Mot-clef : Jules Massenet

Massenet, Cléopâtre, photo Christian Dresse

Marseille : Cléopâtre… et Marc-Antoine

Pour honorer le label Marseille Provence, capitale européenne de la culture, l’Opéra de Marseille offre une saison plus singulièrement méditerranéenne dont la pénultième étape est une rareté. Saluons une institution qui, avec un fier courage, préfère produire un ouvrage quasi-inconnu plutôt qu’une énième (et réputée « fédératrice ») Traviata. Avec cette Cléopâtre (1912), Jules Massenet résuma tout son art. Alors que, en 1912, Debussy, Schönberg et Stravinsky (il avait achevé Petrouchka ...
Alexandre Sylvestre & Marianne Fiset © Yves Renaud

Montréal : Une Manon bien lisse

L'Opéra de Montréal termine sa 33ième saison avec un chef-d'oeuvre du répertoire français. Nous restons partagé devant cette Manon, admirant les qualités vocales de la protagoniste mais frustré par une mise en scène qui regarde cinquante ans en arrière, du côté de Jean-Pierre Ponnelle. L'effet dramatique est souvent gommé par des insipidités - le jeu de scène de l'enlèvement du Chevalier au deuxième acte est mal exécuté ; à Saint-Sulpice, Manon ...
CD Indesens Paidassi violon français

Premier disque de Solenne Païdassi consacré au répertoire français

Solenne Païdassi, Premier Grand Prix du dernier Concours Jacques Thibaud en 2010 — cela faisait 55 ans qu’aucun(e) Français(e) n’avait obtenu cette consécration —, se distingue par son jeu à la fois dynamique et subtil. Peut-on considérer que son premier disque, consacré à trois grandes Sonates pour violon de la musique française de l’époque moderne, est une façon, pour la jeune violoniste, de revendiquer son appartenance à une lignée du ...
Norah Amsellem © Cosimo Magliocca

La vierge se la joue à Notre-Dame de Paris

L’arrivée des nouvelles cloches de Notre-Dame ne sont pas le seul événement musical pour célébrer le 850ème anniversaire de la cathédrale. Jules Massenet, dont on a fêté le centenaire de sa mort l’année dernière, est également de la fête, et c’est une nef pleine de mélomanes (et de touristes ?) enthousiastes qui a assisté à la redécouverte de sa « légende sacrée en quatre scènes pour soli, chœurs et orchestre » : La Vierge. Redécouverte, ...
CD Mirare Satie et Cie Queffélec

Satie & Compagnie : Les chemins de la musique française

C’est un voyage à travers la musique française du tournant du siècle, avec de petites pièces caractéristiques, à l’opposé d’une certaine lourdeur symphonique d’outre-Rhin. Et c’est certainement la forme de musique la plus représentative de la France de la Belle Epoque. Anne Queffélec propose une nébuleuse Satie autour duquel gravitent une multitude de musiciens connus et inconnus – ou plutôt, mal connus de nous. Ainsi, les Gnossiennes et quelques Gymnopédies ...
François Xavier Roth © François Sechet

Espagne fantasmée par Les Siècles à Paris

Si la programmation mettait clairement l'Espagne à l'honneur, il s'agissait avant tout d'une Espagne fantasmée. En cette seconde moitié du XIXè siècle où elle fut une inépuisable source d'inspiration, de nombreux compositeurs cédèrent à ses charmes - qu'on songe par exemple au célèbre opéra de Bizet. C'est cette Espagne certes colorée, mais créée de toutes pièces, qui nous fut révélée lors de ce concert. La diversité des danses et de leurs ...
Massenet, Manon, photo par Tanja Dorendorf

Théâtrale Manon à Bâle

Manifestement, cette production a cherché à savoir quels lecteurs de l’abbé Prévost les deux librettistes (Henri Meilhac et Philippe Gille) furent. Comme pour retrouver l’alacrité d’un tableau que ses restaurateurs successifs ont rendu opaque, Elmar Goerden a essentiellement retenu l’écart dans lequel Manon et le chevalier se situent par rapport aux lieux où circulent et s’échangent les normes morales, sociales et politiques de leur temps. Exeunt le rococo (trop facilement ...
Calleja_2010_12_E_15-53

