Mot-clef : Orchestre philharmonique de Vienne

51384ENrJpL._SS420_

Huit géants historiques au service du Lucerne Festival

La ville suisse de Lucerne située au bord du lac des Quatre-Cantons, soixante-dix ans après avoir accueilli Richard Wagner, créa en 1938 ce qui allait devenir le célèbre Festival d’été annuel de Lucerne. D’immenses interprètes vinrent y défendre talentueusement les plus belles et riches partitions. Toscanini, Ansermet, Karajan, Giulini, Dorati y offrirent leur savoir et leur art. Mais d’autres également comme en témoigne ce CD occupé par huit légendes. Deux créateurs ...
Maazel by Bill Bernstein-1

Maazel et Vienne lancent la saison symphonique du TCE

N'ayant peur de rien le Théâtre des Champs-Élysées lançait en cette soirée du 11 septembre sa saison symphonique avec un sommet, la plus grande Huitième symphonie du répertoire, défendue par rien moins que son orchestre créateur, le Philharmonique de Vienne qui, le 18 décembre 1892 assura, sous la direction de Hans Richter, la création de la version révisée par Anton Bruckner. Et à la tête de la phalange viennoise, rien ...
dg_symphony_edition_claudio_abbado

Anniversaire symphoniste pour Abbado en 41 CDs

Universal fête dignement le 80e anniversaire (déjà !) du grand chef d’orchestre milanais Claudio Abbado né le 26 juin 1933, non seulement en publiant un album Decca reprenant les gravures de ses débuts pour la firme britannique (référence 4785365), mais surtout en éditant cet admirable coffret de 41 CDs Deutsche Grammophon intitulé – un peu restrictivement d’ailleurs – « The Symphony Edition », et consacré essentiellement à des symphonies de Beethoven, Brahms, Bruckner, ...
decca_brahms_istvan_kertesz

Le Brahms généreux de Kertész

Le 16 avril 1973, le chef d’orchestre d’origine hongroise István Kertész, bien qu’excellent nageur, se noyait au large d’Israël. Il avait 43 ans. Ce fut un choc qui bouleversa le monde musical voyant en lui le digne successeur de Ferenc Fricsay décédé d’un cancer dix années plus tôt à l’âge de 48 ans. Durant sa courte existence, Kertész parvint à édifier une discographie peut-être relativement modeste, mais sans aucun doute très ...
mahler berg boulez

Mahler et Berg par Pierre Boulez

En complément de l’intégrale des symphonies et lieder de Mahler par Pierre Boulez, DGG édite ce Klagende Lied. Il ne s’agit pas, à proprement parler, d’une nouveauté car, cette captation de concert du festival de Salzbourg 2011, avait été éditée, à l’automne dernier, par C Major, en DVD. Pour sa deuxième version au disque du Klagende Lied (après celle de 1970 gravée à Londres), Pierre Boulez, abandonne l’imposante première partie du ...
emi_constantin_silvestri

Constantin Silvestri, finalement, mais partiel

Ce superbe coffret EMI de la série Icon, consacré à l’un des plus grands chefs du XXe siècle, est à la fois une bénédiction et une déception. D’abord, pour en être quitte, la déception : le visuel de l’album affiche fièrement, mais en caractères presque illisibles, « Complete EMI Recordings ». C’est faux et abusif, car il n’en est rien : toutes les gravures concertantes EMI avec solistes sont hélas omises ! Nous sommes ainsi ...
Georges Prêtre © Stefan Trierenberg

Vienne à Paris avec Georges Prêtre : tout le monde est content, ou presque

Rien n’arrête Georges Prêtre, en tout cas pas son très respectable âge de plus de 88 printemps, puisque le concert qui nous occupe ici était au cœur d’une série de cinq commencée à Vienne les 11 et 13 janvier, passant par Berlin dès le lendemain du concert parisien pour finir à Mannheim le surlendemain. Bel effort, d’autant que le chef français dirige de mémoire, bien campé sur ses jambes, même ...
stravinsky sacre decca

Les Sacres du Printemps

En prélude à l’année Centenaire du Sacre du printemps, Decca plonge dans les archives d’Universal pour nous offrir un coffret, très conceptuel, mais éditorialement unique, avec 38 interprétations différentes du Sacre du Printemps, autant dans ses versions orchestrales (1913, 1921 ou 1947) que dans sa transcription pour deux pianos (1913). Certainement réservé aux collectionneurs émérites et aux fans de la partition, ce coffret n’en n’est pas moins passionnant à travers les évolutions ...
helene grimaud

