Supraphon

Winterreise

Décevante version du Voyage d’hiver

Servie par des interprètes peu imaginatifs, cette nouvelle version du Winterreise suscitera peu d’adeptes. Était-il utile, pour un jeune chanteur non dénué de qualités, de se lancer dans un tel monument du répertoire ? On peut être un chanteur d’opéra valeureux, qui fait les beaux soirs d’une maison de répertoire, sans pour autant être en capacité de renouveler un discours musical lorsqu’on interprète une des œuvres les plus exigeantes du répertoire ...
0099925422028_600

Bouquet de fleurs de Martinů dans une nouvelle version tchèque

Inspiré par les grands poètes tchèques classiques, et en particulier par le recueil de chants populaires moraves de František Sušil, Martinů composa Kytice (« Bouquet de fleurs »), une cantate pour solistes, chœur mixte, chœur d’enfants et orchestre grâce à une commande de la Radiodiffusion tchécoslovaque. Un vigoureux chef-d’œuvre à découvrir. Kytice reçut sa création en version radiophonique en avril 1938, et pour son premier enregistrement commercial en 1955, très réussi, la ...
Capture

Lieder de Dvořák avec Pavol Breslik

Le grand ténor slovaque de notre génération, Pavol Breslik, nous emmène dans les atmosphères romantiques de la Bohème d’autrefois. Dépaysement garanti grâce à un programme ambitieux et original. Reconnaissons que les albums exclusivement consacrés aux lieder de Dvořák ne sont pas légion. Même les grandes divas tchèques d’aujourd’hui ou d’autrefois – les Lucia Popp, Edita Gruberová, Gabriela Beňačková, Magdalena Kožená… – ne nous ont pas gratifiés d’un CD uniquement consacré au chantre ...
supraphon_josef_vlach

Josef Vlach, héritier chambriste de Václav Talich

Dans sa belle série « Archiv », Supraphon réédite en CD une part des enregistrements des deux ensembles de chambre dirigés par le violoniste tchèque Josef Vlach (1923-1988), gravures historiques considérées universellement comme parmi les joyaux les plus précieux des archives du célèbre label tchèque. Le violoncelliste français Pierre Fournier qualifia l'Orchestre de Chambre Tchèque de « meilleure formation de chambre qu’il ait entendue, la meilleure qui existe », et Herbert von Karajan ne dissimulait ...
janacek netopil supraphon

Tomáš Netopil, un jeune homme trop tranquille

Après Andris Nelsons à Munich, Gustavo Dudamel à Los Angeles et Cornelius Meister à Vienne, nous faisons aujourd’hui escale à Prague pour ce disque du chef Tomáš Netopil (né en 1975). Nous avions déjà entendu le jeune homme, au printemps 2008, dans un premier disque déjà  timoré. Dans un répertoire de démonstration, terreau de la musique tchèque, il ne parvient pas plus à nous convaincre avec une battue trop appliquée ...
jean fourner prague

Jean Fournet à Prague

Cette année 2013 voit les célébrations du centenaire de la naissance du chef d’orchestre Jean Fournet. Aussi adulé à travers le monde qu’oublié, voir dénigré, en France (en dépit de ses passages à la tête de l’Opéra-Comique puis de l’orchestre Lamoureux), Jean Fournet était, comme Munch ou Monteux, l’incarnation d’une tradition française portée sur la défense musicale d’un patrimoine national. La plupart de ses enregistrements réalisés, dans les années 1980-1990, ...
supraphon_dvorak_neumann

Dvořák de référence par Václav Neumann

Le label Supraphon fait comme tout le monde et il exploite, en jolis petits coffrets ultra- économiques, son fonds de catalogue. Ce coffret consacré à  Antonín Dvořák regroupe une sélection d’enregistrements de la Philharmonie tchèque sous la baguette de Václav Neumann. Pourtant le titre du coffret « œuvres symphoniques » est un petit peu trompeur car il ne s’agit pas d’intégrale des partitions pour orchestre seul du compositeur de la Symphonie du ...
supraphon_beethoven_suk_panenka_une

