Mot-clef : Johannes Brahms

91v00xIxc5L._SL1500_

Autour d’Éric Le Sage, le régal des Quatuors avec piano de Brahms

« Nous avons en commun la passion de ce musicien hors-pair, qui a aimé comme personne les formations de chambre… » Ainsi s’expriment les formidables musiciens de cet enregistrement qui définissent leur réunion comme « soudée par une envie inextinguible, une certaine idée de l’audace, une vision de la musique de chambre, et un amour du répertoire ». Promesse tenue ! L’écoute débute avec une énergie et un enjouement absolument contagieux. Cet Allegro du Quatuor pour ...
BEngeli

Brahms à l’ombre de Bach, avec Benjamin Engeli

Le pianiste suisse Benjamin Engeli donne de l'art du clavier brahmsien un aperçu surprenant, séduisant, où l'austérité et la sincérité vont de pair : une approche très germanique sur laquelle plane l'ombre de Jean-Sébastien Bach. Les œuvres pour piano de Brahms fascinent les pianistes autant qu'elles les effraient. Comment maquiller quelque faille technique ou paresse de pensée de l'interprète, dans une musique aussi ciselée, aussi sobre, à l'expressivité toute contenue ? Si ...
Marston

Jalons de l’enregistrement pianistique, un premier volume d’inédits

Voici un album dont le but n’est pas de livrer le meilleur de l’enregistrement (un choix impossible à faire), mais de familiariser les amateurs de piano avec un bouquet de gravures inédites, effectuées par des interprètes plus ou moins oubliés, parmi lesquels on trouve Moriz Rosenthal, Alfred Cortot, Guiomar Novaes, Vladimir Horowitz et Dinu Lipatti. Cette édition présente une collection de ce que l’on pourrait appeler les « orphelins » du piano : des ...
Paavo Järvi, conductor

Brahms version Paavo Järvi à Luxembourg

Un concert parfois stimulant, mais qui reste inabouti. Très active en tournées, la Deutsche Kammerphilharmonie Bremen pose ses bagages à Luxembourg en compagnie de son directeur musical Paavo Järvi, qui la dirige depuis 2004 en complément de ses autres activités, et c’est à Brahms que les musiciens consacrent la totalité de leur programme. Pour le double concerto, c’est à Christian et Tanja Tetzlaff que sont confiées les parties solistes, deux artistes qui, ...
Wispelway

Pieter Wispelwey et Paolo Giacometti dans Schubert et Brahms

Pieter Wispelwey et Paolo Giacometti livrent le quatrième et hélas déjà dernier volet du pèlerinage des duos Schubert-Brahms. Cette fois-ci, les chambristes interprètent des œuvres écrites originellement soit pour violon et piano, soit pour clarinette ou alto et piano. Le disque s’ouvre sur le Rondo en si mineur D. 895 de Franz Schubert, abordé avec brio et une certaine âpreté de la sonorité du violoncelle, en contraste avec celle du piano, ennoblie ...
71pRzHCGDvL._SL1200_

Nouveau regard de Robin Ticciati et du Scottish Chamber Orchestra sur Brahms

Pour célébrer la fin de son mandat de directeur musical du Scottish Chamber Orchestra, Robin Ticciati revient à Brahms avec cette intégrale de ses symphonies. Cette synthèse du travail effectué avec l’orchestre depuis dix ans apporte un regard neuf, plus chambriste, sur ce monumental corpus symphonique. Cette lecture, bien sûr, diffère des grandes interprétations historiques de référence, car plus chambriste, en parfaite adéquation avec les forces instrumentales réduites de la phalange écossaise qui ...
4808 (1)

Christian Thielemann et la Staatskapelle de Dresde au TCE

L’orchestre de la Staatskapelle de Dresde et son actuel directeur musical, Christian Thielemann, offrent au public parisien un concert dans la plus pure tradition romantique germanique, convoquant Weber, Liszt et Brahms.  L’Ouverture d’Obéron de Weber impressionne dès les premières notes du symbolique cor solo, par la rondeur de sa sonorité, la souplesse du phrasé, autant que par la douceur et l’élégance des cordes bientôt relayées par une clarinette enchanteresse s’inscrivant progressivement ...
Ctos Brahms Adam Laloum

