Mot-clef : Patrizia Ciofi

Clemenza-FB-©-Opéra-Royal-de-Wallonie-Liège-5-1400x933

Une Clemenza di Tito, entre mythologie et écologie à l’Opéra Royal de Wallonie

La Clemenza di Tito de Mozart n’avait jamais été représentée à l’Opéra Royal de Wallonie. Cette nouvelle production, ce soir au palais des Beaux-Arts de Charleroi, comble cette lacune et recèle plus d’un moment enchanteur. Pour certains mozartiens, la Clemenza di Tito constitue une œuvre un peu bâclée, de pure commande pour le couronnement de Joseph II à Prague comme roi de Bohême, régie par les règles strictes de l’opera seria, ...
IMG_4931 photo Christian DRESSE 2019

Tristes Noces à l’Opéra de Marseille

De belles voix mais des Noces de Figaro bien mornes à l'Opéra de Marseille. Le rideau s'ouvre comme il se doit sur la future chambre nuptiale de Susanna et Figaro, peuplée de choristes masqués et vêtus comme pour le carnaval de Venise. Soudain, ils revêtent des gants de vaisselle et pendant toute l'ouverture, accrochent çà et là des objets représentatifs de l'opéra : maquettes, costumes, accessoires, etc. On remarque aussi, derrière ...
Viva-la-mamma.01

À Genève, enthousiasmante Mamma de Laurent Naouri

Après sa création en juin 2017 à Lyon, sa retransmission télévisée sur grand écran dans plusieurs villes de la région Auvergne-Rhône-Alpes et avant le Liceu de Barcelone et le Teatro Regio de Turin, l’opéra Viva la Mamma ! (Le convenienze et inconvenienze teatrali) de Gaetano Donizetti, aux innombrables et étonnants accents rossiniens, fait une halte enthousiasmante à Genève. On pourrait penser que les reprises télévisées, la proximité des maisons d’opéra de ...
Ciofi

Maria Stuarda au TCE : au bout de soi-même

Pour ce concert très attendu de la saison, l'opéra de Donizetti Maria Stuarda devait voir les évolutions de Joyce DiDonato dans le rôle-titre. Souffrante, elle a permis à Patrizia Ciofi de revenir sur les planches parisiennes pour une consumation l'amenant aux extrêmes de sa voix. En effet, cela faisait des années que la voix du soprano toscan n'avait pas résonné dans la capitale française et les applaudissements nourris à la ...
DonGiovanni.03

Le mythe anéanti de Don Giovanni à Genève

Gros succès public de cette nouvelle production du Don Giovanni de Mozart, plus conquis par l’œuvre mozartienne que par l’expression scénique du mythe du séducteur libertin. Dans l’esprit du XVIIIe siècle, dans celui de Mozart et de son librettiste Lorenzo Da Ponte, le mythe de Don Giovanni s’apparente à un séducteur, un seigneur espagnol, un libertin sensuel. Un homme épris de liberté(s) qui, parce qu’il tue le père d’une de ses ...

Les annulations de stars : entre déception et opportunité

Quand on casse sa tirelire afin d’acheter un sésame, un an à l’avance, pour entendre la diva que l’on préfère, il y a toujours le risque qu’elle annule, avec l’amère déception qui s’ensuit. On le sait tous. Il nous est tous arrivé de subir ce genre de déconvenue ; et pourtant, allez savoir pourquoi, on recommence toujours… L’idée de ce billet d’humeur a germé dans mon esprit le 25 février 2018 ...
Norma (Patrizia Ciofi) -® Lorraine Wauters - Op+®ra Royal de Wallonie-2

Patrizia Ciofi et Gregory Kunde triomphent dans Norma à Liège

Mise en scène parfois contestable pour ses choix esthétiques, mais plateau de luxe pour une Norma furieusement belcantiste. Au côté du Pollione chevronné de Gregory Kunde, Patrizia Ciofi réussit son redoutable pari de s’affronter au rôle des rôles. La nouvelle mise en scène du chef-d’œuvre de Bellini, proposée par Davide Garattini Raimondi à l’Opéra Royal de Wallonie, est un succès mitigé. Si d’emblée l’on adhère au concept qui consiste à bien délimiter ...
VLM3