Musique de chambre à l’état pur

Une exécution vraiment exhaustive et convaincante, exaltant toutes les potentialités de ces chefs-d’œuvre que sont les 10 Sonates pour violon et piano de Beethoven, nécessite impérativement des interprètes d’exception non seulement du plus haut niveau, mais qui soient en même temps des chambristes accomplis de longue date. Et c’est bien le cas des deux admirables musiciens tchèques Josef Suk (1929-2011), violon, et Jan Panenka (1922-1999), piano. La réédition de ces ...
Ancerl_Karel_11_vign

Karel Ančerl, la musique pour survivre

Né le 11 avril 1908 à Tučapy, en Bohême du sud, Karel Ančerl grandit dans un milieu modeste et non mélomane. Enfant, il commence pourtant à apprendre le violon. Aussi déterminé que doué –sinon plus- il gagne sa place dans l’orchestre local dès l’âge de 11 ans. Au lycée, Ančerl s’initie au piano et se passionne de plus en plus pour la musique. Contre la volonté de ses parents, il ...
Historique  Janáček

Historique Janáček

Supraphon semble s’activer promptement ces derniers temps pour valoriser son impressionnant catalogue lyrique. Parmi le flot des parutions, il faut marquer d’une pierre blanche cette De la maison des morts. Cet enregistrement est historiquement important. En effet, le compositeur a laissé, à son décès, son ultime opéra inachevé. Différentes tentatives eurent lieu pour en permettre une exécution et une édition; ainsi la fin pessimiste prévue par Janáček (transformée en ode à ...
Martinů et Juliette

Martinů et Juliette par Sir Charles Mackerras

Le toujours très actif label Supraphon publie une captation réalisée dans le cadre des journées Martinů 2008 de Prague. Le grand connaisseur des musiques tchèques Sir Charles Mackerras officie pour rendre justice à deux versions synthétiques de l’opéra Juliette ou la clé des songes du compositeur. Bohuslav Martinů tenait particulièrement à cet opéra. Créé à Paris en 1937, avec grand succès, la partition tirée d’un livret de George Neveux fut synthétisée ...
Karel Ančerl immortalisé en vidéo

Karel Ančerl immortalisé en vidéo

La somptueuse «Karel Ančerl Gold Edition» de Supraphon s’est achevée en apothéose avec un superbe coffret de 4 CD consacré essentiellement à la musique tchèque méconnue du XXe siècle. Toutefois, Supraphon n’en est pas resté là, et nous propose ce DVD de documents rares relatifs à l’illustre chef tchèque. L’éditeur nous avait déjà offert un DVD équivalent honorant Václav Talich (1883-1961), et il semblait évident qu’il en soit de même ...
Gendre idéal ?

Gendre idéal ?

Curieux disque ! Alors qu’on s’attendait à découvrir un jeune chef enragé dans ces partitions spectaculaires et suggestives, on est en présence d’une baguette précautionneuse et inhibée. C’est assez fâcheux et regrettable pour les Danses Lachiennes à la mise en place solide mais scolaire et surtout dans un Taras Bulba bien trop attentiste et peu transporté. Le niveau s’élève un peu avec une suite de la petite renarde rusée poétique ...
Karel Ančerl, grand défenseur de la musique moderne tchèque

Karel Ančerl, grand défenseur de la musique moderne tchèque

On croyait la «Karel Ančerl Gold Edition» achevée en 2005 avec le Volume 42 consacré à des œuvres de Franz Liszt, Lubor Bárta et Dimitri Chostakovitch. Eh bien, non. Le véritable point final est ce n°43 qui vient de paraître à l’occasion du centenaire de la naissance de l’illustre chef d’orchestre, et cet album est un peu particulier en ce sens que contrairement aux autres, il contient pas moins de ...
Accrochés à la barre de mesure !

Accrochés à la barre de mesure !

Compositeur prolifique et génial mais encore trop peu reconnu (et donc peu programmé) comme l’un des talents majeurs du siècle dernier, Bohuslav Martinů s’est imposé comme un symphoniste important. Cependant, l’écriture de ce corpus fut assez tardive dans sa carrière. Ainsi, il attendit d’être installé aux Etats-Unis pour se lancer dans la rédaction de sa Symphonie n°1. La composition des six symphonies s’étala de 1942 à 1955 au fil des ...
Talent….à dompter ?

Tomáš Netopil, talent….à dompter ?

