Bannière-Web-ResMusica-728x90

Opéra

Une Mamma au carnaval

Une Mamma au carnaval

Viva la Mamma C’est dans une ambiance de carnaval, baignée de pluie et de confettis, que l’Opéra de Nantes donnait, dimanche 7 avril, la deuxième représentation de Viva la Mamma, opéra en deux actes de Gaetano Donizetti. Cet ouvrage, dont le compositeur italien a réalisé deux versions, respectivement créées en 1827 puis en 1831 au Teatro Nuovo de Naples, puise son inspiration dans l’opera buffa du XVIIIe siècle. La thématique des ...

Povero Idomeneo

Idomeneo Premier authentique chef-d’œuvre scénique de Mozart, longtemps négligé, Idomeneo n’a guère de chance avec l’Opéra de Paris. Pour sa troisième production en quinze ans présentée dans autant de salles (Salle Favart en 1987, Opéra Bastille en 1991, Palais Garnier cette année), l’ouvrage n’aura jamais connu pire lecture que celle-ci. L’on a le sentiment, face à cette scénographie et cette mise en scène plates et laissant les chanteurs désemparés, de se ...

Le Barbier de Bagdad

Il Barbiere di Siviglia Pour sa seconde mise en scène lyrique, toutes deux présentées à l’Opéra Bastille, Coline Serreau, comédienne célébrée, cinéaste à succès, avec des films comme Trois hommes et un couffin (1984) et Chaos (2001), dramaturge de renom, avec notamment Quisaitout et Grobêta, Le Salon d’été, signe un réjouissant Barbier de Séville. Réjouissant, à la fois sur le plan spirituel, pétillant de malice, et par son intelligence, car profond ...
Juan Diego Florez - Gioachino Rossini

Juan Diego Flórez – C’est le Pérou !

Au disque, il n’est pas un débutant : quelques participations à des enregistrements d’opéras l’ont déjà fait remarquer (¹). 1999 : en trois duos interpolés entre les airs, Juan Diego Flórez ravit sans difficulté la vedette à Vesselina Kasarova dans son récital Rossini (Bmg-Rca). Plus près de nous, Decca et Chailly l’ont déjà sollicité par deux fois : Verdi et Rossini (²). Droit au but : la présente anthologie est à prendre dans les ...

Macbeth au chocolat

Macbeth Retour à l’Opéra-Bastille de la production de Macbeth présentée en février 1999, dont on retrouve les plaquettes de chocolat noir qui servent de cadre à l’action, à laquelle elles font un écrin un brin kitsch. Quoique assurément l’œuvre majeure de la première période de Verdi, que l’univers de Shakespeare inspira dès la première tentative, la réussite d’une production de Macbeth repose entièrement sur les épaules des deux protagonistes principaux, qui ...

Archaïsme et conte de fées

Oberon Ultime partition de Carl Maria von Weber, fruit d’une commande du Covent Garden de Londres, qui en donna la création le 12 avril 1826, situé à mi-chemin du Singspiel et du drame wagnérien alors en devenir, Oberon n’est pas vraiment représentatif de l’évolution de la pensée de son auteur, qui, avec Euryanthe composé trois ans plus tôt, montrait sa volonté de se tourner vers le drame lyrique avec récitatif continu, ...

La libération de Francesca Caccini de l’Oubli

La liberazione di Ruggiero dall’isola d’Alcina Coïncidence ? Une grosse semaine après la Journée Internationale des Femmes, voilà que Gabriel Garrido vient apporter un point d’orgue à ce décidément remarquable cycle « Figures de l’Antique » de Radio-France ; en créant salle Olivier Messiaen ce qui semble être le premier opéra de l’histoire, écrit d’une féminine main. Dans ce domaine comme en tant d’autres, on en conclura donc que le beau sexe ne s’est ...

