FBS-ResMusica-mégaBannière

Opéras

julie_bruxelles_2005-300x4411

Création mondiale de Julie de Philippe Boesmans à la Monnaie : la passe de quatre ?

La création du nouvel opus lyrique du compositeur belge Philippe Boesmans était sans aucun doute le sommet de l’édition 2005 du festival Ars Musica. Compositeur en résidence au Théâtre royal de la Monnaie, le sexagénaire flamand lui a réservé l’exclusivité de ses premières d’opéra : La Passion de Gilles (1983), Reigen (1993) et Wintermärchen (1999) sans oublier l’orchestration de L’incoronazione di Poppea de Monteverdi (1989). Il est encourageant de constater que ...
Dans les habits d’une reine

Dans les habits d’une reine

Maria Stuarda au Grand Théâtre Maria Stuarda est un ouvrage peu joué comparativement à Don Pasquale, par exemple. Est-ce son sujet historique et dramatique qui le met en retrait par rapport aux partitions écrites par le même compositeur sur des livrets plus légers ? L’histoire traite pourtant du sempiternel rapport au pouvoir, de l’amour émaillé par la jalousie et par le sacrifice, mais dans un cadre fatalement plus austère que la chambre de ...
Du très beau linge pour Sir John !

Du très beau linge pour Sir John !

Falstaff à l'Opéra de Zurich Du très beau linge ! L’expression, dans son sens littéral, si elle peut s’appliquer sans peine aux très beaux costumes de Clare Mitchell, ou permet de glisser une allusion empreinte d’humour au sujet de la lingerie qui recouvre Falstaff dans sa corbeille au deuxième acte, peut tout autant qualifier les chanteuses et chanteurs les plus en vue de la distribution de ce Falstaff. A commencer par Ruggero ...
Une Duchesse originelle

Une Duchesse originelle

Jacques Offenbach Hélas Annie Vavrille n’est pas Hortense Schneider qui porta en triomphe l’opérette d’Offenbach au moment de sa création en 1867. Ni même Régine Crespin ou Felicity Lott qui laissent au disque (chez Sony Classical pour la 1ère, dirigé par Michel Plasson) et ou sur scène des versions indiscutables de cette partition conçue après la Belle Hélène et la Vie Parisienne. Le génie des trois complices qui ont fait les ...
Luxe aseptisé

The Turn of the Screw selon Luc Bondy : Luxe aseptisé

Bernard Foccroulle, l’actuel directeur du Théâtre Royal de La Monnaie, aura particulièrement œuvré pour établir au répertoire les opéras de Britten : Peter Grimes, A Midsummer Night’s Dream et The Turn of the Screw ont successivement foulé les planches du théâtre Bruxellois. The Turn of the Screw ayant même l’honneur de deux productions différentes. En 1999, le metteur en scène Keith Warner et le chef d’orchestre Antonio Papano conjuguèrent leurs efforts ...
Charles Gounod, Faust

Faust de Gounod à l’Opéra de Lille

Le public est venu en nombre ce dimanche au magnifique Opéra de Lille pour cette fastueuse production de Faust qui créée la saison dernière au Royal Opera House de Covent Garden est passée par Monte-Carlo et Trieste avant d’arriver dans la Métropole Nordiste. De la distribution réunie, on se serait volontiers passé du chevrotant Paul Charles Clarke, qui serait peut-être un Faust apprécié à l’Opéra de Milwaukee ou à Houston, ...
Cent ans de Salomé : la suite…

Cent ans de Salomé : la suite…

Après Cologne, c’est le Vlaamse opera d’Anvers et Gand qui célèbre le centenaire de la création du chef d’œuvre straussien. L’institution flamande accueille à nouveau ce spectacle crée en 2001 et coproduit avec le Staatsoper de Hambourg et le Nationale Reisopera. La mise en scène est l’œuvre de l’Allemand Willy Decker. Ce scénographe, à force de courir les grandes scènes et les grands festivals s’est taillé une réputation « alla Carsen » : ...
Salomé, où est ta sensualité ?

Salomé, où est ta sensualité ?

