Mot-clef : Marie-Ange Todorovitch

IMG_4931 photo Christian DRESSE 2019

Tristes Noces à l’Opéra de Marseille

De belles voix mais des Noces de Figaro bien mornes à l'Opéra de Marseille. Le rideau s'ouvre comme il se doit sur la future chambre nuptiale de Susanna et Figaro, peuplée de choristes masqués et vêtus comme pour le carnaval de Venise. Soudain, ils revêtent des gants de vaisselle et pendant toute l'ouverture, accrochent çà et là des objets représentatifs de l'opéra : maquettes, costumes, accessoires, etc. On remarque aussi, derrière ...
aPELLEASetMELISANDE_7022bisPhotoKlaraBeck-small

Pelléas et Mélisande à Strasbourg sauvé par les chanteurs

En reprenant la mise en scène contestée et, de fait, contestable de Barrie Kosky, l’Opéra national du Rhin prenait un risque. Le succès public est néanmoins au rendez-vous, plus en raison des qualités et de l’adéquation d’une distribution impeccable que grâce à la direction trop extérieure de Franck Ollu. Créée il y a un an au Komische Oper de Berlin, la mise en scène de Barrie Kosky a déjà fait ...
Mefistofele_2

Simplicité spectaculaire du Mefistofele de Boito aux Chorégies d’Orange

Après une Aida routinière et un duo Nucci/Sierra l’année dernière pour un Rigoletto de qualité mais sans grande surprise, Jean-Louis Grinda a su susciter l’étonnement en 2018 en proposant aux Chorégies d’Orange l'opéra Mefistofele d’Arrigo Boito, bien trop rare sur les scènes lyriques françaises. Pour cette première programmation de Jean-Louis Grinda pour les Chorégies d’Orange, certains trouveront ce choix audacieux alors que dès le prologue, il est évident que le gigantisme de l’œuvre ...
LeBaronTzigane.02

À Genève, un Baron Tzigane tristounet

Dans un spectacle ne tenant pas ses promesses, seule la musique de Johann Strauss fils avec l’Orchestre de la Suisse Romande et son chef du jour, Stefan Blunier, réussissent à donner un peu de sens à ce Baron Tzigane tristounet malgré le criard des couleurs. Dieu que cette musique est charmante ! Dès les premières notes de l’ouverture, la baguette de Stefan Blunier sculpte les accents de cette opérette avec une ...
10-KlaraBECK_NozzePG6634

Du théâtre sans aspérité pour Les Noces de Figaro à Strasbourg

Après Kein Licht de Philippe Manoury présenté dans le cadre du Festival Musica, la nouvelle directrice de l’Opéra national du Rhin Eva Kleinitz inaugure sa première saison avec les très classiques Noces de Figaro de Mozart. Une mise en scène de parfait théâtre mais sans originalité et une distribution jeune et dynamique mais imparfaitement aguerrie aboutissent à un spectacle consensuel qui ne marquera malheureusement pas durablement les esprits. Metteur en ...
Falstaff.02

A Genève, Falstaff dans la grisaille

Pour son ultime spectacle de la saison, le Grand Théâtre de Genève offre un Falstaff de Giuseppe Verdi vocalement et musicalement de bonne facture toutefois dans un environnement scénique quelque peu inadapté. Dans la scène finale de Falstaff, Giuseppe Verdi envoie un ultime message ironique à la société en faisant dire à son héros : « Tutto nel mondo è burla » (Tout dans le monde n’est que farce). C’est la ...
haguenauer

Jean-Louis Haguenauer : de la mise en perspective des mélodies de Debussy

Le pianiste Jean-Louis Haguenauer est le maître de cérémonie d’une intégrale des mélodies de Claude Debussy, il explique, pour ResMusica, les axes de ce projet. ResMusica : Après trois enregistrements consacrés à la musique pour piano de Debussy[1], vous jouez l’intégralité des mélodies sur un piano Blüthner 1905 acquis par Debussy lui-même. Ce doit être un rêve pour vous… « Beaucoup des mélodies de jeunesse étaient restées inédites. » Jean-Louis Haguenauer : Oui. J’étais ...
ligia1

La première véritable intégrale des mélodies de Debussy

L'imposant coffret de 4 disques publié par Ligia est consacré à la première véritable intégrale des mélodies de Debussy. Six chanteurs se partagent l'imposant corpus de 101 titres, accompagnés par un piano de rêve : celui qui appartint à Claude-Achille lui-même. Berlioz, Duparc, Poulenc : la mise en musique de textes poétiques a connu de vrais sommets chez les compositeurs français. Les 4h40 passées à l'écoute des mélodies de Debussy propulsent l'auditeur sur ...
quai ouest3

La création de Quai ouest de Régis Campo

Régis Campo créé l'événement à Strasbourg en mettant en musique la langue cinglante et tragique de Bernard-Marie Koltès, en collaboration avec ses deux librettistes Kristian Frédric et Florence Doublet. Renouant avec ses bonnes habitudes, l'Opéra National du Rhin ouvrait sa nouvelle saison avec la création mondiale de Quai Ouest de Régis Campo (lire l'entretien accordé à ResMusica), un opéra donné en coproduction avec le Staatstheater de Nuremberg, qui s'affichait également au ...
metz

