Mot-clef : Jacques Offenbach

img_2311

Un dîner avec Jacques à l’auditorium du Musée d’Orsay

À l’occasion de l’exposition « Spectaculaire Second Empire 1852-1870 », présentée jusqu’au 15 janvier 2017, le Musée d’Orsay s’associe à l’Opéra Comique pour co-produire un spectacle aussi éclectique que ce régime caractérisé par les fastes et le « paraître ». En effet, l’exposition, organisée dans le cadre du 30e anniversaire de la fondation du Musée, met l’accent sur les éléments constituant la première société du spectacle et de consommation, tel ce dîner de luxe dans ...
Le Festival de Radio France Montpellier sous le signe du voyage d’Orient

Le Festival de Radio France Montpellier sous le signe du voyage d’Orient

Le 31e Festival de Radio France Montpellier-Languedoc-Rousillon-Midi-Pyrénées, rebaptisé Montpellier-Occitanie, se déroule sur le thème du « Voyage d’Orient ». Les premiers concerts sont d’une grande intensité, comme pour annoncer le succès de l’ensemble. Le festival commence par deux concerts de piano, par deux des jeunes pianistes les plus en vue, un récital par Beatrice Rana et un concerto par Lucas Debargue. Beatrice Rana entame une série de tournées avec les Variations ...

Les lauréats des Opera Awards 2016

Les Opera Awards 2016 ont été décernés hier à Londres. Fondés en 2012 en partenariat avec le magazine britannique Opera, ces prix sont décernés par un jury de professionnels de l'industrie musicale. Ont été primés en catégorie "CD Opéra" : Les Martyrs de Gaetano Donizetti (Opera Rara) ;  "CD récital" : la mezzo-soprano suédoise Ann Hallenberg pour Agrippina (DHM) ; "Choeur" : l'English National Opera ; "Chef d’orchestre" : Gianandrea Noseda ...
Marthaler et Cambreling unis pour de sombres Contes d’Hoffmann

Marthaler et Cambreling unis pour de sombres Contes d’Hoffmann

Les Contes d'Hoffmann sont une affaire sérieuse : belle démonstration à Stuttgart, avec une distribution largement dominée par Eric Cutler. Après sa création à Madrid, le dernier spectacle voulu et pensé par Gerard Mortier parvient à Stuttgart, qui l’avait coproduit, avec une distribution largement renouvelée, mais avec les mêmes maîtres d’œuvre, le metteur en scène Christoph Marthaler et le chef Sylvain Cambreling, directeur musical de la maison et grand spécialiste des ...
stage - icma

La cérémonie de gala des ICMA à Saint-Sébastien

La remise des prix et le concert de gala des International Classical Music Awards (ICMA) ont eu lieu vendredi dernier, le 1er avril, au Kursaal à Saint-Sébastien en Espagne, capitale européenne de la culture 2016. La cérémonie de remise des prix a été présentée par le Président du jury des ICMA, Rémy Franck, et les trophées ont été décernés à : Dame Felicity Lott, Jordi Savall, Christian Lindberg, Pablo Ferrández, Nikolai Song, Marc ...
stage - icma

Big Success For ICMA Gala Concert In San Sebastian

The International Classical Music Awards (ICMA) organized their Award Ceremony and Gala Concert last week, April 1, at the nearly sold out Kursaal in Sebastian, where an audience of 1500 applauded the winners. The event was hosted by the Basque National Orchestra and San Sebastian Cultural Capital of Europe 2016. The Award Ceremony was presented by ICMA’s President Rémy Franck, and awards were given to such artists as Dame Felicity Lott, ...
brabant_4

Geneviève de Brabant d’Offenbach à Montpellier

On avoue notre grande perplexité au sortir du Corum de Montpellier. Venu pour assister à la résurrection d'une œuvre rare d'Offenbach, Geneviève de Brabant, on ne peut pas dire qu'on a assisté à un mauvais spectacle, mais à quel spectacle justement ? Opéra, comédie musicale, théâtre de boulevard ? Le choix de la version, tout d'abord. Geneviève de Brabant fut d'abord un opéra-bouffe, créé en 1859. Objet d'une nouvelle version en 1867, il ...
orphee-aux-enfers_credits-opera-national-de-lorraine

