Lieu : Paris

La Vie d’un Poète

Raretés « massenétiennes » à l’Oratoire du Louvre

Massenet, musicien de l’âme féminine ? En tout cas, un « juste », un humaniste dont le regard pénétrant respire l’humanité, partagé (sauf notables exceptions) entre la putain, la mère dont la Vierge, femme d’entre toutes les femmes ! Gourgandines, courtisanes, séductrices, novices délurées, filles perdues ont la part belle dans l’univers de ce mélodiste sans pareil : Salomé, Manon, Sapho, Thaïs, Dulcinée... Toujours des personnages ambivalents, tiraillés par des émotions contradictoires. Le combat avec le ...
Présences nordiques à Radio France

Présences nordiques à Radio France

Richard Dubugnon, Magnus Lindberg et Jean Sibelius Mettant en scène deux compositeurs finlandais, Magnus Lindberg et Jean Sibelius, et une création mondiale de Richard Dubugnon, ce concert de Radio France s’apparente à une avant-première du prochain festival Présences 2004. Son directeur René Koering a, en effet, exprimé son souhait parmi d’autres de mettre en valeur la musique nordique dans la programmation de cette saison musicale. Né à Lausanne en 1968, le jeune ...
Bill l’Espiègle

Bill l’Espiègle

Christie et von Otter dans « Serse » de Haendel Serse (Xerxès), antépénultième opéra de George Frideric Haendel, est à lui seul un paradoxe. Il comporte dès son début une des mélodies les plus mondialement connues de son auteur, « Ombra mai fù » ; et demeure pourtant une quasi-rareté. À tel point que si même Admeto et Ezio ont été chantés à Paris, on y attendait encore ce Roi des Perses ! De même, ...
Luciano Berio - Sequenze

Luciano Berio – Sequenze par les solistes de l’Ensemble Intercontemporain

« Sequentia sequentiarum, quæ est musica musicarum secundum Lucianum » - « la séquence des Séquences, qui est la musique des musiques selon Luciano » (Eduardo Sanguinetti) : Luciano Berio s’est plusieurs fois expliqué sur l’entreprise de ses Sequenze, qu’il a poursuivie avec constance pendant trente ans ; sur leur « processus d’assimilation, de transformation et de dépassement des aspects instrumentaux traditionnels », sur leur ambition de « préciser et de développer mélodiquement un discours harmonique »… Trop souvent, l’on ...
festival_inter_guitare_2003

Rolf Lislevand et Pablo Marquez

Ier Festival International de Guitare de Paris Ce premier Festival International de Guitare de Paris comble le vide laissé par la disparition, en 1996, du Concours International de Guitare de Radio France. La frustration que tous ses défenseurs ont ressentie est désormais oubliée, grâce à cette initiative de Tania Chagnot. Trois jours entièrement consacrés à la guitare, avec trois « doubles-concerts » et trois classes de maître ! Chaque session permet d’entendre deux artistes : ...
Une étrange complicité

François Couperin à la Cité de la Musique, une étrange complicité

Fidèle à l’orientation menée depuis le début de la saison 2003, La Cité de la Musique proposait ce Vendredi 7 Novembre un concert-confrontation, mettant en regard deux œuvres d’époque et de style bien différents dont la rencontre pouvait, a priori, susciter des questionnements. Ceux qui connaissent la personnalité de Brice Pauset ne s’en étonneront pas. Claveciniste lui-même, sollicitant à plusieurs reprises des interprètes du monde baroque - tels Gérard Lesne ...
firmament_theatre-300x198

Lloyd Newson et Josef Nadj au Théâtre de La Ville

Pour sa rentrée chorégraphique, le Théâtre de La Ville ne ménage pas ses spectateurs avec deux spectacles de « théâtre dansé » aux univers radicalement opposés. Délirant et coloré avec l’australien Lloyd Newson, noir et blanc et cérébral avec le Yougoslave Josef Nadj. La compagnie britannique DV8 Physical Theater (prononcer deviate : dévier) de l’Australien Lloyd Newson, est revenue à Paris, dans le cadre du Festival d’Automne au Théâtre de La Ville, après trois ...
De l’exil à la mort, les Bannis.