Metz : Le double bill de Carmen et La Vida breve

On saluera tout d’abord l’idée de réunir, dans un décor unique et une même scénographie, deux partitions que tout semblerait opposer de prime abord mais qui, finalement, touchent toutes deux au plus profond de l’univers ibérique. Les deux Suites de Carmen d’Ernest Guiraud, dans le dépouillement que leur confère le condensé de la version orchestrale, concentrent ainsi toute la composante tragique du chef-d’œuvre de Bizet et font fi des éléments d’espagnolade ...
geneve1013-362x239

The Grand Théâtre de Genève revives Ernest Reyer’s Sigurd

Genevans had not heard Ernest Reyer's Sigurd for a century, since its last performance was during the 1911–2 season. It has often been described as a matching piece to Wagner's Twilight of the Gods, because of the many similarities between their respective libretti (both are taken from the Nibelungen epic, Sigurd's being more centered on the Edda) as well as their lengths (four hours of music). Yet, when he started ...
geneve1013

Le Grand Théâtre de Genève renoue avec Sigurd d’Ernest Reyer

Cela fait 100 ans que les Genevois n’ont pas entendu Sigurd d’Ernest Rayer, puisque sa dernière représentation remonte à la saison 1911-1912. On dit souvent que cet œuvre est un pendant de Le Crépuscule des Dieux de Wagner, du fait de nombreuses similitudes entre les livrets, tirés tous deux de l’épopée des Nibelungen (celui de Sigurd est plus centré sur Edda) ; et aussi concernant la durée, 4 heures de musique ...
Cendrillon_Lille_2012_2_Renata Pokupic

Cendrillon à Lille : moderne et intemporelle

C’est sur un livre de contes à la taille du cadre de scène que se pose le regard du spectateur, dès que celui-ci prend place dans la salle de l’Opéra. La très belle scénographie de Barbara de Limburg pour la Cendrillon de Massenet est essentiellement faite de grands panneaux sur lesquels sont reproduits, en caractères anciens, les premières phrases du conte de Perrault. Ce livre s’ouvre, se referme, se modifie ...
faust1_onp_11

A l’Opéra Bastille : un Faust en devenir ?

Paris aime Faust, et Paris aime Roberto Alagna. Pour Nicolas Joël, c’était donc à la fois créer l’événement et s’exposer à de dangereuses comparaisons avec la production chérie de Jorge Lavelli - qui, reconnaissons le, commençait fortement à sentir le kitsch des seventies - que d’en proposer une nouvelle mise en scène, ce dont joue admirablement l’excellent programme de salle. Effectivement, les places se sont très vite arrachées, et probablement vendues ...
1-hamlet-opera du rhin0611

Hamlet, confirmation et découverte à Mulhouse

Après Nice en mai et juin 2010, c’est au tour de l’Opéra national du Rhin, coproducteur du spectacle, d’accueillir Hamlet d’Ambroise Thomas dans l’originale conception du metteur en scène Vincent Boussard. Les deux soirées inaugurales à la Filature de Mulhouse seront suivies par cinq représentations dans la maison mère de Strasbourg. Vincent Boussard nous prévient dès l’entretien retranscrit dans le programme de salle : « Il faut d’une certaine manière ne pas être ...
Des incarnations de haut niveau

Incarnations de haut niveau pour le Vaisseau Fantôme à Bastille

Der Fliegende Holländer Cette soirée consacrée au Vaisseau fantôme, 137ième représentation de l’œuvre à l’Opéra de Paris et 24ième dans cette mise en scène signée Willy Decker (régisseur du Eugène Onégine également à Bastille) n’était donc pas une nouveauté mais la reprise d’un spectacle créé en 2000 avec une autre distribution. Et c’est justement celle-ci qui faisait l’attrait principal de cette reprise avec des artistes de haut niveau international. Mais commençons par ...
Chorégies 2010 : Mireille sous le mistral

Chorégies 2010 : Mireille sous le mistral

2010, annus horribilis ? Chacune des quatre programmations des Chorégies a été touchée. Pour Tosca, le chef Mikko Franck, souffrant, avait dû se faire remplacer au pied levé - mais excellemment - pour la Générale le 12 juillet par Emmanuel Joël. Dans le récital du 17 le mistral avait considérablement gêné le déroulement, sans pour autant l’annuler. Pour Mireille, la pré-générale et la générale avaient été annulées à cause d’un orage (dimanche 1er août) puis ...
La lumière du martyre

Dialogues des carmélites, la lumière du martyre

Pour Gilles Bouillon et son dramaturge Bernard Pico, la Révolution française n’est, dans Dialogues des Carmélites, qu’une toile de fond. Décapitées à l’été 1794, les Carmélites martyres de Compiègne sont les victimes d’un crime commis au nom d’une idéologie, d’un jugement sommaire et d’une exécution arbitraire, qui pourraient prendre place dans de nombreux autres contextes historiques et politiques. Il est vrai que l’essentiel de l’action se passe dans l’espace clos ...
Louise dénaturalisée