Vienne : Hélène Grimaud et Andris Nelsons à l’unisson

Au Konzerthaus de Vienne se tissent des liens musicaux intenses entre solistes et chefs illustres depuis une décennie. Nul doute que ce concert s’inscrit dans cette lignée. La pianiste Hélène Grimaud et le chef letton Andris Nelsons accompagnés du Philharmonique ont en effet achevé à Vienne une série de concerts au succès retentissant, dans laquelle le 2e concerto pour piano de Brahms était à l’honneur. La semaine précédente, ils étaient ...
Grimaud_©Mat-Hennek-DG2

Hélène Grimaud et Andris Nelsons, nouveaux partenaires

A l’exception de quelques trous parmi les rangs les plus coûteux, le Théâtre des Champs-Élysées était comble pour accueillir la pianiste française Hélène Grimaud qu’allait accompagner pour le Concerto pour piano n°2 de Brahms l’illustre Orchestre Philharmonique de Vienne confié cette fois-ci à une des étoiles montantes de la direction d’orchestre, le letton Andris Nelsons, qui allait ensuite se lancer dans la Symphonie Pathétique de Tchaïkovski. Une équipe finalement assez ...
DVD_Opus_Arte_Strauss_Thielemann_Fleming_Salzburg_2011

Fleming et Thielemann interprètent Richard Strauss à Salzbourg

L’affiche est belle puisqu’elle réunit Richard Strauss avec deux de ses meilleurs interprètes actuels, la soprano Renée Fleming et le chef Christian Thielemann, sans compter le Philharmonique de Vienne, le tout dans le cadre du prestigieux festival de Salzbourg, ce devrait être la fête. Pourtant si ce concert se regarde et s’écoute sans déplaisir, il ne passionne pas plus que ça et ne marque pas durablement la mémoire. La principale raison ...
opus arte strauss frosch

La Femme sans ombre Salzbourg 2011, sans l’ombre de son intrigue originelle

On ne sait pas comment présenter au lecteur le spectacle proposé ici par Opus Arte et enregistré lors du festival de Salzburg 2011, car on aimerait bien dire qu’on peut y voir La Femme sans ombre du duo Strauss Hofmannsthal, mais même en se forçant on n’y arrivera pas car on n’y voit rien d’autre qu’une troupe de chanteurs réunis dans les années 50 dans ce qui, à l’évidence, est ...
decca_minkus_bayadere_bonynge

Decca champion du ballet

Decca s’est toujours révélé ardent défenseur de la musique de ballet, en s’entourant d’excellents chefs rompus à ce genre bien particulier : Ernest Ansermet, Richard Blareau, Roger Désormière, Anatole Fistoulari, Robert Irving, Richard Bonynge et Antal Doráti s’y sont particulièrement distingués, ayant été associés à diverses compagnies de ballet, à un moment ou l’autre de leur carrière. Ce sont les deux derniers cités qui nous concernent ici, en nous offrant des ...
brilliant_richard_strauss_edition

Mon royaume pour Richard Strauss

Il était vraiment prévisible que Brilliant Classics publie cette vaste anthologie Richard Strauss, puisque le label néerlandais avait déjà édité auparavant de nombreuses réalisations individuelles consacrées à l’illustre compositeur bavarois : l’anthologie orchestrale Richard Strauss la plus exhaustive par Rudolf Kempe et la somptueuse Staatskapelle de Dresde (9 CD Brilliant 7591) ; l’intégrale de la musique de chambre et de piano (9 CD Brilliant 9231) ; divers opéras et mélodies avec orchestre… Aussi ...
Thielemann Christian©Münchner Philharmoniker

Schumann Thielemanesque avec le Philharmonique de Vienne

Pour son concert de printemps au Théâtre des Champs-Élysées où il a établi résidence annuelle, l’Orchestre Philharmonique de Vienne retrouvait pour un programme tout Schumann le chef Christian Thielemann avec lequel, il y a un peu plus d’un an, il réalisait en cette même salle une intégrale des symphonies de Beethoven assez passionnante même si contrastée dans la réussite de chaque opus. Qu’allait-il en être avec Schumann ? Allions-nous retrouver ...
pollini_compil_dgg