C’est devenu une vraie mode en Allemagne de confier des productions d’opéra à des metteurs en scène venant du film et du théâtre, qui ne cessent de proclamer haut et fort qu’ils n’ont aucune culture lyrique. L’exemple le plus flagrant des dernières semaines a certainement été le Rigoletto sur la Planète des Singes à Munich. Un Rigoletto de Dörris Dörrie et non plus celui de Giuseppe Verdi et Francesco Maria ...
Agrippina en demi teinte

Agrippina en demi teinte

Atelier Lyrique Suite de la riche saison tourquennoise avec, reprise de 2003, une production d’Agrippina qui n’atteint pas tout à fait le haut niveau artistique des derniers spectacles, la faute à une distribution inégale et à une mise en scène pas toujours inspirée. Remplaçante de Veronica Cangemi dans le rôle-titre, Lynne Dawson a connu des jours meilleurs. La voix, par rapport à ses meilleures années, s’est considérablement durcie, les aigus ont perdu ...
Les Femmes de pouvoir

Agrippina à Montréal, les Femmes de pouvoir

Agrippina de Haendel L’opéra baroque fait une entrée remarquée sur la scène montréalaise avec la production d’Agrippina. Parmi les trente neuf opéras de Haendel, celui-ci tient une place privilégiée, ne serait-ce que par l’abondance des récitatifs et la prédominance théâtrale du livret de Grimani. Composé par un tout jeune homme de vingt quatre ans, le dramma per musica renoue avec l’Incoronazione di Poppea, un des premiers chefs-d’œuvre lyrique et autre vision ...
Heurs et malheurs de Tosca

Heurs et malheurs de Tosca

Giacomo Puccini C’est une Tosca pour le moins peu commune que celle qui vient de quitter les planches de l’opéra de Montpellier. Et pourtant … Il ne s’agit pas d’une mise en scène avant-gardiste ni d’une relecture de la partition, mais d’une représentation très classique du cinquième opéra de Puccini. En effet, c’est dans des costumes qui respectent l’époque, un décor simple et majestueux qu’évoluent deux distributions alternées, la mise en ...
Lucrezia Borgia

Lucrezia Borgia

Difformité morale & Sentiment pur Le théâtre Fontvieille, salle provisoire durant les travaux au Casino Garnier, dit aussi «salle du Canton», espace polyvalent, se trouve à l’orée du nouveau quartier conquis sur la mer au pied du rocher princier. On sait que tout Fontvieille, expansion aux cent statues et immeubles géants, est bâti sur des gravats de pierres immergées. Quant au Casino de Garnier (1879), clef de voûte du quartier Monte-Carlo, ...
L’Europe galante

L’Europe galante

Puccini, La Rondine Accentuant l’élégance parisienne de cette Rondine, Nicolas Joël a placé sa mise en scène sous le signe de la somptuosité, opposant décors Art Nouveau et robes hautes des années folles, les silhouettes droites soulignées par de grandes colonnes contrastant avec les fresques à la Mucha d’Ezio Frigerio et ses superbes verrières. Un Paris très Morand, élégant, superficiel et railleur pour une Traviata des années 20, qui, au lieu ...
Le roi s’amuse ...

Emmanuel Chabrier à Lyon : le roi s’amuse…

Le rideau s'ouvre sur une scène quasiment nue. Les personnages, en costume de ville, apparaissent tour à tour, stupéfaits. Visiblement, ils ont oublié que c'était le jour de la représentation. Trois appariteurs en blouse grise vont s'affairer et s'employer à mettre tout ce petit monde en place, apportant accessoires et costumes, faisant entrer et sortir les choristes, indiquant les gestes à faire aux protagonistes. On s'inquiète, Laurent Pelly aurait-il décidé ...
La résurgence de Maestro Salieri

La résurgence de Maestro Salieri

La Grotta di Trofonio par Christophe Rousset Il aura fallu plus de deux cent ans pour que le triomphe colossal de La Grotta di Trofonio d’Antonio Salieri connaisse une nouvelle ovation publique. La dernière apparition de cet ouvrage, quelque quinze ans après sa présentation en primeur au public du Burgtheater de Vienne, eut lieu à Vienne en 1799. La création lausannoise de cette production du fidèle tandem Rousset/Opéra de Lausanne a ...
Hauteur de vue…et grandeur d’âme