Récital Joseph Calleja au Théâtre des Champs-Elysées

Il reste bien peu de l’hommage à Mario Lanza, sous lequel était placée la prestation de Joseph Calleja, si ce n’est le titre du concert. En effet, le ténor, si peu invité sur les scènes parisiennes, a préféré régaler son public d’airs d’opéra plutôt que des chansons qui constituent l’essentiel de son dernier CD, « a tribute to Mario Lanza ». C’est tout aussi bien, car dans ce répertoire ultra-classique, ...
Sur les pas de Thais1 - Crédit Cyrille cauvet

Clôture du festival Massenet de Saint-Étienne

Visions…poème symphonique, présente une amusante caractéristique, sa partition fut composée pour orchestre, soprano solo et électrophone, ce qui fait de Jules Massenet l’annonciateur de la musique électro-acoustique. On sent à cet instant se dresser les cheveux sur la tête de notre bien-aimé directeur de la publication, mais tel est le cas, Massenet fut un précurseur, toujours à la recherche de sonorités inédites. Le projet fut abandonné, à cause du peu de ...
Le Mage - Kate Aldrich et JF lapointe- Cyrille Cauvet

Le Mage fait des miracles au festival de Saint-Étienne

Il était jusqu’ici très difficile de se faire une idée de la qualité de l’opéra de Jules Massenet, Le Mage. Créé en 1891, il connut une trentaine de représentations et ne fut repris qu’une seule fois, à La Haye, en 1896. Pour les âmes chagrines, cela était dû à sa froideur et son manque de relief, pour les optimistes, à une cabale montée par Ernest Reyer, furieux de voir reporter ...
emi plassson opera

Michel Plasson et l’amour de l’opéra français

Espéré après une première publication symphonique majeure en 2010, EMI vient de nous restituer en un coffret de 38 CD l’essentiel des opéras français enregistrés par Michel Plasson avec l’orchestre et le chœur du Capitole entre 1976 et 2002. Quelle aubaine ! Au moment où EMI risque d’être avalé avec son fabuleux catalogue par le monstre Universal, voici cette boîte recelant la quintessence de l’opéra  français, défendue envers et contre tout pendant ...
Opera Comique 2011-02" Cendrillon " de Jules MassenetDirection musicale, Marc MinkowskiMise en scne, Benjamin Lazar

Benjamin Lazar revisite Cendrillon

Grand habitué des éclairages à la bougie, c’est apparemment avec la fée « électricité » que flirte à présent Benjamin Lazar pour sa lecture de la Cendrillon de Massenet. Sans doute le metteur en scène a-t-il voulu rappeler que la première de cet ouvrage à l’Opéra-comique, en 1899, avait également marqué l’inauguration d’une salle rénovée et entièrement équipée avec les moyens les plus modernes de l’époque. C’est donc sur l’anachronisme ...
Alagna-Gassian02vign

A Pleyel, une troisième voie pour La Navarraise ?

Il existe pour La Navarraise, deux principaux enregistrements en CD, qui donnent une vision de l’œuvre diamétralement opposée. L’une, musclée, décibellique, avec Marilyn Horne, Placido Domingo et Sherrill Milnes, fait la part belle au pathos. L’autre, avec Lucia Popp, Alain Vanzo et Gérard Souzay, mise sur l’élégance, et même une préciosité un peu hors propos pour ce qu’on présente généralement comme l’incursion de Massenet dans le vérisme. On attendait donc ...
Duos romantiques

Duos rares de l’opéra français

C’est au premier chef l’originalité de son programme qui constitue l’intérêt de cet attachant CD, consacré à des duos d’opéras français s’échelonnant de 1843 à 1891. On y voit donc l’évolution d’une esthétique qui, si elle reste majoritairement influencée par le modèle du grand opéra français, quitte peu à peu le carcan des formes encore issues du premier quart du XIXe siècle – la structure en rondo du duo du ...
werther_villazon_dgg

