Mot-clef : Johannes Brahms

Quatuor Ludwig

Le Quatuor Ludwig a 30 ans

Pour ses 30 ans, le Quatuor Ludwig, dans un riche concert-anniversaire, nous a offert la quintessence des plus belles pages de la musique pour quatuor à cordes. Entouré des complices de toujours, tant comédiens -Marie-Christine Barrault, Didier Sandre-, qu'instrumentistes -Emmanuelle Bertrand, Christophe Gaugué-, le temps ne semble pas avoir de prise sur leur enthousiasme et leur générosité. 30 ans. L'âge où la vie s'évalue autant en projets qu'en réalisations. Un bel ...
fbaschet

Florence Baschet rencontre Virginia Woolf dans The Waves

Concevoir un concert sans changement de plateau, qui relie les styles et les époques dans une trajectoire sonore continue et toujours à fleur d'émotion ; c'est la proposition, risquée autant que subtile, de Laurent Cuniot, maître d'œuvre inspiré de ce « Voyage de l'écoute » au sein duquel nous était révélée The Waves, création mondiale de Florence Baschet d'après le roman éponyme de Virginia Woolf. « La musique souvent me prend comme une mer » ...
ivo pogorelich

Le retour d’Ivo Pogorelich à l’Arsenal de Metz

Sa technique, sa virtuosité et sa puissance titanesque sont aujourd’hui insurpassables. Mais Pogorelich est encore plus convaincant quand il laisse libre cours à sa sensibilité. Lors de son premier concert à l’Arsenal de Metz, en mars 1989, Ivo Pogorelich avait interrompu son récital après avoir joué le premier des 24 Préludes de Chopin. Défaillance technique de l’instrument, selon ce perfectionniste du clavier qui avait ensuite enchaîné, sans entracte et sans la ...
AVolodos

Arcadi Volodos dans Brahms à Berlin

Artiste en résidence à la Konzerthaus de Berlin, Arcadi Volodos a fait honneur à cette salle et à son orchestre, en proposant un second Concerto de Brahms plutôt renversant, en compagnie de l’excellent Iván Fischer Contrairement au premier concerto de Brahms, l’opus 83 associe immédiatement l’orchestre et le pianiste : l’entrée cadencée de Volodos dès la deuxième mesure donne aussitôt le sentiment du génie. Il parle le langage des grands pianistes, déployant ...
nielsen_portrait

Comment Carl Nielsen tenta de se dé-germaniser

Et si, plus ou moins consciemment, au cours de sa fabuleuse carrière, Carl Nielsen (1865-1931) avait secrètement souhaité minimiser voire faire disparaître les stigmates par trop encombrants laissés par la musique germanique tout au long des cent années précédentes au royaume de Danemark. Les articles précédents mis en ligne sur ResMusica et la toute récente monographie « Carl Nielsen » publiée ces jours-ci chez bleu nuit éditeur dressent un portrait détaillé ...
jean-philippe_collard@raudel_romero_11-small

Prades aux Champs-Elysées, premier épisode

Comme chaque année, le Festival de Prades fait souffler l'esprit de la musique de chambre sur le Théâtre des Champs-Elysées. Pour ce premier concert, trois quintettes sont réunis autour du Quatuor Talich. Pour le Quintette K581 de Mozart, le Quatuor Talich est associé au directeur du Festival de Prades, Michel Lethiec. Timbres moelleux et fusionnés, entente parfaite : on retrouve les qualités qui ont fait le renom du Quatuor, par delà les ...
capucon

La création française d’Aufgang de Pascal Dusapin

La grande salle de la Philharmonie de Paris affichait complet pour ce concert très attendu, mettant au programme, au côté de l'Orchestre Philharmonique et du Maître Chung, le très charismatique Renaud Capuçon, dans la création française du concerto pour violon Aufgang de Pascal Dusapin, un compositeur dont le calendrier 2015 est particulièrement chargé, anniversaire de ses 60 ans oblige.  C'est dans le moule conventionnel du genre – en trois mouvements, certes ...
Cover_Brahms_Dumay_Lortie

