Lieu : Suisse

LaBelleHelene_c_GTG_CaroleParodi_10

À Genève, affligeante production de la Belle Hélène

Encore un spectacle raté au Grand Théâtre de Genève avec cette nouvelle production de la Belle Hélène de Jacques Offenbach, qui confond opérette avec revue de fin d’année d’une ville de province. L’opérette, on le sait, est synonyme de légèreté musicale, d’humour décalé et d’ironies théâtrales. Et Jacques Offenbach accompagné de ses librettistes Henri Meilhac et Ludovic Halévy en sont les maîtres incontestés depuis la deuxième moitié du 19e siècle. Depuis, ...
cenerentola lausanne

A Lausanne, Cenerentola entre rêve et comédie burlesque

Sous la direction d’Adriano Sinivia, l’un de ses metteurs en scène fétiches, l’Opéra de Lausanne ouvre brillamment sa nouvelle saison avec une éclatante Cenerentola dominée par la jeune mezzo italienne Serena Malfi dans le rôle-titre. On s’attache souvent à dire que Il Barbiere di Siviglia est le meilleur opéra de Rossini. S’il est certainement très populaire, La Cenerentola est sans contredit son plus grand chef d’œuvre musical. Quelle musique, quels magnifiques ...
Guillaume Tell

Guillaume Tell à Genève, l’adieu aux légendes

Le Grand-Théâtre de Genève ouvre sa saison d’opéra avec la grande fresque patriotique suisse, basée sur la légende de Guillaume Tell, imaginée par un écrivain allemand, versifiée par deux librettistes français, mise en musique par un compositeur italien et mise en scène par un scénariste anglais ! Adieu légendes ! Wagner écrivait les siennes et les faisaient chanter en allemand. Ici, Gioacchino Rossini s’empare d’une légende suisse allemande pour la créer, voici bientôt ...
GergievcAlinePaley-3799

Valery Gergiev, un privilège pour Genève

Genève peut à nouveau s’enorgueillir d’avoir le privilège d’applaudir un superbe concert de Valery Gergiev à la tête d’un Orchestre du Théâtre Mariinski en toute grande forme. Comme pour que le public saisisse bien la qualité de son orchestre, Valery Gergiev attend de longues minutes avant de lancer les premières notes de la petite dizaine de minutes du Prélude à l’après-midi d’un faune de Debussy, cette musique adaptée au ballet. Avec ...
Anna Caterina Antonacci
Wigmore Hall Live 
14 May 2012

La Voix Humaine d’Anna Caterina Antonacci

L’annulation (étrange) du Ernani de Giuseppe Verdi en version concertante avec Riccardo Muti, l'ouverture de saison du Grand Théâtre de Genève se fait en catimini avec ce très honnête récital de mélodies françaises d’une Anna Caterina Antonacci apparue en moindre forme que cette scène l’a précédemment connue. Depuis quelques années, la soprano italienne est une habituée du Grand Théâtre de Genève. Après sa Vitellia dans La Clemenza di Tito de Mozart ...
zubin metha

A Gstaad, Zubin Mehta et sa machine orchestrale

Dans le cadre du Festival Menuhin, le concurrent suisse-allemand du Festival de Verbier, la Grande Tente reçoit l’Orchestre Philhamonique d’Israël à la tête duquel son chef mythique, Zubin Mehta tente d’insufler une énergie qu’il n’a plus. Un sage indien comme on les imagine. Quand il se dirige vers l’estrade, sa démarche ralentie le montre comme un vieux monsieur ne se pressant pas. Gravissant avec prudence les deux petites marches qui le portent ...
Festivalzelt_29.8.15-14

A Gstaad, un Don Giovanni goûteux

Profitant de leurs expériences scéniques pour faire vivre le théâtre de cet opéra, les interprètes de ce Don Giovanni en version de concert l’animent avec une verve extraordinaire, emportés qu’ils sont par un formidable orchestre dirigé par la baguette inspirée du jeune chef espagnol Pablo Heras-Casado. En version de concert, les opéras peuvent être d’un ennui magistral. Avec les chanteurs assis en rang d’oignons, se levant et se rasseyant en un ...
2015_LUCERNE_FESTIVAL_SOMMER_BOULEZ_HOMMAGE_CHIACHIRINI_LEROY_PI