Finesse musicale contre embonpoint scénique pour Orphée aux Enfers

Retour aux fondamentaux à Nancy avec Offenbach et son Orphée aux Enfers pour les festivités de fin d’année. Las ! L’excellence musicale du spectacle s’y trouve handicapée par une mise en scène aux semelles de plomb. Pourtant, tout commence plutôt bien avec le remarquable décor de Clement & Sanôu, reconstitution minutieuse du hall d’un grand hôtel à la décoration Art déco, où le metteur en scène Ted Huffman a choisi de dérouler ...
LaBelleHelene_c_GTG_CaroleParodi_10

À Genève, affligeante production de la Belle Hélène

Encore un spectacle raté au Grand Théâtre de Genève avec cette nouvelle production de la Belle Hélène de Jacques Offenbach, qui confond opérette avec revue de fin d’année d’une ville de province. L’opérette, on le sait, est synonyme de légèreté musicale, d’humour décalé et d’ironies théâtrales. Et Jacques Offenbach accompagné de ses librettistes Henri Meilhac et Ludovic Halévy en sont les maîtres incontestés depuis la deuxième moitié du 19e siècle. Depuis, ...
Offenbach

Les Contes d’Hoffmann de Marthaler en DVD

Une fois encore, Christoph Marthaler dépoussière les grands chefs d’œuvre du répertoire. Servie par un plateau d’exception, sa mise en scène comptera dans l’histoire de l’unique opéra d’Offenbach. Une mise en scène de Christoph Marthaler est toujours un petit événement, et celle qui figure sur le présent DVD ne déroge pas à la règle. Issu d’une série de représentations données à Madrid en mai 2014, le spectacle que l’on considérera comme ...
fantasio-13

À Montpellier, la redécouverte d’un opéra sentimental d’Offenbach

On retrouve, avec cet opéra peu connu d'Offenbach, une veine trop ignorée de ce compositeur, l'opéra sentimental. Peut-être son tempérament de génial amuseur a-t-il occulté cet aspect, au profit d’œuvres tout aussi bien ficelées, mais dans le genre comique, ce que le public de l'époque – et d'aujourd'hui – réclamait. On se retrouve avec Fantasio plus près des Contes d'Hoffmann que de la Belle Hélène, avec un personnage en or d'étudiant ...
départ pour Crète ©Théâtre du Châtelet - Marie-Noëlle Robert

Hélène et sa compagnie au jeu de l’art vidéo

15 ans après la version inoubliable de Marc Minkowski-Laurent Pelly avec Félicity Lott (2001), le théâtre du Châtelet présente La Belle Hélène dans une mise en scène jubilatoire avec vidéo. Le vidéaste Pierrick Sorin, réputé pour l’originalité de son œuvre, et le metteur en scène Giorgio Barberio Corsetti, pour qui la vidéo constitue un atout majeur, renouvellent leur aventure au Châtelet après La pietra del paragone de Rossini en 2007 (reprise ...
La-Grande-Duchesse.02w

Une Grande duchesse en manque d’esprit

Le Grand théâtre de Genève reprend la Grande duchesse de Gerolstein de Laurent Pelly. Afin de ne pas perdre l’essence même de la production du Théâtre du Châtelet  d’octobre 2004, le Grand Théâtre de Genève avait appelé Laurent Pelly en personne pour diriger cette reprise de sa Grande Duchesse de Gerolstein parisienne. Une reconstitution scénique qui aurait pu être réussie si l’on s’était préoccupé de réunir une distribution plus en ligne ...
barbebleue

Barbe Bleue d’Offenbach à Nantes, très réjouissante

Rien de tel pour célébrer les fêtes de fin d'année qu'un opéra bouffe d'Offenbach. Alors que le marché de Noël bat son plein place Royale, le Théâtre Graslin nous offre Noël avant l'heure avec cette production de Barbe-Bleue particulièrement réjouissante. Créé au théâtre des Variétés en février 1866, Barbe-Bleue prend place dans le catalogue des œuvres d'Offenbach entre La Belle Hélène et La Vie parisienne. Signé par les mêmes librettistes, les futurs académiciens ...
+3la-vie-parisienne_onr_photo-akaiser_45331418502222

La Vie parisienne entraîne Strasbourg dans son tourbillon

L’Opéra national du Rhin sacrifie à la tradition des fêtes de fin d’année avec une nouvelle production de La Vie parisienne de l’inusable Offenbach. Et toujours fidèle aux jeunes talents qu’il a contribués à découvrir, Marc Clémeur en confie la réalisation scénique à son compatriote Waut Koeken, déjà en charge in loco de Aladin et la lampe magique, L’Enlèvement au sérail ou, pour rester dans l’univers de l’opérette, La Chauve-souris. Le ...
32AE1DF820