De l’exil à la mort, les Bannis

Festival des Voix Étouffées, Un bouquet d’ « Entartete Musik » Paris Festival des Voix Étouffées. 02 et 03.X.2003 & 03.XI.2003. Maison des Cultures du Monde : Oeuvres de Weigl, Rathaus, Korngold , Wellesz , Schreker, Schulhoff , Toch. Daniel Goiti, Melinda Beres, Cyprian Campea ; Camerata Nomade. Amaury du Closel (direction) - Théâtre Dejazet : Au carrefour de l’ethnologie, de l’archéologie et de la géopolitique musicales, ce florilège de partitions « dégénérées » s’avère ...
Au nom des pères

Les Troyens par Gardiner au Châtelet : Au nom des pères

Fêté dans toute l’Europe musicale, c’est à Paris que Berlioz rêvait de voir Les Troyens triompher. Cent quarante années après la création de la deuxième partie, John Eliot Gardiner les dirige pour la première fois dans la capitale en intégralité. Une série de représentations honorée d’une diffusion télévisée nationale – et en direct –, qui restera comme un jalon de l’épopée de cet Opéra ; autant par la qualité de l’interprétation ...
José Van_Dam

José Van Dam, un Maître de musique

On ne présente plus José van Dam, un des chanteurs qui ont le plus marqué la vie musicale de ces trois dernières décennies. Aussi à l’aise dans Mozart : Leporello à Garnier sous l’ère Liebermann, pour un mythique Don Giovanni avec Kiri Te Kanawa, Ruggiero Raimondi, Margaret Price et Jane Berbié, puis plus tard le rôle-titre au Théâtre du Châtelet — que dans Verdi (on n’oubliera pas de si tôt son ...
Une merveille au côté d’Emmanuel Krivine et de l’Orchestre National de France

Ingolf Wunder, une merveille au côté d’Emmanuel Krivine

Il est des soirées musicales dont on pressent dès les premières notes qu’elles s’inscriront sous le signe de l’exceptionnel. Jeudi 16 octobre, dans le cadre du théâtre des Champs-Élysées il nous a été donné d’en vivre une dont la mémoire restera longtemps illuminée. Tout avait commencé avec Berlioz (au passage, avez-vous noté qu’après quinze ans de commémorations, toutes plus sinistres les unes que les autres, celle-ci ne cesse de nous ...
Doctor Jordan and Mister Hyde

Philippe Jordan & Felicity Lott, Doctor Jordan and Mister Hyde

Le programme de ce 10 Octobre au Théâtre des Champs-Élysées constituait, pour l’Orchestre Philharmonique et son jeune chef invité, un très périlleux diptyque dont les protagonistes ne sont pas sortis indemnes. A trop vouloir s’approprier à la hussarde des antagonismes, le rejeton d’Armin Jordan n’a non seulement convaincu personne de son charisme ; mais a un tantinet obéré une image déjà flatteuse dans la confrérie. Pour tout dire, la seconde partie ...
Les Espaces Intérieurs

Ensemble Court-Circuit, Hommage à Gérard Grisey

Poursuivant la série des concerts monographiques inaugurée en ce début de saison 2003 par le portrait Matalon à l’IRCAM, le 23 Septembre, l’ensemble Court-circuit, accueilli dans le somptueux décor rouge pompéien du Théâtre des Bouffes du Nord ce lundi 6 octobre, rendait un hommage très émouvant à Gérard Grisey, — le précurseur de ce que l’on nomme la musique spectrale — décédé brutalement le 11 novembre 1998 à l’âge de cinquante deux ...
Ars Subtilior et anticonformisme

Cité de la musique Domaine privé : Philippe Herreweghe

Du jeudi 25 au dimanche 28 septembre, la Cité de la musique accueillait Philippe Herreweghe et ses invités pour une série de concerts autour du thème de la déploration, de l’adieu ou du deuil mis en musique. C’est au cours de ses études de médecine et de psychiatrie que Philippe Herreweghe, natif de Gand, fonde le Collegium Vocal de Gand. Considéré comme un des pères de la musique baroque, il se ...
Puissance déficiente et gloire incertaine

Puissance déficiente et gloire incertaine

Concert d’ouverture de la saison de l’Orchestre National d’Ile-de-France Au sortir de certains concerts, il arrive que la perplexité de l’auditeur vienne en premier lieu du choix des œuvres. Tel a été le cas pour nous, ce samedi soir, à la fin d’une manifestation musicale que les noms de Mozart et Brahms plaçaient pourtant sous le signe de l’excellence et de l’exigence. Car il arrive parfois, hélas, que les compositeurs ne ...
salome_1a-300x4501