Dans la grande famille des jeunes chefs prometteurs, Supraphon nous offre simultanément deux galettes de prodiges tchèques des pupitres : Tomáš Netopil et Jakub Hrůša. Ce premier disque est consacré au premier des deux espoirs. Lancé lors du festival de Salzbourg 2006 dans Lucio Silla de Mozart (enregistré ensuite à Venise), le musicien affiche un palmarès déjà assez impressionnant de grandes phalanges ! C’est lui qui assurera la conduite d’une nouvelle ...
Le sens de la respiration !

Dvoràk par Jakub Hrůša, le sens de la respiration !

Le jeune chef Jakub Hrůša nous avait fait très forte impression lors d’un concert avec l’orchestre de La Monnaie (2006) dans un programme bigarré : Schœnberg, Dallapiccola, Stravinski et Dvoràk, assez sidérant de maîtrise. On le retrouve donc avec grand intérêt dans des pages tchèques dont les deux magnifiques sérénades de Dvoràk. D’apparence simple, ces deux pièces sont pourtant assez redoutables à interpréter car il faut garder un sens de la ...
André Gertler, ami, disciple et collaborateur de Béla Bartók

André Gertler, ami, disciple et collaborateur de Béla Bartók

Quelle entreprise audacieuse et hasardeuse au début des années 60 que de graver l’œuvre intégral pour violon de Béla Bartók, et cela indépendamment des contingences commerciales ! Il faut bien admettre que cette réalisation exceptionnelle de Supraphon n’a, de nos jours encore, aucun équivalent dans ce répertoire, et si le prestigieux label tchèque a versé ces enregistrements dans sa série historique « Archiv », force est de reconnaître qu’ils restent toujours ...
Václav Talich et la gloire des cordes tchèques

Václav Talich et la gloire des cordes tchèques

L’imposante « Václav Talich Special Edition » en dix-sept volumes s’achève, et nous disposons actuellement du seizième dont la particularité et l’intérêt est de regrouper les enregistrements de Václav Talich pour orchestre à cordes réalisés dans les années 50 et comportant des œuvres de Benda, Dvořák, Suk et Tchaïkovski. L’essentiel de ces gravures est constitué des Sérénades pour cordes de deux musiciens tchèques que Talich a personnellement connus : Antonín Dvořák (1841-1904) ...
Quatuor Pavel Haas : tchèque et mat

Quatuor Pavel Haas : tchèque et mat

« Avant, je ne composais que sur des souvenirs, cette pièce, Lettres intimes, a été composée dans le feu. Les pièces antérieures, seulement dans la cendre chaude. » Le lendemain de l’achèvement de la partition de son second quatuor, Leoš Janáček renonçait au titre Lettres d’amour auquel il avait songé initialement : « Je ne livre pas mes sentiments en pâture aux sots ». Après les répétitions avec le Quatuor Morave, il s’exclamait : « Ah, c’est ...
Un si doux baiser

Un si doux baiser

Supraphon réédite enfin cette version aujourd’hui mythique du Baiser de Bedřich Smetana dirigée par le grand Zdenek Chalabala, également auteur d’enregistrements de référence de La Fiancée vendue et du Mur du diable quelques années plus tard. C’est également l’occasion de retrouver le grand ténor Beno Blachut à son apogée, dans l’un de ses trop rares enregistrements. L’œuvre, comme La Fiancée vendue avec laquelle elle entretient quelques ressemblances, cultive une veine populaire, ...
Chostakovitch selon son fils

Chostakovitch selon son fils

L’année Chostakovitch se conclut avec l’édition d’une nouvelle intégrale des symphonies confiées à son fils Maxime, déjà l’auteur d’une solide discographie dédiée à l’œuvre de son père. Lors de ses débuts soviétiques, il avait gravé pour Melodyia une symphonie n°5 exemplaire de tension et de puissance. Ensuite au début de l’ère digitale, il fut l’auteur d’enregistrements assez oubliables de certaines symphonies avec des orchestres londoniens pour le défunt label Collins. ...
Václav Talich dans l’éternité

Václav Talich dans l’éternité

Après la superbe et monumentale « Karel Ančerl Gold Edition » en quarante-deux CDs, voici que le célèbre label tchèque Supraphon nous gratifie d’une « Václav Talich Special Edition » en dix-sept volumes, certes plus modeste que celle de son confrère Ančerl (Talich ayant moins enregistré) mais d’une importance tout aussi capitale. Cette édition en cours comprend déjà onze publications, dont cette dixième parution nous semble particulièrement révélatrice. Lorsque Václav Talich décida, à ...
Dvorak par le trio Smetana

