Mot-clef : Franz Schubert

Cravate ou nœud papillon ?

Baiba & Lauma Skride : Cravate ou nœud papillon ?

Lauréate du concours musical Reine Elisabeth 2001, la jeune Baiba Skride semble faire une belle carrière en Allemagne, où elle enregistre pour la filiale locale de la célèbre firme Sony. C’est d’ailleurs son quatrième album pour Sony et le premier avec sa propre sœur comme accompagnatrice. Belle destinée familiale car la mère de ces deux jeunes femmes, Liga Skride est elle-même pianiste. Elle avait fait sensation en accompagnant sa fille ...
Jean-Marc Geidel : Il y a la musique, et il y a Schubert

Jean-Marc Geidel : Il y a la musique, et il y a Schubert

Médecin généraliste de profession, Jean-Marc Geidel entretient depuis des années une intense complicité avec Franz Schubert. Avec son roman Le Voyage inachevé, paru en 2006 et tout juste réédité chez l’Harmattan, il embarque ses lecteurs pour une traversée bouleversante d’émotions à la rencontre de Schubert, au son de l’avant dernière sonate pour piano, du dernier quatuor à cordes. Mais surtout, du fameux Quintette en ut… « Je suis encore dans Schubert… » ResMusica : ...
La perfection inachevée

La perfection inachevée

Les frères Capuçon et Franck Braley Certaines œuvres du répertoire sont la promesse de moments intenses d’émotion musicale, d’instants magiques de complicité intime, de sensations immédiates au-delà des notes. Certains interprètes, réputés à la fois pour leur jeu en tant que solistes mais également pour leur complémentarité lorsqu’ils sont en trio, s’annoncent comme la garantie d’œuvres sublimées. En programmant les Trios opus 99 et 100 de Schubert par les frères Capuçon ...
Le pot de terre, de fer…de chablis

Le pot de terre, de fer…de chablis

Camerata de Bourgogne Heureux Dijonnais, à qui l’éventail des sorties culturelles du vendredi soir offre un large choix ! Et bien avisé le public qui aura arrêté le sien à ce concert donné en l’ancienne église des Dominicains ; un lieu particulièrement cher aux chambristes, musiciens et amateurs. Même qu’on eût souhaité, pour le bonheur des uns et des autres, affluence plus massive de ces derniers ; car outre l’attrait représenté par la notoriété ...
Trios avec piano : Schubert ou le pas que beau Franz

Trios avec piano : Schubert ou le pas que beau Franz

Si, au sein du premier «groupe des trois» viennois (Haydn, Mozart et Beethoven), la production de trios avec piano a été bien conséquente, en ce qui concerne celle de Franz Schubert, leur cadet, nous devons malheureusement nous contenter d’assez peu de choses : deux (pas plus, hélas !) monumentaux Trios qui sont des sommets du genre, ainsi que deux mouvements isolés que sont la Sonatensatz et l’Adagio. Une telle intégrale qui tient ...
Le quatuor Takacs, à couper le souffle…

Le Quatuor Takács et Schubert, à couper le souffle…

Le Quatuor Takács, formé en 1975, s’est d’abord produit sur scène en multipliant les concerts de par le monde avant de signer chez Decca plusieurs enregistrements de référence, dont récemment l’intégrale des quatuors de Beethoven, récompensé par un Grammy Award. Avec le plus célèbre des quatuors à cordes de Schubert, la Jeune fille et la mort, le quatuor inaugure (et de quelle manière !) sa première collaboration avec le label ...
Schubert au XXe siècle

Schubert au XXe siècle par Jean-Guihen Queyras et Alexandre Tharaud

Nous connaissons tous le talent de Jean-Guihen Queyras, nous l’avons entendu avec ravissement dans une interprétation de la Sonate pour violoncelle seul de Kodály et récemment dans des œuvres plus classiques comme les Sonates de Haydn. Le violoncelliste a aussi donné un extraordinaire Concerto pour violoncelle en si mineur op. 104 de Dvorak en octobre dernier à Liège. Si l’artiste se forge une carrière discrète, car peu intéressé par ...
L’intégrale des quatuors de Schubert par les Mandelring Vol III