Brahms aux couleurs de l’automne par Augustin Dumay

Augustin Dumay est devenu un artiste plutôt rare au disque comme au concert ; on n’en salue qu’avec plus de plaisir cette nouvelle gravure des trois sonates de Brahms, heureusement complétée par le bref scherzo de la fameuse sonate F.A.E. (Frei Aber Einsam) écrite pour Joachim par Brahms,  Schumann et Dietrich . D’emblée on est saisi par l’ampleur inusuelle que les deux musiciens donnent à ces pages ; les tempos sont plus que modérés, ...
Leipzig - Nouveau théâtre (inauguré en 1868, détruit en 1943)

Brahms, Grieg et Tchaïkovski réveillonnent chez les Brodsky

A l’occasion du jour de l’an 1888 le talentueux, populaire et très affable violoniste virtuose d’origine russe Adolph Brodsky reçoit chez lui à Leipzig quelques invités. Deux hommes, deux musiciens, deux célébrités font connaissance : un Russe, Piotr Ilitch Tchaïkovski et un Allemand, Johannes Brahms ! Brodsky avait créé, à Vienne, le Concerto pour violon en ré majeur de Tchaïkovski, sous la baguette de Hans Richter en 1881. L’épouse de l’hôte rapporta : « Il aurait été ...
back to bach orsay

Janina Baechle: un récital sous le signe de la générosité

Toujours dans le cadre du cycle « Back to Bach » de l'Auditorium du Musée d'Orsay, Janina Baechle et Marcelo Amaral nous ont offert un long et riche récital consacré à l'influence de J.S. Bach sur les compositeurs romantiques et post-romantiques allemands. L'art de la fugue, du contrepoint, mais aussi les dissonances et harmonies tourmentées de l'écriture du Cantor restent une école d'apprentissage, une source d'inspiration pour une génération de compositeurs en quête ...
IMG_6305

Dvořák sensible et Brahms à plein poumon avec le Philharmonique de Radio-France

Ce concert aurait pu s'intituler "les surdoués au pouvoir" tant les deux artistes invités à l'archet comme à la baguette, en ont le profil, le violoncelliste Daniel Müller-Schott emportant le concours Tchaïkovski à 16 ans, Lionel Bringuier gagnant le concours de chef de Besançon à 19 ans. A l'aube de leur trente et quarantième printemps, voilà le chef et le violoncelliste réunis pour ce programme romantique qui tint ses promesses. Rapprocher Dvořák ...
dg_the_originals_3D

Coffret d’enregistrements légendaires Deutsche Grammophon

Cette belle publication du label Deutsche Grammophon sera très certainement de nature à satisfaire non seulement le discophile débutant, mais comblera également le mélomane d’un certain âge quelque peu nostalgique. En effet, parmi les quelques 250 CDs de la série « The Originals » de la Deutsche Grammophon, en voici dans ce coffret 50 choisis par la firme allemande, qui constituent en soi une discothèque de base de très haute qualité, ...
albrecht National

Richard Strauss réussit de nouveau au National

Bis repetita serait-on tenté de dire après ce nouveau concert de l'Orchestre National, qui, non content d'offrir un programme à la structure fort similaire à son premier concert complet en ces lieux, nous laisse sur une sensation tout aussi identique avec une première partie ronronnant sagement précédant un grand poème symphonique de Strauss nettement plus captivant. Débutant la soirée sur les Variations sur un thème de Haydn de Brahms le chef ...
richard_strauss_années40

Richard Strauss et ses collègues nordiques

L’esthétique de Richard Strauss s’étendit sur le monde entier sans épargner ses collègues nordiques qui à un titre ou un autre ne purent totalement l’ignorer. A l’occasion du cent cinquantième anniversaire de la naissance du compositeur bavarois Richard Strauss (1864-1949) on peut espérer bon nombre de commémorations et de recentrages des multiples évènements qui ont ponctué sa très riche et longue existence. Certains aspects de sa vie et de sa musique, ...
LUCERNE FESTIVAL am PIANO 2010

Les Brahms de toujours de Bernard Haitink

En deux soirées consacrées exclusivement à Brahms, le chef hollandais Bernard Haitink a montré, du haut de ses quatre-ving-cinq ans dont soixante années de direction d'orchestre (il prit la baguette en 1954), qu'il n'avait rien perdu de sa flamme brahmsienne, ses qualités de toujours dans ce répertoire se retrouvant comme à leurs plus beaux jours à la tête du Chamber Orchestra of Europe, seul ou accompagnant Emanuel Ax dans les ...
Finalistes Thibaud2014