À Lyon, Viva la mamma fait feu sur l’opéra de papa

Étincelante fin de saison lyonnaise avec cet opéra que Donizetti affectionnait particulièrement. Laurent Pelly, à son meilleur, nous emmène dans l'envers du magnifique décor de Chantal Thomas. Jeu de massacre nostalgique et bonheur de spectateur. À propos de Viva la mamma !, Berlioz parlait de « kaléidoscope retourné » par le compositeur sur l'univers parallèle des chanteurs d'opéra. Si, en deçà du quatrième mur, l'opéra reste la chose la plus fascinante du ...
grigolo-photo-jason-bell-hd

Vittorio Grigolo, ténor bête de scène mais pas que

Voilà près de 15 ans que Vittorio Grigolo transporte son duc de Mantoue sur les plus grandes scènes internationales. Dans le cadre des représentations de Rigoletto à l’Opéra Bastille, Paris a enfin l’occasion de l’entendre dans ce rôle qui lui colle à la peau. La prudence des choix opérés par le ténor prouve, s'il en était besoin, qu'il ne peut se résumer à la fougue, parfois critiquée, de son engagement. A ...
Traviata (Strasbourg15)_8

Patrizia Ciofi, une Traviata toujours poignante

En programmant le tube de Giuseppe Verdi pour les fêtes de fin d’année, l’Opéra national du Rhin joue la sécurité tout en offrant à Patrizia Ciofi un écrin rassurant pour l’une de ses dernières (voire sa toute dernière) apparitions en Violetta. D’évidence, cette Traviata s’est construite autour et pour « la » Ciofi. En toute logique, Vincent Boussard en fait amoureusement le centre de sa mise en scène, se contentant d’accompagner et ...
tancredi3

Cycle Rossini au Théâtre des Champs-Élysées : Tancredi

La transposition de l’action d’Otello à une époque contemporaine, le mois dernier, dans le même cycle Rossini du Théâtre des Champs-Élysées (lire notre chronique), avait au moins l'intérêt d'être un concept. Celle de Tancredi actuellement présentée n’a pas le moindre prétexte à opposer à sa vacuité. Que voyons-nous ? Des hommes en complet-vestons ou en uniformes noirs et peu seyants, des dames en talons aiguilles, des parois sombres, quelques meubles de ...

Diana Damrau annule, remplacée par Patrizia Ciofi et Annick Massis

Après avoir triomphé dans La Traviata inaugurale de la saison 2013/2014 à la Scala, la soprano Diana Damrau devait enchaîner avec La Sonnambula à Barcelone. Contrainte d'annuler pour raison de santé, elle sera remplacée en alternance par Patrizia Ciofi et Annick Massis. Les représentations débutent le 27 janvier.
meyerbeer_robert le diable opusarte

Un Robert le Diable pour le chant et l’orchestre

L’opéra de Giacomo Meyerbeer, Robert le Diable, d’après un livret de Scribe et Delavigne, fut présenté en création à l’Opéra de Paris le 21 novembre 1831. L’histoire est celle de Robert, un fier chevalier qui, en compagnie de son écuyer Bertam, mauvais conseiller, se retrouve  en Sicile. S’ensuit une série d’épisodes plus ou moins emberlificotés qu’il vaut mieux ne pas rattacher à la logique de notre temps. Tout cela se ...
RG_Credit_Keith_Penner_610_300_c1_center_top_0_-230_1

Le Don Giovanni triomphant de Roland Schwab

A quelques encablures de la maison de Dali, le village de Peralada, dans cette Catalogne espagnole du Nord qui recèle plus d'un joyau, accueille chaque année depuis 1986 un festival lyrique dans les somptueux jardins du Château. En invité d'honneur, et pour deux représentations de plein air, le Deutsche Oper Berlin, centenaire en 2012, donnait le Don Giovanni de Roland Schwab, une production de 2010 qui avait fait scandale à ...
Non, la Traviata n’est pas la Star Ac’

Non, la Traviata n’est pas la Star Ac’

La Traviata Non, La Traviata n’est pas la Star Ac’. Certes le genre opéra n’est pas sacré, et il est agréable que le public manifeste son admiration. Mais lorsque des milliers de spectateurs applaudissent de façon mécanique dès qu’un aria se termine, ou même couvrent les dernières mesures ; et que de surcroît certains commentent à haute voix, alors là non, l’opéra n’est pas la Star Ac’! C’est la fête, pas la ...
Juan Diego Florez and friends : tous superbes !

