Mot-clef : Orchestre de l’Opéra national de Paris

Debussy à la française

Debussy à la française

Le label UT3 Records nous propose la musique de chambre de Claude Debussy par les musiciens de l’orchestre de l’Opéra National de Paris. Cette idée est bienvenue à plusieurs titres. Tout d’abord, les programmes qui regroupent l’intégralité de ce corpus ne sont pas légion ; les musiciens et ensembles de chambre préférant isoler l’une où l’autre de ces partitions dans des programmes dédiés à leurs instruments ou aux quatuors à cordes. ...
Crapoteuses Noces de Figaro

Crapoteuses Noces de Figaro

Les tenants et aboutissants du foisonnant marché du DVD lyrique sont parfois difficiles à comprendre. Exemple nous en est fourni par ce DVD, qui possède bien peu des qualités musicales ou scéniques qui pourraient en faire un achat recommandable. La production des Nozze di Figaro qu’immortalise ce DVD fut créée à Salzbourg en 2001, lors de la dernière année du mandat de Gérard Mortier à la direction du Festival, et reprogrammée ...
Jewels

Joyaux par le Ballet de Paris

Avoir l’exclusivité pour enregistrer une œuvre symbolique aussi forte que Joyaux relevait de la gageure, tant les compagnies sont nombreuses à l’interpréter et à posséder de fortes personnalités à même de rendre justice à toutes les facettes de ces trois ballets. L’importance de ceux-ci dans l’histoire de la danse n’est plus à démontrer et à chaque nouvelle occasion où une compagnie remonte ce triptyque, la curiosité est aiguisée : il y ...
Don Giovanni de Joseph Losey (Edition restaurée 2006)

Don Giovanni de Joseph Losey – édition restaurée 2006

Réduire la distance qui sépare le néophyte du mélomane averti, tel était l’objectif premier du producteur Daniel Toscan du Plantier lorsqu’il entreprit le projet fou d’adapter l’un des plus beaux ouvrages lyriques de Wolfgang Amadeus Mozart : Don Giovanni. Sa décision de démocratiser l’opéra, en le rendant accessible au plus grand nombre, n’est pas sans avoir rencontré de nombreux obstacles. Et le premier de taille, fut de concilier la plus grande ...
Sylvain Cambreling dirige Mozart et Bruckner

Sylvain Cambreling dirige Mozart et Bruckner

L’Opéra de Paris L’Orchestre de l’Opéra de Paris quitte rarement ses salles de Bastille et Garnier, dommage car il a la réputation d’être le meilleur orchestre français. Présenté par la publicité comme celui de « l’orchestre de Gérard Mortier », ce concert était programmé dans le cadre des concerts de gala européens du Palais des Beaux-Arts et du Festival van Vlaanderen. Pour diriger la réunion de l’orchestre et du Tölzer Knabenchor, Sylvain Cambreling arrivait ...
Tchadors, burqas, moucharabiehs, turbans et babouches un Barbier orientaliste

Tchadors, burqas, moucharabiehs, turbans et babouches un Barbier orientaliste

“Depuis la mort de Napoléon, il s’est trouvé un autre homme duquel on parle tous les jours à Moscou comme à Naples, à Londres comme à Vienne, à Paris comme à Calcutta”, écrit Stendhal dans sa « Vie de Rossini ». Avec le Barbier de Séville, le « Napoléon de la musique » livre une œuvre majeure de l’opera-buffa. Créée au Teatro Argentina de Rome le 20 février 1816 sous sa direction, ...
Le Requiem de Berlioz par Hermann Scherchen : une réédition bienvenue

Le Requiem de Berlioz par Hermann Scherchen : une réédition bienvenue

Il est des labels qui, avec des moyens humains et financiers nettement moins importants que ceux des « majors », accomplissent avec amour de véritables missions culturelles. L’un de ceux-là, dans le domaine historique, est Tahra, label français dont les chevilles ouvrières, René Trémine et Myriam Scherchen (la fille du grand chef d’orchestre allemand Hermann Scherchen) se sont fixé pour but de ressusciter les interprétations non seulement de leur illustre parent, mais ...
Sylvia ...Oh Sylvia ...

