et d'Idomeneo de Mozart, ainsi que la reprise d'une Bohème de Puccini très actualisée. Poignant Tristan C’est avec Tristan et Isolde que le Festival de Glyndebourne 2003 a ouvert, grande réussite du metteur en scène allemand Nikolaus Lehnhoff, artisan ...
Pas de bonnet d’âne pour le conservatoire

Pas de bonnet d’âne pour le conservatoire

Première française de l’ultime opus scénique de Richard Strauss La ténacité d’un directeur de théâtre têtu comme un ... Breton aura eu raison de facétieux grévistes ; un mouvement social n’eût pas manqué de pénaliser cette initiative originale. Point de musiciens aguerris, mais des élèves du Conservatoire rennais ; lesquels ont confirmé le fameux vers de Corneille « aux âmes bien nées, la valeur n’attend pas le nombre des années ». Une maîtrise indéniable, un ...
Vêpres à la direction de James Conlon

Vêpres à la direction de James Conlon

Retour de la version française des Vêpres siciliennes de Verdi à l’Opéra C’est avec Les Vêpres siciliennes que Giuseppe Verdi s’essayait pour la première fois au grand opéra à la française, dans la lignée de Guillaume Tell de Rossini vu à l’Opéra Bastille en mars dernier* et des Huguenots de Meyerbeer, genre dans lequel Verdi allait atteindre son apogée avec Don Carlos. Tout comme pour ce dernier ouvrage, l’intrigue des Vêpres ...
Deux grands allemands chez les rois de France

Deux grands allemands chez les rois de France

Festival de Saint Denis Samedi 28 juin s’achevait la partie classique du festival de Saint Denis 2003. Ce millésime aura été d’une incontestable qualité musicale. Jean-Pierre Le Pavec a construit un programme passionnant avec des musiciens talentueux, généreux et authentiques. L’excellent député-maire Patrick Braouzec, qui fait honneur à la politique, constamment présent et attentif a su soutenir et protéger l’image d’ouverture de ce très beau festival. Les musiciens de Radio France ...
Requiem de Fauré… « en état de grâce »

Requiem de Fauré… « en état de grâce »

Festival de Saint Denis Le Requiem La Basilique de Saint Denis est incontestablement le lieu rêvé pour ces pages qui sont parmi les plus belles de la musique française des XIXe et XXe siècles. Inspecteur des conservatoires en 1892, titulaire du grand orgue de la Madeleine en 1896, successeur de Massenet comme professeur de composition au Conservatoire où il comptera de nombreux et prestigieux élèves avant d’en devenir le directeur en 1905, ce ...
Une Damnation au poil

Une Damnation au poil selon Olivier Py

Le moins que l’on puisse écrire ici est que, vue par le dramaturge metteur en scène Olivier Py, La Damnation de Faust d’Hector Berlioz est une œuvre qui décoiffe. Le public genevois, qui a eu la primeur de cette production, a subi un véritable électrochoc dont il devrait néanmoins se remettre assez vite, si l’on en croit ce qu’en a convenu le soir de la première Jean-Marie Blanchard, directeur du ...

Friedmann Layer dirige Mozart, les Noces ou l’aristocratie du cœur

Créées le 1er Mai 1786 au Burgtheater de Vienne, Les Noces de Figaro appartiennent à l’une des époques les plus radieuses de la vie musicale de Mozart. Dans le même temps, deux concertos pour piano (KV. 488 et KV. 491) et de nombreuses pièces de musique de chambre manifestent cet épanouissement lumineux que connaît l’écriture du musicien autrichien tout à la joie de composer. A l’automne 1785, Mozart rencontre Lorenzo ...
Grande Messe Solennelle n° 2 en ré mineur de Cherubini

Grande Messe Solennelle n° 2 en ré mineur de Cherubini

Festival de Saint Denis En 1817, la basilique de Saint-Denis accueillait le Requiem de Luigi Cherubini, l’un des grands orchestrateurs de la vie musicale sous le Premier Empire malgré l’antipathie de Napoléon qui lui préférait Spontini. Ce même Requiem a ouvert la saison 2000 du Festival de Saint-Denis avec l’Orchestre National de France, et les Chœurs de Radio France sous la direction de Riccardo Muti, qui se sont tous retrouvés les ...

Ne Tirez Pas Sur Le Violoniste

Chung dirige Saint-Saëns et Berlioz Si un chef de second ordre arrive à saborder une musique percutante, un maestro prestigieux et accompli peut-il sauver une œuvre faible ? Telle est la problématique de ce surréaliste, quoique instructif, concert. Le renom de Myung-Whun Chung n’est plus à faire. Son art d’interprète n’est pas en cause. Je garde en mémoire des Bruckner - dont une Sixième Symphonie à faire pleurer Chimène une seconde fois - ...
Sirène dans la tempête

Sirène dans la tempête

Thomas Dausgaard dirige l’Orchestre national du Capitole Les nécessités des programmations traditionnelles, ouverture-concerto-symphonie, expliquent d’étranges associations, comme cette irruption, sans logique apparente, des très rabâchées Variations Rococo de Tchaïkovski entre deux compositeurs classés par les nazis « Entartete Musik » (musique dégénérée). Il faut dire que le jeu brutal et outrageusement musclé de la jeune violoncelliste Han-Na Chang n’a guère aidé à faire passer la pilule : un son écrasé et agressif se ...
Fin de Ring au Capitole