Rolando Villazón, un Werther extraverti

Il y a seulement dix ans, la parution d'un nouvel enregistrement de Werther nous aurait comblé, tant la discographie, dominée par la version EMI (Plasson, Kraus, Troyanos) pourtant bien froide, était maigre. Les temps changent, et les maisons de disque se sont de nouveau intéressées à certains titres de Jules Massenet, nous proposant, en CD comme en DVD, Cendrillon ou Don Quichotte. Pour l’œuvre qui nous intéresse aujourd’hui, nous disposons ...
Cendrillon_Lille_2012_2_Renata Pokupic

Cendrillon à Lille : moderne et intemporelle

C’est sur un livre de contes à la taille du cadre de scène que se pose le regard du spectateur, dès que celui-ci prend place dans la salle de l’Opéra. La très belle scénographie de Barbara de Limburg pour la Cendrillon de Massenet est essentiellement faite de grands panneaux sur lesquels sont reproduits, en caractères anciens, les premières phrases du conte de Perrault. Ce livre s’ouvre, se referme, se modifie ...
don quichottedvd naive

Don Quichotte de Massenet: les adieux de José Van Dam

Ce Don Quichotte donné en mai 2010 à Bruxelles fêtait une série d'événements exceptionnels : les cinquante années de carrière de José Van Dam, son soixante-dixième anniversaire et ses adieux à la scène. On est alors d'autant plus heureux que ce spectacle ait pu être enregistré et conservé. Le théâtre de la Monnaie a mis pour l'occasion les petits plats dans les grands, en faisant appel, outre l'illustre baryton-basse, à ...
Visuel Manfrino

Nathalie Manfrino rend hommage à Jules Massenet

Imaginons que nous sommes en pleine année Massenet et que personne ne s’en rend compte. C’est un peu ce que nous sommes en train de vivre. Où sont les grandes maisons d’opéra qui osent proposer, pour fêter les cent ans de la disparition du maître, son Roi de Lahore, son Esclarmonde ou encore Le Cid ? Nous savons donc gré à Nathalie Manfrino d’avoir consacré son deuxième album exclusivement à ...
Manon ONP

Manon à l’Opéra de Paris : une certaine idée du répertoire

La dernière série de l’Histoire de Manon à l’Opéra de Paris date de 2003 : autant dire qu’une génération de danseurs est passée ! On ne peut donc que se féliciter de nombreuses prises de rôle. Stéphane Bullion est en tout premier lieu capable de réserver le meilleur de sa technique dans ce qu’il lui est finalement le plus approprié : Lescaut est un personnage adéquat tant par les difficultés ...
Don Quichotte

Don Quichotte et le Mariinsky, un coup pour rien

L’idée de marquer le centenaire de la mort de Massenet par un nouvel enregistrement de son Don Quichotte était une idée pour le moins réjouissante, les grands enregistrements récents de cet opéra remontant à 1993 pour la version dirigée par Michel Plasson (avec Van Dam, Fondary, Berganza), à 1977 pour celle, non moins somptueuse, de Kazimierz Kord et son luxueux plateau (Ghiaurov, Bacquier Crespin). Et si les affinités de Valery ...
lettre_j

Dictionnaire de la musique finlandaise : Lettre J

JAATINEN, Melis (née en 1982). Mezzo-soprano. Melis Jaatinen débute ses études de chant avec le professeur Barbro Marklund à l’Académie de musique de Norvège après avoir étudié la musicologie à l’Université d’Oslo. Elle travaille ensuite au département opéra de l’Académie Sibelius d’Helsinki, notamment avec Marjut Hannula. Ses débuts à l’opéra remontent à 2005 lorsqu’elle chante Cherubin dans les Noces de Figaro à l’Opéra de Pori (Finlande). Elle chante aussi Dido dans ...
timpani_massenet

Où l’on célèbre enfin le centenaire Massenet

L’année 2012, qui devrait célébrer le centenaire de la disparition de Jules Massenet, commence sans fanfare (lire l’édito de février). Une abominable Manon à l’ONP, quelques Thaïs en région, La Navarraise à Saint-Etienne, une biographie chez Acte Sud, mais ni représentations, ni enregistrements d’œuvres rares. Nous devons donc tirer un trait sur Esclarmonde, Ariane ou Cléopâtre, et de nouveau remercier le Palazzetto Bru-Zane pour ce CD publié sous étiquette Timpani, présentant ...
natalie_dessay_manon0112