Aurélie Dupont en Sylvia… Oh Sylvia…

Tout premier ballet représenté au Palais Garnier le 14 juin 1876, Sylvia bénéficie d’une musique sublime de Léo Delibes qui nous rappelle que ce compositeur n’a pas uniquement écrit des opéras-comiques orientalistes à base de clochettes et de déesses hindoues. Cette musique si sensuelle inspira la célèbre phrase de Tchaïkovski qui affirmait que s’il avait eu connaissance de cette musique, il n’aurait pas composé le Lac des Cygnes. La partition ...
Capriccio

Capriccio parisien vu par Robert Carsen avec Renée Fleming

Ce Capriccio est en quelque sorte le testament d’Hugues R. Gall en tant que directeur de l’Opéra National de Paris. L’opéra, finalement assez peu connu, est, sous le prétexte d’une conversation en musique, une véritable réflexion sur la primauté de la musique sur la parole ou l’inverse. C’est une véritable torture de l’esprit que de choisir qui, de l’un ou de l’autre, est le plus important, et ce questionnement se ...
Ivan le Terrible

Ivan le Terrible de Grigorovitch à Paris, fresque majestueuse

Grande fresque historique composée de deux actes et divisée en dix-huit tableaux, ce ballet de Youri Grigorovitch a été remonté à l’Opéra National de Paris pour quatorze représentations en 2003. Il retrace la vie tumultueuse d’Ivan le Terrible, homme à la soif démesurée de victoires et à la mégalomanie croissante. De multiples facettes de ce personnage fascinant sont explorées ici ; on rentre successivement dans l’intimité psychique du personnage, dans la ...
Le Parc

Le Parc d’Angelin Preljocaj par le Ballet de Paris

A l’occasion des représentations parisiennes du Parc, ballet en trois actes d’Angelin Preljocaj, Bel-Air sort en DVD la captation d’une représentation donnée en avril 1999, à l’Opéra Bastille. Le raffinement de l’œuvre, obtenu aussi bien par son langage chorégraphique original que par l’épurement de la mise en situation des danseurs, semble intemporel, et bien que l’action semble se situer au XVIIIe siècle, l’histoire relatée est assurément banale, néanmoins habituelle. Le ...
Le Lac enchanté

Le Lac des Cygnes par Pietragalla et Dupond : magistral !

Nous l’appelions de nos vœux, et le voici, tout frais paru chez Bel Air Classiques, éditeur dont nous vous avions déjà recommandé la Fille du Pharaon. Dire que cette réédition enterre la concurrence platounette des versions traditionnelles du Lac de cygnes n’est rien. Il faut en effet saluer la perfection d’ensemble d’un spectacle absolument magistral, très bien capté par Alexandre Tarta, et que le DVD nous permet aujourd’hui de redécouvrir ...
Nomination du Danseur Étoile Wilfried Romoli

L’Étoile du Soir à Garnier : nomination du Danseur Étoile Wilfried Romoli

C'est une reconnaissance tardive, mais bien nécessaire, que la nomination de Danseur-Étoile du Ballet de l'Opéra de Paris offerte à Wilfried Romoli, quarante-deux ans, Premier Danseur par concours en 1989, et resté depuis injustement à l'écart de la récompense suprême malgré de nombreuses prises de rôle d'Étoile. Certes, Wilfried Romoli, avec sa taille moyenne, sa morphologie plutôt athlétique et musclée et ses dons de comédien, n'a pas le profil exact de ...
Offenbach ou les « Comptes » d’Hoffmann

Offenbach ou les « Comptes » d’Hoffmann

Avec ce coffret DVD, l’Opéra de Paris propose une de ses productions les plus réussies, reprises plusieurs fois avec des distributions toutes plus alléchantes les unes que les autres, dans la splendide mise en scène de Robert Carsen. Celui-ci, comme souvent, prend appui sur une idée forte, un angle de vue généralement inhabituel, et le décline à l’infini, dans toute sa cohérence. Cette fois, il situe l’action dans le théâtre ...
isabelle_ciaravola