L’intégrale des quatuors de Schubert par les Mandelring Vol III

Poursuivant son intégrale Franz Schubert après deux premiers volumes consacrés à La jeune fille et la Mort et au quatuor Rosamunde, le Quatuor Mandelring aborde en pièce de résistance de ce volume III, l’ultime chef d’œuvre du cycle, le n°15 en sol majeur. Ce « grand » quatuor de plus de 50 minutes a été composé par Schubert en dix petites journées, du 20 au 30 juin 1826. En quatre mouvements, dont l’Allegro ...
Gomez-Mansur : un interprète de génie, pas une machine

Gomez-Mansur : un interprète de génie, pas une machine

C’est avec beaucoup de plaisir que nous écoutons le premier CD d’Adriel Gomez-Mansur, repéré par Martha Argerich et invité au festival portant son nom en 2001 et 2002. Sur la carte d’identité de ce jeune garçon, nous pouvons lire : Adriel Gomez-Mansur, né à Buenos Aires en 1989, commence le piano à 4 ans, joue dans les plus grandes salles argentines dès l’âge de 7 ans ... Un classique! A new Kissin? Pas ...
Phantasien und Traumgestalten

Phantasien und Traumgestalten par Christianne Stotijn

Après Schwartzkopf ou Fischer-Dieskau, comment oser proposer une interprétation de ces quelques lieder de Wolf (sur les textes du poète Souabe au lyrisme féerique Mörike), d’une poignée de lieder de Berg et d’un choix, toujours soumis à caution, d’une douzaine de lieder de Schubert ? Dès la première audition, la voix de Christianne Stotijn sans nous faire oublier nos références, les dépoussière par une actualisation superbe de ce répertoire, sans grandiloquence gratuite ...
Voyageur en perdition

Voyageur en perdition

Brigitte Fassbaender a montré en son temps la réelle pertinence d’une transposition vers la voix féminine du chef d’œuvre vocal de Schubert initialement prévu pour voix d’homme (traditionnellement et peut-être abusivement réservé au baryton et à la basse). Accompagnée d’une manière incomparable par Aribert Reimann, LA Fassbaender a mis la barre très haut. Autant dire que Christine Schäfer ne l’inquiètera en rien. Les choses commencent très mal, par un « Gute Nacht » ...
« Je fais une carrière sans faire carrière »

« Je fais une carrière sans faire carrière »

Orchestre National de France Kurt Masur est capable de tout. Après une fin de saison contrastée en juin dernier (entre instants de grâce le 25 mai ou le 29 juin et déceptions le 16 juin ou le 22 juin) voila les deux facettes du chef réunies en un seul concert. L’» Inachevée » de Schubert est donnée avec un effectif fourni de cordes, une option qui en vaut une autre. Mais l’ensemble reste lourd, ...
Schubert, Symphonies : « J’ai du bon tabac… »

Schubert, Symphonies : « J’ai du bon tabac… »

L’arithmétique et la réalité musicologique, appliquées à Schubert, ne font pas bon ménage ; car les neuf symphonies de l’attachant et génial Viennois se réduisent en fait à huit. On dira que c’est mieux ainsi, et le plus communément admis. Les intégrales du modèle Marriner (chez Philips), l’une des rares à proposer dix symphonies ( !) faisant la part belle aux travaux conjugués des J. F. Barnett (1881), Félix Weingartner (1934) et ...
Lieder d’adieu et de voyage

Lieder d’adieu et de voyage

Virgin Classics réédite dans sa série « the classics » un enregistrement de 24 lieder par le ténor Christoph Pregardien et le pianiste Michael Gees, datant d’octobre 1992. C’est un excellent disque qui séduit autant par l’esthétisme de son boîtier que par la qualité de la musique et de ses interprètes ; on y trouve de très belles versions de certains des lieder les plus célèbres de Schubert, comme le tragique Erlkönig composé ...
Schubert ou le mystère du Quintette en ut

Schubert ou le mystère du Quintette en ut

C’est un voyage fabuleux que nous propose Jean-Marc Geidel, un voyage inachevé mais cependant éternel, un voyage hallucinatoire dans les limbes de la conscience, fruit de l’imaginaire, du rêve et de la sensation, de l’émotion modulatoire que nous procure la musique de Franz Schubert. Par l’image, la métaphore littéraire, le pouvoir créateur de l’imagination fabulatrice, l’auteur se laisse accompagner par son hôte dans le tunnel sonore où il foule la singulière ...
A vous de jouer