L’âme des Atrides

Elektra « Dans mon Elektra, dit le metteur en scène Stéphane Braunschweig, je n’ai pas cherché à rivaliser avec la musique, car si j’avais insisté sur l’hystérie des trois femmes, j’aurais fait redondance. » Braunschweig en effet, tel un psychanalyste, a choisi de s’attacher aux conflits intérieurs vécus par chacun des protagonistes, laissant à la musique le soin d’exprimer la terrifiante bataille que se livrent les trois femmes, même si l’essence ...
Le Coq d’Or chante les louanges du soleil nantais

Le Coq d’Or chante les louanges du soleil nantais

Le Coq d’Or Un dimanche rempli d’un soleil éclatant dans un ciel bleu azur souhaitait la bienvenue à cette troisième représentation, en création nantaise, du « Coq d’Or » de Nikolaï Rimski-Korsakov, à l’opéra de Nantes. Le public, toujours plus intéressé de nouveautés, s’était déplacé pour célébrer l’événement en compagnie de quelques passionnés du compositeur venus de l’étranger pour assister à la représentation de cet opéra en trois actes, très peu ...

Un homme à la mer : les Crimes de Grimes

Peter Grimes Avis de tempête sur la Ville Rose ! Après deux spectacles ternes, il était grand temps que Toulouse se reprît ! Mission accomplie, grâce à ce suffocant drame maritime de l’un des plus grands compositeurs anglais du XX° siècle : Benjamin Britten. Violent réquisitoire contre l’exclusion, la bêtise et la morale mesquine. L’on pourrait craindre d’assister à un fait divers banal, une chronique sociale appliquée au destin d’un pêcheur marginal, en butte ...

Bérénice, un murmure meurtri déchirant de douceur

Lorsqu’un opéra français, en l’occurrence celui de Marseille, décide de bousculer une tradition ronronnante et exhume à ce titre un authentique chef-d’œuvre injustement tombé dans l’oubli, le critique musical se doit d’observer un «devoir de réserve». En effet, il est difficile d’apprécier objectivement la qualité d’une œuvre rarement interprétée : Bérénice n’a jamais été jugée digne d’être représenté sur la moindre scène lyrique depuis sa création à l’Opéra-Comique en… 1911! La cité ...
Betsy Jolas « D’un opéra de voyage »

Betsy Jolas « D’un opéra de voyage »

La série, tant attendue, des «entretiens de Bruno Serrou», éditée par les éditions CIG’ART/Jobert, a pour vocation de permettre aux compositeurs de se faire mieux connaître et d’imposer leur environnement musical de qualité. Cette collection se fonde sur le principe qu’il leur est de plus en plus nécessaire de communiquer afin de valoriser leur personnalité, leur travail et leur talent. Bien entendu, et il est utile de le préciser, rien ne ...

Exaltation de la « Medea » de Rolf Liebermann

Medea Pour la seconde entrée de la saison au répertoire de l’Opéra de Paris d’une œuvre de la fin du XXe siècle, après Das Mädchen mit den Schwefelhölzer de Helmut Lachenmann, Hugues Gall a porté son dévolu sur une partition de son maître ès direction de théâtre lyrique, Rolf Liebermann. Il en a confié la mise en scène à Jorge Lavelli, autre familier de l’Opéra de Paris de l’ère Liebermann. Directeur de ...

Platée, réjouissante allégorie de l’opéra

Platée Il est des soirées dont on se souvient parce que tout s’est déroulé à la perfection, au point que l’on en oublie le quotidien, notamment ses préjugés, tant le spectacle est réussi, tout semblant couler de source. Telle a été la première de la reprise de Platée de Jean-Philippe Rameau au Palais Garnier dans la production donnée pour la première fois en avril 1999. Cet ouvrage, créé à La Grande ...

La Verità in Cimento

La Verità in Cimento Hier soir, l’opéra-théâtre de Massy proposait, sous la direction de Jean-Christophe Spinosi et dans une mise en scène de Christian Gangneron, La Verità in Cimento, opera seria d’Antonio Vivaldi. Les 800 places de ce théâtre moderne, spacieux et confortable avaient été prises d’assaut, en partie par un groupe de lycéens qui, après quelques chahuts d’usage, se montra particulièrement attentif. Ces derniers temps, de nombreuses opérations réussies, de ce ...

