Oehms Classics

Moussorgski, Rimski-Korsakov, Liadov - Dmitri Kitaenko

Chefs-d’œuvre russes sans conviction sous la baguette de Kitaenko

Le parti-pris de diriger les Tableaux d’une exposition dans des tempi retenus peut se justifier, à condition qu’il y ait une démarche musicale affirmée. Ce n’est, hélas, pas le cas dans la lecture de Dimitri Kitaenko avec le Gürzenich de Cologne. Dans l’immense discographie de l’œuvre, bien des chefs d’orchestre creusent les timbres de l’orchestration ravélienne sans rompre les tensions. Sous la baguette de Kitaenko, dès la première Promenade, l’énergie a disparu. ...
sibelius_deux_kitajenko

Kitajenko et le Gürzenich de Cologne pour la Symphonie n°2 de Sibelius

  Au soir d'une brillante carrière, Dmitri Kitajenko s'associe au Gürzenich de Cologne pour servir la symphonie "italienne" de Jean Sibelius. Le succès phénoménal enregistré par cette Symphonie n° 2 lors de sa création à Helsinki le 8 mars 1902 sous la conduite du compositeur fut suivi de trois autres concerts soulevant également un enthousiasme populaire comme n’en avait jamais connu la Finlande. Toutefois, au plan international, les nouveautés véhiculées par la musique de ...
disque

Le côté sombre de Moussorgski et Prokofiev selon Dimitri Kitaenko

Sur territoire conquis, Dimitri Kitaenko, grand interprète des musiques russes et scandinaves que le label russe Melodiya a honoré d’un coffret « hommage » prestigieux ayant obtenu la clef ResMusica en 2015, propose la version originale rarement enregistrée d’Une nuit sur le mont chauve ainsi qu’une lecture évocatrice d’Alexandre Nevski, alors que les choix d’orchestration d’Edison Denisov concernant les Chants et danses de la mort sont bien plus discutables. Accompagné de solistes et d’un chœur à la hauteur des ...
oehms_bruckner_symphonies_young

Simone Young illumine Bruckner

Il semble bien que Oehms Classics soit particulièrement friand des symphonies de Bruckner, puisque avant l’intégrale actuelle de Simone Young publiée par BMG au Japon, il avait déjà à son catalogue celle de Stanisław Skrowaczewski parue précédemment chez Arte Nova, alors que celle de Ivor Bolton est supposée en cours d’achèvement (manquent à ce jour les Symphonies n° 00 en fa mineur et n° 0 en ré mineur). Et apparemment ces ...
71h4i0-lijl-_sl1500_

Christopher Park séduit dans un disque éclectique

Pour son quatrième enregistrement, le Rising Start Echo 2016/2017, Christopher Park, juxtapose trois compositeurs de trois siècles différents. Avec fluidité, le pianiste trouve son langage propre pour chacun des répertoires joués. L’instrument est envisagé au maximum de ses possibilités harmoniques et polyphoniques. Ce disque débute par une magnifique version de la Fantaisie de Schumann. C’est la simplicité de moyens qui prime au travers de cette lecture romantique, caractérisée avec passion, sans ...
cover-brahm-carcano-oehms

Un Brahms de haut niveau par le pianiste Gabriele Carcano

Du répertoire pour piano seul de Brahms, le pianiste italien Gabriele Carcano retient trois pièces des années 1853-54, que nous hésitons à qualifier "de jeunesse" tant elles sont abouties. Un enregistrement de haut niveau, au jeu profond et varié. Comment ne pas être saisi par l'entrée magistrale dans la troisième sonate, dont la dimension symphonique, en son temps déjà soulignée par Robert Schumann, est ici évidente ? Mais aussi par la ...
oehms_young_bruckner_9

Simone Young bientôt au bout de son intégrale Bruckner

Simone Young arrive presque à la fin de son intégrale des onze symphonies de Bruckner. Mais son enregistrement de la 9e ne va pas au bout de ce que contient ce chef-d'œuvre et, surtout, néglige les acquis de la musicologie relatifs au finale, inachevé mais existant, de la partition. La cheffe australienne Simone Young est en passe de boucler son intégrale des symphonies d’Anton Bruckner avec le philharmonique de Hambourg (qui ...
schoenberg blacher stenz

