Mot-clef : Piotr Ilitch Tchaïkovski

Le cœur tendre du diable

Nemanja Radulovic, le cœur tendre du diable

Un cœur qui vibre pour chaque note, un violoniste qui chante à chaque instant. Nemanja Radulovic nous transporte par son jeu dans l’espace de la redécouverte musicale. Ce sont Marc-Olivier Dupin, Gilles Rupert, et cette nouvelle formation «Les trilles du diable» qui sont à l’origine de ces arrangements de ces pièces de virtuosité avec quatuor à corde et contrebasse, le plus souvent données en bis dans les récitals des violonistes. Toutes ces ...
Lugansky pianiste virtuose assurément !

Lugansky pianiste virtuose assurément !

Piano aux Jacobins En invitant un orchestre catalan, dirigé par son chef japonais, avec un soliste russe pour de la musique slave, Pianos aux Jacobins et l’orchestre National du Capitole nous promettaient de l’originalité. Nikolai Lugansky, pianiste international à la riche discographie ajoutait du lustre à la soirée. Les amateurs de piano n’ont pas été déçus avec cette version du Concerto pour piano n°1 de Tchaïkovski. Le piano a régné en ...
Plus noir que les ténèbres

Plus noir que les ténèbres

Orchestre National du Capitole de Toulouse La première partie du programme est lumineuse. La sonorité du violon enchanteur de Vadim Gluzman rayonne en un halo harmonieux. Cet immense artiste, qui joue sur un stradivarius historique, a offert une interprétation idéale du célèbre Concerto pour violon de Tchaïkovski. La plus grande virtuosité (et quelle virtuosité !) se fait oublier devant sa sonorité étincelante qui éclaire cette partition d’une musicalité élégante. Très engagé et ...
Le combat des chefs !

Gergiev & Salonen, le combat des chefs !

Klara Festival Ce second semestre 2009 est marqué par la présidence Suédoise de l’Union européenne ! Plus que d’autres pays, la Suède a toujours organisé, à Bruxelles, de nombreux évènements culturels dans ce cadre régulier ! En collaboration avec le Klara festival, le royaume scandinave présente une sélection de son Baltic Sea Festival qui illumine chaque fin d’été la vie musicale de Stockholm. Pour trois concerts, l’Orchestre Symphonique de la Radio Suédoise est ...
L’orchestre de l’opéra mis à l’honneur dans un répertoire symphonique

Arabella Steinbacher, l’orchestre de l’opéra mis à l’honneur dans un répertoire symphonique

Fin de saison symphonique pour l’Orchestre de l’Opéra de Paris qui retrouve l’un des fidèles amis de Gérard Mortier et du public parisien : Christoph von Dohnányi. L’Offertorium de Sofia Gubaidulina, créé en 1980, est dédié à Gidon Kremer qui en a assuré la création et laissé un enregistrement majeur (avec Charles Dutoit pour DGG). L’instrumentation à la manière de Webern, qui emploie une large palette de couleurs, est à la fois ...
Fin de saison enthousiasmante

Fin de saison enthousiasmante à Cologne avec Gustavo Dudamel

Gürzenich-Orchester Köln C’est un coup de théâtre qui a ouvert, en août dernier, la saison 2008/2009 du Gürzenich-Orchester : les adieux d’Alfred Brendel à la métropole rhénane. Un concert non moins prestigieux vient de clore la saison, réunissant Christian Tetzlaff et Gustavo Dudamel avec, au programme, le Concerto pour violon de Tchaïkovski et la monumentale Alpensinfonie de Richard Strauss. Dans Tchaïkovski nous découvrons un Tetzlaff en état de grâce. Avec une facilité déconcertante ...
La Grande Russie triomphe sur la promenade des Anglais

La Grande Russie triomphe sur la promenade des Anglais

Orchestre Philharmonique de Nice   Ovationné, pas moins de cinq rappels, et presque la larme à l’œil d’émotion, Marco Guidarini a triomphé pour cette soirée russe à l’Opéra de Nice. Si la municipalité niçoise semble remettre en cause la présence du chef italien, il est évident que ce n’est pas un avis partagé par le public reconnaissant de l’immense travail accompli par Marco Guidarini à la tête d’un orchestre qu’il a résolument ...
Charles Münch ardent interprète de Tchaïkovski