La poésie d’Adam Laloum dans les deux concertos de Brahms

C’est avec une audace certaine qu’à peine trentenaire, Adam Laloum s’attaque aux sommets de la littérature romantique que sont les deux concertos de Brahms, qui comptent parmi les plus longs et les plus exigeants du répertoire. On connaît le goût du pianiste toulousain pour la musique de Brahms, avec lequel il avait débuté son parcours discographique en 2010, largement prolongé ensuite dans le domaine de la musique romantique allemande. Le Concerto ...
backhaus

Des inédits de la radio allemande signés Wilhelm Backhaus

Il y a quelque temps, le label SWR Music a ouvert ses archives en vue de rendre disponibles des trésors d’enregistrement radio qui complètent et embellissent le paysage de la phonographie allemande. Parmi ceux-ci, on découvre, entre autres, des gravures inédites signées Wilhelm Backhaus, reproduites à partir de bandes qui sommeillaient depuis plusieurs dizaines d’années. Wilhelm Backhaus, l’un des pianistes germaniques les plus respectés de sa génération, se cantonna, après la ...
Fardini

De Liszt à Mahler avec le prometteur Edwin Fardini

Le baryton Edwin Fardini exprime son jeune talent dans un répertoire exigeant, avec une grande lisibilité que partage le piano de Tanguy de Williencourt. Avec son beau visage expressif mis en valeur par la lumière cuivrée de l’Athénée, le jeune baryton, encore élève en chant au CNSMD de Paris, mais qui a déjà été admiré notamment dans des Lieder et mélodies, réussit à toucher le public lors de cette soirée ...
brahms_goerner

Nelson Goerner à Tokyo pour le Deuxième Concerto de Brahms

Le label Alpha édite un enregistrement public japonais de 2009 consacré au Deuxième Concerto pour piano de Brahms par Nelson Goerner : une réalisation attachante qui mérite toute notre attention. Le chef japonais Tadaaki Otaka et son soliste d’origine argentine Nelson Goerner donnent du Concerto pour piano n° 2 en si bémol majeur, achevé en 1881 et créé en public la même année à Budapest par Brahms au clavier et Alexander ...
harding-daniel-2-harald-hoffmann

Daniel Harding et l’Orchestre de Paris dans Beethoven et Brahms

Un concert au programme éminemment classique, pour une interprétation qui ne l’est pas moins, où l’Orchestre de Paris fait valoir avec éclat tous ses pupitres sous la direction volontaire et inspirée de Daniel Harding. Tandis que le pianiste Lars Vogt livre une interprétation à la pointe sèche du Concerto n° 3 de Beethoven. Maria João Pires ayant décidé de mettre fin à ses apparitions sur scène, c’est finalement au pianiste Lars ...
Sviatoslav-Richter-joue-Schumann-et-Brahms

Sviatoslav Richter joue Schumann et Brahms : une somme désordonnée et lacunaire

Immense interprète de Brahms et Schumann, Richter appartenait à une époque peu férue d'intégrales ; ces enregistrements publiés par Hänssler mêlent de façon assez brouillonne captations de concerts et reprise d'enregistrements de studio bien connus, avec de nombreux doublons. La magie du jeu de pianiste russe est intacte, mais l'ensemble est à réserver aux passionnés déjà très au fait de la discographie du maître. Profil Hänssler édite peu à peu de ...
iddo-bar-shai-2

Chostakovitch et Janáček de premier plan au TCE avec Iddo Bar-Shaï

Le programme annoncé, pour le moins éclectique, n'a pas attiré les foules au TCE. Dommage : les quatre solistes rassemblés pour la circonstance autour du piano d'Iddo Bar-Shaï ont offert un Janáček et un Chostakovitch de premier plan.  Parmi la crème des jeunes solistes d'envergure internationale, quoiqu'assez peu présents sur la scène française, l'affiche réunissait la mezzo-soprano Marina Prudenskaya (qui s'illustre dans Verdi - tout dernièrement dans Le Trouvère à Monaco ...
Eric Lu

Eric Lu aborde les œuvres tardives de Mozart, Schubert et Brahms

Après avoir remporté le 4e prix lors de la XVIIe édition du Concours international de piano Frédéric-Chopin en 2015, l’Américain Eric Lu, âgé de vingt ans, signe son premier disque chez Genuin, avec des œuvres de Mozart, Schubert et Brahms. Les prestations proposées ici sont la preuve de son talent et de son potentiel musical. Le jeu d’Eric Lu est de bout en bout fascinant. On est saisi non seulement par ...
Dumay, Buksha, Vioque-Judde, Rochat, Levionnois, Julien-Laferrière©Claude DoaréF3B9445 copie