Schönberg à Cologne, un must

Markus Stenz et son orchestre du Gürzenich de Cologne offrent un disque magistral consacré à Arnold Schönberg. Au début de l’ère numérique, le poème symphonique Pelleas et Melisande de Schönberg avait eu les honneurs de plusieurs disques : Barenboïm (CBS), Mehta (Sony), Boulez (Erato), Eschenbach (Koch), Sinopoli (DGG), Inbal (Denon) ou encore Cambreling (Ricercar). Passée de mode, cette œuvre, à l’effectif orchestral gigantesque, est devenue une rareté au disque et même ...
Sabadus

Mozart, airs pour castrat avec Valer Sabadus

Le jeune contreténor roumain Valer Sabadus s’intéresse aux grands rôles de castrat composés par Mozart. Son charmant filet de voix en est-il pour autant compatible avec les exigences souhaitées ? À l’époque où les hommages à tel ou tel castrat se multiplient – et Valer Sabadus lui-même a récemment publié un récital consacré au grand Giuseppe Millico –, il était tentant de se pencher sur la musique écrite par Mozart pour ...
Konigskinder_oehms

Königskinder de Humperdinck : le massacre des innocents

Ce serait une injustice de penser qu'avec ses Enfants royaux, Humperdinck a simplement voulu recommencer Hänsel et Gretel, et renouer ainsi avec un succès qu'il n'a jamais retrouvé. Mélodrame transformé en opéra, le conte de fées est en fait un récit tragique où les innocents, les marginaux, et la Sorcière elle-même, sont impitoyablement broyés par la bêtise humaine. La figure du Musicien méprisé et mutilé par la foule résume ...
41Me-EcKNKL.__PJautoripBadge,BottomRight,4,-40_OU11__

Kitaenko au service de la 3e de Tchaïkovski

A en juger par le nombre de programmations au concert et à l’enregistrement des symphonies de Tchaïkovski on en déduit en toute logique que ce corpus romantique sait toujours et encore charmer, faire  vibrer les masses d’auditeurs fascinés par le pathos du Russe à la sensibilité exacerbée. Cependant la Symphonie n° 3, sous-titrée « Polonaise » se trouve mal à l’aise à la charnière des deux premières toute de fraîcheur prometteuse et ...
oehms berlioz orozco

Andrés Orozco-Estrada, l’autre « Monsieur 100.000 volts »

A propos d’un récent concert au Verbier festival, nous partagions notre enthousiasme devant le talentueux chef d’orchestre : Andrés Orozco-Estrada. Simultanément, nous recevons son dernier disque consacré à la Symphonie fantastique. La tâche est délicate car la Symphonie fantastique reste une épreuve pour les chefs ; de nombreux et non des moindres s’y sont naufragés : le chef doit tenir la distance narrative, faire exploser les dynamiques révolutionnaires et surtout ...
oehsm stenz mahler8

Markus Stenz poursuit Mahler à Cologne

Courageusement le chef d’orchestre Markus Stenz poursuit son intégrale des Symphonies de Mahler à la tête de son orchestre du Gürzenich de Cologne. Il ne reste plus que les Symphonies n°7 et n°9 pour boucler ce cycle reçu avec la politesse distancée qui semble caractériser tous les projets intégraux mahlériens de ces dernières années. Cet enregistrement de la  Symphonie n°8  prend place dans le cadre des célébrations des 25 ans de ...
tchaikovski_oehms

Dimitri Kitaenko et le Gürzenich de Cologne, du très beau et solide Tchaïkovski

La Symphonie n° 2 « diffère considérablement des autres symphonies de Tchaïkovski et ne saurait être admise dans son cycle du fatum », prévient Michel R. Hofmann dans son volume de la fameuse collection « Solfèges » (1959), ajoutant très justement : « C’est une de ses trop rares explosions de joie, nuancée quelquefois d’élégiaque douceur, chez un musicien qui s’en est allé vagabonder à travers champs et villages russes, ...
kitanko oehms