Louise dénaturalisée à Strasbourg

Après avoir ouvert la saison en fanfare avec Richard III, importé d’Anvers, le nouveau directeur de l’Opéra national du Rhin, Marc Clémeur, présentait sa première nouvelle production avec Louise. Le chef-d’œuvre de Gustave Charpentier a certes connu un immense succès public dans la première moitié du XXe siècle (1026 représentations à l’Opéra-Comique de Paris entre la création en 1900 et 1967) mais n’a pas depuis totalement déserté la scène (Paris, ...
La fascination Saariaho

L’amour de loin, la fascination Saariaho

Co-commande du Festival de Salzbourg 2000 et du théâtre du Châtelet (2001) à l’époque où il produisait des spectacles de haut vol, L’Amour de loin, premier opéra de Kaija Saariaho avait divisé l’équipe de ResMusica lors des séries de représentations parisiennes, partagée entre la beauté et l'ennui . Harmonia Mundi édite aujourd’hui, dans un superbe coffret, une captation studio enregistrée à Berlin. C’est par ailleurs un grand exploit car il ...
Un Orphée et Eurydice très romantique…

Un Orphée et Eurydice très romantique…

Orphée et Eurydice Peut-être est-ce la sempiternelle référence à Gluck réformateur de l’opéra qui pousse les metteurs en scène à une mise en scène toujours contemporaine de cette pièce. À croire qu’Orphée et Eurydice est devenu un manifeste des temps toujours modernes. Pourtant à y regarder de plus près, il semble que ce soit le manifeste d’une esthétique et non d’un esprit de nouveauté. Et dans cette perspective, peut-être serait-on avisé de ...
Laurent Petitgirard

Laurent Petitgirard, compositeur

ResMusica : Votre actualité immédiate, ce sont les répétitions du Château des Carpathes de Philippe Hersant à l’Opéra de Rennes. Comment se déroulent les répétitions ? Laurent Petitgirard : C’est d’abord un plaisir de retrouver l’Orchestre de Bretagne, que je n’avais plus dirigé depuis six ou sept ans et que j’ai trouvé en pleine forme. Les musiciens font preuve de beaucoup d’engagement, mais surtout d’un très bon niveau technique et d’une excellente préparation individuelle. ...
Et si Sting n’était pas là ?

Welcome to the voice : et si Sting n’était pas là ?

La sortie en CD n’avait guère convaincu. La création scénique ne convainc pas davantage. La volonté de spectacle d’« art total » voulue par le Châtelet est sans commune mesure avec les ambitions visionnaires de Wagner à Bayreuth au XIXe siècle. La rencontre de divers styles musicaux sous la plume de Steve Nieve s’est révélée être une copulation frénétique dont le public a assisté à l’accouchement douloureux au Châtelet. L’enfant ...
Espagnolades

Espagnolades

L'heure espagnole Maurice Ravel et Manuel de Falla pour un même concert. Le rapprochement s’imposait : lorsqu’il arriva à Paris, de Falla rencontra rapidement Ravel et devint son ami. De plus, la référence à l’Espagne s’impose chez l’un et l’autre. De Falla fut parmi les premiers à admirer la Rapsodie espagnole qu’écrivait alors Ravel et faisait découvrir à ce dernier son drame lyrique, La vida breve. La genèse de L’Amour sorcier fut mouvementée. ...
L’heure de l’operette

L’heure de l’operette

France 3 Nous avons pris l’habitude de suivre les émissions d’Alain Duhault qui existent maintenant depuis deux ans et qui nous ont permis de découvrir ou revoir des œuvres telles que La Traviata ou encore Les Noces de Figaro pour ne citer que ces deux exemples. Aux côtés de l’éminent spécialiste et biographe de Jacques Offenbach, Jean Claude Yon, nous avons aussi la joie d’entendre les commentaires de Dame Félicity Lott ...
La Damnation de Faust par Jean-Claude Casadesus

La Damnation de Faust par Jean-Claude Casadesus

Après la Symphonie fantastique, les Nuits d’été, les cantates pour le Prix de Rome et l’Enfance du Christ, la discographie berliozienne de l’Orchestre National de Lille s’étoffe avec cette nouvelle version de la Damnation de Faust parue chez Naxos, qui réunit une distribution de premier ordre. Faust est un rôle difficile, dans lequel Michael Myers est presque idéal : le timbre n’est pas très beau, un peu gris, mais il capte ...

Ariane à Massilia

Ariadne auf Naxos Incroyable mais vrai il aura fallu à Marseille attendre le 25 avril 2002 pour créer in loco Ariadne auf Naxos de Richard Strauss. Il est vrai qu’à l’exception de la trilogie Salomé/ Elektra/ Rozenkavalier la scène lyrique phocéenne a ajouté tardivement à son répertoire les autres titres du compositeur munichois : die Frau ohne schatten en 1992 et die Schweigsame frau en 2001. Manque encore Arabella et Capriccio –pour ...