La « Rodelinda » de Haendel sobrement élégante présentée à Paris, Théâtre du Châtelet, atteste de la vitalité du Festival de Glyndebourne

Rodelinda Le Théâtre du Châtelet aura été l’hôte en ce début d’année 2002 du Festival de Glyndebourne, accueillant deux productions qui ont marqué l’histoire récente de la plus fameuse des manifestations lyriques britanniques. Fidelio de Beethoven dirigé par Sir Simon Rattle et mis en scène par Deborah Warner, et la plus rare Rodelinda de Haendel, par William Christie et Jean-Marie Villégier, l’équipe même qui re-créa l’Atys de Lully voilà plus de ...

Avec Mme Warner, Fidelio perd le Léonord

Sir Simon Rattle Il en neige même ce soir-là sur Séville, capitale de l’Andalousie ! Un ministre providentiel, Don Fernand, tel un deus ex machina, vient de libérer un prisonnier d’opinion, Florestan, injustement détenu ; et de faire châtier le méchant Don Pizzare, son geôlier. La courageuse Léonore y est, il est vrai, pour beaucoup. Epouse de Florestan, elle s’est travestie en homme et a bravé tous les dangers de la prison pour ...
Les Soldats et La Belle endormie

Manfred Gurlitt, les Soldats et La Belle endormie

Die Soldaten Avec « Les Soldats » de Manfred Gurlitt, l’Opéra de Nantes renouvelait, le 16 janvier, ce qui est désormais une tradition clairement établie de favoriser un répertoire en devenir, mésestimé ou injustement livré à l’oubli. L’opéra de Gurlitt est ainsi la septième création depuis 1995 et la deuxième de la saison en cours, après celle de « Powder her face » du jeune compositeur britannique Thomas Ades, le 25 ...
Norma à Orange - Le plus beau cadeau d’anniversaire de Bellini

Norma à Orange – Le plus beau cadeau d’anniversaire de Bellini

La marque italienne Hardy Classic s’est depuis longtemps spécialisée dans la commercialisation de VHS « historiques » (pour les bonnes bouches, une Aïda de Vérone avec Gencer, Bergonzi et Cossoto, par exemple...). L’arrivée du DVD lui donne l’occasion d’étrenner ce media idéal par la très grande porte. En effet, elle met à la disposition du mélomane l’un des opéras majeurs du répertoire, dans l’une de ses rares interprétations de légende ...

La Vieille Russie prend la Bastille

La Khovanchtchina Opéra rare en France, alors même qu’il s’agit assurément du chef-d’œuvre de Moussorgski, en dépit de Boris Godounov, La Khovanstchina fait enfin son entrée au répertoire de l’Opéra Bastille. Cet ouvrage n’avait pas été représenté à Paris depuis 1984, année où il avait été monté dans une splendide production de Pier Luigi Pizzi au Théâtre du Châtelet, qui en avait donné la création française en 1913 dans une réalisation ...

Conte médiéval franco-finlandais

L’Amour de loin Paris. Théâtre du Châtelet. 26-XI-01. Kaija Saariaho : L’Amour de loin. Dawn Upshaw, Lilli Paasikivi, Gerald Finley. Chœur de Chambre Accentus. Chef de chœur : Laurence Equilbey. Orchestre de Paris. Direction : Kent Nagano. Mise en scène : Peter Sellars. Décors : George Tsypin. Costumes : Martin Pakledinaz. Lumières : James F. Ingalls. Commencé avec Trois Sœurs de Peter Eötvös au Théâtre du Châtelet, le mois de novembre se sera conclu en ce même théâtre sur ...

Un libertin à New York

The Rake’s Progress C’est dans une atmosphère de bande dessinée qu’André Engel a transposé l’opéra d’Igor Stravinsky, The Rake’s Progress, dans lequel le compositeur russe rend un hommage appuyé au XVIIIe siècle. Loin de l’adaptation de Peter Sellars présentée voilà quelques saisons Théâtre du Châtelet qui déroulait l’action dans une prison californienne, le metteur en scène français, en dépit des apparences, se situe davantage dans l’esprit de la production de John ...

L’Amour de loin, l’Ennui de près

Il est de courant de se moquer du public conservateur et réactionnaire du Festival de Salzbourg, surtout depuis que Gérard Mortier a commencé à « ruer dans les brancards » il y a une dizaine d’année en proposant opéras du XXeme siècle et mises en scène sulfureuses. Curieusement pour l’Amour de Loin (créé à Salzbourg le 15 août 2000) ce même public est porté aux nues puisqu’il a réservé un ...
La beauté à l’état pur.