À Lucerne, A Day for Pierre Boulez

Après Paris, Berlin, Londres, Amsterdam, Salzbourg... Lucerne et l'Académie du Festival, fondée en 2004 par Pierre Boulez et Michael Haefliger (actuel directeur du festival), fête les 90 ans du compositeur de Répons. Cette journée d'anniversaire compte rien moins que onze concerts dont huit créations mondiales commandées pour l'occasion. Maître d’œuvre du « grand jour », Matthias Pintscher est à la tête de l'Orchestre de l'Académie, encadrée comme chaque année par les solistes de ...
Laure Favre-Kahn

À Tannay, une causerie-récital qui se cherche

Avec la reprise de ce spectacle créé au Festival d’Avignon en 2013, la pianiste Laure Favre-Kahn rend hommage au compositeur Frédéric Chopin. Un rideau de tulle servira d’écran où seront projetées des images et quelques scènes animées de la vie de Frédéric Chopin. Derrière ce léger rideau, la pianiste Laure Favre-Kahn illustre par des valses, nocturnes et autres mazurkas quelques lettres du compositeur lues par le comédien Charles Berling et émises ...
rtOjjuXVj4OX1SOWpvLCGA9nAI1ZnsalfibBC2PYhiI

Soirée viennoise au festival de Sion

Axé sur le violon et un peu également la voix, le festival de Sion permet de retrouver les grands archets du moment mais aussi à l'occasion d'insolites soirées de musique légère, de réentendre des musiciens un peu délaissés. Moins médiatique que le festival de Verbier, ville voisine, celui de Sion, commune du Valais, n’attire pas moins des grands noms de l’archet ; cette année la programmation qui s’étalait du 14 au ...
Portrait Marie-Claude Chappuis

A Genève, Il Giardino Armonico tisse un XVIIe siècle pâlot

Dans le cadre des « Musiques en été », Giovanni Antonini et une formation réduite de son orchestre il Giardino Armonico plongent l’audience dans les querelles des « Anciens » et des « Modernes » du XVIIe siècle. La chaude soirée d’été et la cour intérieure d’une des plus anciennes bâtisses de Genève s’avèrent un cocon merveilleux pour goûter une musique faite de finesse et d’improvisations subtiles. A ce jeu-là, il ...
IMG_2194

A Genève, Alain Carré chante l’Histoire du soldat

Loin des grands festivals de l’été, les concerts (gratuits) de Saint-Germain à Genève offrent une brillante version de la rare Histoire du soldat de Stravinsky. La pléthore de festivals de musique force l’attirance du chaland vers les grands noms de la musique classique ou vers des lieux prestigieux. Rien de tel pour passer à côté de véritables moments de grâce. C’est ainsi le cas avec cette version concertante de l'Histoire du ...
Dutoit-Charles-(c)-Nicolas-Brodard

Clôture du Verbier Festival avec Charles Dutoit

Charles Dutoit offre une apothéose symphonique au Verbier Festival 2015. Directeur musical du Verbier Festival Orchestra, Charles Dutoit en assure traditionnellement les premiers concerts, mais retenu par une tournée asiatique avec l’Orchestre des jeunes des Etats-Unis, il est arrivé à Verbier pour en  diriger la clôture de l’édition 2015. Comme toujours, le maestro suisse travaille sans relâche et tire le meilleur des jeunes musiciens. Il suffit d’assister aux répétitions pour ...
verbier 15 concert Mork Trifonov Gringols

Verbier Festival : solistes multifonctionnels

Le Verbier Festival aime proposer aux musiciens des défis inédits : réunir des solistes de haut vol en musique de chambre ou proposer à une star du violon de diriger un programme orchestral après avoir joué un concerto.   Les rencontres inédites sont la marque de fabrique du Verbier Festival. Les solistes, et non des moindres, se produisent en musique de chambre, mais, en dépit des plus hautes qualités individuelles, un ensemble ...
verbier 2015 Mc Creesh Mork

Contrastes de styles orchestraux au Verbier Festival

Les deux orchestres du Verbier Festival brillent avec des chefs très différents.  Considéré comme l’une des dernières légendes vivantes de la direction d’orchestre, le chef indien Zubin Mehta faisait son grand retour à Verbier, 21 ans après avoir dirigé le premier concert de l’orchestre du Verbier Festival. Pour ce retour, il avait choisi l’un de ses chevaux de bataille : la Symphonie n° 2 de Mahler, qui l’accompagne depuis toujours.  Les discophiles ...
Gergiev_VFO©AlinePaley-7775