Les trios de Dvořák par le trio Smetana

Les trios de Dvořák - au nombre de quatre si l’on ne tient pas compte d’essais de jeunesse qui n’ont pas été conservés - datent pour l’essentiel de la maturité de sa carrière : composés respectivement en 1875, 1876, 1883 et 1890, ils constituent autant de commodes repères dans l’évolution d’un compositeur bien moins monolithique qu’il n’est d’usage de le prétendre. Si les deux premiers relèvent du schéma classique légué par ...
Jenůfa de Janáček

Une Jenůfa de référence par František Jilek

La séduction exercée par la musique de Jenůfa (1904) s’inscrit sous le signe d’une frappante ambiguïté, fruit de circonstances historiques complexes. Avec cette partition, inspirée par un fait divers retentissant (le meurtre d’un enfant en terre paysanne), Leoš Janáček (1854-1928) produit son premier chef-d’œuvre lyrique alors même qu’il vient d’atteindre l’âge de cinquante ans et que ses autres grandes réussites sont à venir bien plus tard (Kátya Kabanová, 1921 – La ...
L’indispensable Mahler de Vaclav Neumann

L’indispensable Mahler de Vaclav Neumann

Supraphon a la bonne idée de rééditer à prix doux l’intégrale Mahler enregistrée entre 1976 et 1982 par Václav Neumann à la tête de « sa » Philharmonie tchèque, l’orchestre dont il fut, avec ses prédécesseurs Vaclav Talich et Karel Ancerl, l’un des chefs historiques. Comptant parmi les meilleurs mahlériens de son époque, Neumann avait enregistré un cycle incomplet (5, 6, 7 et 9) pour Eterna durant son court mandat à la ...
Jiri Belohlávek. Calme et beauté dans Brahms

Jiří Bĕlohlávek. Calme et beauté dans Brahms

Cette intégrale des Symphonies de Brahms, publiée d’abord de manière isolée, avait été accueillie plutôt fraîchement par la critique ; il est certain que les références ne manquent pas dans la discographie. Mais la réentendre aujourd’hui regroupée en coffret permet pourtant d’en mesurer toute la cohérence et l’indéniable originalité. Il ne s’agit en rien d’une « intégrale de plus », l’un de ces enregistrements routiniers et hautement dispensables, justifiés seulement par une forme ...
Compositeurs tchèques modernes dirigés par Karel Ančerl

Compositeurs tchèques modernes dirigés par Karel Ančerl

Supraphon « Karel Ančerl Gold Edition » L’un des bienfaits de la vaste « Karel Ančerl Gold Edition » en quarante-deux volumes est d’avoir remis à l’honneur des enregistrements du répertoire courant du XVIIIe au XXe siècle, gravures qui, souvent associées à des solistes du plus haut niveau, font la plupart du temps figure de références. Mais il ne faut pas oublier qu’une des politiques essentielles de la firme tchèque Supraphon fut de ...
Václav Talich, ou l’Assurance et l’Humilité

Václav Talich, ou l’Assurance et l’Humilité

Si l’enregistrement Supraphon en juillet 1950 des deux cycles de Danses slaves d’Antonín Dvořák par Václav Talich est le plus connu et célèbre à juste titre, il convient de ne pas oublier qu’il est le témoignage médian de l’évolution de l’illustre chef d’orchestre tchèque dans ce répertoire : déjà auparavant en novembre 1935, il léguait à la firme « His Master’s Voice – Electrola » sa toute première vision, fulgurante et vitale, de ...
Jan Hanuš, dans la lignée de Suk et Novák

Jan Hanuš, dans la lignée de Suk et Novák

Initiée en 2002 par le label tchèque Supraphon, la colossale « Karel Ančerl Gold Edition » rend un hommage imposant et mérité à Karel Ančerl, ce grand chef d’orchestre tchèque souvent qualifié – comme d’ailleurs également Václav Talich – de Furtwängler slave, avec pas moins de quarante-deux CDs. Tous sont actuellement disponibles, et celui tout récent consacré entièrement à Jan Hanuš en est le quarante et unième, avant-dernier de la série. Karel Ančerl ...