L’Amour de loin, la beauté à l’état pur

Paris. Théâtre du Châtelet. 26 novembre 2001. Kaija Saariaho : L’Amour de loin. Dawn Upshaw. Lilli Paasikivi. Gerald Finley. Orchestre de Paris. Direction : Kent Nagano. Mise en scène : Peter Sellars. Livret : Amin Maalouf. Un an après la merveilleuse création de «El Nino», Dawn Upshaw, Peter Sellars et Kent Nagano reviennent au Châtelet pour une nouvelle création. Co-création en fait, car l’opéra, co-commandé par Le Théâtre du Châtelet et le Festival de Salzbourg, ...
Juan Diego Florez - Gioachino Rossini Cantates

Les Noces de Decca et Juan Diego

Riccardo Chailly poursuit son récent cycle des Cantates de Rossini avec une alacrité communicative. Si l’intérêt musicologique de ce volet est évident, convenons que la pièce de circonstance Le Nozze (1816), peu théâtrale et souvent verbeuse (véritable puzzle de réemplois), apporte peu à la gloire du musicien. L’habile éditeur y met en avant le nom de sa diva, notoriété oblige. Dommage: l’admirée Cecilia Bartoli a déjà enregistré chez lui (1992) ...
Francis Poulenc - Portraits de groupes avec âmes

Francis Poulenc – Portraits de groupes avec âmes

Créé à la Scala de Milan le 26 Janvier 1957 (en italien, avec en particulier Virginia Zeani et... Leyla Gencer), le grand œuvre lyrique de Poulenc a très rapidement gagné la gloire internationale, a-t-on coutume de lire. Les plus grands théâtres du monde l’ont monté, et avec des distributions prestigieuses, il est vrai. Mais en France, surtout depuis le retrait de Regine Crespin, on a surtout la sensation qu’il est ...

Les Andes Galantes de Gabriel Garrido

XXIV° Festival d’Art Sacré De la nouveauté avant toute chose… A défaut de création mondiale, on aura eu la joie d’assister à la création européenne de trois bijoux de la musique sud-américaine baroque, redécouverts vers 1970 ; et ravivés par Garrido à l’occasion du Festival d’Art Sacré de Paris, dont il assurait l’ouverture. Concert d’autant mieux venu, que dans la France entière se déroule concomitamment le Mois National du Baroque Latino-Américain (se ...

« Trois Sœurs » de Péter Eötvös

Trois Soeurs Créé à l’Opéra de Lyon, son commanditaire, le 13 mars 1998, Trois Sœurs de Péter Eötvös a été reçu dès sa première présentation comme l’un des ouvrages majeurs du XXe siècle, l’ouvrage plus significatif du théâtre lyrique depuis Die Soldaten de Zimmermann. La reprise de cette même production plus de trois ans et demi après sa première conforte ce sentiment rare d’abouti, de plénitude, de chef-d’œuvre absolu. Ce que ...

Wozzeck de Glasgow

L’Opéra de Paris est en ce moment, à l’heure de la Seconde Ecole de Vienne. En effet, alors que Garnier propose Der Zwerg d’Alexandre Zemlinsky (voir article ci-dessous), Bastille reprend Wozzeck d’Alban Berg. Deux compositeurs plus proche l’un de l’autre que ce que laissent supposer leurs styles respectifs. Les deux hommes en effet s’estimaient au-delà de leur art. Trois ans et demi séparent la création des deux ouvrages proposés par ...

Enfants terribles

Der Zwerg / L’Enfant et les sortilèges L’Opéra Garnier propose un diptyque voué à l’enfance, une enfance fondamentalement cruelle, dont l’innocence ne peut excuser ni même expliquer le comportement. Certes, il y a une grande différence entre l’enfant préadolescent de Ravel et la princesse au seuil de l’âge adulte de Zemlinsky, et si l’on est prêt à pardonner le premier, la seconde est détestable… Amoureux éconduit d’Alma Mahler-Schindler dont il fut le ...
 

Banniere-ClefsResmu-ok