Mot-clef : Paul Hindemith

Curieux piano

Curieux piano au concert des lauréats du concours international Piano XXe

Concours bisannuel qui a révélé certains talents tels Francesco Tristano Schlimé, Toros Can ou Winston Choï, le Concours international de Piano XXe siècle d’Orléans fondé par Françoise Thinat est devenu l’institution incontournable pour tout jeune pianiste attiré par la musique contemporaine. Loin de se consacrer uniquement aux créations mondiales, ce concours est dévolu à toute la production pour clavier du siècle passé – et de l’actuel qui commence – aussi ...
Hindemith de chambre

Hindemith de chambre

Profondément personnelle mais enracinée dans la filiation esthétique germanique, la musique d’Hindemith reste largement à découvrir en France où le compositeur reste hélas attaché à une image assez négative qui connote avec les adjectifs « cérébral », « complexe », « développé ». C’est donc avec joie que l’on retrouve ce programme de musique de chambre de l’auteur de Cardillac par des interprètes français de très haut rang. Parcourant toute sa vie et toute son œuvre colossale, ...
Ascèse mystique et mythique

Ascèse mystique et mythique autour d’Olivier Messiaen et Paul Hindemith

Le label néerlandais Cobra Records nous présente un programme de musique de chambre d’une rare intelligence qui mêle deux partitions écrites, à trois ans d’intervalles, pour le même et inusité instrumentarium par deux compositeurs plongés au cœur des remous de l’Histoire. En 1938, Paul Hindemith vient d’émigrer en Suisse. Il fuit le pilonnage intensif dont il est l’objet de la part des sbires du régime nazi. Le récent immigré assiste alors ...
C’est Strauss qu’on assassine

C’est Strauss qu’on assassine

Drame au Théâtre des Champs Elysées Dès les premières mesures il est clair que l’Orchestre National de France n’est pas dans son état habituel. L’unité si harmonieuse que Kurt Masur sait d’habitude imposer est totalement absente. Il faut même un long moment avant de réussir à pénétrer dans l’intelligence de la Musique de concert pour orchestre à cordes et cuivres de Paul Hindemith. Chose totalement inhabituelle pour l’orchestre, les pupitres ne ...
Une réédition Hindemith aux multiples qualités

Une réédition Hindemith aux multiples qualités

D’Australie, cette magnifique anthologie Hindemith nous ramène de vieilles connaissances – et non des moindres ! – constituant un concert des plus remarquables. Les trois œuvres proposées ici sont toutes postérieures à 1930 : après s’être opposé, dans tout l’éclat de sa jeunesse, aux diverses esthétiques de l’époque (dont l’écriture sérielle), Paul Hindemith (1895-1963) entre alors dans la plénitude de sa maturité en un art décanté, dépouillé, qui ne rompt aucunement avec ...
William Primrose Altoplano !

William Primrose Altoplano !

Composées en 1894, les Sonates pour alto et piano forment l’adieu de Brahms à la musique de chambre. Et quel adieu, mystérieux, déroutant par son caractère… solaire. A l’âge de léguer son testament musical, Brahms livre le chant d’un homme sans âge. Le légendaire altiste William Primrose (1903-1982) et le pianiste de haute tenue Rudolf Firkušny (1912-1994) ne l’entendent pas autrement, dans cet enregistrement qui a la grandeur des classiques. ...
Suspense, piano et électroacoustique

Suspense, piano et électroacoustique

Finale du Concours international de piano XXe siècle Fondé en 1994 par Françoise Thinat, éminente pianiste et pédagogue, le Concours international de piano XXème siècle qui a lieu tous les deux ans à Orléans, accueillait, pour sa septième édition, du 30 Janvier au 7 Février 2006, trente candidats de quinze pays différents et un jury international comptant sept personnalités présidé, cette année, par la compositrice, pianiste et chef d’orchestre argentine Alicia ...
Allemagne année 1954

Otto Klemperer à Cologne : Allemagne année 1954

La carrière d’Otto Klemperer (1885-1973) tient en deux époques. La première commencée comme assistant de Gustav Mahler est marquée par l’exil de l’Allemagne dès 1933 et la maladie en 1939, la seconde, la plus glorieuse, démarre en février 1954, à Cologne. Le coffret Andante nous donne à entendre le retour imprévu et spectaculaire de ce géant de la direction. 8 février 1954, Symphonie « Eroica » de Beethoven. Un homme brisé par la ...

Triple hommage à George Balanchine par le Ballet de l’Opéra de Paris

Paris. Opéra Garnier. 16.X.2003, 6.XII.2003 et 23.XII.2003. Spectacle de ballets George Balanchine : Symphonie en Ut, musique de Georges Bizet, Le Fils prodigue, musique de Serguei Prokofiev, Les Quatre tempéraments musique de Paul Hindemith, chorégraphies de George Balanchine. Spectacle de ballets Balanchine/Robbins : Concerto Barocco, musique de J.S Bach, Tchaïkovski – Pas de deux et Sérénade, musique de P.I Tchaïkovski, chorégraphies de George Balanchine ; Afternoon of a Faun, musique de Claude Debussy, chorégraphie ...
Du Golem à Woody Allen

Musique Juive d’Est en Ouest, du Golem à Woody Allen

Remarquable rétrospective que cette série de concerts autour de l’inspiration juive en musique classique. Une manifestation à la programmation originale, loin des grandes salles de concerts et autres lieux mythiques parisiens (le studio « regard du cygne » est dans un quartier populaire de Paris). Le Thème et variations sur un thème juif pour deux violons de l’ukrainienne Inna Jvanetskaya ouvre les festivités. Œuvre didactique qui exploite tous les modes de jeu de ...
Sirène dans la tempête

Sirène dans la tempête

Thomas Dausgaard dirige l’Orchestre national du Capitole Les nécessités des programmations traditionnelles, ouverture-concerto-symphonie, expliquent d’étranges associations, comme cette irruption, sans logique apparente, des très rabâchées Variations Rococo de Tchaïkovski entre deux compositeurs classés par les nazis « Entartete Musik » (musique dégénérée). Il faut dire que le jeu brutal et outrageusement musclé de la jeune violoncelliste Han-Na Chang n’a guère aidé à faire passer la pilule : un son écrasé et agressif se ...

Erotisme mystique

Le traditionnel week-end de concerts gratuits de Radio-France était consacré ce mois-ci aux « Figures érotiques ». Ainsi avons-nous pu poursuivre notre parcours initiatique de curiosités toutes aussi réjouissantes que diverses avec, notamment, la Carmen-suite de Rodion Chédrine et deux opéras en version concert, Sancta Susanna de Paul Hindemith et Le Rêve d’Alfred Bruneau (voir pour ce dernier ouvrage l’article de Maxime Kaprielan). Le compositeur russe Rodion Chédrine (1932) est également ...