Opéra

Rossini « Demetrio e Polibio »

Jacques Gandard / Hervé Loyet et Sylvie Villardel Depuis quatre ans déja, l’équipe d’Agapé - Les amis de de la Pellonière mène l’aventure de donner en extérieurs, en version scénique et avec orchestre, un opéra en plein cœur du Perche. L’an dernier, un Didon et Enée de belle qualité avait été représenté dans la cour d’honneur du château. Cette année, l’entreprise était encore plus ambitieuse, puisqu’elle concernait une œuvre plus dense, et ...

La dame est dans la vase

Gioachino Rossini : La Donna del Lago Après un Hàry Janos revu et corrigé par l’impossible Monsieur Scarpitta, un événement phare pour cette seconde soirée lyrique - une grande rareté de l’inénarrable Gioachino, la Donna del Lago, un opéra « expérimental » de l’enfant prodigue de Pesaro. Créé en 1819, cet opera seria, d’après Walter Scott, est un éclatant drame patriotique, une flambloyante flamme épique crépitant d’un feu attisé en permanence ...
Fidelio ou la leçon d’humanité

Fidelio ou la leçon d’humanité

Ludwig van Beethoven Le Grand Théâtre de Tours a bel et bien changé de look depuis l’arrivée de Jean-Yves Ossonce à sa tête en mars 1999. Sur le plan de l’équipement, le théâtre s’est trouvé débarrassé de son antique moquette poussiéreuse puis les vieux fauteuils grinçants sont partis la rejoindre bien vite. Côté musique, l’orchestre est devenu régional et assure une saison symphonique en plus de ses activités lyriques. Le Grand ...

Une nymphe à la Bastille

Avec dix ouvrages lyriques à son catalogue, Antonín Dvořák compte parmi les compositeurs les plus prolifiques de l’histoire de l’opéra. Cette part de sa création reste pourtant à découvrir en Europe occidentale. En tout cas aucune de ses partitions lyriques n’avait été jouée à Paris jusqu’au 19 juin dernier. C’est avec Rusalka, la plus fameuse de ses pièces du genre, que Dvorak a enfin fait son entrée au répertoire de ...

Fiancée de Lammermoor, sur les ailes du Chant

A quoi reconnaît-on un événement ? Si c’est la remise dans une perspective historique et musicologique, aussi moderne que rigoureuse, d’une œuvre - et d’une manière de composer - qui appartiennent à l’histoire de Paris et de l’Europe ; alors le Châtelet, au service de l’Opéra de Lyon, a bien offert à la capitale un événement. Rien, peut-être, n’a plus marqué la vie lyrique de la première moitié du XIX° siècle que l’influence, ...
Cecilia à l’école buissonnière des amants

Cecilia Bartoli à l’école buissonnière des amants

L’Opéra de Zürich est un opéra de troupe ; Liliana Niketeanu, Roberto Saccà, Oliver Widmer sont des habitués de ses productions, souvent cornaquées on le sait par Nikolaus Harnoncourt ; lequel ne manque pas de pousser l’orchestre vers des sommets que celui-ci n’atteint pas toujours… A l’occasion, s’y adjoint Cecilia Bartoli : qu’on se souvienne de certain Orfeo ed Euridice de Haydn (Saccà, Holzmair)… Le chef autrichien est devenu en même temps un ...

Splendide Jenufa

Sebastian Lang-Lessing / Jean-Louis Martinelli Au terme de sa première programmation à la tête de l’Opéra de Nancy, Laurent Spielmann, ex-directeur du Festival Musica de Strasbourg et de l’Opéra du Rhin, proposait le 20 juin la création nancéenne du premier grand chef-d’œuvre lyrique de Leos Janacek, Jenufa, spectacle qui parachève une saison caractéristique de son concepteur, originale et diversifiée. Ayant mis en résidence le compositeur Georges Aperghis, nommé le jeune chef ...