Festival de Deauville 2018, entre tradition et modernité

Dans la superbe acoustique de la salle Elie de Brignac de Deauville, le traditionnel festival de Pâques 2018 permettait de retrouver le mélange de plusieurs générations d'interprètes français, débutants ou confirmés ; de façon originale, une commande du festival s'aventurait même vers la création contemporaine. Pour sa vingt-deuxième édition, le festival de Pâques de Deauville reste fidèle aux principes éprouvés de son directeur artistique, Yves Petit de Voize, de faire venir ...
Musicales-de-Pommiers-le-meilleur-du-classique-a-rendez-vous-dans-la-Loire_exact1024x768_l

Plusieurs visages de Beethoven avec les frères La Marca et David Kadouch

Dans le grand salon des Invalides, trois artistes qui ont le vent en poupe (lire notre entretien) se retrouvent avec complicité : David Kadouch au piano, Christian-Pierre La Marca au violoncelle et son frère Adrien à l'alto. Le programme, supposé s'articuler avec l'exposition sur Napoléon stratège, ne brille ni par sa cohérence ni par son souci d'ancrage dans l'histoire, même si l'on connaît les sentiments ambivalents de Beethoven pour l'empereur. Il ...
FESTIVAL DE PAQUES 2018. 08/04/2018. PHOTO CAROLINE DOUTRE

À Aix, le Festival de Pâques trouve son rythme de croisière

Pour sa 6e édition, le Festival de Pâques d'Aix-en-Provence a su attirer un public très nombreux, impatient de retrouver des affiches inédites et une programmation tout aussi intelligente qu'originale. Notre première soirée débute sous le signe de l'émotion avec l'Adagio de Barber. Épidermique, mais pas seulement, le thème célèbre figure parmi les morceaux préférés du 7e Art. Rabâché pour certains, il n'en demeure pas moins d'une beauté saisissante : sa mélancolie ...
David Grimal /Disconnances mars 2010 © Jean-Louis Atlan

Les Dissonances se la jouent romantique à Dijon

Les Dissonances, orchestre sans chef animé par le très charismatique David Grimal, est toujours très apprécié par le public dijonnais, à cause de sa jeunesse et des élans qui rendent ses interprétations très visuelles et en chassent tout ennui. Le programme de ce soir, savamment dosé, encadre une œuvre difficile par deux autres qui sont plus séduisantes : ainsi l'audition du Concerto de Berg est en quelque sorte adoucie par Strauss ...
Benjamin Appl (c) Minijas_Zugik

Lieder nocturnes à l’Auditorium du Louvre, avec Benjamin Appl

C’est une « nuit du lied » à laquelle nous convie le baryton allemand Benjamin Appl (lire notre entretien), avec son complice James Baillieu. Un programme d’une petite heure autour du lied germanique, entièrement bâti sur le thème de la nuit et de ses mystères étoilés. Le public chemine ainsi de Schubert à Richard Strauss, en passant par Schumann, Brahms ou encore Wagner. Quelques incontournables figurent dans ce cycle, tel Abendempfindung de Mozart ...
visuel-laloum-adam-amitie-rivalite-cop-carole-bellaiche

La poésie du second concerto de Brahms par Adam Laloum à Metz

Un soliste exceptionnel, mais un orchestre qui ne se révèle qu'après l'entracte. Directeur musical de l'Orchestre national de Lorraine depuis 2002, Jacques Mercier s'apprête à quitter son poste à la fin de cette saison. Le répertoire français aura joué un rôle particulièrement fort pendant ces seize années, mais le programme de ce soir montre que son horizon dépasse les frontières hexagonales. La première partie du concert, cependant, vaut d'abord pour son ...
dg_igor_markevitch

Coffret Igor Markevitch bienvenu chez DG

Deutsche Grammophon réédite cinq coffrets  « Original Masters » parus au début des années 2000 (Géza Anda, Stefan Ashkenaze, Wilhelm Furtwängler, le Quatuor Janáček) et celui sous rubrique consacré à « Igor Markevitch : un véritable artiste »… comme si les quatre premiers ne l’étaient pas ! Une réédition méritée. Le chef d’orchestre – et compositeur – Igor Markevitch (1912-1983), né à Kiev, a souvent été qualifié de cérébral, ce qui est quelque peu réducteur : certes, ...
L’éloquence discrète de Nelson Freire, en récital à Paris