Somptueuse prise de rôle de Karita Mattila

« Salomé » de Richard Strauss à l’Opéra-Bastille Pour cette seconde production de Salomé de Richard Strauss à l’Opéra Bastille, après celle d’André Engel en 1994 reprise en 1996, Hugues Gall a fait appel au metteur en scène Lev Dodin, qui avait déjà signé en ce même théâtre en 1999 une Dame de pique de Tchaïkovski décapante et iconoclaste, et, la saison dernière, au Châtelet, un Démon d’Anton Rubinstein terriblement statique ...
Une vie d’artiste

La péniche Opéra fait salon autour de Berlioz

Amarrée sur le quai du bassin de la villette, la Péniche Adélaïde offrait à son public d’aficionados, ce vendredi 19 septembre, le premier spectacle de la saison 2003, célébrant à sa manière et sous une apparence souriante, le bicentenaire de la naissance du génie romantique que fut Hector Berlioz. Saluons tout d’abord l’excellence de la mise en scène de Mireille Laroche qui parvient, avec les moyens du bord, à aménager un ...
Tragédie palatine

Tragédie palatine

Retour d’une belle production de l’Agrippina de Haendel Il est malaisé de classer Agrippina, jubilatoire comédie satirique et corrosive, laquelle provoque dans la salle une tempête de rires. En effet, cette joyeuse parade pourrait tout aussi bien s’intituler Les Lauriers de César ! Un authentique festival de bel canto, aux mélodies profuses, sans la moindre afféterie. Haendel, alors âgé de vingt-quatre ans, brocarde le surprenant univers des mœurs palatines, via une ...
Picasso au Châtelet et Sylvie Guillem à Garnier

Picasso au Châtelet et Sylvie Guillem à Garnier

Des classiques pour clore la saison chorégraphique Picasso retrouve le Châtelet Événement attendu, la visite de l’Opéra National de Bordeaux au Théâtre du Châtelet aura permis de voir deux spectacles d’importance : la rare Fiancée du Tsar de Nicolaï Rimski-Korsakov et Picasso et la danse par le Ballet de l’Opéra National de Bordeaux dirigé par Charles Jude. Conçu sur une idée de Jean-Albert Cartier, ce dernier spectacle, assez inégal, permettait d’admirer toiles peintes ...
Béjart pérennise, Bausch déçoit, Preljocaj confirme

Béjart pérennise, Bausch déçoit, Preljocaj confirme

Fin de saison chorégraphique à l’Opéra-Bastille Quoique troublés par les grèves des intermittents du spectacle, les derniers spectacles de la saison chorégraphique parisienne ont tous pu être donnés, même partiellement. Béjart au passé et au présent Maurice Béjart, encore et toujours ! Avec du neuf comme avec du vieux, l’habile magicien remplit l’Opéra-Bastille pour quinze représentations historiques d’un spectacle en quatre parties. Historiques à plus d’un titre car les nostalgiques du Béjart, dont la ...
rene-koering_2148195_667x333

René Kœring : présentation de la saison musicale de Radio France 2004

Ce sont la diversité et l’élargissement culturel qui marqueront cette année la saison musicale de Radio France. Ponctuée de multiples rendez-vous aux objectifs très différents tels « Les Figures » plaçant une série de concerts sous un thème unificateur où « Les Familles » permettant d’apprécier le talent des grandes familles d’artistes et de compositeurs, Radio France présentera aussi des œuvres du répertoire actuel ou passé qui ont été très ...
Vêpres à la direction de James Conlon

Vêpres à la direction de James Conlon

Retour de la version française des Vêpres siciliennes de Verdi à l’Opéra C’est avec Les Vêpres siciliennes que Giuseppe Verdi s’essayait pour la première fois au grand opéra à la française, dans la lignée de Guillaume Tell de Rossini vu à l’Opéra Bastille en mars dernier* et des Huguenots de Meyerbeer, genre dans lequel Verdi allait atteindre son apogée avec Don Carlos. Tout comme pour ce dernier ouvrage, l’intrigue des Vêpres ...