Hoffmann traîne dans la banlieue de Bâle

Davantage que pour tout autre opéra, le suspense est de taille lorsque l'on se rend à une représentation des Contes d'Hoffmann : quelle mise en scène ? une seule chanteuse pour les 3 rôles féminins ? mais surtout : quelle version pour ce génial opéra où Offenbach mit l'art de toute une vie? L'Opéra de Bâle vient d'apporter sa réponse dans une nouvelle production où la partie musicale fait davantage rêver que la partie scénique. Décédé ...
1024_768_1_14-11-15-rsbartist-isabelle-druet-1-cop-nemo-perier-stefanovitch

Au pays où se fait la guerre

Un bien beau concert, dont l’intelligence et le raffinement aura marqué la sensibilité d’un public subjugué, quoiqu’étonnamment clairsemé. À l’instar de l’ensemble des concerts du festival « Je t’aime… Ich auch nicht », dont l’automne 2014 a proposé au public messin la sixième édition, le récital d’Isabelle Druet et du quatuor Giardini brille tout d’abord pour la cohérence et par l’intelligence de son programme. Consacré, en ces temps de commémoration, à ...
Hoffmann©FCarnuccini4

Les Contes d’Hoffmann à Rouen : une véritable déception

Est-il crédible, de nos jours, de proposer sur scène la version Choudens de 1907 des Contes d’Hoffmann ? Est-il possible de se réclamer de celle-ci, en remplaçant de plus les récitatifs chantés par des textes parlés, et en y rajoutant bizarrement l’air de Nicklausse  « vois sous l’archet frémissant » ? L’œuvre ultime d’Offenbach a supporté bien d’autres tripatouillages, et on n’est plus à cela près. Tout au plus regrette-t-on la suppression de beaucoup de ...
espagnols

L’Ensemble Justiniana emmène les Brigands sur les sommets

Depuis l'an 2000, chaque été, l'Ensemble Justiniana fait prendre l'air au petit monde de l'Opéra enfermé toute l'année entre Cour et Jardin. Baptisée Opéra-promenade, la manifestation fait effectivement éclater les dimensions des habituels cadres de scène. Les villages les plus reculés, les lieux les plus improbables de Franche-comté sont ses décors. Chaque spectacle est un « objet unique.» Les solistes professionnels y côtoient des choeurs amateurs. « Ces derniers bénéficient de la ...
Juan Diego Florez L'amour Decca

Flórez à la croisée des chemins

Le dernier récital de Juan Diego Flórez datant de 2010, la parution de ce CD permettra à certains de faire l’état des lieux sur l’évolution vocale et artistique d’un des chanteurs les plus doués de notre époque. Depuis cette date, plusieurs prises de rôle importantes ont en effet marqué l’univers de ce rossinien accompli – Guillaume Tell à Pesaro en 2013, mais aussi Nadir des Pêcheurs de perles à Las ...
offenbach-nancy

Grâce à Offenbach, le sinistre Barbe-Bleue fait rire Nancy

C’est un joli cadeau que l’Opéra national de Lorraine fait à ses spectateurs en coproduisant avec Maastricht, Angers-Nantes Opéra et Rennes le rare Barbe-Bleue de Jacques Offenbach. L’œuvre le mérite pourtant, qui date de la pleine maturité du compositeur, entre La Belle Hélène et La Vie parisienne, et offre toutes les composantes qui ont fait le succès du «Petit Mozart des Champs-Elysées», texte des attitrés Meilhac et Halévy inclus. Bien évidemment, ...
la chatte offenbach

Une déambulation féline métamorphose l’œuvre d’Offenbach

Après Patience de Sullivan et Gilbert en 2011, Cendrillon de Pauline Viardot en 2010, L’Amour masqué d’André Messager en 2009, ou encore le spectacle « Cabaret du Chat Noir » en 2008, Le musée d’Orsay poursuit ses représentations de pièces « légères » avec La Chatte métamorphosée en femme, aujourd’hui très rare sur les scènes. L’histoire est celle d’un jeune homme, Guido, amoureux de sa chatte, qui voit son animal transformé en une jeune femme ...
L'ACADEMIE DE L'OPERA COMIQUE 2013-2014