71e Concours international Long-Thibaud-Crespin

Le concours Long-Thibaud-Crespin, session violon 2014, a accouché d'un palmarès étonnant. La finale concerto du 71e concours international Long-Thibaud-Crespin (la finale sonate se déroulait la veille) s’est tenue le 20 novembre à Paris. Après la prestation des cinq finalistes, le résultat est tombé tard dans la nuit. Une soirée marathon, de 20 heures à 1 heure du matin,  qui a conclu une semaine d’audition intensive, à raison de 7 heures par jour ...
Jansons

Jansons et Zimerman, Brahms inouï

Ce n'est pas que nous ne croyons pas aux mérites du coup de foudre, mais nous peinons à croire que le miraculeux concert donné ce soir par Mariss Jansons aurait été possible il y a dix ans. C'est en effet en 2003 que Jansons est devenu le 5e directeur musical de l'orchestre de la Radio Bavaroise, fondé en 1949 : une telle symbiose aurait-elle pu être possible sans une décennie de ...
fischer&co

Julia Fischer et Yulianna Avdeeva en duo à Aix en Provence

Actuellement en tournée à travers la France, la violoniste Julia Fischer et la pianiste Yulianna Avdeeva ont fait escale Jeudi soir au Grand Théâtre de Provence. Pour cette première apparition en terre Aixoise, elles ont choisi un programme éclectique, articulé autour de Bach, Prokofiev et Brahms. Le récital débute avec la sonate en mi majeur de Bach, inspirée de la musique italienne notamment de la sonate d'église corellienne. Plébiscitée aux quatre ...
Crédit photographique : PAP, Grzegorz Michalowski

Krystian Zimerman excellent dans Brahms

Après un an d’absence, Krystian Zimerman est revenu dans son pays natal, la Pologne, pour jouer à Varsovie et à Katowice, où il a inauguré la nouvelle salle de concert dont les formidables qualités sonores sont dues à l’acousticien Yasuhisa Toyota. Le concert varsovien a commencé par la symphonie de Tchaïkovski, interprétée de manière exagérée dans tous les sens du terme. L’exécution a en effet été marquée par une narration trop ...
warner_karajan_berlin_choral

Karajan et la musique chorale

Ce beau coffret de l’Édition Karajan officielle remasterisée par Warner Classics rassemble trois chefs-d’œuvre des périodes classique et romantique, dans la vision d’un Herbert von Karajan de la pleine maturité des années 70 : l’oratorio Les Saisons Hob.XXI.3 de Joseph Haydn, la Missa Solemnis en ré majeur op. 123 de Ludwig van Beethoven, et le Requiem Allemand op. 45 de Johannes Brahms. Pour EMI, l’illustre maestro autrichien a peu enregistré Haydn : Les ...
brahms thielemann

Brahms à la hussarde par Thielemann

Christian Thielemann déçoit dans tous les compartiments de l’interprétation brahmsienne. Il y a un an, le label Decca publiait l’intégrale des œuvres symphoniques de Brahms sous la direction de Riccardo Chailly à la tête du Gewandhaus de Leipzig. Acclamé par la presse internationale (et primé par un International Classical Music Awards 2014), ce coffret incarnait la quintessence d’une tradition revisitée par un chef soucieux de ravaler, à la tête d’un orchestre ...
brahms_trio_Sévère

Brahms, la clarinette et la génération montante

Un album foncièrement jubilatoire ! Autrefois, Anton Stadler avait enflammé l’imagination de Mozart et Heinrich Bärmann celle de Carl Maria von Weber. En 1891, ce fut au tour de Brahms de vivre un élan créateur bienvenu chez un vieil homme couvert de gloire mais grandement fatigué. A la fin de sa vie Johannes Brahms rencontra le clarinettiste de  l’Orchestre grand-ducal de la petite ville de Meiningen. L’instrumentiste qui éveilla son attention, Richard ...
Image 30