Charles Munch ardent interprète de Tchaïkovski

En haut à gauche du visuel de ce CD, il est mentionné «The Decca Records». Si cette affirmation est correcte pour la Symphonie Pathétique enregistrée par Decca du 24 au 27 mai 1948 à Paris, elle est inexacte en ce qui concerne le Concerto pour piano n°1 : Kostia Konstantinoff et Charles Munch l’ont certes gravé, mais pour la Columbia française à Paris en avril 1941 et mars 1942. Le label ...
Quand je n’ai plus d’honneur, l’honneur n’existe plus

Eugène Onéguine par John Cranko : Quand je n’ai plus d’honneur, l’honneur n’existe plus

L’Opéra National de Paris possède un nouveau ballet à son répertoire qui lui faisait jusque là cruellement défaut, Eugène Onéguine de Cranko, très présent sur les scènes européennes, qui a par ailleurs permis la consécration de deux Étoiles lors de la Première, Mathias Heymann et Isabelle Ciaravola. Le ballet est d’une construction très fouillée, et, habitué de voir Neumeier et Kylián, on en pouvait oublier leur maître à eux deux, qui ...
Un menu bien trop riche pour un Vendredi saint !

Un menu bien trop riche pour un Vendredi saint !

Olrap Sous une apparente unité thématique - la tradition russe -, c’est un festin bien trop riche et trop varié qui nous a été servi - hasard du calendrier - en un jour dévolu au jeûne. Mais enfin, la table était dressée... En hors-d’oeuvre, comme il se doit, et en toute modestie, la création du monde, le chaos primitif et le choc des éléments originels. Tel est en effet le propos de ...
Deux Russes pour une Japonaise…

Deux Russes pour Hideyo Harada…

Si Tchaïkovski est connu du grand public pour ses célébrissimes ballets (La Belle au Bois dormant, Casse-Noisette, Le Lac des Cygnes), des auditeurs plus cultivés pour ses symphonies et opéras (Eugène Onéguine, La Dame de Pique…), il est vrai que son œuvre pour piano reste un peu dans l’ombre. Certes, tout le monde a dans l’oreille son Concerto n°1 pour piano et orchestre, son Concerto pour violon et les ultimes ...
En mode original !

Vladimir Jurowski : Tchaïkovski en mode original !

Ce disque est incontestablement un apport majeur à la discographie de la musique russe. Car au lieu de rabâcher des tubes symphoniques, il nous propose la version originale de Roméo et Juliette et l’intégrale de la musique de scène d’Hamlet de Tchaïkovski. Composée en 1869 sur une suggestion de Balakirev, Roméo et Juliette subit deux révisions en 1870 et 1880. C’est cette dernière version qui est fréquemment jouée au concert. Plus ...
Ah ces russes, ils prennent tout au tragique !

Duo Kniazev Fedoseiev : ah ces Russes, ils prennent tout au tragique !

Orchestre Symphonique Tchaïkovski de Moscou Passant par Paris au milieu d’une tournée européenne, le duo russe Kniazev Fedoseiev nous a offert ce soir un bon bain de romantisme slave, que l’on pourra d’ailleurs retrouver très bientôt dans les bacs des disquaires (chez Lontano/Warner Classics), et dès le 12 mars à 14h30 lors de la diffusion de ce concert sur France Musique. Dvorák d’abord avec le plus célèbre concerto pour violoncelle du ...
Tugan Sokhiev invite Onéguine, quel évènement !

Tugan Sokhiev invite Onéguine, quel évènement !

Pour deux soirs, Tugan Sokhiev a présenté en version de concert sa vision d’Eugène Onéguine et de l’avis des abonnés eux-mêmes : ce fut un choc. Après La dame de pique en 2008, voici le deuxième chef-d’œuvre lyrique de Tchaïkovski dirigé in loco par Tugan Sokhiev, Casse-Noisette dans la fosse du Capitole et Iolanta en version de concert étant les autres œuvres scéniques qu’il a dirigées à Toulouse. Cette version de concert ...
L’aristocrate du violoncelle

Antonio Meneses, l’aristocrate du violoncelle

Sous la baguette de Daniele Gatti ce soir, Antonio Meneses, le violoncelliste du Beaux- Arts trio, réinvente le soliste. Il y a d’abord un Tombeau de Couperin méditatif, presque grave où le son s’approprie patiemment l’espace, où les dialogues sont attentifs (vents), même recherchés (cor anglais) et les cordes rigoureuses mais timides. Une vision qui a quelque chose d’une nature morte : l’équilibre, le piqué, mais aussi l’absence de vie intérieure. ...
Une Dame importée de Riga