A vous de jouer

Festival Pablo Casals C’est la petite église de Molitg, face au Canigou, qui accueillait pour le premier concert des après-midi de Prades – une sorte de Festival Off – cinq maîtres de l’Académie Internationale délaissant pour un temps les classes du lycée de Prades où ils officient pour venir jouer en duo des pièces choisies hors de la thématique officielle et qui nous permettaient d’apprécier les talents conjugués de ces fabuleux ...
Eclats de jeunesse : Sonates pour Pianoforte et Violon

Eclats de jeunesse de Schubert: Sonates pour Pianoforte et Violon

Les quatre sonates pour pianoforte et violon de Schubert contenues dans cet excellent disque datent des années 1815-1817, autrement dit une période étonnamment riche et féconde dans l’activité artistique et musicale du jeune compositeur qui n’avait pas encore 20 ans. Comparées avec ses années de grande maturité, d’où jaillira la moisson de chef-d’œuvres que l’on connaît (Fantaisie pour violon et piano, 3 derniers quatuors à cordes, quintette en ut, 3 ...
Schubert Les mots et la voix

Schubert par Peter Schreier, les mots et la voix

Avec un peu de décalage par rapport aux célébrations des soixante-dix ans du ténor Peter Schreier, le label Wigmore Hall Live nous offre un récital historique donné dans la célèbre salle londonienne. Historique, ce récital l’est à double titre : pour la qualité de l’interprétation d’abord mais aussi par rapport à l’histoire de la salle. L’année 1991 marquait la quatre-vingt-dixième saison du bâtiment de la Wigmore Street qui proposait cette prestigieuse ...
Les classiques de l’excellence

Edwin Fischer : Les classiques de l’excellence

Certains enregistrements se passent de commentaires tant ils sont exceptionnels. Ce coffret intégralement consacré à l’art du grand Edwin Fischer laisse le commentateur sans voix car ces disques appartiennent désormais autant à l’histoire de l’interprétation. Edwin Fischer (lire ici le portrait que lui a consacré Laurent Marty) est l’un des seigneurs du clavier. L’auditeur reste subjugué par le naturel du jeu du pianiste qui semble improviser chaque note. Les nuances, les ...
Dans la peau de Franz Schubert

Dans la peau de Franz Schubert

Rendering de Berio Rude concert, au programme sans doute peu conventionnel et en tout cas sans concession, mais un excellent stimulant pour la curiosité, avec deux compositeurs récents très peu joués à Toulouse et la découverte d’une œuvre qui titille l’affect autant que l’esprit, Rendering de Berio d’après les esquisses de Schubert pour sa Symphonie N°10 par des artistes qui avaient déjà enchanté les toulousains il y a un an (lire ...
Auryn, l’amulette des Dieux

Auryn, l’amulette des Dieux

Ach! Si Franz Schubert avait possédé Auryn, l’amulette ayant le pouvoir de donner de l’intuition à celui qui la porte (« L’Histoire sans fin » de Michael Ende), peut-être aurait-il vécu juste un petit peu plus longtemps pour nous donner de nombreuses autres émotions … Emotions sans fin, éternelles et indispensables à notre vie de mélomane! Un génie pareil ne se devait pas de mourir à trente et un an, ce n’est ...
Monique de la Bruchollerie, Grand luxe

Monique de la Bruchollerie, Grand luxe

Certains artistes passent leur époque sans laisser de traces autres que dans le cœur des gens qui ont pu les entendre et les approcher. La pianiste Monique de la Bruchollerie fait partie de ces individus. Née en 1915, cette artiste décéda prématurément en 1972 des conséquences d’un accident de la route qui la tenait écartée des scènes depuis 1966. Peu présente au disque car elle n’appréciait guère le studio, il ...
DFD Brendel ; de l’humilité du génie de Schubert

Fischer-Dieskau & Brendel, de l’humilité du génie de Schubert

La télévision allemande en ces années là (1979) avait encore la pleine conscience de la mission de service publique confiée aux grandes chaînes. Elle se voulait autant témoin de l’actualité que réceptacle de la culture. Alfred Brendel et Dietrich Fischer-Dieskau avaient été conviés à donner « leur » interprétation de Winterreise de Franz Schubert et la télé berlinoise leur octroyait aussi le temps de répéter. Qui eut l’idée de génie de laisser les ...
Direction musclée