Dimitri Kitaenko met la Pathétique en conserve

Toute nouvelle gravure d’une œuvre aussi rabâchée que la Symphonie n°6 de Piotr Ilitch Tchaïkovski doit être motivée par la volonté d’apporter quelque chose de neuf à notre perception de la partition. Voilà ce qui fait malheureusement défaut à la vision de Dimitri Kitaenko qui, pour ne pas franchement démériter, n’entre pas dans la catégorie des indispensables. A la tête de l’excellent Orchestre du Gürzenich de Cologne – dont on regrettera néanmoins la ...
oehms-tchaikovski1-kitaenko

Le Tchaïkovski de parade de Dimitri Kitaenko

Le grand chef russe Dimitri Kitaenko poursuit son intégrale des Symphonies de Tchaïkovski pour le label Oehms. La barre est placée très haut pour le musicien, auteur de deux intégrales majeures des Symphonies de Prokofiev et Chostakovitch avec ce même orchestre de Cologne. Une précédente parution, consacrée la Symphonie n°5 de ce même Tchaïkovski ne nous avait pas convaincu par le côté grandiloquent, très « artiste des républiques soviétiques », de l’interprétation du ...
oehms_mahler_stenz

Markus Stenz et le Gürzenich de Cologne jouent un Mahler terrien

Le chef d’orchestre allemand Markus Stenz poursuit à la tête de son orchestre du Gürzenich de Cologne une intégrale des Symphonies de Mahler. Peu présent dans les pays francophones, ce chef est pourtant, à bientôt 50 ans, l’une des meilleures baguettes germaniques. Sous sa direction, l’Orchestre du Gürzenich de Cologne s’est hissé dans le peloton de tête des phalanges d’outre-Rhin. Historiquement la formation peut s’enorgueillir d’une longue tradition mahlérienne : elle ...
oehsm_kitaenko

Tchaïkovski, artiste du peuple !

La Symphonie n°5 de Tchaïkovski est bien malheureuse en ce moment ! Après Manfred Honeck à Pittsburg (Oehms), qui jouait de l’orchestre jusqu’à la nausée, et après la crasse impéritie de Tugan Sokhiev à Toulouse, voilà une lecture bodybuildée, appuyée et décevante, en provenance de Cologne. Pourtant, sur le papier, l’équipe artistique composée de l’orchestre du Gürzenich de Cologne et du chef russe Dimitri Kitaenko avait tout pour séduire ! On doit à ...
Lear, 30 ans après

Lear, 30 ans après

Il a osé ! Alors que Verdi, Britten, Berlioz et Debussy avaient été effrayés devant l’adaptation de Lear de Shakespeare, le compositeur allemand Aribert Reimann a relevé le défi et transformé l’essai. C’est le légendaire Dietrich Fischer-Dieskau qui suggéra au compositeur, qu’il avait rencontré en marge d’un festival en 1961, de s’atteler à une adaptation de la pièce. D’abord sceptique, Reinmann rejeta l’idée avant d’y songer sérieusement, suite à différentes collaborations ...
Dukas, le temps de l’affirmation

Dukas, le temps de l’affirmation

Ariane et Barbe bleue, unique chef d’œuvre lyrique de Paul Dukas connaît cette saison un retour au premier plan discographique, avec deux versions, et scénique avec trois nouvelles productions à Turin, Francfort et Paris. D’ailleurs, ce coffret Œhms nous offre dans le rôle titre Deborah Polaski qui assurait les représentations parisiennes et il est fort amusant de constater que le coffret est illustré de photos de cette production (par ailleurs ...
Attention au sopraniste Radu Marian !

Attention au sopraniste Radu Marian !

Ravissante partition que cette sérénade italienne sous-titrée « fête pastorale » et composée à Vienne dans les années 1710 afin d’honorer l’anniversaire d’Elisabeth Christine de Brunswick-Wolfenbüttel, vice-reine d’Espagne et épouse du l’empereur Charles VI. Si, de toute évidence, les conventions de ce genre de livret allégorique échappent à l’auditeur du XXIe siècle, peu versé dans l’art et la rhétorique du compliment, ce dernier ne pourra que goûter la virtuosité de ...
Bruckner et les archéologues

Bruckner, Simone Young et les archéologues

Le label Œhms classics offre ici un CD consacré à la symphonie n°3 en ré mineur d’Anton Bruckner, dans sa version originale de 1873, jamais créée du vivant du compositeur. Elle ne sera d’ailleurs publiée qu’en 1977 ! Fondée sur le modèle de la 9e symphonie en ré mineur de Beethoven, la construction de l’œuvre de Bruckner frappe par son caractère monumental, et plus précisément encore dans cette première version qui ...
Un siècle de violon polonais au carré