Hauteur de vue…et grandeur d’âme

Dialogues des carmélites L’opéra de Francis Poulenc serait-il en passe de supplanter Pelléas dans les programmations lyriques? On est en droit de se le demander au vu de la multiplication, depuis quelques années, du nombre de Dialogues à l’affiche des productions d’opéras ; mais loin de nous la tentation de le déplorer… Notre collaboratrice Catherine Scholler rendait compte, il y a seulement trois semaines, d’une représentation fort bien réussie et perçue (à Saint-Etienne) ...
La force d’un destin

La force d’un destin

Si, comme le prétend (en 1956) le musicologue américain J. Kerman, Tosca n’est qu’un « petit mélo miteux » dont la facture musicale serait « d’une banalité de café chantant », autant le dire tout de suite, le public, depuis maintenant un siècle bien sonné, ne se lasse pas de ce mélo-là et se plaît encore à chanter, certes le plus souvent dans le style Barbier de Belleville, qui dans sa salle de bains, ...
L’autre Barbier

L’autre Barbier

Giovanni Paisiello Après une première partie de saison faisant la part belle à Monteverdi (Vespro della Beata Vergine, Combatimento di Tancredi e Clorinda, Orfeo), l’Atelier Lyrique de Tourcoing se lance dans une intéressante confrontation Paisiello/Rossini sur le terrain du Barbier de Séville. La première manche s’est déroulée avec la version Paisiello de ce Barbiere au Théâtre de Tourcoing, la seconde manche est prévue en mai à l’Opéra de Lille où sera ...
Jonny ou les années 20

Ernst Krenek à Cologne, Jonny ou les années 20

Un héros noir musicien de jazz... Des personnages tous libertins cherchant avant tout le plaisir sexuel avec au milieu un artiste, compositeur en crise... Une histoire décousue se rapprochant plus de la revue musicale que de l’opéra traditionnel … L’utilisation de tous les moyens techniques disponibles pour mettre en scène notamment un glacier et un véritable train … Et pour tout cela une musique s’inspirant du charleston et du jazz ! Depuis ...
Création mondiale de Richard III de Giorgio Battistelli.

Création mondiale de Richard III de Giorgio Battistelli : Haut et fort

Petits plats dans les grands au Vlaamse Opera qui accueille la création mondiale de Richard III du compositeur italien Giorgio Battistelli. Un projet qui témoigne de l’ouverture d’esprit de la maison flamande qui programme des créations belges d’œuvres importantes (Le Grand macabre de György Ligeti, Flight de Jonathan Dove) ou des chefs d’œuvres rarement joués comme Ariane et Barbe bleue de Paul Dukas! Né en 1953, Battistelli est une figure singulière, ...
Jenufa

Jenufa, reprise réussie à l’ORW

L’Opéra Royal de Wallonie fête en ce moment, avec un peu de retard, le jubilé Leos Janacek en reprenant une belle production de Jenufa créée en 1999. De la distribution réunie, on attendait beaucoup de Barbara Haveman, habituée de la scène principautaire, et qui avait été remarquable dans le rôle-titre à Toulouse en début de saison (voir l’article de Laurent Marty à propos de ces représentations). La soprano néerlandaise ayant ...
Les 120 ans de l’Opéra de Nice

Les 120 ans de l’Opéra de Nice

Aïda souffle En programmant Aida, l’opéra de Nice reprend une partition liée à son histoire. C’est en effet l’ouvrage de Verdi qui inaugura, il y a exactement 120 ans, le « Nouveau Théâtre », édifié par l’architecte niçois François Aune, le 7 février 1885. Anniversaire oblige, puisque le théâtre fête en ce début d’année ses 120 ans justement, l’ouvrage verdien s’imposait donc et c’est le directeur du lieu, Paul-Emile Fourny qui signe la ...
Le drame de Violetta dans toutes ses nuances

Le drame de Violetta dans toutes ses nuances

Traviata Salle comble, bien sûr, pour cette reprise de la Traviata, immortalisée par le petit écran en cette soirée du 15 février. Ce chef d’œuvre musical de l’art verdien, cet ouvrage qui s’appose sur un livret tiré de La Dame aux camélias d’Alexandre Dumas fils à l’heur de remporter l’adhésion d’un large public. Jalonnée par des interventions de haut vol, l’œuvre offre souvent la possibilité de renouer avec toutes sortes de ...
L’opéra dans son plus simple appareil