Une Dame importée de Riga

Déjà présentée au Grand-Théâtre de Bordeaux en novembre 2005, cette production plutôt décapante, que l’on doit au metteur en scène letton Andrejs Žagars, revisite entièrement le chef-d’œuvre de Tchaïkovki. Située dans une Saint-Pétersbourg des temps modernes, la mise en scène importée de Riga montre en effet au public un Hermann récemment embauché par les services de sécurité de l’État, et ayant pour mission d’infiltrer le milieu assez peu recommandable des ...
La bombe Berezovsky

La bombe Berezovsky

Orchestre National de Belgique L’entrée sur scène de Boris Berezovsky, c’est l’entrée d’un colosse au milieu des myrtilles ; colosse aux bras ballants, placide ; assis, un peu éteint… Puis le colosse lève le bras, il joue… L’attaque paraît nonchalante… Mais quel son ! L’énergie masquée par le flegme… Une apparente apathie… Mais quel son ! Chaque trait, chaque note, semblent piqués par une force extraordinaire, alors que le colosse lève la main, joue, simplement, ...
Casse-Noisette : de 7 à 77 ans

Casse-Noisette par le Ballet du Grand Théâtre de Genève : de 7 à 77 ans

Il était une fois un soir de Noël, dans une contrée féerique où les maisons sont jaunes ; et devant une maison jaune, un sapin conique vert, entouré de cadeaux enfermés dans des boîtes colorées. Les invités, des enfants sages, le grand-père et la grand-mère, tous ont revêtu leurs habits de fête, qui sont tous en harmonie de couleurs pour former une assemblée claire et joyeuse. Les souris aussi sont drôles, ...
71rbkhkZ-VL._SL1134_

Anatole Fistoulari, dans un Tchaïkovski mené tambour battant

Le label japonais Opus Kura, spécialisé dans les enregistrements historiques, publie judicieusement, en première mondiale sur CD, les enregistrements monophoniques des ballets Casse-Noisette (1891-92) et La Belle au Bois dormant (1888-89), réalisés pour Decca à Paris au début des années 50 par Anatole Fistoulari et l’Orchestre de la Société des Concerts du Conservatoire. Ce double CD parachève ainsi la trilogie de Tchaïkovski, puisque Opus Kura avait déjà publié Le Lac ...
vladimir_jurowski

Plus intéressant que passionnant

London Philharmonic Orchestra Excepté qu’elles sont toutes deux en si, et encore pas le même, on ne voit pas bien ce qui rapproche les deux œuvres inscrites au concert ce soir. Mais pour curieuse qu’elle soit, cette programmation n’en est pas moins consistante, et la venue du London Philharmonic, plus rare sous nos contrées que son cousin le London Symphony, intéressante. Et de fait, ce concert, de fort bon niveau, s’est ...
Xavier Phillips au service de Tchaïkovski

Xavier Phillips au service de Tchaïkovski

Orchestre de Paris Xavier Phillips a donné ce mercredi soir une interprétation sobre et virtuose des Variations sur un thème rococo de Tchaïkovski. Cette pièce illustre le rôle prestigieux des solistes à la fin du XIXe siècle : le violoncelle solo domine un orchestre sans percussions. Xavier Phillips a fait honneur à cette tradition, dans les variations comme dans la cadence conclusive. Il a été à son aise dans le rôle de ...
La déferlante direction de Kazushi Ono

La déferlante direction de Kazushi Ono

Orchestre de la Suisse Romande L’affiche affirme : Concert extraordinaire à l’occasion de la Journée des Nations Unies. Elle ne croyait pas si bien dire. Le concert fut extraordinaire. Non pas tant pour cet anniversaire mais plus encore pour la performance musicale de l’Orchestre de la Suisse Romande devant le parterre des hauts fonctionnaires internationaux en poste à Genève. Après une honnête entrée en matière avec l’ouverture du Freischütz (étrange choix que de ...
Luxueux mais sans l’étincelle

Le New-York Philharmonic & Maazel, luxueux mais sans l’étincelle

Poursuivant sa tournée européenne après un passage au Festival de Lucerne les 2 et 3 septembre, le New York Philharmonic Orchestra sous la baguette de son chef Lorin Maazel créait l’événement de rentrée de la Salle Pleyel les 8 et 9 Septembre avec, à l’affiche, un programme des plus éblouissants comme le Concerto en fa pour piano de Gerschwin avec Jean-Yves Thibaudet en soliste et le Sacre du printemps donné ...
Le maître absolu de la grâce

