Mot-clef : Marie-Claude Chappuis

Fierrabras Scala

Harding superbe de délicatesse pour Fierrabras à La Scala

Claudio Abbado n’a jamais dirigé à Milan l’opéra de Schubert qu’il a permis de faire redécouvrir, mais celui qui aurait eu 85 ans ce 26 juin est dans toutes les mémoires lors de cette dernière représentation du cycle qui permet l’entrée de Fierrabras au répertoire de La Scala, tout particulièrement à l’écoute de la direction si fine et si délicate de l’un des meilleurs assistants du mentor italien, le chef ...
Marie-Claude Chappuis.01

Le bel amour de Marie-Claude Chappuis

Enfin ! Enfin son disque. Depuis de nombreuses années la mezzo-soprano suisse Marie-Claude Chappuis offre sa voix sur les plus grandes scènes européennes. Alors que ses succès sont célébrés, jamais jusqu’à ce jour, elle n’a pu enregistrer sa voix autrement qu’au milieu d’orchestres. Mystère des temps modernes ! Avec son penchant pour le chant baroque, Marie-Claude Chappuis fonde en 2001 un Festival du lied à Fribourg, sa ville natale. Aujourd’hui, elle ...
Couv Pygmalion AP155

Pygmalion très convaincant par Christophe Rousset et Cyrille Dubois

Œuvre de Rameau parmi les plus connues de ses actes de ballet, cet excellent Pygmalion par Christophe Rousset et ses Talens Lyriques intéresse à plus d’un titre. D’abord par l’excellence de sa réalisation, Christophe Rousset et son ensemble Les Talens Lyriques s’y trouvant à l’évidence dans leur jardin. Cette aisance résulte d’une longue expérience de cette musique, plus de 25 ans, et d’une affinité notoire avec ce compositeur. La présence dans le rôle-titre de Cyrille ...
AP135-Cover-Armide

Armide bien servie par Les Talens Lyriques

Enfin, un enregistrement récent du chef-d’œuvre de Lully, enregistré en public, avec Les Talens Lyriques de Christophe Rousset, accompagnés d'une belle équipe vocale au service de cette tragédie. Armide est le dernier ouvrage du partenariat musical de Jean-Baptiste Lully avec son très fidèle librettiste Philippe Quinault. Le sujet fut choisi par Louis XIV : les amours malheureuses d’Armide la magicienne pour le chevalier Renaud, d’après Virgile et La Jérusalem délivrée du Tasse. ...
Le songe d’une nuit d’hiver : The Fairy Queen à Vienne

Le songe d’une nuit d’hiver : The Fairy Queen à Vienne

Juste avant de s'attaquer à sa 33e mise en scène d'opéra, Mariame Clément, avec l'alibi du semi-opéra de Purcell The Fairy Queen, ausculte ses 13 ans de mise en scène dans une ode vibrante au monde lyrique. Le pari était gonflé de s'emparer de la dramaturgie défectueuse de The Fairy Queen. On ressort des trois heures pleines de son ambitieuse réalisation sur plusieurs niveaux de lecture avec une provision d'émotions pour ...
rene_jacobs_photo_molinavisuals_12

René Jacobs dirige une nouvelle version du Requiem de Mozart

Pour leur concert à la Philharmonie, le Freiburger Barockorchester et le Rias Kammerchor dirigés par René Jacobs se sont attaqués aux dernières messes respectivement composées par deux géants : l'Harmoniemesse de Haydn et le mythique Requiem de Mozart. Avec une nouveauté pour ce dernier, puisque c'était l'occasion pour le jeune compositeur et musicologue Pierre-Henri Dutron de présenter sa propre complétion de l'œuvre inachevée la plus fascinante de l'histoire de la musique. Les musicologues ont beau s'accorder sur la ...
Cavalieri

Magistrale Rappresentatione de Cavalieri par René Jacobs

Opéra ou oratorio, peu importe ! La direction époustouflante de René Jacobs apporte à cette œuvre unique toute la vie et toute la théâtralité dont elle a besoin pour remporter l’adhésion de l’auditeur. Qu’on se précipite sur ce pur chef-d’œuvre ! La Rappresentatione di Anima e di Corpo (Représentation de l'âme et du corps) d'Emilio de’ Cavalieri, créée en 1600, opéra ou oratorio? Le texte de présentation fort savant de l’universitaire allemande Silke Leopold ...
Portrait Marie-Claude Chappuis