Reconstruction de La Sylphide par Pierre Lacotte

C’est avec une reconstruction du ballet original La Sylphide de Philippe Taglioni et Jean-Madeleine Schneitzhœfer par Pierre Lacotte — référence qui a fait le tour du monde — que le Ballet de l’Opéra de Paris achève sa saison avec une matinée gratuite du 14 juillet. Occasion unique, à l’heure des relectures en tous genres, de vérifier l’impact du style romantique avec des interprètes exceptionnels. Essence de romantisme et de féerie, La ...
Conversation dilatée

Cappricio vu par Robert Carsen avec Renée Fleming à Garnier

Dernière nouvelle production de la saison, Capriccio, conversation en musique de Richard Strauss sur un livret du compositeur et de Clemens Kraus, vient de s’achever au Palais Garnier dans une production spectaculaire signée Robert Carsen avec une distribution digne d’un festival international. En ressort-on certain cependant d’avoir vu l’œuvre dans son esprit intime et avec des interprètes bien distribués dans leurs rôles ? Cela n’est pas sûr. Robert Carsen a situé sa mise ...

Retour de Don Quichotte par Noureev à l’Opéra de Paris

Don Quichotte dans la merveilleuse chorégraphie et mise en scène de Rudolf Noureev (1981) vient de faire son retour à l’Opéra-Bastille. Prises de rôles, artistes invités et la nomination « surprise » d’un nouveau Danseur Étoile auront marqué cette reprise. On se disait en consultant les possibles distributions de cette reprise de « Don Quichotte » à l’Opéra-Bastille (qui a atteint les 165 représentations à la fin de cette série) qu’aucun Danseur Étoile n’aura ...

Une Manon sans ses Sources

Jules Massenet : Manon L’Opéra de Paris vient de reprendre sur sa scène bastillane la belle production de Manon de Massenet signée Gilbert Deflo sous la direction du chef israélien Gary Bertini. Créé en 1997, cette mise en scène fonctionne très bien et rapidement grâce à un système de plateau tournant. Les costumes du XVIIIe siècle de William Orlandi sont de tout premier ordre et c’est un enchantement de voir un ...

Double Bill à l’Opéra de Paris

Maurice Ravel/Giacomo Puccini Le spectacle Ravel/Puccini que vient de présenter l’Opéra de Paris au Palais Garnier console de bien des ratages vus sur les deux scènes de ce théâtre national. Ces deux œuvres en un acte, datant du début du siècle dernier, ont en commun leur effet comique. L’une, sur un livret de Franc-Nohain, est située à Tolède au XVIIIe siècle dans une boutique d’horloger, à qui Ravel a donné le ...

Ariadne auf Naxos

Opéra de Paris - Garnier Ce dont souffre le plus cette nouvelle production à l’Opéra de Paris de l’« Ariadne auf Naxos » de Richard Strauss et Hugo von Hofmannsthal présentée au Palais Garnier et dont le snobisme parisien s’est aussitôt emparé en en faisant le must de la saison, ce n’est pas sa mise en scène branchée, on a vu et on verra probablement bien pire, mais sa direction musicale. Le chef ...

Lulu spectaculaire avec Marisol Montalvo

Il s’agit de la deuxième reprise de la spectaculaire production du chef d’œuvre d’Alban Berg. Celle-ci permet de découvrir une formidable nouvelle Lulu, l’Américaine Marisol Montalvo, et aussi de réentendre des chanteurs aguerris : Anja Silja et Franz Mazura. Cette Lulu de Willy Decker (1998) succède à celle, mythique, de Patrice Chéreau en 1979 au Palais Garnier sous la direction de Pierre Boulez — création mondiale du troisième acte de l’opéra terminé ...
Manon de Jules Massenet

Manon de Massenet avec Renée Fleming et Marcelo Álvarez

Une distribution de rêve pour cet opéra de l’amour et de la passion. Ce disque enregistré en direct s’impose comme une référence tant par l’interprétation magique que par sa prise de son et son magnifique équilibre musical. « Manon » fait partie de ces personnages de femme-enfant à la beauté fragile et à la destinée cruelle. Pastiche d’opéra comique du XVIIIe siècle, adapté du roman de l’Abbé Prévost par Henri Meilhac et Philippe Gille ...
salome_1a-300x4501