L’opéra dans son plus simple appareil

Yuli Turovsky et l'Ensemble I Musici L’excellente initiative de l’ensemble I Musici de Montréal de proposer des opéras rarement joués ou ne faisant pas partie du répertoire courant revient à son chef Yuli Turovsky. On se souvient que l’an dernier, le même ensemble avait connu un franc succès avec l’opéra Alexandre Bis de Bohuslav Martinu. Cette année, trois opéras de dimension modeste avec peu de personnages et d’ambiance fort différente meublent ...
Le bonheur existe, je l’ai rencontré !

Dialogues des Carmélites à Saint-Etienne : le bonheur existe, je l’ai rencontré !

Avec cette production de Dialogues des Carmélites, l’opéra-théâtre de Saint-Étienne frappe un grand coup, proposant une production qui pourrait faire rougir bien d’autres maisons d’opéra considérées comme plus prestigieuses. Les secrets de cette réussite : une mise en scène à la fois belle, classique et respectueuse de l’œuvre, une distribution évitant le piège de l’agglomération de vedettes internationales plus ou moins rassies, grands noms accrocheurs mais ne possédant pas forcément une ...
Pouchkine au pays des Soviets

Pouchkine au pays des Soviets

Théâtre Royal de la Monnaie La Dame de Pique, dont le livret est tiré d’une courte nouvelle de Pouchkine, est généralement considérée à égalité avec Eugène Onéguine comme le chef-d’œuvre lyrique de Tchaïkovski, c’est donc avec impatience qu’on attendait la reprise au Théâtre Royal de la Monnaie d’une production fameuse de cette œuvre. Celle-ci, créée au Welsh National Opera de Cardiff, récompensée en 2001 par une Barclays/TMA Award est donc arrivée ...
Cio-Cio-San, fidèle à elle-même, tout simplement…

Cio-Cio-San, fidèle à elle-même, tout simplement…

Madame Butterfly « Butterfly, opéra diabétique, le résultat d’un incident », tel fut le titre de la presse au lendemain de la première alors que son compositeur, au même instant écrivait, « Ma Butterfly reste comme elle est : l’opéra le plus senti et le plus expressif que j’aie jamais conçu. Vous allez voir, à la fin je gagnerai… ». Etrange paradoxe des impressions ressenties… mais le maître avait raison. Bien que la première de Madama ...
Le Balcon

Le Balcon de Péter Eötvös, quel texte pour un opéra ?

Deux ans après sa création au Festival d'Aix-en-Provence, l'Opéra de Besançon reprend Le Balcon de Péter Eötvös dans une version légèrement révisée (interversion de quelques scènes du début de l'opéra) et une nouvelle mise en scène du belge Jean-Marc Forêt. Dans une interview figurant au sommaire du programme de l'opéra Le Balcon, le compositeur Péter Eötvös déclare qu'il ne peut « pas partir de n'importe quel texte pour composer… certains textes ...
Anja Harteros est Arabella

Anja Harteros est Arabella

Il y a quelques années déjà, lors d’une représentation du Freischütz, une jeune remplaçante dans le rôle d’Agathe, enthousiasma les mélomanes munichois : Anja Harteros. Depuis, la soprano allemande d’origine grecque a brillé à Munich dans des rôles aussi différents que Contessa (Noces de Figaro), Fiordiligi (Così fan tutte), Desdemona (Otello) et Freia (L’Or du Rhin), palmarès auquel vient de s’ajouter le rôle-titre dans Arabella. Et, disons-le tout de suite, elle ...
La Forza del destino ...

La Forza del destino à Liège…

Opera Royal de Wallonie Avec des moyens financiers modestes à l'échelle internationale, l'Opéra Royal de Wallonie propose une politique artistique ambitieuse. Il affiche, cette saison, plus de productions que le théâtre royal de la Monnaie et le Vlaamse opera d'Anvers et Gand. Cette scène régionale n'hésite pas à monter des ouvrages prestigieux et difficiles comme Don Carlos, Tännhauser, Les Huguenots, sans oublier, depuis 2002 et pour la première fois à Liège, ...
 

Banniere-clefdor1-aveclogo