A Genève, Il Giardino Armonico tisse un XVIIe siècle pâlot

Dans le cadre des « Musiques en été », Giovanni Antonini et une formation réduite de son orchestre il Giardino Armonico plongent l’audience dans les querelles des « Anciens » et des « Modernes » du XVIIe siècle. La chaude soirée d’été et la cour intérieure d’une des plus anciennes bâtisses de Genève s’avèrent un cocon merveilleux pour goûter une musique faite de finesse et d’improvisations subtiles. A ce jeu-là, il ...
Hartelius_Chappuis©AlinePaley-7489

Mozart par Ton Koopman au Verbier Festival

Avec une direction d’orchestre austère, Ton Koopman surprend le béotien en lui faisant pénétrer presque chirurgicalement la musique de Bach et de Mozart. Seul le Requiem retrouve une grâce divine. A-t-on le droit de sourire en chantant une messe des morts ? Reste-t-on alors dans l’esprit d’une musique aussi tristement profonde que celle du Requiem de Mozart ? On serait en droit de se le demander si le sourire qu’affiche ...
Armide_OpÇra national de Lorraine (3ter)

Accueil triomphal pour Armide de Lully à Nancy

La partie n’était pourtant pas gagnée d’avance. Après plus de trois heures de texte classique déclamé en musique et entrecoupé d’intermèdes dansés, c’est pourtant une salle unanimement enthousiaste qui a fait un réel triomphe à l’ensemble des participants à cette Armide nancéienne. Bien sûr, Armide est un chef d’œuvre. Dernier opéra terminé par Lully et dernière coopération avec Quinault, son librettiste de presque toujours (hormis les deux infidélités de Psyché et ...
finta1

Dijon, La Finta Giardiniera enchantée

« Viva pur la Giardiniera …Viva amore que fa tutti rallegrar ! Vive la jardinière, vive l’amour qui rend tout le monde heureux ! ». Le texte du dernier ensemble vocal traduit exactement l’état d’esprit dans lequel on se trouve à la fin de la soirée : on a retrouvé son optimisme et sa jeunesse d’esprit, regonflé par le dynamisme, l’humour, la bonne humeur de cette équipe d’artistes tellement « au top » de leur forme ...
Langgaardsmall

Rued Langgaard, un Danois surdoué… blessé en plein envol (III)

Catalogue commenté des œuvres principales ►1906 ♫ Pièces pour piano : Sommerdag/Summer Day and Sarabnade/Jour d’été et Sarabande. ♫ Musae triumphantes, cantate pour solistes, chœur d’hommes et orchestre. 1906-1907. Première œuvre orchestrale de Langgaard donnée en concert à Copenhague le 8 mars 1908. La critique démolit l’œuvre. ►1907 ♫ Fantasia patetica, pour orgue, 1907-1910. Elle sera donnée à la Stadtkirke de Bückeburg (Allemagne) le 20 juin 1923. ♫ Drapa (Panegyric/Panégérique). Sur la mort d’Edvard Grieg /On ...
karina_gauvin

Rare Deidamia par Karina Gauvin

Comme nous le rappelle Donna Leon (écrivaine de policiers, mécène de l’ensemble Il Complesso Barocco et amoureuse de la musique de Haendel) introduisant l’œuvre en anglais, Deidamia traite de l’héroïsme masculin dans la Grèce antique en mettant en scène des protagonistes tels que Achille ou Ulysse ; sujet bien connu des contemporains de Haendel, ce dernier s’essayant une dernière fois à la composition d’opéra avant de se tourner définitivement vers l’oratorio. Achille, ...
Le Berlioz intérieur de Serge Baudo

Le Berlioz intérieur de Serge Baudo

Si L’Enfance du Christ est objectivement l’une des œuvres les moins populaires de Berlioz, les amusantes conditions de sa composition sont bien connues : ce cher Hector, qui s’ennuyait dans une soirée carte répondit à un défi de l’architecte Joseph Duc en créant une musique pour son album. Il choisit volontairement une tonalité naïve et douce pour écrire le chœur des bergers adressant ses adieux à l’enfant Jésus, puis se joua ...
Déception vocale

Déception vocale pour le Così par René Jacobs

À quelques jours de la sortie attendue d’un nouvel enregistrement de La Flûte Enchantée (opéra qu’il a donné en concert dans cette même Salle Pleyel en 2009), René Jacobs reprenait le premier opéra de Mozart qu’il a abordé, Così fan tutte. Il convoquait pour l’occasion un plateau artistique entièrement nouveau par rapport à la version publiée en 1999, mais des artistes avec qui il collabore régulièrement ces dernières années, que ...
Christophe Rousset sauve Cavalli