Une production de Manon indigne de l’Opéra de Paris

À l’heure où l’Opéra de Paris se félicite des bons chiffres pour 2011 concernant le taux de remplissage, les recettes de billetterie, la Grande Boutique présente en ce début d’année 2012 Manon (1884) de Massenet à l’occasion du centenaire de la mort du compositeur stéphanois, un choix certainement judicieux commercialement parlant, mais guère audacieux. Pour cette nouvelle production, la mise en scène a été confié à la cinéaste (entre autres) ...
Joseph Calleja, Ludovic Tézier ©  DR

Ludovic Tézier et Joseph Calleja, comme un avant-goût de Paradis…

On annonçait Ludovic Tézier souffrant avant le lever de rideau. Mis à part sa visible appréhension lors de ses entrées sur scène, il n’en est rien paru. Mieux, le baryton entame la soirée à froid sur un « Eri tu » de la Forza del destino miraculeux de phrasé, de couleurs, de mordant, qui met d’emblée le public à ses genoux. Le ton est donné, Joseph Calleja n’a plus qu’à paraître et à ...
Sophie Marin-Degor (Thaïs) © François Berthon

A Tours le theatre est dans la fosse

Cette nouvelle production de Thaïs, donnée en ouverture de la saison tourangelle, met en évidence la profonde panne d’inspiration de Nadine Duffaut. Que retenir de cette mise en scène, sinon une transposition temporelle dont le sens nous échappe, Alexandrie faisant place au New York branché des années psychédéliques ? La régie oscille entre convenu et déplacé, et la fête chez Nicias tourne à la confusion, peu favorisée il est vrai par ...
sony_operas

De grands enregistrements à petits prix

Sony Opera House lance une nouvelle salve de rééditions CD à petit prix qui ravira les mélomanes, tout du moins ceux qui ne sont pas rebutés par les désavantages inhérents aux collections économiques : boîtiers pas franchement attirants, coupures intempestives pour faire tenir l’ensemble sur un minimum de place, plaquette minimale ne comportant que la liste des plages et un synopsis en anglais, français, allemand, bourré d’erreurs et de fautes de ...
Beecham et la musique française

Beecham et la musique française

La musique française était l’une des grandes passions du chef d’orchestre Sir Thomas Beecham. Son rôle dans la diffusion de la musique hexagonale fut tel qu’il reçut, en 1936, la Légion d’honneur des mains du président de la République française Albert Lebrun. Au centre de ce coffret, on retrouve la légendaire gravure de la Symphonie fantastique de 1959 avec le vénérable Orchestre national de la Radiodiffusion française. Cette lecture est doublement ...
Mais, où est donc… Werther ?

Première mise en scène de Rolando Villazón, mais où est donc… Werther ?

Première mise en scène de Rolando Villazón ! Depuis son absence forcée (et espérons temporaire) de la scène lyrique, le ténor, interprète de maintes productions triomphales, s’essaye à la mise en scène d’opéra. Largement médiatisée, l’attente était grande en ce soir de première. Un drapé de toile légère en guise de rideau explose brusquement dès les premiers accords tragiques de l’ouverture découvrant un univers d’une blancheur immaculée. Tout est blanc. La table, ...
Drame de sang et de feu ?

Werther à Montréal, drame de sang et de feu ?

Éros est un dieu barbare, celui dont la flèche perce le cœur des amants. Insatisfait de les voir trop hésitants, il armera leur bras du flambeau de la passion. Il fera naître en eux, l’image tragique de l’amour. Opéra romantique noir ? La mise en scène de Christopher Dawes réussit à gommer par tous les moyens cette donnée qui nous paraît pourtant fondamentale. Trop de distance sépare les amants. Trop de lumière pour ...
Bavouzet face à Debussy et Ravel

Jean-Efflam Bavouzet face à Debussy et Ravel

Intégraliste émérite et adulé des œuvres pianistiques de Debussy (Chandos) et Ravel (MDG), Jean-Efflam Bavouzet se devait de clore ce parcours avec les partitions concertantes de ces deux auteurs. La Fantaisie de Debussy, n’a jamais dépassé le stade de rareté au programme des concerts et des disques. Il faut dire que la relation tumultueuse de Debussy avec sa partition ne fit que légitimer les réserves vis à vis de cette pièce ...