L’Art sublime de Maurizio Pollini

Maurizio Pollini ose le lyrisme absolu sans jamais s’essouffler, ainsi pourrions-nous résumer son rapport intime, réfléchi et itératif aux chefs-d’œuvre absolus pour fêter dignement ses soixante-dix ans. Les différentes étapes de sa prestigieuse carrière ont été ponctuées de nombreuses interprétations qui sont rapidement devenues des références. Né à Milan le 5 janvier 1942, il se fait remarquer plutôt tardivement (1957) avec les Etudes de Chopin juste avant de reporter l’année suivante ...
orfeo_keilberth

En différé symphonique du festival de Salzbourg

Du côté symphonique, Orfeo nous rend un concert de 1960, où le grand mais trop oublié Joseph Keilberth officie à la tête de la philharmonie de Berlin avec un soliste de choix : le Français Christian Ferras. Valeur sûre des podiums des années 1950-1960, Joseph Keilberth était un fidèle du festival autrichien, il y dirigea, une légendaire Arabella, en 1958. Ce long programme débutait par une belle et fort classique ouverture ...
mahler2

Mahler : de l’hyperinflation aux années 2010

Si Mahler commençait à s’imposer durablement dans les années 1970. La décennie 1980 fut celle de l’hyperinflation avec une multiplication des enregistrements. Cette fascination pour le compositeur ne fit que s’amplifier et les disques, même en temps de crise de la musique enregistrée, continuent de se multiplier ! La deuxième partie de cette analyse passe au crible les étapes de cette croissance exponentielle. L’hyperinflation des intégrales Entre 1980 et 1995, le ...
fanny_clamagirand6

Festival Enesco II : deux français en territoire autrichien

Alors que les membres du gouvernement roumain, premier soutien du Festival Enesco, se rendent régulièrement aux concerts de cette manifestation, la venue de deux jeunes solistes français jouer du Mozart avec pas moins que les Wiener Philharmoniker – tout un symbole – n’a pas le moindre du monde dérangé le service culturel de l’ambassade de France ou le Centre culturel français de Bucarest. Pourtant la prestation de Fanny Clamagirand et Antoine ...
Die Sache Makropulos, Salzburger Festspiele

Salzbourg, Marthaler, Makropoulos…

Treize ans après une Káťa Kabanová qui avait fait date, Christoph Marthaler et Angela Denoke font à nouveau de Janáček l’événement du festival de Salzbourg, cette fois dans le cadre en Cinémascope de la plus grande des salles utilisées par le Festival. Après cet étouffant drame bourgeois, c’est cette fois une comédie mordante, étourdissante, futuriste et métaphysique qui est au programme : Christoph Marthaler, pour son sixième spectacle à Salzbourg, met ...
Così fan tutte à Salzbourg 2009 : un spectacle au top

Così fan tutte à Salzbourg 2009 : un spectacle au top

Un an après leur Don Giovanni salzbourgeois, la même équipe scénographique emmenée par le metteur en scène Claus Guth proposait avec ce Così fan tutte la dernière levée de la trilogie Da Ponte, où nous retrouvions les mêmes qualités que l’année précédente, sans les petits défauts qui pouvaient irriter par ci par là, faisant de ce spectacle un des plus aboutis et convaincants que nous ayons vus (depuis Ponnelle !) dans ...
Don Giovanni à Salzbourg 2008

Don Giovanni à Salzbourg 2008

Mozart au Festival de Salzburg, beaucoup sans doute en rêvent encore sans pouvoir assouvir leur désir. Aussi la publication vidéo des spectacles du prestigieux festival est toujours la bienvenue pour permettre au plus grand nombre de profiter, aujourd’hui dans d’excellentes conditions techniques (image haute définition, son au confort moderne) et pour quelques euros, de ce qui est réservé à quelques happy few chaque été. On le sait toutefois, le prestige ...
Wilhelm Furtwängler et le studio en temps de guerre