Claudio Abbado à Lucerne, le maître absolu de la grâce

Si le Festival de Lucerne qui se déroule cet été du 13 Août au 25 Septembre s’enorgueillit de la présence des plus prestigieux orchestres du monde entier (l’orchestre de Cleveland, de Chicago, de Saint Petersburg, le Wiener Philharmoniker …viendront cette année) il doit aussi sa réputation à l’excellence de l’Orchestra du Festival de Lucerne crée par le maître Abbado avec le désir de voir réunis dans une phalange d’exception les ...
Neeme Järvi enregistre Tchaïkovski

Neeme Järvi enregistre Tchaïkovski

Après des intégrales Mahler, Grieg, Strauss, Stravinsky, Prokofiev, Sibelius (2 fois), Nielsen, Stenhammar, Chostakovitch, Alfvén…Le boulimique Neeme Järvi a du se rendre compte qu’il n’avait pas encore gravé les symphonies de Tchaïkovski ! Le label Bis a sauté pour l’occasion pour proposer au vétéran de prendre la tête de son ex-orchestre de Göteborg pour graver ce précieux apport à son immense (quantitativement) discographie. Mais dès les premières notes, c’est l’orchestre qui vole ...
Nicolaï Malko, un chef d’orchestre à ne pas oublier

Nicolaï Malko, un chef d’orchestre à ne pas oublier

Il n’y a pas si longtemps encore que le grand chef russe naturalisé américain Nicolaï Malko (1883-1961) était scandaleusement négligé par le CD, jusqu’à ce que le label britannique Testament lui consacre un brillant CD de compilation d’œuvres russes, notamment de Borodine, où il excellait (SBT1062), et qu’EMI – IMG Artists lui rendre hommage en lui réservant un superbe album de deux disques dans la série « Great Conductors of ...
Tchaïkovski, version bio et végétarienne

Tchaïkovski, version bio et végétarienne

Le futur directeur musical de l’orchestre de Paris continue d’explorer le grand répertoire avec son orchestre étasunien. Et comme toujours, le chef propose des interprétations qui questionnent avec pertinence le texte, mais avec des bonheurs différents. Pas d’épanchements lyriques ou de pathos superflu dans des enregistrements qui imposent un Tchaïkovski sanguin, nerveux, rapide et dynamique. Le musicien privilégie la logique des œuvres et accorde une grande importance aux contrastes entre les ...
La belle intégrale Tchaïkovski de Mariss Jansons

La belle intégrale Tchaïkovski de Mariss Jansons

Avant d’acquérir une notoriété internationale et d’enregistrer pour EMI, le chef Mariss Jansons avait commis quelques excellentes galettes pour le label anglais Chandos. On relève ainsi une Symphonie n°5 de Prokofiev, une Symphonie n°2 de Mahler ainsi que cette intégrale, complètement oubliée, des symphonies de l’auteur de Casse-noisette. Sans grosse faiblesse et avec une grande justesse de ton, ce travail s’impose comme l’une des meilleures intégrales « modernes » aux ...
Gergiev met (encore) le feu !

Gergiev met (encore) le feu !

London Symphony Orchestra Après Dijon et Paris avec Mahler, le LSO et Valery Gergiev mettaient le cap sur l’Espagne avec deux concerts à Madrid pour deux concerts à l’Auditorium National de Musique. Inaugurée en 1988, cette vaste salle créée par José Maria García de Paredes fut édifiée dans le cadre du plan national de construction d’auditoriums destiné à donner à l’Espagne des capacités musicales digne de son rang. Assez massive et ...
Spectacle total, grandiose et fascinant

La Dame de Pique à Toulouse, spectacle total, grandiose et fascinant

C’est entendu La dame de Pique est le chef-d’œuvre de Tchaïkovski. Cet opéra dense, complexe et long demande des moyens considérables. Il semble qu’une nouvelle fois au Capitole de Toulouse, l’excellence ait été au rendez-vous. Ce spectacle affiché complet avant la première était très attendu. Dans la fosse Tugan, Sokhiev dirigeait son premier opéra in loco. Pari gagné, nous tenons là un « Maestro di scena ». Il dirige solistes, orchestre ...