Christophe Rousset sauve Cavalli

La Calisto Le livret que Giovanni Faustini composa en 1651 se situait dans le droit fil de cette nouvelle écriture dramaturgique que, en 1640, Giovan Francesco Busenello avait fondée à l’occasion de sa première collaboration avec Cavalli (Gli amori di Apollo & Daphne). Pêle-mêle, on y trouve des dieux définitivement ravaudés au rang de marionnettes ridicules, les figures de deux nourrices (l’une désintéressée, l’autre cupide), une chaîne d’évènements qui font avancer ...
Un Bach osé mais inabouti

Une Saint Mathieu osée mais inaboutie par Riccardo Chailly

Au disque, Riccardo Chailly s’était déjà aventuré par le passé dans l’univers de Bach, mais à travers des arrangements de Mahler, Webern ou Berio. Ayant pris la direction de l’Orchestre du Gewandhaus de Leipzig en 2005, la tentation était grande de programmer certaines de ses œuvres, la formation ayant une longue tradition d’interprétation de ce répertoire. En digne successeur de Günther Ramin (1941, Electrola) ou Rudolf Mauersberger (1970, Berlin Classics), ...
Les Midem Classical Awards

Les Midem Classical Awards 2010

Les Midem Classical Awards 2010 ont été décernés dans le cadre du Midem. La cérémonie de remise des prix s’est déroulée le mardi 26 janvier à l’Auditorium Debussy de Cannes. Les Midem Classical Awards sont la seule récompense internationale dédiée à la musique classique. Ces prix sont décernés dans le cadre du MIDEM qui se déroule, chaque janvier, à Cannes. Le jury se compose des médias suivants : Crescendo (Belgique) - ...
Les ratés de L’Étoile de Jérôme Savary

Les ratés de L’Étoile de Jérôme Savary

Dans son compte-rendu de la représentation à l’Opéra-Comique de L’Etoile en décembre 2007, notre collaborateur Maxime Kaprielian s’étonnait de la désapprobation du public à la mise en scène de Macha Makeïeff & Jérôme Deschamps. Il notait alors «à moins que ces pisse-vinaigres ne sont que d’anciens supporters de Savary qui n’ont pu supporter que la partition ne soit pas «réactualisée» avec une mise en scène digne d’une revue du Lido ?» ...
François Dupeyron installe l’émotion chez les nazis

François Dupeyron installe l’émotion chez les nazis

Conversations à Rechlin Une austère pièce aux murs de bois. Au centre, un piano à queue. Une chaise à accoudoir, une petite armoire, un guéridon. Plongé dans une pâle lumière, la chanteuse psalmodie quelques vocalises. Soudain, la pianiste surgit, la rejoint et l’enlace avec la passion du désespoir. Les deux femmes, vêtues des sinistres habits rayés des prisonnières des camps nazis tremblent de peur et de l’envahissante tristesse du lieu. Elles ...
Tchicatchicatchic !

Le juste Ton

Carte blanche à Ton Koopman Paris, Cité la musique, Amphithéâtre. 09-XI-2008. Johann Sebastian Bach (1685-1750) : Concerti pour deux, trois et quatre clavecins BWV 1060, 1062, 1063, 1064 et 1065 ; Antonio Vivaldi/Ton Koopman, Concerto pour quatre clavecins d’après le Concerto pour quatre violons op. 3 n° 7, RV 567. Tini Mathot, Patrizia Marisaldi, Pietro Paganini, clavecins ; Amsterdam Baroque Orchestra ; Ton Koopman ; clavecin et direction. Paris, Salle Pleyel. 14-XI-2008. Johann Sebastian Bach (1685-1750) : Messe ...
L’Étoile de Chabrier au Grand Théâtre

L’Étoile de Chabrier au Grand Théâtre

L’Étoile de Chabrier a décidément le vent en poupe ces jours-ci... Entre la mise en scène de Jérôme Deschamps et Macha Makeïeff à l’Opéra-Comique en décembre dernier et les futures représentations de l’Opéra National du Rhin en février et mars prochains, c’est au tour du Grand Théâtre de Luxembourg de présenter à son public ce chef-d’œuvre injustement négligé pendant de si nombreuses années. Certes, la production mise en scène par Emmanuelle ...
La grandeur des petits, des obscurs, des sans grades