Les poètes au piano, par membres de l’Académie de l’Opéra Comique

Pour la deuxième année de son Académie, l’Opéra-Comique présente une série de cinq récitals intitulés « Les poètes au piano ». Chaque concert est dédié à un poète français : Jean de La Fontaine, Victor Hugo, Charles Baudelaire, Théophile Gautier et Paul Verlaine. Les compositeurs représentés sont majoritairement français, et il n’y a plus de normale quant à la vocation de cette Académie : former les jeunes chanteurs spécifiquement à l’art lyrique français. Tout en ...
La Grande Duchesse

Les Brigands revisitent la Grande Duchesse

Chaque année, Les Brigands reviennent au Théâtre de l’Athénée avec des chefs-d’œuvre du répertoire « léger ». Cette saison les Brigands revisitent la Grande Duchesse, après avoir donné ce spectacle à Besançon en novembre, et cette revisite, disons cette énième audience, auprès de son Altesse, est loin d’être officielle et guindée ! La musique, merveilleusement réduite pour neuf chanteurs et neuf musiciens d’orchestre (installés sur la scène, ils se déplacent au besoin de la mise-en-scène) ...
la grande-duchesse

Les Brigands, La Grande Duchesse et Offenbach à Besançon

Peu importe au fond que cette représentation n'ait été qu'une adaptation de l'original. Pour qui ne la connaît pas, que cette Grande Duchesse ait perdu au titre son Gerolstein n'entame en rien le plaisir de se confronter à l'opéra-bouffe d'Offenbach, et encore moins de retrouver la compagnie Les Brigands, connus de la scène nationale bisontine. L'adaptation concernait les coupures dans la musique et le texte ainsi que la réduction musicale pour neuf ...
3 Offenbach Carlos Kleiber (2)

Offenbach par Kleiber, la fausse bonne idée

Quelle déception ! Les enregistrements de Carlos Kleiber, même jeune, sont assez rares pour que l’on soit tenté de s’y précipiter dès que l’on voit paraître son nom. Et en plus dans Offenbach, la chose semblait assez insolite pour attiser notre curiosité et imaginer tomber sur un incunable. Las, celle-ci fut bien mal récompensée ! Il est toujours intéressant d’entendre un futur grand chef à ses débuts, mais encore faut-il que le son ...
The Tales of Hoffmann Natalie Dessay (Antonia) and Christian Van Horn (Coppelius). ©Cory Weaver/San Francisco Opera.

San Francisco’s Tales of Hoffman is Right on Target with Natalie Dessay

Let’s be clear right from the start: the joint effort of Barcelona, San Francisco and Lyon, vocally powerful in this production, is right on target. Because quite simply, precise, explicit, slimmed-down, fast-paced--in a word, successful--it unquestionably achieves its goal. No use rehashing the libretto’s history or the structure of these Tales. That would be opening too large a can of worms. Happily, our colleague Catherine Scholler has deciphered the puzzle ...
SF13-Hoffmann

Les Contes d’Hoffmann à San Francisco font diablement mouche avec Natalie Dessay

Disons-le d'emblée, tout net, cette collaboration entre Barcelone, San Francisco et Lyon, vocalement percutante ici, fait diablement mouche ! Car, tout simplement, précise, explicite, dégraissée, enlevée, bref aboutie, elle sait aller droit au but. Inutile de ressasser l'historique du livret, les structures de ces Contes. Une poule n'y retrouverait pas ses petits. Fort heureusement, notre collègue Catherine Scholler, elle, les y aura retrouvés pour nous (cf : Les Contes d' ...
Princesse - Zanetta photo Cyrille Cauvet  /Opéra Théâtre de Saint-Etienne

Saint-Étienne : la princesse de Trébizonde, poupée aux yeux d’émail

La documentation est rarissime concernant la Princesse de Trébizonde, qui fut pourtant un grand succès à son époque, et on ne trouve aucune entrée de ce nom, y compris dans le Kaminski, la bible du lyricomane. Seul le Clément et Larousse de 1905 mentionne « des couplets par trop grivois et dont les équivoques sont trop grossières (…) une musique (qui) dépasse partout la vulgarité (…)qui n’a pour elle que ...
La Vie Parisinne, crédit photo  : Opéra de Québec

Québec : La Vie parisienne, feu partout

La Vie parisienne de Jacques Offenbach est une oeuvre à part dans l'immense production du compositeur. C'est l'opéra-bouffe qu'on ne pourrait réduire à une simple farce. Certes, on fait feu de tout bois pour éblouir et décontracter les plus blasés des spectateurs. Mais l'opéra recèle des trésors d'imagination théâtrale et n'est pas avare d'émotions sensorielles pour satisfaire les plus exigeants des mélomanes. On peut s'amuser, rire et être ému. ...