Musique et cirque

Roland Auzet Dix jours après sa remarquable performance Théâtre du Châtelet dans l’hommage rendu par la Ville de Paris à Iannis Xenakis, dans deux pages emblématiques du compositeur, Psappha et Kassandra, le percussionniste Roland Auzet proposait Théâtre Silvia Montfort la première d’un spectacle dont il est à la fois le concepteur, le compositeur, le scénographe et le metteur en scène. Homme polymorphe, Auzet est également un fou du cirque, et reste ...
Renée Fleming - Une musique des sphères

Renée Fleming – Une musique des sphères

Au recommencement est le Chaos. Voici quelque temps déjà, Maria Callas, divinité grecque, s’emploie à réorganiser et rajeunir, revivifier en un mot, l’harmonieuse et nébuleuse musique de l’Italie « belcantiste » – celle du début du XIX° siècle. Un univers en pleine expansion en vérité ; mais parvenu au stade ultime de son invention de filaments et de rais de lumière. Certains d’un éclat violent, d’autres ténus et intermittents ; d’autres encore ...

Heureux qui comme Ulysse…

William Christie / Adrian Noble Une révélation, ce retour à Ithaque, par Jupiter ! Monteverdi est un musicien hors du temps, voire de tous les temps. D’ailleurs, rétablissons la vérité : ce Crémonais est un compositeur... du vingtième siècle ; l’Umberto Eco de la Musique. Désabusé par début de troisième millénaire guère exaltant, et après avoir entendu à Strasbourg Mésentente Préalable, un sinistre capharnaüm bruyant d’une fumisterie prétentieuse (selon ses propres termes) ; ce passionné ...
florez_c_josef_gallauer

Juan Diego Flórez, ténor decca-rossinien

Questions au ténor Juan Diego Flórez en marge de la sortie du CD « Rossini Arias » chez Decca. « Le répertoire pour mon type de voix est fabuleux, j’ai envie de tout chanter. » RM : Quel est votre répertoire actuel ? Juan Diego Flórez : Jusqu’à ce jour, j’ai vraiment chanté beaucoup de rôles. C’est La Somnambula bellinienne que j’ai interprétée le plus, avec également Il Barbiere in Seviglia, L’Italiana in Algeri ...

Giuseppe Verdi, Fastaff trop classe

Production réalisée dans le cadre du Festival d’Aix-en-Provence 2001 par Herbert Wernicke, qui avait déjà monté dans l’enceinte du Théâtre de l’Archevêché une Belle Hélène d’Offenbach qui suscita quelque remous, ce Falstaff est le dernier ouvrage proposé en France par le metteur en scène scénographe allemand, mort brutalement le 16 avril dernier à l’âge de cinquante-cinq ans alors qu’il travaillait sur une nouvelle production d’Israël en Egypte de Haendel pour ...

La révolution Gluckiste met les ténors à rude épreuve …

Orphée et Eurydice par Marc Minkowski Rarement une œuvre lyrique aura subi autant de remaniements que cet opéra dont l’originalité et l’expressivité firent grand bruit et qui servit en quelque sorte d’emblème à la grande réforme de l’opéra entreprise par Gluck. En fait, il en existe trois versions « légitimes » : celle de Vienne, créée en 1762 avec le castrat Gaetano Guadagni dans le rôle titre sur le livret en italien de Raniero de ...

Les multiples visages de la flibuste

Il Pirata Paris. Théâtre du Châtelet. 23-V-2002. Mozart, Air de Concert KV 505 «Ch’io mi scordi di te ?» - Verdi, Air du Saule et Ave Maria, extraits d’Otello - Strauss, Scène finale de Capriccio - Charpentier, «Depuis le jour», extrait de Louise. Orchestre de Paris, piano et direction : Christoph Eschenbach. Et aussi : Mozart, Ouverture de Don Giovanni - Verdi, Ouverture de La Forza del Destino - Strauss, Don Juan, poème symphonique. Truisme : ...