Les Troyens à Genève, la grandeur des petits, des obscurs, des sans grades

À l’opéra pendant que l’orchestre s’épanche dans l’ouverture, l’exercice fréquent qui consiste à se caler tranquillement dans son fauteuil, à jeter un coup d’œil au voisinage immédiat de sa place est une manœuvre impossible avec Les Troyens. Trois mesures de violons et déjà le canon tonne. Zzim, boum, boum, en dix secondes tout l’orchestre et le chœur sont lâchés. Dans sa musique, Hector Berlioz frôle sinon la folie du moins l’excès. ...
La poétique du Merveilleux

L’Orfeo par René Jacobs et Trisha Brown, la poétique du Merveilleux

Festival d’Aix 2007 Produit en 1998 au Théâtre royal de la Monnaie de Bruxelles, le spectacle de l’Orfeo (disponible aujourd’hui en DVD) qui conjugue les talents de René Jacobs et Trisha Brown restera sans doute une des plus belles versions de l’ouvrage du maître de Mantoue. En fin connaisseur de cette époque charnière de l’histoire de la musique, René Jacobs sait allier l’authenticité d’un style (se fiant aux deux éditions de ...
Mozart, La Clemenza di Tito

La Clemenza di Tito par René Jacobs

Longtemps restée en marge des autres opéras de Mozart, La Clémence de Titus suscite désormais un intérêt presque démesuré. Les principaux détracteurs de cette œuvre s’en prenaient aux récitatifs, qu’ils attribuaient à Süssmayr ; l’unique présence de copies, parfois corrigées de la main du maître de Salzbourg, ne fait que confirmer la faiblesse de cette hypothèse. Une autre incertitude réside dans le fait que Mozart aurait bâclé l’œuvre en moins de ...
Sex and the City chez Néron

Le Couronnement de Poppée : Sex and the City chez Néron

Après sa décevante mise en scène d’Il ritorno d’Ulisse in Patria de Monteverdi clôturant la saison 2005/2006 du Grand Théâtre de Genève, Philippe Arlaud signe le spectacle d’ouverture de la saison 2006/2007 avec, cette fois, l’Incoronazione di Poppea. C’est dire la circonspection légitime avec laquelle on aborde cette soirée. Les sceptiques en seront pour leurs frais. Le spectacle du metteur en scène est une réussite totale. Homme de théâtre, ...
On croit tout savoir

Le retour d’Ulysse dans sa patrie : on croit tout savoir

On croit tout savoir sur Il ritorno d’Ulisse in Patria. Et pourtant, jamais personne n’a mis la main ni sur la partition originale de Claudio Monteverdi, ni sur le livret original de Giacomo Badoaro. Mais, depuis ses premières productions modernes, vers les années 1920, l’absence de ces documents fondamentaux n’a jamais rebuté ni les théâtres ni les producteurs discographiques d’offrir leur version – définitive, évidemment – de l’œuvre attribuée à ...
L’efficacité scénique

L’efficacité scénique de Yannis Kokkos dans La Clemenza di Tito

Au lever du rideau, Vitellia apparaît, s’arrête un court instant devant l’écharpe de Titus abandonnée sur son siège de marbre. Elle soulève un peu le tissu, l’admire, le repose avant de s’éclipser en jetant encore un dernier regard à la soierie. Avec ce geste, Yannis Kokkos dessine la soif de pouvoir du personnage. Le geste parle. Sans fard. Le metteur en scène grec signe le geste de la patte d’un ...
Ennui et gadgets

Ennui et gadgets

Le couronnement de Poppée Lors de sa création au Théâtre des Champs-Élysées, cette production du Couronnement de Poppée avait suscité quelque scandale et provoqué des articles généralement acerbes dans une presse globalement négative. Pour cette reprise à la Monnaie, il semble que certains détails sulfureux ont été modifiés, car dans ce que nous avons vu à Bruxelles, il n’y a pas de quoi fouetter un chat, la production suscitant plutôt l’indifférence ...
Les effluves du sacré

John Nelson dirige L’enfance du Christ à Notre-Dame de Paris

Sous les hautes voûtes résonantes de la cathédrale de Paris, John Nelson, chef titulaire de l’Ensemble Orchestral de Paris abordait une fois encore son répertoire favori en dirigeant L’Enfance du Christ, trilogie sacrée d’Hector Berlioz créée le 10 décembre 1854. On avait pu déjà apprécier, lors des fêtes du bicentenaire de la mort du compositeur, l’engagement du chef anglais pour la musique de Berlioz dont il fut l’un des plus ...