Juan Diego Florez and friends : tous superbes !

Ce CD est certainement le plus beau récital de Juan Diego Flórez. Pourtant ce n’est pas le titre ridicule et ringard et à contre sens qui permettra de s’en rendre compte. La magie vocale qui distille tout au long de cette grande heure de musique vient de l’indéniable très bon goût du ténor dans le choix de ses amis. Les duos qui s’intercalent entre les airs permettent une variété et une ...
Les Noces, c’est la fête !

Les Noces, c’est la fête !

Pour initier la jeunesse, disons les pré-adolescents, aux joies des Noces de Figaro, Gallimard a réuni une équipe de trentenaires amusés et enchantés par leur mission. Sans doute ont-ils le bel âge, quand la juvénilité se teinte de la maturité, pour restituer et faire partager Mozart. Le récit de Timothée de Fombelle, écrit avec une plume alerte et délicatement teintée du vocabulaire du XVIIIème siècle, met Figaro à la première personne. ...
Deux sopranos pour une Traviata.

Patrizia Ciofi & Noëmi Nadelmann, deux sopranos pour une Traviata

La Traviata Avec cette XVIe édition, le Festival d’Opéra d’Avenches hisse sa position au rang d’incontournable lieu estival de Suisse pour la musique et l’opéra. Tradition dans le choix des œuvres, distribution éclatante, deux atouts qui s’affirment au cours des ans. Entre le rêve d’une scène aussi réputée que celles des festivals transalpins et la réalité helvétique, le bon sens a finalement tranché. L’évidence que la Suisse ne cultive pas une ...
Résurrection scénique de Il Crociato in Egitto

Résurrection scénique de Il Crociato in Egitto

Avec ce Dvd, l’éditeur Dynamic offre la rare opportunité d’assister à la première reprise scénique depuis le XIXe siècle du rare Croisé en Egypte, œuvre charnière dans la carrière de Giacomo Meyerbeer puisqu’il s’agit du dernier des six opéras qu’il composa en Italie mais qui annonce, par bien des aspects, le Grand Opéra français que le compositeur d’origine allemande allait développer dès son installation à Paris l’année suivante. La partition ...
Don Pasquale au Grand-Théâtre de Genève

Don Pasquale au Grand-Théâtre de Genève

Ce très beau DVD est le reflet du spectacle genevois chroniqué sur le site de ResMusica en juin dernier et nous partageons tout à fait l’enthousiasme de notre collègue, notamment pour les superbes décors de Francis O’Connor. Située au début du XXe siècle, l’action se déroule, au premier acte, dans un élégant café Art Nouveau, puis, au deuxième, dans la superbe demeure, de style Empire, de Don Pasquale. Le début ...
De la Comédie dantesque à l’opéra de Donizetti

De la Comédie dantesque à l’opéra de Donizetti

Rendue fameuse par les commentateurs de la Divine Comédie de Dante, la Pia de’Tolomei, citée dans le Purgatoire fut selon la tradition, une gentille dame de Sienne, épouse du Seigneur de Castel di Pietra (dans la Maremme toscane), Nello d’Inghiramo. Placée par Dante à l’endroit où séjournent les âmes de ceux qui ont péri de mort violente, Pia anime l’un des passages, le plus mélancolique et élégiaque du poème. La ...
Triomphale Patricia Ciofi

Triomphale Patrizia Ciofi dans Don Pasquale

Une scène comme la salle du Grand-Théâtre de Genève est trop vaste pour cette comédie familiale de Donizetti. Mais si les acteurs se perdent parfois dans des dialogues lancés d’un bord à l’autre de la scène, le spectacle de Daniel Slater est brillant. S’occupant aussi magistralement des solistes que des mouvements du chœur, les costumes variés et bien dessinés et le (très beau) décor (Francis O’Connor) concourent à la réussite ...
La Fille du Régiment

La Fille du Régiment avec Juan Diego Flórez

Opéra-comique beaucoup apprécié des directeurs de théâtre et du public, la Fille du Régiment joue d’une réputation d’œuvre au sujet léger, et qu’il faut inexorablement tirer uniquement vers le burlesque, le futile. La démarche d’Emilio Sagi de situer le début de l’opéra durant les derniers jours de la Seconde Guerre Mondiale permet de conférer plus de vraisemblance aux spectateurs d’aujourd’hui, pouvant se figurer l’urgence de l’amour en situation de crise. ...
Chérubin : les sécrétions hormonales