Carmen sans « espagnolades »

Jesús López Cobos l’a rappelé au public français, Carmen de Georges Bizet n’a rien d’espagnol, si ce n’est la vision que pouvait en avoir un compositeur français au début du dernier tiers du XIXe siècle, vision qui tient du fantasme mais qui sonne si magistralement « couleur locale » que l’on finit par authentifier une musique née de l’imaginaire comme étant authentique, au point qu’elle est très rapidement devenue universelle… Et ...
Les Noces de Figaro, ou la Double Inconsistance

Les Noces de Figaro, ou la Double Inconsistance

Le Nozze di Figaro Pauvre Wolfgang ! Victime d’une nouvelle production pâlotte, avec un Figaro falot, et una piccola Susannettina… Non qu’il faille déplorer de fautes de goût rédhibitoires. Mais, de là à transformer cette amère comédie humaine en un divertissement léger de boudoir, une farce kitsch outrageusement poudrée ; il y a un pas : il a failli être franchi à plusieurs reprises. Du Mozart très sage, privé d’équivoque – aseptisé ; c’est un ...

Capella de Turchini

Antonio Florio Avec son ensemble, la Capella de Turchini, Antonio Florio effectue, depuis sa création en 1987, un remarquable travail de recherche et de redécouverte des chefs-d’œuvre du baroque napolitain des XVIIe et XVIIIe siècles. Très diversifié et contrasté, tant par le choix des interprètes que des styles, le programme de ce concert, dans l’ensemble plutôt joyeux et comique, offrait cependant, en ouverture, une place à un genre plus sérieux, avec la ...

Un Hollandais à la hauteur de la légende

Der Fliegende Hollander Deux ans après sa première apparition sur la scène de l’Opéra Bastille, la production du Fliegende Holländer de Willy Decker qui en avait déjà laissé les réglages à Christoph Myer de cette mise en scène reprise cette fois par Alejandro Stadlers, convainc davantage qu’à l’origine. La scénographie de Wolfgang Gussmann place l’action dans un vaste salon bourgeois des bords de la mer du Nord aux murs blancs formant ...

La Scuola di Don Alfonso

Cosi fan tutte Alors même que le Grand Théâtre de Bordeaux est un somptueux écrin pour la création de Mozart, rarement Cosi fan tutte aura sonné aussi sèchement, aussi compact, aussi peu nuancé. Chef symphonique inspiré, Yutaka Sado ne maîtrise pas l’espace propre au théâtre lyrique, sa course frénétique suscitant même de sérieux décalages. Côté orchestre, les vents, particulièrement les cuivres, sont trop proéminents et la registration du clavecin étrangement indigente. ...

Un Bal Masqué de Verdi : quand l’opéra ouvre le bal

Festival Mozart Les 29 et 30 mai, dans le cadre du Festival Mozart, danseurs de la Compagnie du Bal Mabille, musiciens de l’Orchestre Lyrique de Paris, chanteurs solistes et choristes du Chœur Vincent d’Indy, sur un même plateau, donneront Un Bal Masqué, opéra historique de Giuseppe Verdi, mis en scène par Alain Carré au Manège Musiques de Marcq en Baroeul à 20h30. Cathy Flahaut, professeur de danse contemporaine au Conservatoire National de ...

Ariane à Massilia

Ariadne auf Naxos Incroyable mais vrai il aura fallu à Marseille attendre le 25 avril 2002 pour créer in loco Ariadne auf Naxos de Richard Strauss. Il est vrai qu’à l’exception de la trilogie Salomé/ Elektra/ Rozenkavalier la scène lyrique phocéenne a ajouté tardivement à son répertoire les autres titres du compositeur munichois : die Frau ohne schatten en 1992 et die Schweigsame frau en 2001. Manque encore Arabella et Capriccio –pour ...
Maîtres Chanteurs de tradition

Maîtres Chanteurs de tradition

Die Meistersinger von Nürnberg C’est sur une vision d’une terrifiante tradition que s’ouvre le rideau au terme de l’ouverture des Maîtres Chanteurs de Nuremberg proposés par le Théâtre du Capitole de Toulouse. Car, s’il se trouve au monde une partition lyrique chargée de tragique, c’est bien Les Maîtres Chanteurs de Nuremberg. En effet, si l’unique opéra comique de Richard Wagner, conversation en musique de plus de 4h30 traitant de questions purement ...
Une Mamma au carnaval

Une Mamma au carnaval

Viva la Mamma C’est dans une ambiance de carnaval, baignée de pluie et de confettis, que l’Opéra de Nantes donnait, dimanche 7 avril, la deuxième représentation de Viva la Mamma, opéra en deux actes de Gaetano Donizetti. Cet ouvrage, dont le compositeur italien a réalisé deux versions, respectivement créées en 1827 puis en 1831 au Teatro Nuovo de Naples, puise son inspiration dans l’opera buffa du XVIIIe siècle. La thématique des ...