Wilhelm Furtwängler et le studio en temps de guerre

Alors que EMI Classics vient de ressortir une partie de son héritage Furtwängler en une belle boite de 20 CDs auxquels est joint un CD bonus de divers témoignages sur l’art de l’immense chef allemand, la Société Wilhelm Furtwängler française (SWF), dont nous avons à plusieurs reprises souligné et admiré l’excellente qualité sonore des productions, nous offre cette fois un disque de rares interprétations studio de Beethoven et Brahms, absentes ...
EMI met Furtwängler en boite

EMI met Furtwängler en boite

Bayreuth, 29 juillet 1951, concert de réouverture. Quelques pas résonnent sur un parquet, soudain un crépitement d’applaudissements, secs comme une décharge électrique, saluent le chef. Le silence rapidement. Wilhelm Furtwängler, fidèle à sa manière, fait émerger des nimbes la musique de la Neuvième Symphonie de Beethoven pour, en quelques mesures, lui faire déclencher des éclairs jupitériens. Moment historique, enregistré par EMI par l’incontournable producteur anglais Walter Legge, celui-là même qui ...
Le Mahler du peuple !

Le Mahler du peuple !

À l’occasion des 150 ans de la mort de Gustav Mahler, Universal a demandé aux mélomanes du monde entier de réaliser, à partir des fonds de la multinationale, une intégrale idéale ! En cette période de fin d’année, DGG édite ce joli coffret sous le titre «The People’s Edition». Outre le côté sympathique de l’entreprise, il faut saluer l’initiative qui montre que le mélomane aime un Mahler puissant, orchestral et plutôt subjectif ! ...
Vienne-Thielemann : intégrale Beethoven III et IV

Vienne-Thielemann : intégrale Beethoven III et IV

L’ont-ils fait exprès en programmant les deux extrémités du cycle beethovénien pour les deux derniers concerts de cette série, les trois premières symphonies le samedi, les deux dernières le lendemain, mais Christian Thielemann et les Philharmoniker nous ont ainsi réservé le meilleur pour la fin, se montrant nettement plus constants, convaincants voire même enthousiasmants que lors des deux premières soirées. Si nous avions trouvé lors des premiers concerts quelques points qui ...
Vienne-Thielemann : intégrale Beethoven I et II

Vienne-Thielemann : intégrale Beethoven I et II

Il y a plus de vingt ans le Philharmonique de Vienne avait offert au public parisien une intégrale Beethoven de très haut niveau instrumental en même temps que d’un irréprochable classicisme, combinant symphonies et concertos joués par Maurizio Pollini sous la direction de Claudio Abbado, alors patron du Staatsoper dont, rappelons le, les musiciens, lorsqu’ils quittent la fosse pour l’estrade, prennent le nom de «Orchestre Philharmonique de Vienne» (ou encore ...
81ne7fsrtRL._SL1461_

Furtwängler et Toscanini honorent Schumann parmi d’autres

Le label japonais Opus Kura publie deux disques dont le dénominateur commun est une symphonie de Schumann, honorant ainsi le bicentenaire de la naissance du grand compositeur allemand. Il s’agit en outre d’enregistrements historiques glorifiant l’art de deux des plus grands chefs de la première moitié du XXe siècle : Wilhelm Furtwängler (1886-1954) et Arturo Toscanini (1867-1957), deux musiciens dont on a souvent souligné les différentes conceptions de l’interprétation musicale. L’excellence des ...
Edwin Fischer et Wilhelm Furtwängler grands seigneurs

Edwin Fischer et Wilhelm Furtwängler grands seigneurs

De très vieilles connaissances ! Enfin, presque, car la version proposée par Naxos de la Symphonie n°4 en si bémol op. 60 de Beethoven n’est pas celle habituellement publiée par EMI : il s’agit en l’occurrence de la toute première version studio Furtwängler avec la Philharmonie de Vienne, gravée en 78 tours en janvier 1950 et plus rarement rééditée, alors que la plus connue, avec ce même orchestre, fut captée, également en ...
Szymanowski par Boulez !

Szymanowski par Boulez !

DGG célèbre, avec du retard, les 85 ans de Pierre Boulez. Cette rentrée est donc une session de rattrapage avec 3 nouveautés. Entre un album Mahler et un disque Ravel, le chef français se confronte à Szymanowski. Apport à la discographie du maître, cette nouvelle galette illustre les pérégrinations du musicien en dehors de ses bases traditionnelles. Si le sage de Montbrison n’avait pas encore dirigé et enregistré Szymanowski, il ...