Mot-clef : John Daszak

JAKOB LENZ, Wolfgang Rihm, Direction musicale Ingo Metzmacher, Mise en scene  Andrea Breth, Scenographie Martin Zehetgruber, Costumes Eva Dessecker, Lumiere Alexander Koppelmann, Dramaturgie Sergio Morabito, Orchestre Ensemble Modern, generale piano au Grand Theatre de Provence le 24 juin 2019.nAvec : Georg Nigl (Lenz), Wolfgang Bankl (Oberlin), John Daszak (Kaufmann)n(photo by Patrick Berger/ArtComPress)

La puissance de la folie de Jakob Lenz au Festival d’Aix

Au Festival d’Aix-en Provence, la première édition programmée par Pierre Audi fait venir sur le sol français la production de Jakob Lenz, créée à Stuttgart en 2014, reprise à Bruxelles en 2015, puis à Berlin en 2017. Le succès de ces dernières années de l’opéra de chambre Jakob Lenz de Wolfgang Rihm contredit tous ceux qui imaginent qu’une réussite « populaire » se fonde sur des ouvrages lyriques faciles d’accès autant à travers ...
Lady Macbeth de Mzensk

Implacable Lady Macbeth de Mzensk à Bastille

Lady Macbeth de Mzensk, opéra créé en 1934 par Dimitri Chostakovitch, a toujours été très gâté à l’Opéra de Paris. Après l’esthétisme d’André Engel en 1992 et la noirceur de Martin Kušej en 2009 ,c’est au tour de Krzysztof Warlikowski de proposer sa vision de cette œuvre sulfureuse qui a fait sombrer Chostakovitch dans l’inquiétude de la disgrâce stalinienne. Sans concession, le travail du metteur en scène polonais laisse le ...
naxos death in venice

Brillante radiographie de Mort à Venise par Willy Decker

On croyait tenir un classique définitif avec la mise en scène de Deborah Warner à l’ENO (DVD Opus Arte). Celle de Willy Decker pour Madrid va plus loin encore. Le temps a joué pour l’ultime opéra de Britten et la froideur critique qui l’accueillit en 1973 n’est plus de mise. Il s’agit d’un authentique chef-d’œuvre. Composé, comme les neuf autres opéras du compositeur anglais sur un excellent livret (Myfanwy Piper), on ...
91aP38DlKkL._SY445_

Wozzeck passionnant de William Kentridge à Salzbourg

La très belle interprétation dirigée par Vladimir Jurowski est soutenue par une scénographie de William Kentridge, visuellement passionnante. La mise en scène apporte une grande humanité et la captation vidéo permet d’en apprécier l’émotion, mais aussi la complexité. ResMusica a souligné avec enthousiasme la qualité musicale de ce Wozzeck donné à Salzbourg en août 2017. Le DVD proposé par Harmonia Mundi nous immerge dans cette atmosphère douloureuse et dérangeante, mais si belle. ...
Bühne : Sabine Theunissen ;
Kostüme : Greta Goiris ;
Video Compositor & Editor : Catherine  Meyburgh
Licht :  Urs  Schönebaum ;
Video Operator : Kim Gunnings

Vladimir Jurowski enflamme Wozzeck à Salzbourg

Plutôt que William Kentridge ou Matthias Goerne, c'est le chef et l'orchestre qui amènent cette nouvelle production au triomphe. Entré au répertoire du Festival de Salzbourg en 1951 malgré la résistance acharnée du conservatisme politique autrichien, Wozzeck y bénéficie cette année de sa quatrième production : en 1951, sous la direction de Karl Böhm, l'opéra avait été joué devant des salles clairsemées ; en 2017, sous la direction de Vladimir Jurowski, ...
Schreker LM0A1286

Les Stigmatisés de Schreker à Munich : Warlikowski n’y peut rien

Œuvre hors normes éminemment problématique, Les Stigmatisés peuvent-ils être sauvés par la scène ? Près de trois heures de musique, une petite trentaine de solistes, chœur et orchestre pléthoriques : Les Stigmatisés de Schreker ne font pas dans la demi-mesure – et ce qui est vrai pour la musique l’est d’autant plus pour le livret, écrit par le compositeur sans souci de concision, ni même d’intelligibilité. Créé en 1918 mais à bien ...
Bouleversante Lady Macbeth à l’Opéra de Lyon

Bouleversante Lady Macbeth à l’Opéra de Lyon

Reprenant l'essentiel de la mise en scène et des décors de la production de 2008   montée au Stadttheater de Duisburg de Lady Macbeth de Mzensk de Dimitri Chostakovitch,  le metteur en scène Dmitri Tcherniakov parvient à sublimer une œuvre victime de la censure politique et des poncifs esthétiques. Au premier abord, on pourrait se croire chez Christoph Marthaler ou Jacques Tati : cet intérieur de bureau éclairé par la lumière agressive ...
bayreuth1 2015

Le Rheingold imaginaire de Frank Castorf

Pour sa troisième année sur la Colline sacrée, ce Ring signé Frank Castorf prend ses marques et s'impose comme un des plus fascinants spectacles que Bayreuth ait proposé depuis des lustres. Quasiment inconnu en France, sauf auprès du public de théâtre, le metteur en scène et directeur de la Volksbühne de Berlin a réussi à faire de la Tétralogie le terrain d'expression d'une modernité radicale. Cette lecture agit à différents niveaux ...
Wozzeck_012(c) Bernd Uhlig