Chérubin : les sécrétions hormonales

« Je suis comme les ruisseaux : je suis clair parce que je ne suis pas profond. » L’aphorisme de Voltaire sied à merveille au dix-septième opéra de Jules Massenet. Le volage Chérubin – fine fleur synthétique du XVIIIe siècle – appartient à la galanterie quelque peu efféminée des Lumières. C’est le personnage le plus léger du panthéon massenétien. Plus qu’un avatar au triptyque de Beaumarchais, Chérubin ambitionne une place aux côtés de ...
Massenet en exil

Michelle Breedt, Chérubin frais et enthousiaste pour Massenet

Chérubin, petit bijou composé par un Massenet âgé de 63 ans, obtint à sa création en 1905 un succès d’estime, par une critique et un public un peu décontenancés, et ne fut jamais repris avant la fin du XXe siècle. Il est vrai que l’ambiance douce-amère de l’œuvre est difficile à saisir : ardeur, joie, vivacité et inconscience de la jeunesse, mais aussi nostalgie, émotion de retrouver chez un être cher ...
Enlèvement au sérail

Enlèvement au sérail au Mai Musical Florentin

Plutôt que demander aux productions ce qu’elles ne sont pas en mesure d’offrir, mieux vaut y prendre ce qu’il y a de bon, sans y chercher des versions de référence. Prendre alors cette livraison du Mai Musical Florentin pour ce qu’elle est, un spectacle extrêmement sympathique et divertissant. Sans arrière-pensée ni second degré, Eike Gramms fait de l’Enlèvement au sérail la turquerie légère qu’est substantiellement ce singspiel. Zubin Mehta, sans abus ...
Un Roméo féminin?

Un Roméo féminin?

Depuis de nombreuses années, le Festival della Valle D’Itria à Martina Franca s’est forgé une réputation internationale en présentant au public des œuvres rares, notamment du répertoire lyrique du XIXe siècle. Si, dans certains cas, il ne s’agit pas de raretés absolues, ce sont au moins des versions inédites. Grâce à une coopération étroite avec le label Dynamic, ces redécouvertes sont souvent publiées en disque. C’est le cas de I Capuleti ...
Susanna pas toujours à la noce...

Pour la Susanna presque absolue de Patrizia Ciofi

Nous ne pouvons que nous réjouir de la parution d’une nouvelle version DVD de la folle journée mozartienne, surtout lorsque celle-ci immortalise la Susanna presque absolue de Patrizia Ciofi, d’un naturel de chant et de jeu absolument confondant. Mais le regret nous vient aussitôt de ne pouvoir la retrouver dans la production elle aussi exemplaire de Strehler aux côtés d’une Joyce DiDonato et d’un Ludovic Tézier qui s’élevaient à pareille ...
Un Bajazet vocalement somptueux

Un Bajazet vocalement somptueux dirigé par Fabio Biondi

Après la révélation d’Arsilda, partition inconnue de jeunesse (paru sous l’étiquette CPO), nouvelle découverte vivaldienne, nouveau fleuron, -de la pleine maturité cette fois - qui dévoile, si l’on en doutait encore, le génie lyrique du Prêtre Rosso, égal de ses contemporains : Haendel et Rameau. Pourtant si Vivaldi montre ici qu’il excelle dans le registre expressif tragique voire funèbre, ses ouvrages demeurent rares dans les programmations actuelles, en particulier comparés à ...
contes_hoffman_marseille

Nouvelle version des Contes d’Hoffmann

L’unique opéra « fantastique » de Jacques Offenbach a défrayé la chronique cet été, après qu’une copie manuscrite de la partition d’orchestre originale réputée perdue des « Contes d’Hoffmann », a été découverte, oubliée dans un carton à la Bibliothèque-Copie de l’Opéra de Paris. Jean-Michel Keck, spécialiste de la partition, venait de réaliser la dernière partition critique en date des « Contes d’Hoffmann », parue chez Boosey and Hawkes. C’est cette « nouvelle » version créée par Marc ...