Somptueuse prise de rôle de Karita Mattila

« Salomé » de Richard Strauss à l’Opéra-Bastille Pour cette seconde production de Salomé de Richard Strauss à l’Opéra Bastille, après celle d’André Engel en 1994 reprise en 1996, Hugues Gall a fait appel au metteur en scène Lev Dodin, qui avait déjà signé en ce même théâtre en 1999 une Dame de pique de Tchaïkovski décapante et iconoclaste, et, la saison dernière, au Châtelet, un Démon d’Anton Rubinstein terriblement statique ...
Cosí fan tutte en habit de lumière

Cosí fan tutte en habit de lumière

Armin Jordan dirige Mozart Créée le 2 mars 1996 sur cette même scène du Palais Garnier, la production d’Ezio Toffolutti du Cosí fan tutte de Mozart est reprise pour la troisième fois en sept ans à l’Opéra de Paris. Ainsi est-il possible de voir en ce mois de juin les trois opéras nés de la collaboration de Mozart avec Lorenzo Da Ponte, puisque, outre Cosí fan tutte à Garnier, sont donnés ...
La maturité de « K… »

La maturité de « K… »

« K… » de Philippe Manoury Outre l’honneur rare fait par l’Opéra de Paris à un compositeur de voir une de ses œuvres créées sur l’une de ses scènes, ce théâtre offre à ses heureux élus une reprise sur cette même scène. Du moins est-ce le cas depuis que la direction de l’Opéra de Paris est assumée par Hugues Gall, puisque, dès sa nomination , les deux ouvrages initiaux donnés en ...
Guillaume Tell victime d’un trait américain

Guillaume Tell victime d’un trait américain

Bruno Campanella / Francesca Zambello Voilà près de trois quarts de siècle que Guillaume Tell de Rossini avait disparu de l’affiche de l’Opéra de Paris pourtant commanditaire de l’ouvrage. Le compositeur italien, qui, avec cette partition, ouvrait la voie au grand opéra à la française, genre dans lequel allaient s’illustrer les Meyerbeer, Halévy, Auber, et jusqu’à Verdi avec Don Carlos, signait avec Guillaume Tell son dernier opéra. Jouée cinquante-six fois dans ...

Pascal Dusapin ou le Christ de fumée

James Conlon / Peter Mussbach Pour sa troisième création mondiale en six ans, l’Opéra de Paris a su réunir les suffrages. Perelà, Uomo di fumo de Pascal Dusapin (voir l’entretien avec le compositeur, Perelà, Uomo di fumo.) a en effet été chaleureusement accueilli, le compositeur faisant même l’objet d’une « standing ovation » digne d’une star. Dusapin, qui est à quarante-sept ans l’un des compositeurs les plus célébrés de sa génération, ...

Une « Femme sans Ombre » à voir yeux fermés et oreilles grandes ouvertes.

R. Strauss, Die Frau ohne Schatten Ecrit avant les événements qui entraînèrent la dilution de l’empire austro-hongrois, resté dans les cartons du compositeur durant le premier conflit mondial jusqu’à sa création à l’Opéra de Vienne en 1919, Die Frau ohne Schatten (« La Femme sans Ombre ») n’est pas le plus joué et le plus directement accessible des opéras de Richard Strauss. Il s’agit pourtant de l’œuvre centrale du compositeur bavarois, celle vers ...

Bohuslav Martinů « Juliette ou la clé des songes »

Marc Albrecht / Richard Jones Ecrit sur un livret en langue française adapté par le compositeur lui-même d’une comédie de Georges Neveux, écrivain français proche du mouvement surréaliste, traduit en tchèque, toujours par le compositeur, en vue de la création à l’Opéra National de Prague en 1938, Juliette ou la Clé des songes de Bohuslav Martinů vient de faire son entrée à l’Opéra de Paris dans une version française adaptée du ...

Moussorgski, « Boris de Marbre »

James Conlon / Francesca Zambello C’est non pas la version originale de 1869 de Boris Godounov ni les révisions de Rimski-Korsakov ou de Chostakovitch qu’a retenues l’Opéra Bastille, mais celle que Moussorgski réalisa lui-même en 1872, dans laquelle sont en outre réintégrés des éléments de la version 1869, avec la scène de Saint-Basile. Ainsi, l’œuvre atteint une dimension épique et humaine particulièrement bouleversante, soulignée par l’orchestration volontairement mal dégrossie, que d’aucuns ...