Berg à Berlin, triste Wozzeck

Dans le cadre d’un « cycle Berg » comprenant aussi Lulu et des concerts, une reprise du décevant Wozzeck de 2011. 1994 : moins de deux ans après avoir pris ses fonctions dans le principal opéra de la partie orientale de Berlin, Daniel Barenboim frappe un grand coup en présentant Wozzeck dans la mise en scène historique de Patrice Chéreau. 2011 : dix-sept ans plus tard, c’est avec Andrea Breth qu’il fait équipe pour ...
GTG ring0414

Le beau Ring-Théâtre de Dieter Dorn à Genève

Contrairement à bon nombre de spectateurs genevois ayant fui sous la pluie au deuxième entracte (!), on ne manquerait pour rien au monde le dernier acte du Crépuscule des dieux ! En plus d’être la spectaculaire conclusion du Ring, ce projet fou de Richard Wagner, qui prétend raconter l’histoire de l’Humanité en 15 heures de musique avec 36 chanteurs et un chœur qui n’interviendra que 15 minutes, ce dernier acte ...
siegfried geneve2014

The Ring in Geneva : a crescendo in aesthetics

With its perfect narration of the legend, the depth of its direction, and an aesthetic sometimes deliberately distressed by a Brechtian desire to expose the seams, the beautiful Die Walküre imagined by Dieter Dorn for the Grand Théâtre de Genève last November was captivating from beginning to end and created a certain eagerness for its sequel. That eagerness was fully satisfied throughout the wonderful Siegfried staged by the German director ...
siegfried geneve2014

Crescendo esthétique du Ring de Genève

En novembre dernier, une très belle Walkyrie imaginée par Dieter Dorn, pour le Grand Théâtre de Genève, impeccable dans sa narration de la légende, très fouillée dans sa direction d’acteur, à l’esthétisme parfois gêné aux entournures dans sa volonté brechtienne de montrer les coutures, avait captivé de bout en bout et fait légitimement naître une impatience. Impatience comblée tout au long du superbe Siegfried conté par le metteur en scène ...
Saint Francois d'Assise Munich4

Saint-François à Munich, musicalement exceptionnel et scéniquement indigent

Créé il y a près de trente ans, Saint François d’Assise est sans doute la meilleure preuve que l’opéra contemporain n’est pas condamné à rester lettre morte une fois sa création passée : alors même qu’il est sans doute l’œuvre la plus complexe de tout le répertoire, il n’en finit plus d’enchaîner les nouvelles productions dont chacune fait l’événement. Kent Nagano, qui avait assisté Seiji Ozawa lors de la création de ...
La force de l’Histoire

La Khovanschina, la force de l’Histoire

Évènement du festival d’opéra de Munich, de juillet 2007, cette production bavaroise de la Khovanschina de Modest Moussorgski, fait une apparition remarquée et attendue sur DVD. Si, l’œuvre en elle-même possède un impact saisissant par sa trame historique et sa force dramatique, la mise en scène du Russe Dimitri Tcherniakov accentue cette violence théâtrale et actualise l’action avec une évidence et un brio trop rares ! Séparant la scène en plusieurs espaces (un ...
Un triomphe pour Zubin Mehta

Moses und Aron, triomphe pour Zubin Mehta

Moses und Aron est l’une des œuvres les plus difficiles du répertoire lyrique – à la fois pour les interprètes et pour les spectateurs. La musique, basée sur le système dodécaphonique, et le sujet sont en effet des plus complexes. Sans raconter une histoire proprement dite, ce fragment en deux actes nous confronte avec certaines dichotomies plutôt abstraites, mais fondamentales pour la société humaine : image et parole, captivité et liberté, ...
Lulu en drame bourgeois ?

Lulu en drame bourgeois ?

Festival d’opéra de Munich La programmation du festival d’opéra de Munich laisse malheureusement une faible place aux opéras du XXe siècle. C’est donc avec un grand intérêt que l’on se rend à cette Lulu, d’autant plus que le chef d’œuvre inachevé de Berg est désormais un classique que chaque maison d’opéra se doit de monter. Le metteur en scène américain David Alden est un l’enfant chéri du Staatsoper de Munich. Il ...
Dans la solitude du porte-avion

Création munichoise de Billy Budd, dans la solitude du porte-avion

C'était le choix délibéré du chef de la maison, Sir Peter Jonas, de présenter le premier Billy Budd munichois dans la production d'un metteur en scène allemand, étranger aux traditions britanniques et à l'univers de Benjamin Britten et qui ne voit pas cette œuvre sous un angle historique. Et en effet, lorsque le rideau se lève, on ne découvre pas un vaisseau de guerre anglais de 1797 (l'année, nommée explicitement ...

Les Troyens au Coliseum

Les Troyens Pour la nouvelle production des «Troyens», au Coliseum de Londres, le producteur Richard Jones avait décidé de situer l’opéra totalement au 20ème siècle. Les deux moitiés de cet opéra avaient été dévoilées séparément au cours du printemps 2003, mais au cours de ces représentations de septembre/octobre 2004, ce fut la première fois que l’Opéra National d’Angleterre présentait l’œuvre complète. Le premier acte s’ouvrait, sans concession, sur un plateau nu et ...