Nikolaj Znaider et Cleveland illuminent Brahms

L'orchestre de Cleveland pose ses valises pour deux soirées données Salle Pleyel sous la direction de son directeur musical, Franz Welser-Möst.  L'occasion d'admirer la perfection sonore d'un des plus beaux orchestres du monde dans un programme consacré à Johannes Brahms. L'affiche ne laissait aucun doute sur l'importance de l'événement : L'orchestre de Cleveland dans un programme Brahms dans l'un des derniers grands concerts donnés dans une Salle Pleyel, encore dédiée à la ...
telarc axelrod brahms 2

Brahms Beloved par Axelrod, saison II

Le chef d’orchestre John Axelrod poursuit et clôt son projet Brahms Beloved qui associe les symphonies de Johannes Brahms à des lieder de Clara Schumann. Si nous avions noté les grandes qualités du premier volume, force est de constater que cet enregistrement nous emmène encore plus haut. John Axelrod défend un Brahms dramatique aux arrêtes puissantes et au ton foncièrement narratif. Plus lent que certains chefs actuels qui défendent une vision ...
18.07.14 - Combins - (c) Nicolas Brodard

Ouverture du Verbier Festival 2014

Ce vendredi voyait l’ouverture en fanfare de la 21e édition du Verbier Festival avec, comme toujours, une multitude de projets éducatifs et pédagogiques, nouveaux ou en développement : Music camp sous la direction de Daniel Harding, Georg Solti Accademia pour les jeunes chanteurs ou Vendôme Music Prize pour les pianistes en devenir. La soirée d’ouverture proposait une affiche de marque : la légendaire pianiste Martha Argerich venait donner le Concerto n°1 de Tchaïkovski ...
Brahms

Brahms mené tambour battant par Gergiev

À l’issue du concert à l’origine de cet enregistrement, la critique londonienne avait salué la hardiesse et la pertinence d’un couplage ayant permis au public d’entendre au cours de la même soirée le Requiem allemand de Brahms et le Stabat Mater de Szymanowski. Deux œuvres religieuses mais d’esprit séculier, privilégiant l’une comme l’autre la langue vernaculaire sur le latin. On les retrouve aujourd’hui sur deux CD séparés, l’œuvre polonaise figurant ...
kathleenferrier_kindertotenlieder

Kathleen Ferrier comme vous ne l’avez jamais entendue

La contralto Kathleen Ferrier compte parmi les icônes de l'art lyrique du XXème siècle, et cinquante ans après sa mort continue à susciter des rééditions, documentaires (1 DVD Decca) et des hommages sur scène (par la mezzo Dominique Hoff en 2013). Les enregistrements réunis ici sont tous des rééditions du catalogue Decca et figurent parmi les grands classiques non seulement de la chanteuse mais plus généralement de la musique vocale du ...
Rattle-Barenboim

Barenboim à Berlin, terne anniversaire

Les cordes d'abord : la première partie de ce concert hors abonnement enchaîne sans pause ni applaudissement une pièce majeure de l’œuvre hors norme de Charles Ives et la dernière grande œuvre, "pour 23 cordes solistes", de Richard Strauss. Ives n'utilise certes pas que des cordes - à la question lancinante du trompettiste répondent quatre flûtes, mais c'est la beauté saisissante du tapis de cordes qui marque dans cette œuvre ...
brahms_thieleman_DG

Brahms sacrifié, Pollini fatigué, résultat mitigé

En revenir au Concerto pour piano n° 2 de Johannes Brahms exige a priori l’impétuosité d’un investisssement hors norme ou encore peut se justifier pour borner les débuts d’une carrière prometteuse. Qu’en est-il objectivement avec cette réunion d’un orchestre prestigieux, d’un pianiste exceptionnel et d’un chef de tout premier ordre ? Etonnant par ailleurs qu’un label justement estimé comme Deutsche Grammophon propose un enregistrement public d’une si faible qualité technique dans ...
DessayCassard1-362x322

Natalie Dessay revient au classique à Gaveau

Après son duo en chanson et à succès avec Michel Legrand et alors qu'elle démarre un quatuor féminin aux influences brésiliennes avec notamment Agnès Jaoui, Natalie Dessay revenait salle Gaveau à la musique classique avec Philippe Cassard, avec un programme qu'ils défendent à travers le monde : mélodies et lieder, la plupart composés dans la seconde moitié du 19e siècle. La première partie est dominée par les lieder, de Clara Schumann, ...