Povero Idomeneo

Idomeneo Premier authentique chef-d’œuvre scénique de Mozart, longtemps négligé, Idomeneo n’a guère de chance avec l’Opéra de Paris. Pour sa troisième production en quinze ans présentée dans autant de salles (Salle Favart en 1987, Opéra Bastille en 1991, Palais Garnier cette année), l’ouvrage n’aura jamais connu pire lecture que celle-ci. L’on a le sentiment, face à cette scénographie et cette mise en scène plates et laissant les chanteurs désemparés, de se ...

Vienne années trente

Arabella Ultime fruit de l’extraordinaire collaboration entre deux des plus grands créateurs de l’histoire de l’opéra, le poète autrichien Hugo von Hofmannsthal et le compositeur bavarois Richard Strauss, Arabella est un ouvrage trop rare à la scène. Pendant du Chevalier à la rose créé en 1911 qui chante la gloire de la Vienne triomphante de Marie-Thérèse au Siècle des Lumières, Arabella, achevé en 1933, a pour cadre la Vienne de François-Joseph ...

Le Barbier de Bagdad

Il Barbiere di Siviglia Pour sa seconde mise en scène lyrique, toutes deux présentées à l’Opéra Bastille, Coline Serreau, comédienne célébrée, cinéaste à succès, avec des films comme Trois hommes et un couffin (1984) et Chaos (2001), dramaturge de renom, avec notamment Quisaitout et Grobêta, Le Salon d’été, signe un réjouissant Barbier de Séville. Réjouissant, à la fois sur le plan spirituel, pétillant de malice, et par son intelligence, car profond ...
Juan Diego Florez - Gioachino Rossini

Juan Diego Flórez – C’est le Pérou !

Au disque, il n’est pas un débutant : quelques participations à des enregistrements d’opéras l’ont déjà fait remarquer (¹). 1999 : en trois duos interpolés entre les airs, Juan Diego Flórez ravit sans difficulté la vedette à Vesselina Kasarova dans son récital Rossini (Bmg-Rca). Plus près de nous, Decca et Chailly l’ont déjà sollicité par deux fois : Verdi et Rossini (²). Droit au but : la présente anthologie est à prendre dans les ...

Macbeth au chocolat

Macbeth Retour à l’Opéra-Bastille de la production de Macbeth présentée en février 1999, dont on retrouve les plaquettes de chocolat noir qui servent de cadre à l’action, à laquelle elles font un écrin un brin kitsch. Quoique assurément l’œuvre majeure de la première période de Verdi, que l’univers de Shakespeare inspira dès la première tentative, la réussite d’une production de Macbeth repose entièrement sur les épaules des deux protagonistes principaux, qui ...

Archaïsme et conte de fées

Oberon Ultime partition de Carl Maria von Weber, fruit d’une commande du Covent Garden de Londres, qui en donna la création le 12 avril 1826, situé à mi-chemin du Singspiel et du drame wagnérien alors en devenir, Oberon n’est pas vraiment représentatif de l’évolution de la pensée de son auteur, qui, avec Euryanthe composé trois ans plus tôt, montrait sa volonté de se tourner vers le drame lyrique avec récitatif continu, ...

La libération de Francesca Caccini de l’Oubli

La liberazione di Ruggiero dall’isola d’Alcina Coïncidence ? Une grosse semaine après la Journée Internationale des Femmes, voilà que Gabriel Garrido vient apporter un point d’orgue à ce décidément remarquable cycle « Figures de l’Antique » de Radio-France ; en créant salle Olivier Messiaen ce qui semble être le premier opéra de l’histoire, écrit d’une féminine main. Dans ce domaine comme en tant d’autres, on en conclura donc que le beau sexe ne s’est ...
 

Banniere-ClefsResmu-ok