Direction musclée

Débuts de John Nelson à Liège A peine revenu en bord de Meuse après une tournée éprouvante mais couronnée de succès qui l’a mené à Rotterdam, Zagreb, Genève, Locarno et Vienne, l’Orchestre Philharmonique de Liège s’est lancé avec la rude symphonie « Tragique » dans le premier volet d’un ambitieux triptyque mahlérien qui sera complété par la Symphonie n°3 dirigée par Louis Langrée en décembre, et par la n°4 en mai, confiée à ...
Le jeune lion autiste et le vieux lion grand seigneur

Evgueni Kissin et Aldo Ciccolini, le jeune lion autiste et le vieux lion grand seigneur

Diplomate et homme d’affaire enrichi par l’exploitation pétrolifère en Mer Caspienne, Calouste Gulbenkian fuit en 1915 l’Empire Ottoman. Réfugié en Perse puis à Londres, il s’installe en 1942 à Lisbonne. A sa mort il fit don au gouvernement portugais de sa fortune sous condition qu’une fondation à son nom dédiée aux sciences et aux arts soit créée. La Fondation Gulbenkian existe donc depuis 1956 et n’a cessé de se développer ...
Une heure à nulle autre pareille… La Belle Meunière  par D.Fischer-Dieskau et A. Schiff.

Une heure à nulle autre pareille… La Belle Meunière par D.Fischer-Dieskau et A. Schiff

Enregistré presque par hasard le 20 juin 1991 lors de la Schubertiade de Feldkirche suite à un heureux enchaînement de circonstances, le présent DVD fraîchement apparu dans le commerce sous le label TDK nous offre une heure de musique exceptionnellement inoubliable avec deux très grands artistes, tous deux profondément attachés au romantisme schubertien ; rendez-vous musical tout à fait évènementiel puisqu’il s’agit de la seule et unique fois en effet que ...
Franz Schubert en direct de Vienne ...

Franz Schubert en direct de Vienne

4 Juillet 2005 – 10h00 du matin C’était évidemment la première fois dans l’histoire du journalisme qu’on avait décidé de faire voyager des reporters dans le temps à la recherche de quelque information propre à aiguiser la curiosité de lecteurs devenus de plus en plus avides de reality shows. Jamais je n’aurais imaginé que notre monde de la musique classique s’y serait trouvé confronté un jour. Et pourtant j’étais le premier ...
40ème anniversaire du Quatuor Talich : La jeune fille et la mort

La jeune fille et la mort pour le 40ème anniversaire du Quatuor Talich

A l’occasion du 40ème anniversaire du célèbre Quatuor Talich, le label Calliope propose un enregistrement public du non moins célèbre Quatuor à cordes n°14 de Franz Schubert, dit « La jeune fille et la mort », enregistrement effectué par France Musiques lors d’un concert donné par les musiciens tchèques le 11 octobre 2004 au Théâtre des Bouffes du Nord. L’enregistrement réintègre également les deux extraits du quintette « américain » de Dvorak donnés en ...
Liszt transcripteur suivi de Schubert et l’infini

Liszt transcripteur suivi de Schubert et l’infini

Franz Schubert, Franz Liszt, deux compositeurs aux destins comparables par la notoriété dont ils jouissent aujourd’hui pour l’ensemble de leur œuvre, ont pourtant eu des vies sociales totalement différentes. L’un, Schubert, introverti par une timidité maladive qu’un physique ingrat et une maladie précoce n’auront jamais aidé à surpasser, l’autre, Liszt, rayonnant au concert, puissant séducteur du public et surtout des femmes. Si le hongrois a pu bénéficier, de plus, d’une ...
Chambristissimo

Sonia Wieder-Atherton et Laurent Cabasso, chambristissimo

Les deux personnalités qui occupent la scène ce soir sont bien connues des mélomanes et se connaissent elles-mêmes mutuellement pour s’être souvent rencontrées, en duo comme en d’autres formations de chambre. Leurs C. V. respectifs sont impressionnants : Sonia Wieder-Atherton, figure quasi emblématique du violoncelle, ex lauréate du concours Rostropovitch, a joué en soliste avec de grands orchestres européens et mondiaux ; invitée régulière de grands festivals internationaux, elle est aussi dédicataire ...