L’éloquence discrète de Nelson Freire, en récital à Paris

Lors de ce récital à la Philharmonie de Paris, Nelson Freire s’affirme une fois de plus comme une figure majeure du piano de notre temps, dans un programme très varié convoquant nombre de ses compositeurs fétiches, comme Bach, Schumann, Brahms, ou encore Debussy et Albéniz. Si le pianiste avait initialement prévu de débuter ce récital par la Sonate « alla Turca » de Mozart, c’est finalement avec Bach qu’il ouvre ce concert, ...
Pochette CD

Classiques chambristes de Brahms par Hélène Dautry et Sandra Chamoux

Ce disque matérialise la collaboration, commencée en 2015, de la violoncelliste Hélène Dautry avec la pianiste Sandra Chamoux. Dans cet enregistrement, les deux musiciennes ne sortent pas des sentiers battus, en proposant les deux sonates que Brahms a dédiées à leurs instruments. Démarche sincère, complicité attachante et générosité caressante caractérisent le premier volume de ce duo de musiciennes. Même si Brahms s’est naturellement tourné dans un premier temps vers son instrument ...
Cuarteto Casals

La Biennale de quatuors en terre viennoise

Après les quelques créations de la semaine, la Biennale se concentre pour son week-end final sur le creuset viennois. La biennale de quatuors à cordes organisée par la Philharmonie de Paris en est à sa huitième édition ; quel thème pouvait-on bien trouver pour donner, sinon une unité, du moins un fil conducteur à la vingtaine de concerts qui se succèdent dans les deux salles de la Cité de la Musique ? Vienne, ...
Le Ballet du Rhin donne vie au Chaplin de Mario Schröder

Le Ballet du Rhin donne vie au Chaplin de Mario Schröder

Première compagnie française à inscrire le ballet de Mario Schröder à son répertoire, le Ballet de l'Opéra national du Rhin donne énergie et jeunesse à la figure de Charlie Chaplin dans un ballet atemporel. C’est l’un des personnages les plus célèbres du XXe siècle. Charlot, inimitable avec son melon, sa moustache, son costume noir cintré et sa canne, qu’il fait tournoyer avec désinvolture, rythmant ainsi sa démarche si particulière. Ce personnage ...
András Schiff à la Philharmonie de Paris : entre ciel et Terre

András Schiff à la Philharmonie de Paris : entre ciel et Terre

Cette année, le pianiste András Schiff aura soixante-cinq ans. Bien plus qu’un quelconque bilan, ce récital dans la grande salle Pierre Boulez de la Philharmonie de Paris laisse figurer un artiste en permanentes recherches, avec ses affres et ses certitudes, ses doutes et ses réussites, ses moments critiques et ses instants d’exception. Une succession de petites touches pour brosser un portrait en demi-teinte du pianiste. András Schiff, aristocrate du clavier, pense ...
Stephane Degout©Julien Benhamou.01

À Lausanne, Stéphane Degout l’orfèvre

Au milieu d'une tournée passant par Lyon, Stéphane Degout s’est arrêté à l’Opéra de Lausanne pour y présenter son récital. À l’Opéra de Lausanne, les dimanches se suivent mais ne se ressemblent pas. Alors que la semaine dernière Béatrice Uria-Monzon tentait de nous faire vivre Maria Callas devant une salle comble jusqu’aux derniers rangs des balcons, ce dimanche, c’est à peine un quart de salle qui assiste au récital du baryton ...
SDegout

À Lyon, le romantisme de Stéphane Degout fait merveille

Récemment applaudi à Paris dans un concert avec orchestre, c'est à Lyon, sa ville d'attache, que Stéphane Degout donne l'un des premiers récitals d'une tournée consacrée à des mélodies et lieder romantiques. Le programme est savamment composé : centré autour de Brahms, dont la musique vocale souffre encore aujourd'hui d'un manque d'estime, il s'ouvre sur quelques mélodies de Fauré. La légèreté des trois Poèmes d'un jour est une parfaite mise en voix ...
cassard

À la salle Gaveau, les voix romantiques de Philippe Cassard

Salle Gaveau, le pianiste Philippe Cassard nous invite à découvrir différents visages du romantisme, et réaffirme à cette occasion son amour de la mélodie et l'étendue des possibilités expressives de son jeu. En bon pédagogue, Philippe Cassard sait concocter un programme dans son répertoire, séduisant sans être convenu, quoique différent de celui annoncé : des pièces de compositeurs qu'il a enregistrés, Mendelssohn, Fauré et Brahms, et la Sonate n° 3 de ...