Ne Tirez Pas Sur Le Violoniste

Chung dirige Saint-Saëns et Berlioz Si un chef de second ordre arrive à saborder une musique percutante, un maestro prestigieux et accompli peut-il sauver une œuvre faible ? Telle est la problématique de ce surréaliste, quoique instructif, concert. Le renom de Myung-Whun Chung n’est plus à faire. Son art d’interprète n’est pas en cause. Je garde en mémoire des Bruckner - dont une Sixième Symphonie à faire pleurer Chimène une seconde fois - ...
Un grand Paavo dans la mare du Romantisme

Un grand Paavo dans la mare du Romantisme

Oubliés la chaleur lourde d’un été en pleine maturation ainsi que les tracas d’une société socialement éprouvée, c’est une soirée placée sous le signe du recueillement que le théâtre des Champs-Elysées nous offrait le jeudi 12 juin dernier. Presque une célébration tant le programme était imposant et rempli d’espoir, tant les serviteurs de ce dernier faisait rayonner la reconnaissance de leur talent sur l’imaginaire d’un public d’emblée conquis et enthousiaste. Paavo ...

Ars Perfecta

Biennale d’art vocal à la Cité de la Musique Saluons tout d’abord le travail et la qualité d’interprétation de l’ensemble Huelgas conduit par son chef Paul Van Nevel et à qui l’on doit la résurrection du concert médiéval et renaissant. Chercheur passionné et fervent défenseur du répertoire liturgique des premiers âges chrétiens, cet artiste, un rien marginal, a su redonner couleur, éclat et transparence aux riches polyphonies anciennes restituées avec une ...

150e anniversaire de l’orgue du Val-de-Grâce

Ce concert avait pour objet la double célébration du 850e anniversaire de Saint Bernard de Clairvaux et du 150e anniversaire de l’orgue du Val-de-Grâce, initialement construit par Aristide Cavaillé-Coll pour l’église Sainte-Geneviève, autrement dit le Panthéon. Concevoir un programme cohérent pour cette double commémoration tenait de la gageure. Ce concert plantureux bric-à-brac auquel la sobriété cistercienne faisait cruellement défaut ne rendait pas hommage à grand chose sinon peut-être, par référence au ...
Cosí fan tutte en habit de lumière

Cosí fan tutte en habit de lumière

Armin Jordan dirige Mozart Créée le 2 mars 1996 sur cette même scène du Palais Garnier, la production d’Ezio Toffolutti du Cosí fan tutte de Mozart est reprise pour la troisième fois en sept ans à l’Opéra de Paris. Ainsi est-il possible de voir en ce mois de juin les trois opéras nés de la collaboration de Mozart avec Lorenzo Da Ponte, puisque, outre Cosí fan tutte à Garnier, sont donnés ...

Deux compositeurs allemands en bords de Seine

L’Orchestre de Paris joue Wolfgang Rihm et Matthias Pintscher Programme a priori sans unité autre qu’une communauté de durée (quatre œuvres de moins de vingt-cinq minutes) que celui proposé mercredi par l’Orchestre de Paris. Pourtant, au fur et à mesure de l’écoute, le lien, même ténu, s’est imposé clairement. Deux partitions du passé, l’une classique et originale, écrite par l’Autrichien Joseph Haydn, l’autre d’un romantisme exacerbé signée du Russe Piotr Ilyitch ...

La Loi des Contraires

Cité de la Musique Marcus Creed avec l’aide d’Harmonia Mundi avait fait (re)découvrir le RIAS-Kammerchor au travers d’albums frisant l’excellence (3 CD Brahms, 1 CD Poulenc, …). Tout y était : clarté de la polyphonie, soin de la prononciation, couleur chaude et inimitable, justesse parfaite, homogénéité…. N’y manquait qu’un soupçon de vie ou de fantaisie, le chef de chœur anglais — qui part diriger l’ensemble vocal de la SWR — privilégiant plutôt ...
ute_lemper-450x198

Le Voyage d’hiver d’Ute Lemper

Elle nous prend par la main et nous emmène sur les chemins de la vie. Un voyage dont on ne sort pas indemne mais duquel l’amour triomphe. Voyage d’une nomade qui pose ses valises ça et là, au bord d’un feu de gitans jusqu’au lit de la gloire, pour finir seule, loin de tous les feux, y compris de ceux de la guerre et de ses horreurs. Du folklore hongrois à ...