Au Verbier Festival, Gergiev et Ravel, en hommage à Maïa Plissetskaïa

Rarement le chef d’orchestre Valery Gergiev est apparu aussi investi et aussi émouvant que dans cet énorme concert en hommage à la danseuse russe Maïa Plissetskaïa. Salle archi comble. Et si le seul nom de Valery Gergiev suffit à remplir un auditorium, la présence au programme du populairissime Boléro de Ravel n’est pas étranger à ce succès public. Après une spectaculaire mais insignifiante ouverture du concert avec le Concerto pour 3 ...
Hartelius_Chappuis©AlinePaley-7489

Mozart par Ton Koopman au Verbier Festival

Avec une direction d’orchestre austère, Ton Koopman surprend le béotien en lui faisant pénétrer presque chirurgicalement la musique de Bach et de Mozart. Seul le Requiem retrouve une grâce divine. A-t-on le droit de sourire en chantant une messe des morts ? Reste-t-on alors dans l’esprit d’une musique aussi tristement profonde que celle du Requiem de Mozart ? On serait en droit de se le demander si le sourire qu’affiche ...
_P6B4837-vf2015-(c)-nicolas-brodard.01

A Verbier, l’énergie débordante de Gianandrea Noseda

Au Verbier Festival, le chef Gianandrea Noseda paye de sa personne dans une soirée dédiée à Verdi et Rachmaninov.  Dans l’œuvre de Verdi, Luisa Miller précède de quelques années la trilogie de sa renommée pérenne, Rigoletto, il Trovatore et la Traviata. C’est dire la maturité de cette partition. Et la musique de l’ouverture en est la preuve évidente. Dès que Gianandrea Noseda lève sa baguette, il se métamorphose. Il grandit, comme ...
Ruben Amoretti (Don Basilio), Miguel Sola, (Dottore Bartolo), George Petean (Figaro), Yijle Shi (Conte Almaviva), Lana Kos (Rosina), Carine Séchaye (Berta)

À Avenches, un beau plateau pour le Barbier

Dans cette production avenchoise du Barbiere di Siviglia de Rossini, le plateau vocal rattrape une mise en scène sans caractère et sauve le tout d’une trop grande déception. Sur l’immense ouverture de scène des arènes, Emmanuelle Favre (décors) imagine un village de maisons de toile blanche qui, pivotant, permettent de voir l’intérieur stylisé de ces maisons. Placées sur des pilotis, l’accès à l’étage requiert nombre d’escaliers assez habilement mus pour ne ...
VERimmaJUIN001-660x330

A Coppet, l’Académie Menuhin s’expose

La chaleur caniculaire semble ne pas avoir entravé les solistes de l’Académie Menuhin pour présenter un concert plaisant devant un public d’avance tout acquit à la popularité des musiques offertes. Sur son réseau social personnel, la violoncelliste Eunice Sam Heo note ces mots de Marylin Monroe : « Dans l’imperfection la beauté, dans la folie le génie, et il est préférable d’être totalement ridicule que totalement ennuyeux ». La jeune musicienne ...
STM_9094

A Coppet, une semaine au XVIIIe siècle

Le succès public de cette 5e édition du festival « Autour de Mme de Staël » confirme l’intérêt d’un certain public pour cette femme extraordinaire dont le salon qu’elle tenait dans son château de Coppet, à une vingtaine de kilomètres de Genève, a vu défiler les plus grands esprits des années lumière. La musique de François-René Duchâble à l’honneur. Le fil rouge de cette édition s’articulait autour des rapports de ...
Fidelio.02

À Genève un Fidelio inabouti

En dépit de la présence d’un des orchestres parmi les meilleurs en Europe, d’un grand chef d’orchestre, d’un chœur aux sonorités magnifiques, cette nouvelle production de Fidelio, spectacle de clôture de la saison d’opéra du Grand Théâtre de Genève, laisse l’impression de plus en plus fréquente dans ce théâtre, d'un manque patent de goût artistique. L’intrigue de Fidelio n’est certes pas de celles qui réjouissent l’humeur. L’univers carcéral n’a jamais engendré ...
Salue pour moi.04

A Genève, danser Richard Wagner

Avec cette nouvelle production du Ballet du Grand Théâtre de Genève, après son Roméo et Juliette de 2009, la chorégraphe Joëlle Bouvier signe sous le titre de « Salue pour moi le monde », paroles de Isolde quittant sa suivante Brangäne, un bouleversant Tristan et Isolde. Enorme défi que de présenter dans le mutisme de la danse le mythe de Tristan et Iseult. Si chacun en connaît l’intrigue, les pages musicales ...
© Mat Hennek