Fin de Ring au Capitole

Flamboyant Crépuscule de Richard Wagner Avec ce Crépuscule des dieux se conclut la première Tétralogie intégrale de Nicolas Joël au Théâtre du Capitole de Toulouse, vieux rêve que le metteur en scène caressait depuis longtemps et dont l’achèvement marque certainement une date importante pour ce théâtre. Il faut dire que, mis à part un Or du Rhin très controversé - et controversable - ce Ring se révèle une réussite certaine, même ...
Fin du week-end Schubert

Fin du week-end Schubert

Festival de Saint Denis Les meilleurs chambristes français étaient au rendez-vous pour la clôture du superbe week-end que le Festival de Saint-Denis a consacré à Schubert, également représenté par la Sonate en la majeur D. 950 interprétée par Paul Lewis, et des lieder chantés par le baryton Stephan Genz. Dans le charmant pavillon de musique de la Légion d’Honneur, un public nombreux, conquis par leur talent, leur chaleur, leur humour et ...
Schubert au cœur

Schubert au cœur

Festival de Saint Denis Dans le pavillon de musique de la Maison d’éducation de la Légion d’honneur, le rideau s’est levé sur cette deuxième journée consacrée à Schubert avec un public généreux, fervent et passionné. Au programme, la célèbre Arpeggione et la Sonatine n° 2 pour violoncelle et piano. A ces pages de Schubert était associées deux œuvres très émouvantes de Beethoven, la Sonate pour violoncelle et piano en sol mineur ...
Symphonie et Messe Schubertiennes

Symphonie et Messe Schubertiennes

Festival de Saint Denis Vendredi 13 juin, la splendide basilique royale inaugurait le cycle Schubert en accueillant deux œuvres symphoniques et chorales testamentaires, deux merveilles schubertiennes. En première partie, la Symphonie inachevée - inachevée en raison de la présence de deux mouvements au lieu des quatre habituels, mais deux uniques mouvements au combien aboutis dans leur exploration ultrasensible de l’âme humaine - et, pour terminer la Messe en mi bémol majeur ...
Un grand Paavo dans la mare du Romantisme

Un grand Paavo dans la mare du Romantisme

Oubliés la chaleur lourde d’un été en pleine maturation ainsi que les tracas d’une société socialement éprouvée, c’est une soirée placée sous le signe du recueillement que le théâtre des Champs-Elysées nous offrait le jeudi 12 juin dernier. Presque une célébration tant le programme était imposant et rempli d’espoir, tant les serviteurs de ce dernier faisait rayonner la reconnaissance de leur talent sur l’imaginaire d’un public d’emblée conquis et enthousiaste. Paavo ...
Airs sacrés de Mozart …au plus haut des cieux…

Airs sacrés de Mozart …au plus haut des cieux…

Festival de Saint Denis 3 juin-1er juillet 2003 Un Festival exemplaire Le Festival de Saint Denis est devenu une des plus belles, sinon la plus belle manifestation musicale de la région parisienne, et de surcroît, la plus populaire. Avec le soutien du volontaire et généreux député-maire Patrick Braouzec et du Conseil général de Seine Saint- Denis, son directeur Jean Pierre Le Pavec a su faire de ce Festival, le lieu d’une création ...

Ars Perfecta

Biennale d’art vocal à la Cité de la Musique Saluons tout d’abord le travail et la qualité d’interprétation de l’ensemble Huelgas conduit par son chef Paul Van Nevel et à qui l’on doit la résurrection du concert médiéval et renaissant. Chercheur passionné et fervent défenseur du répertoire liturgique des premiers âges chrétiens, cet artiste, un rien marginal, a su redonner couleur, éclat et transparence aux riches polyphonies anciennes restituées avec une ...

150e anniversaire de l’orgue du Val-de-Grâce

Ce concert avait pour objet la double célébration du 850e anniversaire de Saint Bernard de Clairvaux et du 150e anniversaire de l’orgue du Val-de-Grâce, initialement construit par Aristide Cavaillé-Coll pour l’église Sainte-Geneviève, autrement dit le Panthéon. Concevoir un programme cohérent pour cette double commémoration tenait de la gageure. Ce concert plantureux bric-à-brac auquel la sobriété cistercienne faisait cruellement défaut ne rendait pas hommage à grand chose sinon peut-être, par référence au ...
Cosí fan tutte en habit de lumière

Cosí fan tutte en habit de lumière

Armin Jordan dirige Mozart Créée le 2 mars 1996 sur cette même scène du Palais Garnier, la production d’Ezio Toffolutti du Cosí fan tutte de Mozart est reprise pour la troisième fois en sept ans à l’Opéra de Paris. Ainsi est-il possible de voir en ce mois de juin les trois opéras nés de la collaboration de Mozart avec Lorenzo Da Ponte, puisque, outre Cosí fan tutte à Garnier, sont donnés ...

Suzanne Giraud et George Crumb : concert deux pianos et percussion

Deux semaines après la création de son cycle de mélodies Le bel été dont je me suis fait l’écho ici même (voir https://www.resmusica.com/aff_article.php3?art=376), la musique de Suzanne Giraud réservait une autre belle soirée d’été avec la reprise de l’œuvre pour deux pianos et percussion, Le rivage des transes, composée voilà douze ans. Cette pièce de grande envergure développée sur une vingtaine de minutes, constituait l’apogée du concert pour deux pianos ...
 

Banniere-ClefsResmu-ok