Un siècle de violon polonais au carré

Le violoniste autrichien Benjamin Schmid nous avait fait très forte impression dans une interprétation du concerto pour violon de Korngold dans le cadre du festival de Salzbourg 2004, c’est donc avec plaisir que l’on le retrouve dans un programme, aussi subtil que très intelligent, dédié au violon polonais concertant de 1862 à 1985. Curieusement, toutes ces partitions sont placées sous le signe du chiffre 2 ! Ce parcours stylistique étendu sur ...
Une nouvelle intégrale des Quatuors à cordes de Chostakovitch

Intégrale des Quatuors de Chostakovitch par les Razumovsky

La « vague Chostakovitch » qui déferle sur le monde musical en cette année anniversaire du centenaire de la mort du compositeur aura passablement enrichi la discographie avec notamment cette nouvelle intégrale des Quatuors à cordes par le Quatuor Razumovsky – quatuor russe fondé en 2001 – après celle des Danel – sortie en 2005 – et du Quatuor Debussy (1998-2005). Rappelons que Dimitri Chostakovitch amorce la série de ses quinze ...
Beethoven par Skrowaczewski, une cure de jouvence

Beethoven par Skrowaczewski, une cure de jouvence

Après une Symphonie n°9 assez décevante, on est heureux de retrouver Stanislaw Skrowaczewski, à mi-chemin de son intégrale Beethoven, aussi inspiré par les Symphonies n°1 et 4 qu’il le fut par les n°2 et 3 du premier volume. L’examen des dates d’enregistrement nous montre d’ailleurs que ce n’est pas une surprise, puisque les Symphonies n°1 et 2 ont été captées durant les mêmes sessions. La manière n’a pas changé, voici un ...
Beethoven, Symphonie n°9, Stanislaw Skrowaczewski

Beethoven, Symphonie n°9, Stanislaw Skrowaczewski

Après un premier volume passionnant, consacré aux Symphonies n°2 et 3, l’intégrale Beethoven de Stanislaw Skrowaczewski se poursuit avec la symphonie n°9. Le résultat est malheureusement beaucoup moins enthousiasmant, car on est ici face à une lecture tout à fait correcte, rapide et bien mise en place, d’une grande clarté, et bénéficiant d’un orchestre excellent, mais qui manque cruellement d’engagement, de parti pris, d’exaltation, on est bien loin avec ce ...
Hommage à la France révolutionnaire

Beethoven par Skrowaczewski, hommage à la France révolutionnaire

Discographiquement, le quart Sud-ouest de l’Allemagne a le vent en poupe, de passionnants projets s’y succédant de manière régulière. A Cologne, les deux orchestres de la ville rivalisent dans des intégrales Chostakovitch de haute tenue, à Stuttgart Roger Norrington poursuit ses expérimentations à la tête de l’orchestre local de la SWR, alors qu’à Baden Baden et Fribourg, Hänssler permet à Michael Gielen d’enregistrer son répertoire et de le voir enfin ...
Beethoven par Antonini : une demi-paire de gifles

Beethoven par Antonini : une demi-paire de gifles

Le Kammerorchester Basel semble être en train de se spécialiser dans le Beethoven atypique, celui des outsiders, en choisissant pour le diriger dans les symphonies, des chefs qu’on n’attend pas trop dans ce répertoire. Nous avions entendu la saison dernière les musiciens bâlois sous la direction de Paul McCreesh dans une n°7 très discutable à Namur, et voici que nous parvient cet enregistrement des deux premières symphonies dirigé par Giovanni ...
Bach_Honegger_Fiedler

Dialogue Bach, Honegger

Il est des labels qui font preuve d’une grande culture musicale en leurs réalisations, et ce ne sont pas nécessairement les « majors » : ainsi le label allemand Oehms Classics, créé par Dieter Oehms et Peter Schmidt, vous convie à des expériences musicales astucieuses tout autant qu’édifiantes. Dans sa série « Dialogue », qui ne comprend actuellement que trois CD, Oehms Classics nous propose de retrouver les cordes du Festival de Lucerne dans des ...