Hélène Grimaud sauvée des eaux par Brahms

La venue de la pianiste Hélène Grimaud fait toujours l’événement. Quand elle se propose de jouer loin des habituels grands centres culturels, l’attirance d’un public mélomane prend alors toute son importance. Dans le tout récent et splendide auditorium du Collège du Rosey, œuvre de l’architecte vaudois Bernard Tschumi, l’audacieuse architecture extérieure du bâtiment recouvert d’une toiture de panneaux métalliques fait penser à une immense soucoupe volante posée au sol. Difficile d’imaginer ...
AGU

A Genève Angela Gheorghiu, trop peu, trop tard

On l’attendait depuis longtemps. Certains allaient même jusqu’à désespérer que la diva ne vienne jamais à Genève. Pourtant, toute auréolée de sa réputation, la soprano Angela Gheorghiu s’est posée dans le Grand Théâtre de Genève pour ce qui devait être l’événement de la saison. On espérait une artiste, on a vu une chanteuse. Certes la voix de la soprano Angela Gheorghiu reste toujours aussi belle. On en apprécie sa rondeur, sa ...
Theater Basel "Così fan tutte"

Bieito et Houellebecq désossent Cosi fan tutte à Bâle

Les 3 heures de Cosi fan tutte ramenées à 1h15 chrono, « agrémentés » de poèmes de Michel Houellebecq : Bieito l'a fait à Bâle. Pourquoi ? Cosi fan tutte n'est plus depuis quelques lurettes la bouffonnerie boulevardière sous-estimée par nos aïeux mais l'Opéra majuscule sur le Désir humain. Sa conclusion n'est plus le happy end que contredit sans relâche la musique sublime de Wolfgang et fait la délectation des metteurs en scène de notre ...
10D41940BF

La Juditha de Vivaldi triomphe à Bâle

Bâle offre la scène à Juditha Triumphans, unique oratorio de Vivaldi qui nous soit parvenu. La somptueuse partition bénéficie de la chorégraphie de Richard Wherlock mais surtout de l'excellence musicale de La Cetra Vokalensemble et La Cetra Barockorchester de Bâle. Représentée en 1716 avec un succès tel qu'elle fut considérée en son temps comme l'Hymne vénitien, cette allégorie à peine masquée de l'intrusion ottomane sur l'île de Corfou alors sous protectorat ...
08_Medea_Credit_WilfriedHoesl

A Genève, Medea met le feu au Grand Théâtre

Dans cette nouvelle production du Grand Théâtre de Genève de Medea de Luigi Cherubini, le remplacement à la dernière minute du rôle-titre de Jenifer Larmore par la soprano canadienne Alexandra Deshorties offre au public genevois une Médée au-delà de toutes attentes. Des mains. Ses mains. Immenses. Une seule recouvre presque l’entier de sa poitrine. Des mains d’une expressivité incroyable. Des mains qui participent pleinement à l’économie des gestes. Peu de gestes ...
©Marc Vanappelghem

À Lausanne, Tancredi est un bien pâle héros

Plus de vingt-cinq ans d’attente pour qu’un théâtre lyrique romand reprogramme l’admirable Tancredi de Gioachino Rossini. En avril 1990, le Grand Théâtre de Genève, sous l’alors direction de Hugues Gall, mettait les petits plats dans les grands avec une jeune et bouleversante Sofie von Otter dans le rôle-titre et une formidable Katia Ricciarelli dans celui d’Amenaide. Avec sa partition d’une richesse musicale inouïe, Tancredi est l’opéra d’un Rossini de vingt-et-un ans. La ...
daphné bale

Bâle plonge Daphné dans l’enfer viril des hommes et des dieux

Mal-aimée jusque chez les inconditionnels du compositeur, la Daphné de Richard Strauss passe haut la main l'épreuve de la scène. Surtout quand elle est montée avec l'intelligence d'un Christof Loy et défendue par une magnifique équipe de musiciens, toutes conditions réunies par l'Opéra de Bâle. Née en 1938 d'une genèse houleuse avec un librettiste qu'un Strauss-orphelin d'une idéale collaboration avec un Stefan Zweig évacué par les nazis, dut sans cesse recadrer, ...